CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewan Joy
New Yorkais


Masculin Vierge Cochon
Messages : 50
Age : 21
Localisation : dans la rue
Emploi/loisirs : école / voler
Humeur : espiègle
Petit(e) ami(e) : /
Multi-Compte : marwan Loréno / Owen Boyd / Robin Geoffries

MessageSujet: Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )   Dim 12 Fév - 15:27

Retrouvailles sanglantes !




MAC TAYLOR __ EWAN JOY


Ewan avait été placer sous la tutelle de Mac depuis deux bons mois maintenant. pas que Jo n'y arrivait pas mais c'était un peu le cas. Ewan était vraiment exécrable avec elle et en plus d'Elie la femme ne pouvait pas tout gérer seul, elle avait donc demander a ce que se soit son collègue et ami Mac Taylor qui prenne la relève. Et cela marchait car Ewan avait remonter ses notes, il continuait ses bêtises, mais il arrivait en même temps à tout gérer et à tout faire sans que Mac s'en aperçoive. Bref donc le gamin vivait maintenant chez Mac, c'était étrange pour les deux, surtout pour Ewan qui n'avait pas l'habitude à une telle discipline car Mac étant un ancien militaire avait l'habitude d'avoir tout bien ranger. Le jeune garçon avait reçut une visite étrange au lycée quelques jours plutôt, il n'avait pas vraiment chercher à comprendre de qui ça venait au départ, mais après avoir reconnut l'homme il fut des plus heureux. Son père était sortie de prison, bien entendue tout le monde le savait mais personne ne lui avait dit car personne ne souhaitaient que Ewan reprenne contact avec ce type. L'adolescent avait passer des heures et des heures avec son père, séchant les trois dernier jours de cours pour rester avec lui et interceptant les deux premières lettres d'absences.
Voilà que son père voulait qu'ils partent tout les deux, qu'ils aient refaire leur vies ensembles dans un lieux paisible et tout, le pire dans tout ça c'était que c'était des mensonges, mais Ewan y croyait, il y croyait tellement que cette après midi là, il était rentrer du lycée et avait directement dans sa chambre pour faire son sac. En sortant avec un sac de sport et son sac à dos il se heurta à Mac, sur le coup il était terrorisé, puis reprenant ses esprits il fit :

« Laisse moi passer ! Je vais retrouver mon père ! Il a dit que j'avais un truc à faire avant et ensuite on allait vivre ensemble loin de cette ville et loin des flics ! »

Le gamin reprennait son air arrogant devant Mac alors qu'il avait cesser depuis longtemps de parler ainsi. En revanche, il ne savait pas ce que son père devait le laisser faire, enfin celui-ci lui avait juste dit que c'était un truc qui ne prendrait que deux heures et que après ils pourraient partir. En revanche il ne lui avait pas dit que c'était pas sur que Ewan s'en sorte ! Enfin ça le gamin ne le savait pas encore. Défiant Mac du regard, Ewan sortit de la pièce mais avant de refermer la porte, il fit à Mac :

« Merci pour tout en tout cas, et t'en fais pas, je suis sur qu'on va vivre tranquille et que mon père a comprit qu'il ne doit plus faire de conneries. Je t'écrirais, »

Comme si c'était ça qui allait aider Mac à le laisser partir, et puis d'ailleurs Mac ne devait pas le laisser partir, il ne pouvait pas, la loi avait confier Ewan a ce flic le laisser partir reviendrait à désobéir à la loi, arrivé en bas, Ewan mit ses sacs dans la voiture et se retournant il vis Mac, son père visiblement pas très ravie pointa une arme vers Mac et lui dit :

« Foutez nous la paix ! Ewan n'a pas besoin de vous, je suis son père ! »

Se retournant vers son fils qui n'en revenait pas, l'homme lui cria dessus :

« Monte dans la voiture ! »

Ewan obéit en ne sachant pas trop quoi faire, son rêve venait de s'effondrer et il le savait très bien, son père n'avait pas changer et Ewan était incapable de se retourner contre lui, il ne pouvait même pas lui dire qu'il ne voulait plus aller avec lui. Il était terrorisé et en passant devant Mac avec la voiture, il lui lança un regard qui signifiait qu'il avait peur et qu'il s'excusait...Il demandait pardon d'avoir été si idiot pour croire que son père avait put changer. Mais le pire était encore à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lt Mac Taylor
CSI Member


Masculin Messages : 90
Localisation : Dans son bureau ou sur le terrain
Emploi/loisirs : Jouer au Cozzy's de la basse

MessageSujet: Re: Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )   Dim 12 Fév - 17:16

Deux mois... Qu'est-ce que ça pouvait passer vite parfois quand même ? Surtout lorsque l'on avait soudainement un gamin à charge, et pas des plus faciles. Mac devait bien l'avouer, ça avait plus que changer ses petites habitudes. Déjà rien que pour faire les courses... Il ne pouvait plus se permettre de faire quelques courses au supermarché en profitant de sa pause midi ou autre. Il devait acheter pour deux et prévoir à l'avance d'autant plus qu'un ado en pleine croissance, ça consommait pas mal. Bon le plus dur dans tout ça c'était surtout de gérer Ewan, les conneries qu'il faisait et son boulot qui lui prenait tellement de temps. Mais dans un sens n'était-ce pas plus mal ? Ca avait permis qu'il s'en détache un peu et peut-être était-ce le premier pas pour qu'il ait de nouveau une véritable vie en dehors du boulot. Mais Ewan n'était pas le seul à occuper son esprit : il y avait aussi une femme, il devait bien l'avouer. Et pas n'importe laquelle. Son bras droit Stella. Depuis le passage à l'hôpital de cette dernière, il ne pouvait plus nier qu'il éprouvait des sentiments forts pour elle et qui au fond, n'attendaient qu'une chose pour s'exprimer..  Et plus les jours passaient, plus il se disait qu'il devait lui dire, lui en parler... De plus, il pensait que si jamais Stella éprouvait les mêmes sentiments que lui et qu'elle acceptait de venir vivre à ses côtés, cette présence féminine, ferme et autoritaire (tout autant que lui) ne pourrait que lui faire du bien au jeune Ewan. M'enfin pour cela, il fallait déjà que ses sentiments soient réciproques et c'était pas gagné...

Voilà ce qui occupait le scientifique tandis qu'il rentrait chez lui. C'était certes plutôt tôt, seulement 17h30. L'équipe venait de boucler deux grosses enquêtes et la paperasse était finie, aucun meurtre à l'horizon alors pourquoi rester dans son bureau alors que l'on pourrait passer du bon (ou pas selon ce que lui réservait comme surprise Ewan à son retour) temps chez soi, tranquillement. Vous allez me dire, mais cet Ewan, c'est un monstre ? Plutôt un garçon difficile dirons nous. Et Mac n'avait pas complètement à se plaindre puisque le jeune garçon avait amélioré ses résultats scolaires et qu'il travaillait bien. Le hic c'était surtout qu'il n'avait pas pour autant arrêté de faire des bêtises... Fin bref. La situation était pas trop mal gérée et le caractère autoritaire de Mac y avait bien aidé. Et puis il n'était pas autoritaire pour l'être, quand il sentait les efforts de l'adolescent palpables, il le récompensait, lui montrant qu'il n'était pas un dictateur et que s'il faisait comme il le jugeait bon pour lui, il pouvait avoir des petits plaisirs et libertés qu'à son âge on pouvait avoir.

Tout cela pour dire que le lieutenant était bien ailleurs lorsqu'il franchit le seuil de l'appartement et percuta Ewan. L'autre fut le premier surpris par la chose, ne s'attendant sans doute pas à ce qu'il rentre de suite. Le sac de sport retint l'attention de Mac. Pourquoi sortait-il avec ça ? Ce n'était pas aujourd'hui qu'il avait sport... Le temps de la surprise passée, il fit volte face. Son père ? Il l'avait retrouvé ? Il serra les dents. On l'avait bien averti de la sortie de prison de l'autre mais il était supposé être sous surveillance policière pour éviter justement qu'il n'approche son fils. Le juge avait reconnu qu'il était dangereux pour Ewan. Et comme son daron avait pu savoir qu'il était chez Mac ? L'établissement scolaire qu'il fréquentait ?!

-Ewan, attends ! Je ne pense pas que …

Ce soit une bonne idée... Mais il n'avait pas eu le temps de finir que déjà, son protégeait dévalait les étages pour descendre. Il avait encore plaque et holster à la ceinture ce qui, mine de rien allait sans doute l'aider même s'il ne s'attendait pas à ce que l'autre soit en bas de l'immeuble avec sa voiture, prêt à embarquer le gamin. Il pensait plutôt qu'il l'aurait contacté d'une manière ou d'une autre et qu'ils se seraient fixés un lieu de rendez-vous. Lui aussi descendit quatre à quatre les marches à la poursuite du garçons, main sur la crosse de son arme. Simple réflexe professionnel. Il déboula dans la rue et trouva immédiatement Ewan du regard. Plus rapide que son ombre il brandit son glock face à l'arme qui se levait vers lui.

-Ewan n'a pas besoin d'un père qui soit dangereux pour lui. Ewan, ne fais pas ce qu'il te dit.

Mais faut croire que malgré les mois et années passées loin de ce dangereux daron, les séquelles d'une enfance traumatisée étaient toujours là et il continuait à avoir peur de ce monstre au point de lui obéir au doigt et à l'oeil. En même temps il comprenait bien ce qu'il devait imaginer : si jamais Mac n'arrivait pas à le sortir de là et que son père réussissait à l'embarquer, il allait en voir de toutes les couleurs et finirait sans doute à l'hôpital, en espérant que ce ne soit pas les pieds les premiers...

-M Joy, vous êtes peut-être le géniteur d'Ewan mais ça s'arrête là, vous n'êtes pas son père. Il mérite un père qui lui permettra de faire des études, de réussir sa vie et non pas qui causera sa perte. Je suis son tuteur légal et je suis le seul à avoir des droits paternels sur lui. Si vous essayez de partir avec lui ce sera pris comme kidnapping. Avez vous vraiment envie de retourner en prison M Joy ?

Pas sûr que le père l'ait écouté mais il tentait le tout pour le tout. Peut-être restait-il au fond de cet homme une fibre d'amour paternel qui lui ferait voir ce qui était le mieux pour Ewan ? Ou peut-être que l'évocation de la prison allait l'aider à se calmer... Mac tentait en tout cas de faire en sorte qu'il reste calme car avec un tel tempérament sanguin, un coup de feu était vite parti et pas forcément sur la personne armée et pouvant se défendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan Joy
New Yorkais


Masculin Vierge Cochon
Messages : 50
Age : 21
Localisation : dans la rue
Emploi/loisirs : école / voler
Humeur : espiègle
Petit(e) ami(e) : /
Multi-Compte : marwan Loréno / Owen Boyd / Robin Geoffries

MessageSujet: Re: Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )   Dim 12 Fév - 18:28

Ewan était dans la voiture, il serrait son sac contre sa poitrine ayant peur de ce qui pouvait arriver. Il portait un manteau en toile que Mac lui avait acheter, il était à l'iffigie des Giants de New York, et un jean troué, comme à son habitude, le gamine ne portait que ce genre de fringue de toute manière. Son père, lui était devant sa portière et menaçait toujours Mac, il fit en rigolant en même temps :

"C'est ça ! Faite ce que vous voulez, je pars avec mon fils. Ce gamin à besoin de son père pas d'un flic qui ne comprend rien à rien !"

Evidemment ce n'était pas seulement Ewan qui avait besoin de son père mais plutôt cet homme qui avait besoin de lui et d'ailleurs, il n'allait pas hésiter à faire usage de la force. Il tira sur une poubelle, ce qui eut pour effet de faire affoler toute les personnes qui étaient dans la rue et qui se demandaient qui allait finir par se faire tuer. Il monta rapidement dans la voiture et détalla. Ewan se retourna dans celle-ci pour voir Mac. Son regard était triste et désolé. Le gamin venait de comprendre certaines choses. La joies qu'il s'était fait en pensant que son père avait changer et qu'il était devenue quelqu'un de bien était en réalité faux. Son père l'emmena dans une sorte de parking sous terrain. Là-bas se trouvait plein d'autre type. Des voitures, des femmes habillés en petite tenues et des chiens limite enragés. Le gamin ne voulut pas sortir de la voiture, il resta là où il se sentait en sécurité. Son père lui descendit de voiture et alla voir d'autres mecs en qui Ewan ne semblait pas avoir confiance. Il observait, se demandant ce qui allait arriver. Cela ne tarda pas. Son père se prit deux coups, un dans le ventre et un en pleine mâchoire. Ewan fit un bon dans la voiture et écarquilla les yeux. Il les entendait s'engueuler, parler de friques et de dettes. Le plus costaud des gars, un mec au crane rasé avec des tatouage partout et une carrure de footballeur américain déclara un truc comme quoi il avait prévenue le père d'Ewan et qu'il devait payer. L'homme, enfin le père quoi, déclara à son tour qu'il était là pour payer sa dette...Et notamment pour faire ce fameux combat. Ewan commença à comprendre le pourquoi il était là, il avait été abusé par son père. Le gosse sortie son portable de sa poche et se mit à faire le numéro de Mac, lorsqu'il entendit les trois sonneries retentirent, il fit en voyant les mecs arriver prêt de la voitures comme des lions sur une proie, et en vérouillant la voiture :

"Mac ! Au secours, je t'en prit vient vite!! Je sais pas ce qu'ils veulent, j'ai peur vient..."

On entendit le bruit de la vitre qui se faisait fracasser et Ewan cria, il finit par donner le nom du parking, il n'eut pas le temps de faire plus que les gars le firent sortir. Le crane rasé, qui se nommait Stuart, regarda le gamin et le prenant par le menton il lui dit :

"Petit, c'est à toi de jouer !"

"A moi de jouer pour quoi ?"

Fit Ewan en tentant de parler fort pour que Mac puisse continuer d'entendre la conversation, mais le mec rigola et les deux autres autres types trainèrent Ewan qui tentait de freiner la marche en trainant des pieds vers ce qu'ils appelaient la cage. C'était une sorte d'énorme grillage dans lequel les gens combattaient. Le père d'Ewan le prit à part avant qu'ils fassent rentrer le petit dans la cage :

"Ecoute, après ça on s'en va, et je te jure qu'on vivra normalement...Tu dois juste tenir 20 minutes."

Ewan paniqua et lorsqu'il vit au loin la silhouette de son adversaire, il regarda son père et tout en hochant la tête négativement il fit la peur au ventre :

"Non, je t'en prit, les laisse pas faire, papa s'il te plait...papa...PAPA !!"

Ils ouvrirent la grille et le mirent dedans. Le gamin devait tenir 20 minutes et si il était encore debout après vingt minutes son père remboursait toutes ses dettes et les deux repartaient tranquillement. Sauf que normalement c'était au père de combattre pas à son fils, mais le gars voulait jouer la jeunesse et non la vieillesse, alors il avait envoyer son fils au casse pipe. Qu'est-ce qu'il risquait lui ? De la prison ? Un bon tabassage ? Bref en gros pas grand chose. Ewan lui risquait sa vie ! Le gamin se colla au grillage et entendait les gens hurler des encouragements du genre :"Battez vous !" "Tue le !" Et autres petits mots tout aussi charmant. LE bruit et la lumière étaient en train de l’aveugler, Ewan ne savait pas du tout quoi faire. Lorsque l'arbitre qui n'était pas dans la cage, cria un "Allez y", Ewan pencha la tête sur le côté se demandant si ils étaient sérieux. Le premier coup il l'esquiva criant à la fois pour lui même mais aussi pour le mec :

"Vous êtes sérieux ? Mais je sais pas me battre, laissez moi !"

Le gars en face de lui rigola et montra une garde, Ewan ne réfléchit pas trop et se mit également en garde, certains auraient dit que c'était une garde de fille, mais même là une fille avait une meilleure garde. LE gamin était en mauvaise posture...Pourvue que Mac arrive avant la fin des 20 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )   Aujourd'hui à 21:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles sanglantes ( PV Mac )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mains de l'horreur et mains sanglantes
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Urgences & Services :: Others-
Sauter vers: