CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwayne Nelson
New Yorkais


Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 50
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Mar 6 Déc - 11:08

Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd



BRYSON LEWIS - DWAYNE NELSON


Ca faisait du bien de pouvoir se sentir libre comme l'air... Que son instance de divorce se soit fait plus ou moins avec rapidité... Même si ça ne faisait que quelques mois, seulement là … C'était sans trop de difficulté puisque Dwayne ne tenait à aucun objet de valeurs, sauf pour sa voiture. Au diable la maison, au diable le mobilier, au diable le chien Muggle... Il fallait revoir ses priorités et comme il ne voulait pas se montrer trop matérialiste. Il en fallait peu pour être heureux, non ? En tout cas, renouer contact avec Ashlee, sa fille... Ca lui faisait un père comblé. Certes, il fallait avouer qu'après 20 ans de mariage, de se retrouver sur le marché des célibataires, ça faisait un drôle d'effet... qu'il ne soit plus un mari modèle et exemplaire... mais il restait malgré ça de ce mariage le titre d'un père … Mais on s'y habituait d'être libre, non ? Surtout quand on voyait de l'autre côté, chez son ex-femme, qu'elle allait se marier... Etait-ce dur pour son égo de se dire qu'elle l'avait trompé durant leur union ? Ou etait-ce qu'un inconnu de passage et que c'était la crise de la quarantaine ?

Au bord de sa Chevrolet Impala, il se dirigea au milieu de la circulation New Yorkaise vers tout un pressing d'un quartier plus ou moins modeste, pour ne pas dire modeste tout court... Bien que Dwayne soit jeune divorcé, ce n'était pas comme s'il était dépouillé plus que ça, non ? Etant issue d'une famille modeste, possédant une entreprise de concession … Même qu'il avait bossé dans cette entreprise pendant plusieurs années avant de changer de métier, ainsi pour devenir un pauvre vigile d'un centre commercial... Oh, il n'était pas malheureux puisqu'il appréciait ce qu'il faisait et aimait ce changement...

Sur ce, il se gara et se dirigea avec ce pressing tenu par un chinois... bon, comme si ça pouvait être cliché et que tous les pressings de New York étaient tenus que par des petits chinois... hein !!! Il devait récupérer un de ces costards et un de ces uniformes de boulot.... mais en entrant dans ce pressing, il pouvait remarquer qu'il y avait un problème... Le chinois s'affolait et limite s'il n'injuriait pas en chinois... Même pas besoin de parler chinois pour voir s'il était enervé ou s'il ne poussait pas un juron... Un type devant le chinois qui avait l'allure typique d'un … comment dire ? Il était habillé d'un jean, d'une veste en jean... Il avait la coupe de cheveux à la McGyver, boucle d'oreille à l'oreille... machant un chewing gum... il avait l'allure typique de George Michael, voilà !! et ce dernier avait l'air un peu plus... emmerdeur … Surtout qu'à sa gauche, il y avait un black qui n'avait pas l'air lui aussi apprécié l'attitude de ce cher sosie de « George Michael ».

Il y a un problème ?


Genre Dwayne se sentait de suite concerner par la chose : déformation professionnelle... Mais ce n'était pas de sa faute !!! Surtout que... le black en question, Dwayne le connaissait et ça n'avait été autre que son avocat pour son divorce... Le mister George se retourna vers Dwayne.

Ah ! Au moins un blanc dans cette affaire...


Hein ? Quoi ? C'était quoi ces paroles ? On avait affaire à un raciste ou quoi ? Et en plus, on le lui avait même pas répondu un « de quoi je me mêle ? » … En plus, si Dwayne pensait avoir compris ce qu'il se passait, que ce mec ingrat ne pense pas que Dwayne allait se mettre de son côté !!! Ce n'était pas parce qu'il était blanc lui aussi qu'il allait le soutenir et que voilà …

Pardon ? Je ne vois pas où le blanc a avoir affaire là... dedans ? Fit-il en échangeant un regard entre toutes ces personnes... Puis un sourire vint s'afficher à ce cher Maître Lewis... C'est un plaisir de vous voir … Est-ce qu'une de ces personnes vous dérange ?

Ouais genre il était flic mais non, il n'était que vigile, il fallait qu'il fasse la différence … Il n'était pas qu'un « appliqueur » de règles dans un centre commercial et non un représentant de la loi .. - mais ce n'était pas ce qui manquait avec ce Lewis, non ? - Bref autant mettre ce type à sa place...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryson Lewis
New Yorkais


Masculin Messages : 51
Localisation : New York.
Emploi/loisirs : Avocat prestigieux de New York.
Petit(e) ami(e) : Célibataire.
Multi-Compte : Jethro Gibbs - Easton Blake

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Jeu 8 Déc - 14:59

Bryson avait réussit à se libérer dans la journée pour pouvoir régler deux trois affaires personnelles mais aussi pouvoir emmener ses costumes et récupérer certains d'entre eux au pressing. Faut dire qu'avec son salaire, c'était quelque chose qu'il pouvait se permettre. C'était un pressing tenu par un petit chinois qui avait certes quelques difficulté avec notre langue mais qui était gentil et aimable, c'était l'une des raisons pour Bryson de se rendre ici malgré qu'il y en avait un en bas de son cabinet.
Il déposa ses costumes sur le comptoir et attendit que l'homme devant lui ait finit. C'était quelqu'un de grand, une coupe de cheveux datant des années 80-90 et une boucle d'oreille et il n'avait pas l'air d'être très sociable, loin de là.
Le ton commençait à hausser dans le pressing pour une raison que Bryson ignorait encore et fut étonné de voir Mr. Nelson, faut dire que depuis l'affaire du divorce qui s'était plus ou moins bien terminée, il ne s'était pas revus. Il lui sourit avant
que l'homme démontre qu'il était le "seul" blanc avant l'arrivé de Dwayne et ça

- " C'est plutôt Mr. Chang que cette personne dérange. Et d'autant plus quand ce chère monsieur tiens des propos racistes."

La personne visée se retourna vers Bryson :

- " Ho la ferme le noir ! Si ce n'était que de moi tu ferai encore les ménages pour les riches."

Bryson préféra sourire que de lui mettre son poing dans le visage pour lui faire ravaler ses paroles. Il était encore bloqué dans le passer avec ses principes discriminatoire et Lewis n'appréciait pas ça...pas parce que c'est un afro-américain mais parce qu'il cracher sur des lois et des constitutions sans parler des principes.

- "Monsieur, je pense que vous devriez sortir d'ici."

L'homme eu un sourire jaune, l'ignora et poursuivit ce qu'il disait au chinois du pressing. Bryson se tourna vers Dwayne et le regarda avec un sourire discret pour lui faire comprendre qu'il gardait son calme mais que ça n'allait pas durer.


Dernière édition par Bryson Lewis le Mar 27 Déc - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais


Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 50
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Lun 12 Déc - 11:19

Dwayne sourit à la réplique de ce cher avocat. Il y avait tellement d'ironie... et de zen dans leur parole... Tout allait bien, quoi ! C'était certain que celui qui était le plus à plaindre, c'était peut-être bien Mr le Chinois, soit Mr Chang... Un peu de respect pour eux, hein !

Même si dans cette affaire, Lewis et lui étaient du genre à ne pas le prendre très mal, - ouais, c'était toujours un plaisir de se faire traiter de blanc ! - , ca se voyait peut-être qu'en même temps qu'il y avait de l'exaspération de voir ce genre de personnes, qui était d'un pathétique, sérieusement ! Les temps étaient révolues et les mentalités, quant à elles, hein !! Il fallait qu'elles suivent.. Tout le monde n'avait pas la chance de ne plus avoir les idées arrêtées … Vive l'ouverture d'esprit !

Bon, tout ce cinéma n'allait pas durer longtemps et rien que de voir Mr Chang essayer de s'exprimer bien plus que mal pour faire comprendre à ce cher client là que la carte bleue ne marchait pas, donc il ne rendrait pas les vêtements... Et tant que ce mec n'allait pas aux poings... tout allait bien. Relativisons...

Monsieur... interpella Dwayne.

Ouais, il fallait bien qu'il intervienne pour essayer de calmer le bonhomme... Qui ne tentait rien n'avait rien... Bref, c'était cool, Dwayne se faisait snober...

Hey ! Le George Micheal !!!


Autant utiliser la manière un peu plus forte, peut-etre que ça marchait un peu mieux avant d'arriver aux poings et d'agresser les gens sans vraiment de raisons... En fait, si, il y avait bien une bonne raison mais la violence ne résolvait rien.

En tout cas, de l'appeler comme ça, ça avait l'air de strictement marcher car il se retourna vers Dwayne... comme outré..Comme s'il y avait de tout dans une seule pièce : un jaune, un noir, un blanc et un gay... Et je crois que ce dernier accepterait mal de porter le chapeau gay... Enfin, il avait tout l'air de le prendre comme ça...

Pardon ? Tu me traites de quoi ?
Fit-il d'une maniere assez.. hum comme l'expliquer...

Ouais, même s'il le niait, c'était … un homophobe ou dans le meilleur des cas, un gay refoulé, oui !

Je pense que vous avez très bien compris ce que j'ai dit … Calmez-vous ! Allez retirer de l'argent et revenez plus tard ! Vos vêtements ne seront pas perdus ici...


Et en plus, il y avait des clients qui attendaient derrière... Enfin seulement deux clients, quoi ! Mais quand même, ils n'allaient pas s'enraciner en entendant des propos aussi injurieux à faire mal aux tympans.

De quoi je me mêle ?!


Puis ce gus se retourna et prit en grippe le chinois par le col …

Rends-moi mes vêtements, espèce de voleur !!!!!!

Punaise, en plus il fallait qu'il soit raciste avec tout le monde alors pourquoi venir ici pour laver ses vêtements ? Sérieusement ? Bon, cette situation n'allait pas perdurer toute la nuit et ce, Lewis et Dwayne, lui-même, n'allaient pas passer ça !!! Ce dernier posa une épaule sur ce sosie de Georges Michael et le retourna pour le plaquer contre le comptoir de la caisse...

Oups, déformation professionnelle...

Ou presque ! Mais quel humour !! En tout cas, ça avait l'air d'intriguer ce sosie qui fronça les sourcils et semblait avoir peur d'un coup.

Vous êtes flic ?


Le pompon serait qu'il soit aussi anti-flic.. Là, il serait complétement mal barré... Et Dwayne, face à ça, avait vraiment envie de se marrer... En plus, à côté de lui, si ce cher avocat voulait aussi participer à ce passage de savon, Dwayne ne douta pas qu'il n'allait pas s'en empêcher...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryson Lewis
New Yorkais


Masculin Messages : 51
Localisation : New York.
Emploi/loisirs : Avocat prestigieux de New York.
Petit(e) ami(e) : Célibataire.
Multi-Compte : Jethro Gibbs - Easton Blake

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Mer 14 Déc - 22:35

Dwayne semblait garder son calme et en plus faire de l'humour ce qui amusa Lewis qui ne put s'empêcher de sourire devant le spectacle qui s'offrait à lui.
Mr. Chang ne pouvait pas se permettre de donner ses vêtements à "George Michael" comme l'avait appelé Dwayne sans que celui-ci le paye. C'était un commerçant tout de même...bon un commerçant qui avait peur ça c'était clair.

Ce cher homme s'avérait être un homophobe et ce n'était pas partie gagner pour ce Dwayne ce qui fit disparaître le sourire discret sur le visage de Bryson qui commença à s'approcher des deux individus juste au cas où ça dégénérait.
L'avocat fut étonné de voir son ami rester calme malgré la "situation" pour le moins gênantes. Faut dire que si même dans son métier, il ne voyait pas tout rose...il n'était pas très habitué à rencontrer des gens aussi fermé d'esprit et surtout refusant d'accepter les différences d'autrui alors qu'on vivait dans un monde où tout est différence.
Mr Chang ne savait pas où se mettre et fallait le comprendre, il était juste gérant d'un pressing qui voulait avoir son argent au vu de son travail toujours parfait.

Lorsque Dwayne plaqua "George Michael" contre le comptoir du pressing, faut dire que c'était pas pour déplaire Bryson qui voulait juste lui faire comprendre que le monde ne tournait pas comme dans les années 1900 et quelques.
Il posa une main sur l'épaule de son ami pour lui faire comprendre qu'il devait le lâcher maintenant.
Il donna l'argent qu'il fallait à ce jeune homme pour qu'il les laissent enfin tranquille mais celui-ci ne l'accepta pas tout au contraire :

- "Hey ! je ne veux pas de ton argent. Bol de riz donne moi mes fringues maintenant !"
- "Bonjour l'imagination...bol de riz. C'était facile à trouver ça." fit Bryson pour détendre l'atmosphère.

L'homme se retourna vers lui au regard menaçant, l'avocat faisait une tête de plus que lui mais il n'était pas impressionné par Bryson enfin, il ne le montrait pas.

- "Toi là-ferme."
- "Dwayne...désolé de vous avoir interrompu dans votre lancée." fit-il et plaqua "G. Michael" contre le comptoir à son tour.

- "Excuse-toi auprès de Mr. Chang maintenant sinon je laisse Mr. Dwayne ici présent s'occuper de toi. Tip Top ma biche ? A moins que tu n'aime pas les biches non plus..."

Il fit un sourire à son ami, peut-être que la peur aller le faire percuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais


Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 50
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Ven 16 Déc - 22:49

Certes, Dwayne n'aurait certes pas dû laisser l'adrénaline monter mais l'intolérance était quelque chose d'intolérable, vous ne croyez pas ? Etre impassible dans tous les cas et situations était bien une vertu et surtout pour ton métier... De foutre des torgnoles à certains gamins était vraiment tentant parfois, des baffes dans la gueule se perdaient... Et un encadrement militaire vous changeait et remettait les pendules à l'heure... Dwayne parlait en connaissance de cause mais bien sûr, ce n'était pas forcément LA solution à tout.

Dwayne se demandait comment Bryson pouvait garder patience et passer outre à ces insultes. Certes, sûrement l'habitude … Il savait sûrement ce qu'il valait et il n'allait sûrement pas s'abattre à de telles choses... Oh surtout pour un avocat. On pouvait dire qu'il avait bien réussi sa vie, pour le peu que Dwayne le connaissait... Ce dernier lâcha alors ce « gros nul » qu'il était … et regarda la scène, regardant Bryson avec toujours cette amabilité et patience, il était même prêt à payer les fringues de ce gus pour s'en débarrasser et que tout se passe bien, afin d'éviter la plus grande catastrophe mais apparemment, ça n'avait franchement pas l'air de plaire... « Bol de riz », franchement, il n'avait pas trouvé mieux ? Bryson semblait tout à fait d'accord sur ce que pouvait penser Dwayne...

Et... là, ce n'était pas lui qui perdait son sang froid mais.. lui, Bryson … D'ailleurs, il s'excusait même de l'avoir empêché dans son élan de le cogner, il y avait un instant... Et ce qui était peut-être étonnant, c'était de se faire appeler « Dwayne » directement et non par « Monsieur Nelson »... Certes, il ne le prenait pas mal puisque depuis le temps, il savait que ça ne gâchait pas le respect qu'ils avaient l'un pour l'autre.

Oh je vous en prie ! Tant qu'au final, il finit en pâtée pour mon chat, ca me va!! Il y aurait au moins un heureux....


Ouais, et l'heureux élu serait bien sûr son chat... Au pire, si Georges Michael préférait la pâtée pour chien, il y avait Mr Muggles : le chien de son ex-femme... comme ça, pas de jaloux, ni de racisme envers les animaux !

Enlèves tes sales pattes sur moi...

Ce malfrat semblait dégoûté … et n'osait presque pas toucher Bryson, juste parce qu'il était black ? C'était d'un pathétique...

Je préfère m'en aller... Pays de m**de !


Oh ! Punaise, de l'entendre râler comme ça … C'était à mourir de rire ! Personne ne lui avait demandé de venir dans ce pays et fallait-il lui rappeler l'histoire et la naissance des Etats-Unis ? Que cette terre avait appartenu aux Indiens avant l'arrivée des Anglais ? Et qu'il y avait au moins un milliard de chinois, soit les 1/6 d'êtres humains sur cette planète... Il fallait peut-être le lui rappeler à cet imbécile ?

Casses-toi... Ignare !


Même si lui foutre un sale poing dans la figure à ce type était beaucoup trop tentant mais ne serait-ce pas aller trop loin ? Même s'il l'avait strictement cherché !!! Ce sosie de George Michael tapa sur ses vêtements comme si le fait que Bryson l'ait touché l'ait totalement sali...

Je vous ferais un procès !!!

C'est ça, Ducon …

Avec Bryson en tant qu'avocat,... et Mr Chang dans la poche, le gus n'était pas sorti de l'auberge … En plus, s'il y avait des caméras de sécurité... !! Bref, ce Monsieur Ducon voulut alors lancer un coup de poing mais bon, face à une corpulence comme Dwayne, impossible ! Dwayne tint son poignet et le tordit … Bon, si c'était pour le jeter coup de pied aux fesses dehors, ca serait un plaisir !!! Bien que Dwayne voulait rester poli, là... impossible qu'il commençait vraiment à péter un câble à vouloir l'insulter de tous les noms... Et ce n'était pas ce qu'on lui avait inculqué et ce qu'il avait inculqué à sa fille... Mais on n'était pas parfait! Bref, poignet tordu, face à un coup, Dwayne le plaqua alors au sol...

Lâchez moi, bordel!!!!! râla l'emmerdeur qui faisait légèrement moins le malin.... Et dire tout ce cinéma pour ça ... Oui, le monde tournait vraiment au ridicule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryson Lewis
New Yorkais


Masculin Messages : 51
Localisation : New York.
Emploi/loisirs : Avocat prestigieux de New York.
Petit(e) ami(e) : Célibataire.
Multi-Compte : Jethro Gibbs - Easton Blake

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Lun 2 Jan - 17:47

Bryson ne put que sourire devant la proposition de pâté pour chat de Dwayne et décida de lâcher George. En plus d'être raciste de tous et de tous le monde, il n'osait même pas toucher Bryson même pour se défendre. C'était d'un pathétique. Et être raciste à New York ça ne devait pas être simple. C'était tout de même une ville où régnait le Melting-pot, c'est ce qui rendait cette ville mais aussi ce pays si unique et appréciable.

- "Si vous n'aimez pas ce pays, partez. Ne vous en faites pas, vous n'allez pas manquer à grand monde !"

Bryson se rhabilla en refermant sa veste et replaçant sa cravate comme il le fallait. C'était un homme qui aimait être soigné.
Il n'était en aucun cas vexé que ce type passe un main sur ses vêtements comme si il pensait que Bryson l'avait salit. L'opinion de ce type à son égard de le dérangeait pas, à vrai dire il s'en foutait complètement. Il savait ce qu'il valait et c'était le principale.

- "Un procès ? Mais faites-vous plaisir. Attendez que je présente avant. Maitre Lewis. Avocat de Mr. Chang depuis...maintenant."

Il s'avança dangereusement de G. Michael :

- "Ho ! T'approche pas comme ça là !"

- "Je vous conseille une chose Mr. je ne sais quoi. Vaut mieux m'avoir de son côté surtout dans un tribunal. Et faut dire que vu les témoins...vous risquez de perdre mais aussi de vous retrouvez derrière les barreaux."

Ce type mettait les pieds sur le terrain miné de Bryson et ce n'était pas chose à faire surtout pour lui.

L'avocat fut étonné de voir Dwayne réagir aussi vite à l'attaque de cet abrutit et fut ravis de voir comment son ami le contrôler avec autant de faciliter. Bryson se baissa auprès de Duc*n et déposa sa carte dans sa poche :

- "C'est juste pour vous souvenir de mon nom lorsque son retrouvera devant le juge."

Il laissa Dwayne choisir du sort de G. Michael et s'occupa de payer les vêtements de cet abrutit pour enfin s'en débarrasser. Il n'avait pas que ça à faire. Bryson avait des horaires à respecter même si s'était son cabinet tout comme Dwayne qui avait une vie en dehors de ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais


Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 50
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Sam 7 Jan - 14:15

Bon, véritablement, Dwayne ne perdait pas son véritable sang froid, non ? Ou il continuait à faire une déformation professionnelle ? Ou plutôt, il ne supportait pas ce genre de personne, tout aussi raciste sur les bords. Dwayne en voyait des jeunes qui ne respectaient pas grand chose, c'était leur moment de crise... Mais là, c'était un peu poussé le bouchon bien loin … Et dire qu'à l'évolution des mentalités, ça existait encore... Ca serait difficile de vivre avec ses « semblables » alors que tout le monde était issu de la même « race » : l'être humain.

Dwayne et ce cher avocat, on devait bien dire qu'ils avaient bien été patient jusque là... Surtout Bryson qui en prenait plein la tête et qui gardait cet amabilité... D'autant plus qu'il lui payait ses vêtements.... Le jeune vigile lâcha sa prise et le fit relever...

Maintenant, voilà tes vêtements … Tu es libre.

Et ce, dans un grand sourire... Sourire qu'il avait presque envie de perdre car Dwayne fut bien exaspérer de voir ce type en train de passer ses mains sur ses vêtements comme si Dwayne avait une maladie ou un truc dans le genre lui aussi... Il allait être raciste des blancs, tiens aussi, désormais ? Bref, et d'un geste vif, il récupéra ses vêtements en lâchant des jurons à tout allure et se barra.

Dwayne avait envie d'en rire … Oui, car ce type, s'il avait envie de passer un procès.. il n'était pas dans la merde ! Oh oui... Face à un avocat... face à Mr Chang mais surtout à lui, Dwayne... il soutiendrait à 100% ce cher avocat. Oh un homme comme lui, il tenait aux valeurs... à la différence... Et on pouvait dire que lorsque l'ouragan fut sorti.. soudainement, on ne se sentait déjà pas beaucoup mieux dans la piece ?

Etre raciste à ce point …. Je croyais que ce genre de choses était révolu...

Non mais il ne fallait pas se tromper que ça existera toujours... Que ce soit pour la difference... de culture, de religion.. Il y aura toujours des oppositions... Et tout le monde ne pouvait pas être comme ces deux charmants hommes !! Quant à Monsieur Chang, il remercia alors ses deux « sauveurs ».... En tout cas, il n'y avait vraiment aucun soucis pour remettre les choses à l'ordre.

Je suis ravi de vous voir … Bien que ce soit dans de drôles circonstances...


Plutôt marrantes, non ? Il valait mieux en rire que d'en pleurer... Dwayne laissa alors Bryson récupérer ses affaires – puisqu'il était arrivé le premier – avant de récupérer lui même les siens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryson Lewis
New Yorkais


Masculin Messages : 51
Localisation : New York.
Emploi/loisirs : Avocat prestigieux de New York.
Petit(e) ami(e) : Célibataire.
Multi-Compte : Jethro Gibbs - Easton Blake

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Mer 25 Jan - 23:17

Bryson observa calmement Dwayne virait rapidement ce type irrespectueux et sans aucune éducation face aux monde d'aujourd'hui. On était tous égaux, non ? L'avocat était de New York et avait passé son enfance dans un quartier où les gangs se battaient entre eux mais jamais on l'avait juger sur sa couleur ou encore sur son passé. Non, on l'avait toujours jugé par ses actes avant-tout et son caractère. Alors de voir ce genre de type aussi fermé alors qu'on vivait avec des voisins d'origines et de cultures différentes, ça lui faisait pitié en quelque sorte.
Il esquissa un sourire en voyant que G. Michael passait la main sur ses vêtements dès que Dwayne l'avait lâché...serait-il raciste des blancs maintenant ? ça serait un comble.
Il attendit que le type soit sortit pour répondre à son ami :

- "Je le croyais aussi. Mais faut croire qu'on voit de drôles de choses chaque jour."

Il remercia d'un signe de tête Mr. Nelson de le laisser passer et demanda à Mr. Chang ses costumes qu'il partit chercher.

- "Je suis ravis aussi de voir revoir aussi...La prochaine fois ça serait mieux devant un café, entre amis."

Il regarda sa montre rapidement et s'apprêtait à payer lorsque Mr. Chang refusa :

- "Non vous pas payez. Vous aidez moi. Honneur pour moi."

Mr. Chang avait quelques difficultés à parler notre langue mais il restait compréhensible malgré tout. Il ne voulait pas que Bryson et Dwayne ne paye aujourd'hui.
L'avocat sourit et mit l'argent de ses vêtements dans la boite à pourboire en remerciant Chang. Il observa de nouveau sa montre, il serra la main de Dwayne :

- "J'ai une réunion important dans quelques minutes. J'espère pour revoir dans de meilleurs circonstances Mr. Nelson. Bonne journée."

Il prit ses costumes et partit, retournant à son bureau. Un trajet qui aurait dû être sans embûche avait tourné bizarrement mais au moins il espérait que ce type avait comprit qu'en étant fermé d'esprit à ce point, on ne réussit à rien. On ne juge personne par sa couleur de peau mais seulement par ses actes et par ce qu'il ait au fond de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais


Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 50
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Jeu 26 Jan - 10:45

Oh ! Pour voir de drôles de choses tous les jours, ils pouvaient être servi. C'était clair et net !! Dwayne plaignait plus le raciste dans tout ça... Est-ce qu'il se rendait compte lui-même de ces énormités ? Après tout, on ne savait pas non plus comment il avait vécu ? Comment ses parents avaient été avec lui !? Comment ils l'avaient éduqué ? Après tout !

Dans tous les cas, c'était bien triste ! Lui-même étant parent, il n'était inimaginable d'enseigner ce genre de comportement à sa fille... Mais il avait bien sûr eu la chance lui-même d'avoir été éduqué autrement. Sur ce, …

On ne finira jamais d'être surpris.

Bryson devait lui aussi en voir des vertes et des pas mûres dans les affaires qu'il devait défendre et ça ne devait pas être aussi simple à chaque fois... Mais bon, qu'on gagne, ou qu'on perde, ça ne devait pas trop changé pour lui ? Après, c'était le métier et on ne pouvait pas toujours gagner... Et puis tant que c'était notre vocation et qu'on aimait ce qu'on faisait, malgré les inconvénients... Ceux-ci n'étaient pas vraiment grand chose quand on faisait ce qu'on aimait.

Ca sera avec plaisir ! Répondit Dwayne dans un sourire.

Bien sûr, Dwayne appréciait cet homme … Il y avait ce respect, ce petit truc qui faisait qu'il y avait un lien, une sorte d'amitié à construire... Et tout semblait réciproque. Dwayne avait toujours eu une admiration pour ce qui concernait les forces de l'ordre ou la justice.. même s'il devait avouer qu'au milieu de ça, il y avait bien des ripoux et qu'il était plutôt méfiant mais ils n'étaient pas tous comme ça... La preuve était devant lui ! Egalement son beau-frère avait été flic mais il était décédé lors d'une mission, laissant sa soeur Abigail et les deux enfants – Lucas et Laurel – seuls... Ca avait chamboulé la vie de sa soeur... Et ça n'étonnerait pas à Dwayne que Lucas finisse par suivre les traces de son père et ce n'était qu'une question de temps. Il ne douta pas que son neveu fasse un sacré bon flic … mais pas sûr que ça plaise au reste de la famille... Enfin passons sur ce sujet …

Mr Chang était reconnaissant vis-à-vis de ces deux clients qu'il refusait qu'ils le payent. C'était comme ça qu'il allait gagner son business ? Bon certes, il ne faisait pas ça avec tout le monde bien sûr … Ca n'empêcherait pas à laisser quelques pourboires pour le service rendu par le Chinois... Sur ce, Dwayne finit par récupérer lui aussi ses affaires.

De même! Bonne journée à vous aussi Maître Lewis...

Et ce, c'était sur ce salut rempli de politesse, que Dwayne finit lui aussi par s'en aller et rejoindre sa belle Chevy qui l'attendait à la sortie du pressing...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]   Aujourd'hui à 21:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Crâne d'oeuf jaune et blanc, un black et ... un conn*rd [Bryson - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» patine à l'oeuf
» La couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus).
» nénuphar ou jaune d'oeuf?
» Mousse au chocolat sans beurre sans jaune d'oeuf
» Black Devils et Pink Elephants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Urgences & Services :: Others-
Sauter vers: