CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bérénice Baline
New Yorkais


Féminin Messages : 36
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Actrice / Prof
Humeur : Optimiste
Petit(e) ami(e) : Des gars par ci par là, rien de sérieux.
Multi-Compte : Maÿlis Heat et cie

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Mar 29 Nov - 22:05

A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur



Bérénice Baline - Gaëlle McNally

Voilà que la demoiselle était installée. Et quelle installation ! Ah, le meilleur déménagement de sa vie : franchement elle n'aurait pas pu rêver mieux. Elle sentait qu'elle avait trouvé un super voisin et que ça allait bien marcher entre eux. Et pourquoi pas plus si affinités ? Car oui, d'après le peu qu'elle avait vu durant l'après midi où ils avaient monté tout son bazar, c'était pas elle qui refuserait ses bras. Bon, elle n'imaginait pas une vraie histoire entre eux. Toute manière, elle ne rêvait plus au prince charmant depuis trois ans et demi, ça n'allait pas changer du jour au lendemain... Mais pourquoi pas une petite histoire, pas juste un coup d'une fois, elle n'était pas un mouchoir ou une capote à jeter après usage. Non, une petite fréquentation sans aucune implication sentimentale. Ca, ça lui conviendrait parfaitement. Restait à savoir si c'était aussi le style de son voisin.... Comptez sur Bérénice pour le découvrir. Bon, bien sûr elle ferait ça de manière subtile, c'était pas une bourrine du genre à mettre les pieds dans le plat. Mais vivre en face de chez lui, ça lui permettrait rapidement de voir s'il fréquentait déjà une femme en observant ses visiteurs...

Fin bref, après une bonnde douche, Bérénice avait un rendez-vous auquel elle devait se rendre au commissariat du 12ème. C'était pour un travail de préparation en vue de son nouveau rôle. La jeune femme l'avait demandé car elle avait envie de découvrir le revers de la médaille, voir ce que c'était réellement que d'être flic et pas de voir ce qui était montré uniquement dans les films d'action avec de l'adrénaline à 200%. Puis ça lui permettrait de rendre le personnage qu'elle allait interpréter beaucoup plus crédible et c'était un souci qu'elle avait eu pour tout ses rôles. Pour Luna, elle avait travaillé des heures et des heures son côté lunatique, complètement décalé et déjanté... C'était pas vraiment dans son tempérament du coup au début s'était difficile. Souvent un acteur apportait des facettes de lui-même au personnage, et bien là c'était l'inverse. A l'époque, Luna avait complètement déteint sur elle. Maintenant c'était plus trop le cas... Quoique.... Parfois ça avait tendance à ressurgir ! Une petite remarque sans réfléchir, passer du coq à l'âne... Des petits trucs tout bêtes, insignifiants comme ça mais qui, ne faisaient pas partie d'elle avant le rôle.

Une demi-heure elle entrait dans le hall, avec cinq petites minutes d'avance. Arrivée devant l'accueil, elle retira chapeau et lunettes de soleil afin de s'adresser à ce qui devait être une secrétaire. Sa main replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, sans même qu'elle y pense. Après avoir salulé poliment son interlocutrice elle lui expliqua d'une voix douce la situation :

-J'ai rendez-vous avec l'officier instructeuer du 12ème. Je suis Bérénice Baline, l'actrice.

La presque cincagénaire ne tiqua pas en la dévisageant. Elle ne semblait pas être du coup une grande fana d'Harry Potter. Mais bon, tous les goûts étaient dans la nature et ça, Bérénice le respectait totalement. Elle lui sourit pour la remercier lorsqu'elle lui annonça qu'elle appelait ce fameux officier instructeur. La jeune femme était loin de se douter qu'il s'agissait en réalité de sa soeur aînée qui venait d'être mutée à ce commissariat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle McNally
NYPD


Sagittaire Dragon
Messages : 32
Age : 39
Emploi/loisirs : Officier Instructeur, 12éme Brigade
Humeur : bonne
Multi-Compte : Elyse Rider - Jonathan Heat - Sasha Keynes ( dead)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Mer 30 Nov - 13:44

  • La journée avait très bien commencé pour Gaelle. Elle se sentait bien, joyeuse. D'ailleurs, après avoir fait son café, elle s'était mise à danser un peu et à chanter, avec sa labrador.

    « What I want, you've got. And it might be hard to handle. But like the flame that burns the candle. The candle feeds the flame ... »

    Gaelle chantait « You makes my dreams come true » de Hall&Oates, tout en tenant les pattes de Bénéfice. Oui, sa chienne avait le même prénom que sa petite sœur. Non il n'y avait rien de péjoratif là dedans, c'est juste que c'était ça ou « Bertille », alors elle avait opté pour Bérénice. Enfin bref. La séance karaoké / danse se termina au alentours de 6 h du matin. Puis elle s'en alla courir pendant une heure avec son fidèle compagnon, ou plutôt sa fidèle. Passons.

    L'officier instructeur Gaelle McNally arriva au poste aux alentours de 8 heures. Comme tous les matins elle enfila son uniforme, et attacha son alliance à la chaîne qu'elle portait autour du cou. Oui elle était veuve et elle portait toujours son alliance, ça vous pose un problème ? Bref … Notre officier allé prendre son service et chercher le bleu dont elle avait la charge. Mais le capitaine l'intercepta et lui dit de venir dans son bureau.

    Environ 30 secondes après qu'elle soit entrée dans le bureau des cris de protestation se firent entendre. Pourquoi ? Et bien parce que le capitaine venait de lui annoncer qu'une actrice devait la suivre « pour pouvoir voir ce qu'était réellement le métier de flic ». Franchement pourquoi lui coller une actrice à elle ? A tout les coups ça allait être le genre à se plaindre tout le temps, et à lui faire rater toutes les bonnes occasions de la journée. Non c'était une vrai corvée. Gaelle supplia alors son boss, lui promis des heure supplémentaire, et tenta tout ce qui était possible. Mais la seule réponse qu'elle obtenue fût « McNally c'est un ordre ! ». Donc pas le choix.

    Devant le machine à café elle discutait avec un collègue, tentant de lui refourguer l'actrice. Mais il semblait qu'ils avaient tous été prévenu car aucune de ses techniques ne fonctionna. Et « McNally » avait été remplacé par « la Nounou » et des blagues du genre «  Excuses on va travailler nous . » Bien sur c'était des blague, mais franchement cette nouvelle n'avait pas vraiment été une bonne chose pour notre flic. Enfin …

    Assise à son bureau Gaelle regardait l'heure avancer, espérant de plus en plus que l'actrice ait abandonnée son idée, la laissant pouvoir continuer une journée qui avait si bien commencé. Mais non, cinq minutes avant l'heure où elle aurait dû rencontrer cette actrice, le téléphone sonna sur un bureau, c'était l'accueil qui lui annonçait qu'il y avait une actrice qui voulait la voir. Notre officier attrapa vérifia que tout était parfait sur son uniforme, et s'en alla à la rencontre de cette actrice qu'elle avait imagé rousse, refaite d'un peu partout, et qui tentait de relancer sa carrière arrivait au point mort.

    Arrivée dans l'entrée elle fit exprès de ne pas directement regarder l'actrice, et une fois près d'elle, Gaelle dit,

    « Que ce soit clair : je ne suis pas là pour jouer les baby-sitter ! »

    Pourquoi commencer comme ça ? Et bien tout simplement car elle voulait là jouer flic désagréable pour être débarrasser d'elle. Mais voilà … Quand elle la regarda, Gaelle se rendit compte que cette jeune actrice n'était pas du tout inconnue pour elle. Affichant une surprise immense elle laissa échapper,

    « Berenice ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice Baline
New Yorkais


Féminin Messages : 36
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Actrice / Prof
Humeur : Optimiste
Petit(e) ami(e) : Des gars par ci par là, rien de sérieux.
Multi-Compte : Maÿlis Heat et cie

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Sam 3 Déc - 16:43

Comme si elle avait besoin d'être baby sittée.... Alors là c'était la meilleure ! Elle était majeure et avait toute ses dents non ? Bon, elle n'était certes pas habitué au danger comme les flics mais l'adrénaline, elle connaissait et adorait ça. Ca lui rappelait le pensionnat, quand elle et ses comparses faisaient le mur certains week-ends pour aller retrouver les garçons qui eux étaient en face et faisaient de même, du moins essayaient de faire de même. Car oui, elle était dans un établissement non mixte et franchement.... Ben fallait avouer qu'elle ça ne lui avait pas déplu. Avec le recul elle trouvait que les filles y étaient beaucoup plus naturelles, alors que quand y avait des gars, elles surjouaient tout et faisaient les midinettes... Ca se voyait d'ailleurs dans ces soirées qu'ils passaient dans un bois, à proximité entre les deux écoles. Mais bon elle ne leur en voulait pas, ça les amusait. Et pis elle se retrouva elle aussi dans ce jeu, deux ans avant son A-level (diplôme anglais équivalent au baccalauréat). En effet, un garçon, un nouveau, qui les années précédentes n'était pas là, lui avait tapé dans l'oeil. Et là elle s'était surprise à elle aussi, se mettre à faire vachement gaffe à comment elle se sapait ce soir là, se maquillait. Mais bon, elle n'était jamais tombée aussi bas que certaines selon elle : genre à jouer les hypocrites, dire des choses qu'elles ne pensaient pas juste pour leur plaire.... Ca jamais Bérénice ne tomberait là-dedans. Jamais elle ne renierait qui elle était juste pour pouvoir plaire à un mec. C'était vrai à l'époque, ça l'était toujours actuellement. Mais bon, de toute manière, l'amour s'était fini maintenant, il n'y avait plus que le sexe... Et ça on ne pouvait pas faire semblant. Soit on était physiquement performant soit on ne l'était pas. Enfin bref, elle allait répliquer à cette flic que ce n'était pas parce qu'elle était actrice qu'elle était une poupée en sucre lorsque son propre prénom résonna à ses oreilles. Un froncement de sourcils suivit et elle se retourna vers l'officier qu'elle n'eut pas de mal à reconnaître.

-Gaëlle....

Ca faisait tellement longtemps qu'elles ne s'étaient pas vu qu'elle n'en savait plus comment réagir. 10 ans de différence ce n'était pas rien. Bien sûr c'est quelque chose qui pouvait se surmonter mais le problème c'est que de partir dans un pensionnat à l'étranger au moment où l'aînée partait faire ses études dans une autre ville de l'état, ça n'avait pas aidé. Et puis, c'était fou qu'elle la reconnaisse aussi facilement. Elle ne se serait pas attendu à ça. Fallait croire que malgré qu'elle ne se soit pas vu physiquement depuis longtemps, Gaëlle s'était tenue informée à ce qu'elle pouvait en déduire. Remarque, avec le boulot qu'elle faisait ça ne devait pas forcément bien être difficile. En un sens c'était un peu flippant de se dire qu'on pouvait la surveiller à distance comme ça... Mais bon c'était sa sœur, pas n'importe qui, même si elle n'avait pas un lien aussi fort qu'elle aurait aimé l'avoir avec elle, ça ne l'empêchait pas de lui faire autant confiance qu'elle pouvait le faire pour ses frères... Et puis maintenant qu'elles étaient toutes les deux des femmes adultes, peut-être pourraient-elles renforcer ce lien sans plus faire attention à la différence d'âge ?

-Je ne savais pas que c'était toi... Que je devais voir.

Le coup de la surprise était fort  et elle avait un peu du mal à réaliser. Le destin avait parfois des manières surprenantes de remettre sur notre route les gens que l'on aimait. En voilà encore une preuve. Elle appréhendait un peu du coup, de peur que sa sœur ne soit pas aussi contente et heureuse de la voir, de la retrouver qu'elle ne l'était d'autant plus que du coup les circonstances étaient assez particulières... Et du coup, allait-elle l'accepter à ses côtés ? Ou son supérieur allait-il tout simplement refuser parce qu'elles étaient sœurs et du coup, de peur que Gaëlle ne soit plus pro ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle McNally
NYPD


Sagittaire Dragon
Messages : 32
Age : 39
Emploi/loisirs : Officier Instructeur, 12éme Brigade
Humeur : bonne
Multi-Compte : Elyse Rider - Jonathan Heat - Sasha Keynes ( dead)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Dim 4 Déc - 11:42

    Si elle s'était attendue à ça ! Bien sur elle savait que sa sœur était actrice, et son goût prononcé pour Harry Potter – quoi ? Chacun ses goûts – lui avait permit de voir sa sœur, tout de moins de voir comment elle était et comme elle avait grandi. Mais franchement là c'était une claque. A tel point qu'elle ne savait pas comment réagir face à sœur. Devait-elle la prendre dans ses bras, lui faire la bise, ou tout autre marque d'affection ? Franchement elle ne savait pas. Nous mettrons donc ceci sur le fait de leurs différence d'âge, des nombreuses années sans se voir, et surtout la surprise – et quelle surprise. Gaelle sourit un peu, constatant que Berenice se trouvait, visiblement, dans la même situation pas vraiment confortable où l'on ne sait que faire.

    « Ca fait … longtemps . » Dit notre flic préféré, ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre, et surtout ne pouvant pas trop dire plus, le temps de se remettre de grande surprise, mais d'un côté heureuse surprise.

    Gaelle regarda alors sa sœur, d'un coups d'oeil général. Bien sur elle savait comment était devenue sa sœur, mais voir quelqu'un derrière un écran, ou sur une photo, ce n'était absolument pas la même chose que la voir face à face. Vous voulez savoir ce que pensait Gaelle ? Tout simplement que Berenice était une magnifique femme, dont la beauté naturelle pouvait vous éblouir en un instant. Quoi vous trouvez qu'elle en pensez trop ? Peut être, mais c'était ce qu'elle pensait en voyant la jeune femme face à elle, en regardant sa sœur. Enfin …

    A vrai dire Gaelle non plus, enfin peut être que le nom et sa sœur avait été prononcé avec son supérieur, mais ses protestations avaient dû couvrir le nom. Et franchement, comme nous l'avons dit, elle avait crue que l'actrice serait une de ces stupides actrices de série b, qui n'arrivent pas à décoller et que enchaîne daube sur daube – si bien qu'elles pourraient se mettre à la cuisine … quoi c'était pas drôle ? Bref …

    « Moi non plus ... » Gaelle fit un léger sourire puis continua sa phrase «  … suis moi on va rester là. » C'est vrai quoi, elles n'allaient pas rester des heures debout, dans le hall, et pour parler il y avait plus confortable. Alors autant le faire dans la salle de repos, où au moins elles pourraient prendre, plus ou moins, bon café.

    Ne voulant pas trop faire entendre les blagues vaseuse de ses coéquipiers, Gaelle lui fit le tour du commissariat avec sa sœur. Quoi ? Elle avait le droit de vouloir éviter à sa sœur le supplice des remarques vaseuses, base et sans intérêt des autres flics de la brigade. La manœuvre fonctionna car elles croisèrent aucun des flics susceptible de faire une réflexion. Bref. Une fois devant la salle de repos elle laissa sa sœur rentrer, puis la suivie fermant la porte derrière elle.

    « Assis toi, si tu veux. » Dit-elle en lui montrant l'unique table entouré de chaises.

    Puis elle se dirigea vers la machine à café, vérifia que le café n'avait pas plus d'un jours, et dit-elle avec un petit sourire.

    « Tu veux du café ? bon il est pas super, mais c'est toujours ça ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice Baline
New Yorkais


Féminin Messages : 36
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Actrice / Prof
Humeur : Optimiste
Petit(e) ami(e) : Des gars par ci par là, rien de sérieux.
Multi-Compte : Maÿlis Heat et cie

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Lun 5 Déc - 9:22

En un sens ça rassurait un petit peu Bérénice de voir que Gaëlle était dans le même état d'incertitude et de malaise qu'elle. Sa grande soeur devait avoir plus de souvenir de quand elles étaient petites vu qu'elle avait dix ans lorsqu'elle était née. Par contre les premiers souvenirs qu'avait Bérénice de Gaëlle... De vrais souvenirs, pas juste des images grâce à des photos... Et bien, la demoiselle devait déjà avoir 15 ans... Gaëlle enfant, elle ne l'avait vu que dans les albums familiaux. Ca faisait bizarre mais en même temps, Gaëlle avait aussi été un petit peu comme une deuxième maman, plus qu'une grande soeur. Mais désormais qu'elles étaient à un âge où les différences n'étaient plus tant marquées que ça, ça allait sans doute pouvoir changer.

-Oui longtemps.... Tu vas avoir plein de choses à me raconter !

Ah c'était pas une fille pour rien ! Typiquement féminin ça de se raconter sa vie... Non mais là, fille ou pas fille, elles avaient tout un tas de choses à se dire c'était clair. Et puis avec sa curiosité légendaire Bérénice n'était pas non plus aidée. Elle avait hâte d'entendre le récit du comment sa grande soeur avait bravé son père pour pouvoir faire les études qu'elle voulait vraiment faire : comme elle était la première ça n'avait pas dû être facile. Elle, étant la dernière, ses parents n'avaient plus vraiment la force de lutter. Et puis selon eux, son statut d'actrice l'avait auréolée du coup, ça compensait avec le statut de prof...

-Oui, ça peut être mieux !

En effet avec tout ce que les deux soeurs allaient pouvoir trouver à se dire, valait mieux pas qu'elles restent plantées là car sinon, à la fin de la journée, elles ne sentiraient plus ni leurs pieds, ni leur dos... Ce serait embêtant ! Du coup Bérénice la suivit à travers le dédale des couloirs jusqu'à la salle de repos. Elle observait, l'air de rien les lieux, observant de quoi pouvait avoir l'air un véritable commissariat, ce qu'était la réalité de la chose. Même si une série devait envoyer du rêve au télespectateur, il fallait quand même qu'il y ait un certain ancrage dans la réalité pour pas que le spectateur pense ensuite que c'était tout rose la vie d'un flic. Enfin par définition, courir après les méchants ça ne pouvait pas réellement l'être... Fin bref.

-Avec plaisir.

Elle n'allait pas faire sa mijorée et refuser parce que ce n'était pas forcément le meilleur café de la ville. Et puis mine de rien, mine de crayon, ça allait pouvoir l'aider à se mettre dans la peau de son personnage, à vivre des choses que lui aussi vivait. En tout cas Bérénice ne se fit pas prier et s'assit sur l'une des chaises avant de quitter son manteau et d'enlever son écharpe. La pièce étant chauffée, elle allait vite étouffer si elle ne faisait pas ça... Elle attendit que sa soeur soit elle aussi assise avant de commencer :

-Alors, comment ma grande soeur qui voulait courir après les méchants pour les arrêter, toujours en quête d'action, s'est retrouvée officier instructeur ?!

Un large sourire s'était étalé sur ses lèvres tandis qu'elle se saisissait de la tasse de café. A défaut d'être bon, ce qu'elle saurait bien assez tôt, au moins le café était bien chaud et en cette époque ça ne faisait pas de mal, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle McNally
NYPD


Sagittaire Dragon
Messages : 32
Age : 39
Emploi/loisirs : Officier Instructeur, 12éme Brigade
Humeur : bonne
Multi-Compte : Elyse Rider - Jonathan Heat - Sasha Keynes ( dead)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Lun 5 Déc - 13:34

Ca pour avoir des choses à raconter elle allait en avoir, et surtout elle voulait aussi en savoir plus sa sœur. Et bien oui, une fois encore ce n'est pas la même chose que d'apprendre des choses sur les gens sur internet ou grâce aux journaux, que d'apprendre les choses par la personne concerné – surtout quand cette dernière est une sœur perdue de vue.

Franchement il y avait pas photo entre une salle de repos chauffé, avec un café, et calme, qu'un hall de commissariat, légèrement froid à cause de la porte qui s'ouvre et se ferme sans arrêt et plein de monde sans arrêt. Enfin, vous aurez compris Berenice pensait comme elle, au sujet de rester debout au milieu du hall. Bref. Gaelle alla servie deux tasses de café, et en faisant ça elle se rendit compte qu'elle souriait. Peut être que la journée continuerait à être une bonne journée après tout. Mais pour le moment l'important c'était sa sœur, devant qui elle posa une tasse de café. Tout en l'écoutant Gaelle bue une gorgée de café. C'est vrai qu'il n'était pas vraiment super bon, mais ils étaient dans un commissariat, et en plus à force d'en boire elle s'était rendue compte que ça ne lui faisait plus grand chose – certains disant même que la langue deviens paresseuse avec ce café.

Bérénice voulait savoir comment elle s'était retrouvé comme officier instructeur. Hum … Est ce que faire des études de droit, se brouiller avec ses parents, patrouiller, devenir officier des stup', se marier, perdre son mari, descendre un adolescent et perdre un flic dans la même journée, puis un ans d'arrêt et de suivi psychologique avant d’être réintégré comme instructeur, était un réponse convenable ? Non, pas vraiment. Gaelle dû réfléchir quelque instant, avec de finir par répondre

«  Franchement je sais pas trop comment te répondre.Peut être l'attrait pour l'uniforme en nylon bleu »
Dit-elle en plaisantant et buvant une nouvelle gorgée de café «  Sérieusement j'ai pas choisi et ça c'est fait par hasard … parce que quelque années après ma sortie de l'école de police j'ai intégré les stup' et je me suis mariée. Alors pour être plus tranquille j'ai profité de l'occasion qu'un poste d'instructeur venait de se libérer. »

Bon ce n'était pas tout, mais déjà c'était un bon début en douceur et une réponse plutôt complète.
Gaelle fit un sourire à Bérénice avant de finir sa tasse et de la laisser sur la table, face à elle. Mais arrêtons de parler du café. La jeune flic, toujours entrain de regarder sa sœur, posa à son tour une question,

« Parle moi un peu de toi, parce que j'ai eu beau essayer de suivre un peu avec les journaux et internet, mais j'avoue ne pas vraiment très au courant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice Baline
New Yorkais


Féminin Messages : 36
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Actrice / Prof
Humeur : Optimiste
Petit(e) ami(e) : Des gars par ci par là, rien de sérieux.
Multi-Compte : Maÿlis Heat et cie

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Lun 5 Déc - 16:43

Quand Gaëlle disait que le café du commissariat n'était pas bon, elle ne plaisantait pas. Pouah quel goût infect il avait. Mais elle garda sa grimace pour elle-même. Elle se demandait juste comment se faisait-il que les flics ne se cotisent pas. Ben oui, ils étaient nombreux, à eux tous ils devaient bien pouvoir s'offrir une vraie machine, sachant qu'elle serait largement rentabilisée, il n'en doutait pas un instant. Enfin elle poserait cette question qui l’intriguait et questionnait sa curiosité plus tard : il y avait plus urgent à demander pour l'instant.

-Oh tu es mariée ?!

Voilà le côté fleur bleue de Bérénice qui ressortait, c'était elle tout crachée. Même si elle ne croyait plus vraiment à l'amour avec un grand A. Elle était heureuse pour sa sœur, ça faisait plaisir à voir. Malheureusement elle ne se rendait pas compte combien elle allait mettre les pieds dans le plat et aborder, sans le vouloir un sujet sans doute encore bien douloureux pour l'agent instructeur. Mais comme elle n'en savait rien, elle s'enfonça de plus belle :

-Je veux tout savoir, il est comment ? Il fait quoi ? Vous allez avoir des enfants ?

Bérénice ne peut s'empêcher de sourire béatement en imaginant successivement sa grande sœur avec un ventre plus qu'arrondi, puis en train d'allaiter le nouveau né ou encore, un an et demi plus tard en train de lui apprendre à marcher. Mais peut-être que ce n'était pas encore à l'ordre du jour, peut-être que pour l'instant ils essayaient déjà de se trouver une certaine stabilité de vie. C'était têtre pour ça aussi que Gaëlle avait préféré être agent instructeur : moins de risques de tout perdre ainsi.

-J'aime pas les médias en même temps donc ça ne m'étonne pas, je fais tout pour les éviter.

Que dire sur sa vie ? Qu'elle avait réussi professionnellement ? Ca Gaëlle le savait déjà. Et malheureusement elle n'avait pas de fiancé dont elle pourrait lui parler ou quoi que ce soit qui ressemble à une vie sentimentale. Et franchement elle n'avait pas envie d'aborder le sujet la concernant car connaissant sa sœur, de par son rôle d'aînée elle n'hésiterait pas à lui faire une remarque. Surtout qu'elle avait réussi à trouver le prince Charmant donc...

-Bah, de toute manière y a rien de passionnant à raconter, alors que toi.... Tu as toute une histoire dont il faut que tu me fasses le récit !

Bérénice but de nouveaux une ou deux gorgées et ferma les yeux essayant de se persuader qu'il avait bon goût, attendant la réponse de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaelle McNally
NYPD


Sagittaire Dragon
Messages : 32
Age : 39
Emploi/loisirs : Officier Instructeur, 12éme Brigade
Humeur : bonne
Multi-Compte : Elyse Rider - Jonathan Heat - Sasha Keynes ( dead)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Lun 5 Déc - 18:04

Le sourire de Gaelle s'effaça qu'en entendit la question de sa sœur, qui semblait tellement heureuse d'apprendre que sa grande sœur était mariée. Ca oui elle avait été marié … Olliver McNally, sergent à la crime et l'homme qui lui fit vivre les quatre plus belles années de sa vie, mais dont la mort lui fit passer les deux pires. Le temps d'un instant son regard se brouilla, elle le revu, se souvint de petite chose qui faisaient qu'il était lui et qu'elle l'aimait. Mais voilà il était mort et rien ne le ramènerait et elle ne pourrait changer ce fait.

« J'ai été mariée pendant trois ans ... »

Les questions sur comment il était, ce qu'il faisait,et s'ils allaient avoir des enfants, firent des piques que l'on vous enfonce lentement, dans le cœur, pour notre officier instructeur. Gaelle porta alors son regard sur sa tasse de café, vide, ferma les yeux quelque instants. Après ce silence elle sortie une petite photo de l'une des poches de son uniforme et la fit glisser vers sa sœur,

« Il... il était dans la brigade des stup … le sergent McNally... » Gaelle déglutie, ne voulant pas laisser une larme couler le long de l'une des ses joues. « … on aurait aimé avoir des enfants … mais il mort ... » Gaelle ne put se retenir plus et une larme perla «  il y a deux ans … durant une descente... »

Voilà comment c'était terminé son mariage … Son époux avait prit une rafale d'un fusil automatique, et le gilet pare-balle n'avait arrêté que la moitié. Gaelle s'en était toujours voulue d'être partie à la poursuite de ce malfrats, et de ne pas être resté. Peut être aurait-elle pu empêcher ça, ou tout au moins elle aurait pu être là avec lui et il ne serait pas mort en se vidant de son sang sur le sol dégueulasse d'un vieille entrepôt. Enfin … Le passé était le passé, aussi douloureux soit-il.

Gaelle essuya ses yeux à l'aide d'un mouchoir et fit un sourire triste à sa sœur, quand elle lui dit qu'elle n'aimait pas trop les médias, et qu'elle faisait tout pour les éviter. Ca elle faisait bien, car avoir une bande de charognard près à épier vos moindres faits et gestes, ou alors une bande de chroniqueur de bas étages vous jugent sur dits on dits ou autre … Rien d’intéressant.

« Tu fais bien … »

Là Gaelle n'était absolument pas d'accord avec sa sœur quand elle disait qu'elle n'avait rien de passionnant à raconter alors qu'elle – Gaelle – avait tout une histoire à lui raconter.

« Ne dit pas ça. Toi aussi tu as une histoire. J'ai une vie bien banale et toi tu appartiens à un monde, tu dois vivre, tu as vécus des choses que je ne peux qu'imaginer. Et en dehors de ça, je suis certaine que tu as des tas de choses à raconter ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice Baline
New Yorkais


Féminin Messages : 36
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Actrice / Prof
Humeur : Optimiste
Petit(e) ami(e) : Des gars par ci par là, rien de sérieux.
Multi-Compte : Maÿlis Heat et cie

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Mar 6 Déc - 8:12

Au passé employé par sa soeur, Bérénice comprit immédiatement qu'elle avait posé la question qu'il ne fallait pas poser... Et voilà que c'était reparti : dans sa tête elle se traitait de tous les noms, s'insultant avec les noms d'oiseaux qu'elle avait dans son répertoire... Elle s'en voulait car elle avait certainement ramené à la surface des choses auxquelles elle n'avait pas forcément envie de penser... Et du coup encore moins de parler qui plus est dans ces circonstances de retrouvailles où seule de la joie devrait régner. Après une hésitation, elle posa la tasse sur la table, et ses mains allèrent prendre celles de sa soeur et de les serrer doucement.

-Je suis désolée....

Elle baissa les yeux. Bérénice comprenait tellement ce que ça pouvait être que de perdre un être cher, un être que l'on aimait inconditionnellement, sans raison, juste de l'amour. Et quand cet amour disparrassait de nos vies, quelque en soit la raison, ça faisait mal, une douleur insurmontable. L'anglo-américaine essaya de capter le regard de sa soeur et elle sentit son coeur se serrer. Elle sentit même les larmes lui monter aux yeux, en voyant cette grande soeur qui paraissait si forte verser une larme. Cela ajouté au souvenir de ses propres souffrances...

-Ma vie n'est pas une partie de plaisir non plus.... J'ai aussi perdu les êtres que j'aimais... Murmura-t-elle.

Elle disait ça car, pour y être passée, elle savait que dans ce genre de cas, on pensait être la seule à souffrir, que les autres avaient la belle vie, étaient heureux, en famille, avec leurs amis etc. Mais non, ça arrivait aussi aux autres. D'ailleurs si ça ne pouvait arriver qu'aux autres... ! C'était peut-être pas très gentil et égoïste pour les dits autres mais bon, Bérénice aspirait à enfin un petit peu de bonheur même si elle n'était pas exactement sur la bonne voie pour le trouver pour l'instant... Car même si elle essayait d'évacuer le problème de sa conscience : ce n'était pas avec des aventures plus ou moins longues qu'elle allait trouver le bonheur. Moi j'dis ça, j'dis rien !

-Mais au moins on a une situation professionnelle, de quoi vivre décemment, et c'est déjà pas donné à tout le monde.

Oui déjà ça ce n'était pas donné à tout le monde et puis, elles y étaient arrivés sans profiter de la richesse de leurs parents. Enfin, ça avait pu payer leurs études mais toutes deux n'avaient pas été pistonnées ou quoi que ce soit dans le genre, et ça Bérénice en était plutôt fière.

-Et maintenant on a nous.

Elle lui sourit timidement. Avec tout ça elle n'était toujours pas entrée dans les détails de sa vie à elle, mais lui raconter ce qu'elle avait pu vivre en Angleterre par exemple lorsqu'elle vivait Harry Potter 24h/24h ce serait forcément raviver les souvenirs de la vie qu'elle avait voulu quittée, ou plutôt dont elle voulait tourner la page en venant s'installer à New-York. Et puis elle ne démordait pas que ça n'allait pas intéresser vraiment sa soeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une Muse et retrouvailles avec une soeur [Gaëlle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marseille: Avis de recherche
» recherche des slashers et des films avec un tueur psychopathe
» A la recherche d'un dessin animé....
» Colette
» [AIDE][HD2]Classement des contacts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Urgences & Services :: Police :: Salle de repos-
Sauter vers: