CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Mar 17 Jan - 15:34

New York is not New York ... She's Texas, Man!



LUCAS COOPER - ASHLEE NELSON


La nouvelle année débutait tout en espérant que tout soit meilleur... Ashlee avait passé la fin d'année en famille au Texas où elle avait pu retrouver son oncle Jesse et sa tante Abigail ainsi que les grand-parents... les cousins : Lucas et Laurel... Cette fois-ci, c'était un Noël sans sa mère puisque ses parents s'étaient séparés... Mais avec une nouvelle personne qu'elle avait pu présenter à tout le monde : Owen... Tous semblaient l'adorer... Surtout avec Lucas, avec qui Ashlee était vraiment proche... Bon, ils auraient pu se faire des balades à cheval mais ça ne sera pas pour cet hiver mais ça n'empêchait pas de s'en occuper de ces bêtes...

Dans tous les cas, ça avait aider à Ashlee de passer ses soucis... Il n'y avait rien de mieux que la famille pour vous aider. Elle avait à peu près oublier son agression, du moins elle essayait d'oublier en même temps que ses blessures... Et surtout Lucas qui était là pour la faire rire et l'enquiquiner sur ses soi-disantes relations ou non ! Mais euh, elle n'avait pas le droit d'être célibataire dans la vie ? Il pouvait parler lui, tiens ! Enfin, une des seules choses qu'elle avait remarqué, c'était qu'il parlait beaucoup à son père de certaines choses mais elle ne savait vraiment quoi ! Bref... autre souci presque oublié : elle avait pu avant son séjour aller aux obsèques de ce flic qui l'avait protégé : Alan Coleman... Elle se promit d'aller le voir regulierement pour lui rendre hommage. Pas de sa faute si elle se sentait concerncée... Pas qu'elle devait se sentir coupable... mais c'était sa façon d'être et elle trouvait ça normal. Quant à sa mère qui devait se remarier avait bien sûr accepter de reporter tout ça et elle avait même d'ailleurs accepter de se revoir afin de lui présenter son « petit ami ». Le rendez-vous fait … Ashlee avait un peu de mal à diriger et apprécier ce type... Bien qu'elle ne le connaissait et qu'elle ne l'aimait pas d'avance car elle ne le connaissait pas... Mais de le connaître n'arrangeait pas grand chose... Il était poli... Etant directeur commercial pour quoi ? Les pots de yaourt ? C'était certain que c'était un grand homme même si Ash ne le jugeait pas pour son métier... Mais non, elle n'arrivait pas... un point c'était tout. C'était plus fort qu'elle...

Revenant alors à la réalité, le train de vie reprit et le dernier souci à gérer était bien sûr récupérer les cours qu'elle avait pu manquer … parce que les partiels, les devoirs ne se faisaient pas tout seul... Fort heureusement que son prochain stage pratique, elle l'avait trouvé grâce à une sacrée rencontre avec une infirmière avec qui elle avait plus que sympathisé.

C'était en sortant de l'université qu'elle essayait de regrouper son paquet de feuilles qu'elle s'était fait photocopiée et qu'elle essaya de ranger dans son sac à bandoulière. Elle salua au passage une camarade de classe avant de s'éloigner à pas rapide vers la sortie de l'université afin de se diriger vers le métro... Elle vérifia dans sa poche si elle avait bien un couteau, ou meme plutôt sa bombe lacrymogène …. Ouais, la jeune Ashlee était presque devenue paranoïaque mais on ne pouvait pas dire qu'elle n'avait pas raison … Elle était habillée d'une veste, d'un jean et des bottes... et ne parlons même pas de son écharpe qui serait bien à deux doigts de s'en aller mais c'était Ashlee tout craché de le mettre tout aussi maladroitement mais passons... On dira seulement que c'était la faute de cette écharpe – et de ce monde aux alentours – si elle ne voyait pas qu'elle passait devant une personne qu'elle connaissait ô plus que bien.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Jeu 19 Jan - 13:14

Les vacances de Nöel était finis. Comme tous les ans, Lucas les avaient passé en famille dans son Texas natal !! En même quoi de plus logique vu qu'il y habitait. Mais cette année était particulière puisque sa cousine Ashlee et son oncle Dwayne venait passé les fêtes avec eux, mais surprise, il venait avec un petit garçon qu'Ashlee avait adopté. Owen de son prénom.
D'après ce qu'il avait compris, le gamin était orphelin et ne voulait vivre avec personne d'autre qu'Ashlee. Il trouvait d'ailleurs le geste de sa cousine admirable bien qu'il s'inquiétait quand même un peu des répercussions que cela pourrait avoir sur sa vie. Mais elle était forte, et elle arriverait à tout gérer. Et puis son père était là. Bien sur le gamin avait tout de suite était adopté par la famille, et sachant à l'avance qu'il serait là, avait eu lui aussi sa tonne de cadeau.

Pendant cette période de fête, il en avait profité pour taquiner sa cousine qu'il aime tant lui demandant des détails sur sa vie, et surtout savoir si elle avait un copain. Ben oui, il pouvait toujours effrayer le gars en raconter quelques dossier sur Ashlee, c'est le rôle d'un cousin après tout. Mais elle n'avait rien lâché, même pas le nom d'un mec ou deux, rien du tout. Cependant il n'avait pas arrêté son interrogatoire pour autant et tout les jours l'avait fait chier.
Pour sa défense, il faut dire que depuis son départ elle lui manquait plus qu'il ne l'aurait imaginé. Elle comptait bien plus pour lui qu'aucun membre de sa famille. Attendez avant de le juger ou de lui jeter la pierre., il aimait sa famille autant qu'Ashlee, mais il se sentait beaucoup plus proche d'elle que des autres c'est tout.

Il avait également beaucoup parler avec son oncle Dwayne, lui faisant part de son envi de s'engager dans l'armée ou de faire une école de police plutôt que de reprendre l'entreprise familiale. Etant passé par là aussi, il savait que son oncle serait d'excellent conseil, et puis il était comme un modèle pour lui, donc tout ce qu'il disait, il le prenait très au sérieux.
D'ailleurs son oncle lui dit que faire l'école de police était ce qu'il y avait de mieux pour lui, surtout qu'il ne serait pas obliger de quitter le pays. Qu'il servirait son pays et ses habitants tout en restant près de sa famille. Maintenant c'était clair comme de l'eau de roche, il allait partir et faire une école de police. Mais pas au Texas.

C'est d'ailleurs ce qui nous amène devant cette université de New York. Et oui, il avait décidé de faire son école dans la grande pomme, ainsi il serait avec Ashlee, Dwayne et Owen beaucoup plus souvent.
Son oncle lui avait dit à quelle heure finissait Ashlee, et c'est pour ça qu'il faisait le pied de grue. Il n'avait qu'un hâte, voir la tête d'Ashlee quand elle allait l'apercevoir.
Mais tellement occupé à ranger ses cours dans son sac, sa cousine n'avait même pas lever la tête vers lui, et se diriger bien décidé vers le métro. C'est pour ça qu'au moment ou elle passait devant lui, il tenta de la ramener sur terre.

C'est comme ça qu'on accueille son cousin préféré ? En le snobant ?

Oui autant se faire mousser par la même occasion. Mais la t^te qu'elle fit à ce moment là valait vraiment le coup d'attendre et de se faire snober !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Jeu 19 Jan - 16:02

Pensant que rien ne pourrait rompre sa petite bulle, bien qu'elle était plus qu'aux aguets – répercussions de ce qui lui était bien arrivées auparavant – elle fut soudainement perplexe avant de sursauter quand elle entendit quelques paroles, qui lui étaient adressées à elle... et d'ailleurs, elle connaissait pertinemment la voix qui les avait dîtes... Se retournant effectivement vers l'auteur de ces mots, pour voir si elle ne rêvait pas, imaginez sa réaction !!! Le choc …

Oh non ! C'est pas vrai !

Ses yeux s'écarquillèrent... accompagné d'une belle lueur de joie... et un sourire vint aussi s'incruster sur ses lèvres avant de crier un « ah » et de se jeter dans les bras de son très cher cousin. Non, elle n'allait pas l'étouffer, elle en serait incapable... En fait, elle voulait surtout s'assurer qu'il était bien là … et non, elle ne rêvait pas. Il était bel et bien là... Se détachant de lui, la jeune fille le regardait presque de la tête aux pieds.

Qu'est-ce que tu fais là ? T'es plus au Texas ? T'es là depuis quand ? Où est Abi ?

Ouais, elle avait un tas de questions à lui poser... C'était presque un moulin à paroles mais excusez-là, elle était tellement contente de le retrouver... comme si le fait de l'avoir vu il y a peu ne l'avait pas suffi et c'était le cas... Car ces moments-là étaient toujours bien trop court et trop court pour raconter toute une vie … trop court pour en profiter. .. Beaucoup trop court pour tout, en fait... Elle se demandait même en ce moment même où pouvait être sa tante Abigail, ou s'il était venu seul... Bref, Ashlee finit par se calmer de son excitation.

Excuses-moi !! Je ne demande même pas comment tu vas mais je suis tellement contente de te voir !

Ouais, ça, on l'avait bien vu … Et même les témoins pourraient témoigner autour d'eux mais peu importait... Ashlee le regarda dans les yeux... A les regarder, on pourrait presque croire qu'ils étaient de véritables frangins, ils avaient tous les deux les yeux bleus... Yeux bleus venant de leurs grands-parents en commun... Et les gens n'auraient pas tort de penser ça puisque leur relation étant tellement forte et fusionnelle qu'on pourrait vraiment le croire... Pourtant ils n'étaient que cousins mais rien empêchait de faire naître une complicité... Ce qui était le plus dommage, c'était Laurel... La soeur de Lucas... Elle n'avait que 15 ans mais pourtant …. Pas qu'ils ne l'aimaient pas mais était-ce l'âge qui les éloignaient à elle ? Bien possible. Mais peu importait.

Qu'est-ce qui t'amènes ?

Ash' ne douta pas que Lucas ait pu trafiqué avec son père pour savoir où il pouvait la trouver... Sinon il ne serait pas là devant l'université à lui faire une surprise.

Allez, viens … Y'a un starbuck pas très loin ! Tu pourras tout me raconter, p'tit cachotier !

Elle pouvait parler en cachotteries parfois ! Mais passons, elle avait encore un peu de temps pour elle avant de récupérer Owen... pouvoir retourner à son nouvel appartement où elle n'avait pas eu le temps de monter tous les meubles... Bref, enfin, il n'y avait rien de mieux de prendre cinq minutes pour boire une boisson chaude avec son cousin préféré ... Enfin dans ce lieu, Ashlee prit un chocolat chaud avant de s'installer confortablement à une table.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Jeu 19 Jan - 21:09

La réaction d'Ashlee quand elle réalise qui était là fur au delà de ses espérance. Il avait réussi à lui faire la surprise, et de toute évidence, elle était ravie de cette surprise. En le voyant elle avait lachait un "Oh c'est pas vrai", mais pourtant si c'était bien vrai, c'était bien lui Lucas, et non un fantôme, il se tenait bien devant sa chère cousine.
Passé son moment de surprise, elle lui avait sauté au cou, et il était plus qu'heureux de pouvoir lui rendre son étreinte et surtout la serrer un peu plus dans ses bras, mais malgré cette joie, Ashlee en arriverait presque à l'étouffer.

Je suis que t'es heureuse de me voir, mais tu m'étouffes un peu cousine

Et c'est avec cette belle phrase qu'il mis fin à ce grand moment de retrouvaille, bien qu'il se soit vu il n'y a pas si longtemps que ça. Les petites vannes avait toujours était une tradition entre eux, donc il savait qu'elle ne serait pas vexé par cette phrase. Bien au contraire.
Elle était maintenant en face de lui, et pouvoir admirer sa cousine était toujours un grand moment, mais le mot "cousine" était bien trop faible pour qualifier Ashlee, c'était une soeur pour lui, ainsi que sa meilleure amie. Même si il ne lui confiait pas tout, elle n'en restait pas moins sa première confidente.
Bien sure, elle se demandait ce qu'il faisait là, et elle lui avait déjà posé 4 questions en même pas une minutes. Du Ashlee tout craché.

Stop les questions, je vais en oublier au passage. On respire et on se calme Ashlee. Mais avant toute chose, je suis vraiment content de te voir

Ben oui, il allait lui répondre, mais d'abord il fallait penser au principal. Et le principal pour Lucas c'était que oui être ici avec Ashlee était la meilleure chose qu'il ai fait de sa courte vie.

Sinon pour répondre à tes questions, je suis là pour venir te chercher. Et si je suis à New York, c'est qu'effectivement je suis plus au Texas, à moins que j'ai un jumeau maléfique sans le savoir mais je pense pas. Je suis la depuis hier, et nan ma mère n'est pas avec moi.

Il avait répondu à l'interrogatoire de sa cousine plutôt bien. Il avait éviter de lui donner trop de détail. Oui, il faut garder un peu de suspense. Si on raconte tout d'un coup, ça gâche le plaisir pour la suite.
D'ailleurs, elle était bien trop impatience de savoir le pourquoi du comment.

Comme dirais les vieux, si on est là c'est que tout va bien

Il adorait ce genre de phrase. C'était tellement débile, mais tellement vrai, il aimait ce genre de phrase au même titre que les insultes un peu vieille, genre "chenapan" ou "par tout les saints" ou encore "mes alleux". Mais c'était pas le sujet du jour.
Ashlee lui proposa d'aller au Starrbuck et de tout lui racontait.

Si c'est toi qui m'invite pas de problème

Oui il manquait franchement de galanterie sur ce coup, mais bon, qui ne tente rien n'a rien comme on dit, et puis entre cousins on pouvait bien faire ça !! Ashlee avait prit un chocolat chaud, et lui commande tout simplement un café frappé. Son café en main, il alla la rejoindre à la table, il était prêt à passer aux aveux, comme si il avait commis un crime affreux.

La raison pour laquelle je suis ici à New York, est toute simple, je viens vivre dans cette grande ville

Et pour être grande, oui elle l'était. Elle était même magnifique. Jamais, même en rêve, il n'aurait imaginer venir vivre à New York un jour. Comme quoi, tout arrive.

Oncle Jesse voulait que je reprenne l'entreprise familiale. Mais c'est pas ce dont j'ai envie, on s'est engueulé, d'où ma présence ici.

Et pas qu'un peu si vous voulait tout savoir. Leur dispute s'était propagé sur plusieurs sujet différente jusqu'à arriver au père de Lucas. Hors c'était un sujet délicat et oncle Jesse le savait, mais sous le coup de la colère on dit beaucoup de chose.

Et toi alors, comment ça se passe les cours ?

Lucas, ou l'art de battre le chaud et le froid en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Dim 29 Jan - 17:16

Ashlee avait du mal à contenir sa joie. Elle avait une envie de sauter de partout, elle n'en croyait pas. Ca lui faisait plaisir que Lucas soit là... Elle pourrait plus en profiter que de ce qu'elle en avait profité durant son séjour au Texas... Et on pouvait dire que les taquineries de son cousin lui avait aussi manqué... Il ne se gênait pas pour la charrier. Suite à ça, elle se calma même si elle avait tout un tas de questions au bout de la langue qu'elle avait envie de poser. Elle se retenait …

Il était là pour combien de temps ? Il était là en touriste ? Qu'il ait l'envie de visiter New York, ça ne l'étonnerait pas et Ashlee se ferait un plaisir de lui faire son guide. Elle l'emmènerait à tous les endroits inévitables sans oublier la Statue de la Liberté qui était bien primordiale. Pendant qu'elle se faisait un film dans sa tête, Lucas commençait un peu à lui répondre à ses questions... Il était là depuis la veille... Ce n'était pas tout à fait frais, hein ! Et il n'était pas avec sa mère et encore moins sa soeur ? Il était donc seul. Après tout... De toute manière, elle n'allait pas s'en plaindre et elle n'allait pas tarder à avoir tout ce qu'elle devait savoir.

Ash ne put s'empêcher d'esquisser à la remarque de Lucas sur les vieux : s'ils étaient encore là, c'était que tout allait bien. Belle philosophie de la vie... Certes. Ashlee s'inspirait souvent de son père mais de là, à toujours les écouter... hein ! Quand même … Bref, Lucas allait bien, oui. Il était là. Mais qu'il ne soit pas là pour lui annoncer une mauvaise nouvelle … Voulait-il lui annoncer tout ça en face ? Non, Ashlee ne devait pas penser aux mauvais côtés car autrement, son cousin aurait afficher une mauvaise mine.

C'est pas toujours vrai !

Elle lui tira alors la langue … Et puis peu importait, ils allaient boire quelque chose autour d'un verre dans un endroit un peu plus chaud et douillet au lieu de rester à se les geler à l'extérieur.

T'as pas changé, saloperie ! Fit-elle en déconnant, tout en lui tapant l'épaule.

C'était beau l'amour vache, hein ? Mais peu importait … Dans ce starbuck, Ashlee pouvait enfin dévisager son cousin face à elle – comme si ça pouvait être un rêve ou si ce n'était pas elle qui était restée au Texas en fin de compte – et pouvait donc parler de tout et de rien avec lui. Et ce qu'il lui finit par lui annoncer … elle fut perplexe.

Sérieux ?

Quelle nouvelle ! Son cousin – son Lucas – venait emménager lui aussi à New York. Surprise mais non mécontente. Loin de là. C'était une très bonne nouvelle. Cette idée lui plaisait énormément. Ô combien !! Quelle merveilleuse idée de se dire qu'elle pouvait voir Lucas beaucoup plus souvent qu'elle le souhaitait, même voire au quotidien … Elle pourrait même lui présenter ses nouvelles connaissances et amis qu'elle s'était faite ici … Et vice-versa, présenter son cousin à ces personnes chères – autre qu'Owen - qu'elle s'était faites ici : Maria, Jack au Cozzy's... Et d'ailleurs, maintenant qu'il était là, elle pourrait même lui demander de l'accompagner au futur mariage de sa mère et discrètement, elle pourrait même lui demander son avis sur ce futur beau-père. Deux en un, quoi !! Ashlee avait son côté démoniaque ? Non, pas du tout.

Dans un autre sens, Ash' avait un mauvais pressentiment. Elle avait bien peur qu'il vienne pour de mauvaises raisons... Soit l'engueulade avec Oncle Jesse. Celui-ci, n'ayant pas de descendants, étant stérile, comptait bien sûr sur ses neveux ou nièces … - surtout neveu – et comme Lucas était bien le seul mâle dans l'affaire … celui qui avait du Nelson dans le sang … Ca tombait bien mal, non ? Puisqu'il avait tout aussi du Cooper dans ce même sang … Bon, ça ne faisait pas tout. On savait tous qu'une partie des Nelson avait tout aussi une partie rebelle. Son père, Dwayne, avait bien sûr démissionné de son métier de concessionnaire installé ici à New York pour devenir vigile... Et ce, s'il n'avait pas fini par céder à travailler à la concession dans le temps, Ash aurait été sûre qu'il aurait été flic … et d'ailleurs, au fil de l'histoire, elle n'aurait peut-être même pas existé au final … Puisque son père avait rencontré sa mère lorsqu'il fêtait son nouveau poste dans l'entreprise familiale avec les frangins. Va-t-on dire était ainsi faite la vie.

Ca ne m'étonne pas d'oncle Jesse...

Déjà à Noël, si ce n'était pas le grand-père qui faisait quelques remarques, c'était Jesse... Et à vrai dire, si Lucas n'existait pas, ça aurait été peut-être Ashlee qui s'en serait pris dans la tête mais sa vocation était telle quel : devenir infirmière. Il y avait tellement de métiers pour se mettre au service des autres et celui-ci lui était appropriée... Au pire des cas, ça sera Laurel qui reprendra l'entreprise … Mais en tout honneur et en toute fierté, Ashlee savait que son oncle aurait aimé voir un homme à sa place. Quelle famille, non ?

Il veut tellement faire honneur à Grand Pa …


Ashlee passa une main sur son visage... Bon, il ne fallait pas dramatiser tout ça, et en faire tout un plat, non ? Mais passons, il n'y avait rien de mieux pour faire des embrouilles... Et ce n'était pas l'idée qu'Ashlee se faisait largement d'une famille... Ca ne l'étonnerait même pas que son père - ou simplement elle - reçoit un coup de fil de Jesse ou même d'Abigail pour essayer d'arranger les choses... Rien de pire pour couper la famille en deux ? Ca avait déjà failli pour son père Dwayne.

Et voilà que Lucas changeait de sujet, il passait du coq à l'âne comme pour éviter un sujet précis … Bon d'un côté, il n'avait pas tort car à peine arriver, Ashlee l'avait mitrailler de questions, le forçant à tout dire de lui et à le foutre tout aussi mal-à-l'aise.

Tu ne serais pas en train de me cacher un truc, toi ?


Ouais comme d'habitude, à toujours voir le mal ou que quelque chose était caché... Mais en fait, ce qui l'intriguait … C'était ce que Lucas voulait faire ? Même si certains adultes – qu'on ne citerait pas de nom – avaient déjà prévu de grand projet pour lui … et que Lucas barrait tout, c'était ce qu'il voulait bien faire autre chose... Et vu le caractère de Lucas, dans le fond, Ashlee le connaissait et se doutait bien plus que tout, ce qu'il voulait, c'était de suivre les traces de son père ? Il n'y avait qu'à le regarder. Ashlee le connaissait par coeur. Elle avait grandi avec lui... Elle avait là quand son père était décédée. Certes, elle n'avait eu que 9 ans à ce moment-là, elle avait été petite … Mais elle s'en souvenait encore.

Les cours, à vrai dire ça va... finit-elle par répondre après avoir bu une gorgée de son chocolat chaud. J'ai repris il y a pas longtemps et j'essaye de rattraper tout mon retard.

Entre ce qu'il s'était passé avant Noël, entre s'occuper d'Owen, du boulot … de tout qu'Ashlee avait pas mal pris de retard et elle avait bientôt des examens …

J'ai bientôt les examens pour valider mon trimestre …

Et comme elle s'était déjà un peu planté aux derniers examens, elle avait intérêt à les avoir là au risque de refaire son trimestre.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Mer 8 Fév - 22:48

Il savait que sa cousine n'allait pas s'envoler, vu qu'elle était bien devant lui en train de lui parler, mais il ne pouvait s'empêcher de la toucher. Et attention n'allait pas voir là des actes pervers, nan pas du tout. C'était sa cousine et il l'aimait plus que tout et jamais il ne lui ferait de mal, bien au contraire, c'était son Ashlee et il avait envi de passer du temps avec elle.
Voulait éviter le froid de l'hiver au maximum, Ashlee avait proposer d'aller boire un café, et il savait la réaction qu'elle aurait quand il avait dit qu'il était l'invité, mais c'était plus fort que lui. Embêter sa cousine avait toujours était l'un de ses passe temps favoris !!

Oui mais c'est pour ça que tu m'aimes vieille morue !!

Entre eux, les petits mots d'amour étaient fréquent, mais comme on dit, qui aime bien, chatie bien, et qui mieux que la famille pour aimait d'un amour sincère et sans intéressement. Parce que oui, maintenant les gens dès qu'ils font quelque chose, c'est pas intérêt. Et donc le terme de bonne action perd tout son sens, parce que maintenant aucune bonne action n'est désintéressé. Le monde va mal, et ça ne va pas en s'arrangeant. Alors bien sur il y avait des gens comme sa cousine qui consacré leur vie a aider leur prochaine et à faire quelque chose de bien, mais d'un autre côté il y avait des cons qui foutaient la merde.

Une fois bien installé avec leurs café, il lui expliqua rapidement qu'il était à New York puisque desormais c'était son lieu d'habitation. Quand à savoir si il était sérieux ?? Hum Bonne question

Nan c'est une blague, en fait je vais habiter à Los Angeles, mais je me suis dit que trouver un appart ici et faire l'aller retour tout les jours pouvait être sympa.

Non, encore une fois il ne se foutait pas du tout de sa gueule, mais en même temps, Ashlee lui tendait une perche énorme – et rien à voir avec ce que les esprits mal tournée pourrai penser – alors comme ne pas la saisir au vol, et louper une occasion de se moquer de sa gentille cousine.

Mais pour de vrai, je viens m'installer à New York, avec toi. Enfin pas avec toi dans ton appart, mais on sera dans la même ville.

Plus sérieusement, oui il comptait ben rester à New York pour un long moment, aussi longtemps que possible, voire même toute sa vie pourquoi pas, après il n'était pas à l'abri d'un changement quelconque si par hasard il rencontrait quelqu'un, mais on était loin d'être devant cette hypothèse. Et il ne comptait pas non plus s'installer avec sa cousine, bien qu'après ce qui lui soit arrivé ça ne serait pas une mauvaise chose, mais la cohabitation pourrait être dangereuse à certain point de vue, donc il s'était trouvé un gentil petit appartement, qui certes ne payait pas de mine, mais qui pour un jeune comme lui, convenait très bien.

Forcement, en petit fouineuse qu'elle était, Ashlee voulait savoir le pourquoi du comment, et elle avait bien le droit de savoir, il lui devait bien, après tout il ne se confiait qu'à sa cousine, donc tôt ou tard elle connaitrait exactement ses raisons, mais pour l'instant il préféra rester vague et dire que c'était à cause d'une énième dispute avec oncle Jesse. Elle était bien placé pour savoir que plus que n'importe qui il aurait voulu avoir un héritier mâle, mais que malheureusement la vie ne lui avait pas donné cette chance, donc donc comme Grand père avait espéré pouvoir compter sur son oncle Dwayne, Jesse, lui comptait sur Lucas. Mais tout comme le père de sa cousine, Lucas avait son petit caractère et surtout il n'aimait pas qu'on lui dise quoi faire de sa vie.

Oui, c'est du Jesse tout craché, mais je ne lui en veux pas, enfin pas vraiment.

Oui il n'en voulait pas à son oncle, il savait que l'entreprise familiale était ce qu'il y avait de plus important pour lui, mais en faisait passer cette entreprise avant toute chose, il en oubliait facilement que tout le monde n'avait pas ce même amour pour cette entreprise, que d'autre – comme lui et son oncle Dwayne par exemple – avait envi de tracer leur propre chemins, voler de leur propres ailes, et ne pas bénéficier de l'héritage de Grand père.
C'est d'ailleurs ce que fit remarquer Ahslee, oui il veux faire honneur à Grand Pa', mais il y a des limites à ne pas dépasser, et en ce qui concernait Lucas elles avaient été franchies, et maintenant plus rien ne serait plus pareil. Le soutien de sa famille – de sa mère notamment – ne serait plus du tout le même avec l'affront qu'il leur avait fait en refusant de prendre les rennes de l'entreprise.

Plutôt que de continuer à parler de lui, il préférait parler de sa cousine, sa vie était bien plus intéressante avec ses études. Il voulait tout savoir, si elle s'en sortait ou pas, si elle avait bientôt des examens, ce qu'elle confirma, puisque qu'elle devait bientôt valider son trimestre, et dans ces cas là, le grand cousin protecteur refait toujours surface.

Si tu réussi pas, ta tête dans un petit pain. Je jouerais le rôle du malade ou du blessé si il faut, mais tu réussi ce trimestre, et tout les autres, et tu seras la meilleure infirmière qui soit.

Et il ne disait pas ces paroles uniquement parce que c'était sa cousine, nan il les pensait vraiment. Ashlee avait cette compassion, cette empathie que peu de gens ont et qui leur manque dans leur métier. Bien sur cela pouvait lui jouer des tours, comme avec le petit Owen, elle s'était tellement attaché à lui qu'elle l'avait adopté, mais Owen n'était pas une mauvaise chose, bien au contraire, il faisait sourire sa cousine, et c'était bien le plus important.
Etant dans un moment confidence, il en profita pour essayer d'en savoir plus sur les relations que sa cousine pouvait bien entretenir avec la gente masculine.

Et sinon toujours pas de copain en vue ?? Tu peux me le dire à moi ton cousin chéri d'amour préféré qui ne ferait pas de mal à une mouche.

Et tout en disant sa dernière phrase, il avait fait une tête qu'il espérait être ressemblante à celle du chat botté dans Schrek, celle à laquelle on ne peux resister

Et je lui ferais pas peur non plus.... enfin je vais essayer.

Enfin ça c'était vite dit, parce que en cousin super protecteur il avait du mal à se contrôler, quand Ashlee habitait toujours au Texas, il avait fait peur à plusieurs de ses prétendants, et qu'est ce qu'il avait pu se marrer à faire ça !!!
Mais le plus important c'est qu'on parler d'elle et pas de lui, mouhahahah mission réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Jeu 9 Fév - 15:42

L'amour était plus fort que tout, non ? Non mais se dire que le lien qu'ils avaient étaient tellement fusionnel que ça serait bien impossible de les séparer, non ? Pour qu'ils finissent par être de nouveau réuni après les kilomètres qui les séparaient. Ash' ne put s'empêcher de le taper de nouveau sur l'épaule, réaction de la « vieille morue ». Il n'y avait que son cousin pour la rendre aussi violente et vulgaire.. Il y avait de quoi ! Il ne ratait pas une occasion pour l'enquiquiner... Il partirait vivre à Los Angeles, carrément à l'opposé du pays …

Te fous encore une fois de ma gueule et c'est toi qui payes ! Non mais oh !

Il allait la faire râler et il y réussissait avec succès, comme d'habitude, quand elle perdait patience, la faisant craquer... Mais c'était les retrouvailles qui faisaient ça et Ash' ne pouvait pas dire que ça ne lui avait pas manqué !!!

Je t'aurais hébergé sans problèmes.

Mais ça, ce n'était pas le problème et Ash' ne douta pas que Lucas le savait pertinemment au fond. Il savait qu'il pouvait compter sur sa cousine, quoi qu'il arrive... et même si ça ne la dérangeait pas de l'heberger, dans son appartement, il fallait dire qu'ils seront un peu à l'étroit. Comme elle avait changé d'appartement et que celui-ci faisait à peu près la même taille que l'ancien, qu'elle réservait une chambre pour Owen … Après c'était faisable... mais il fallait qu'ils fassent chacun leur vie, ils étaient adultes et avaient besoin d'espace. Ce qui était tout à fait compréhensible.

Concernant oncle Jesse, non, on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir... Avec du recul, son comportement pouvait être compréhensible... Il voulait sans aucun doute sa propre famille, ses propres descendants... et il ne pouvait pas, voulant garder son entreprise dans les mains de sa propre famille... Et n'ayant qu'une femme, pas d'enfants... s'il passait donc du coup sa vie au travail plus qu'autres choses. Mais il ne fallait pas abuser et que tout ça ne nuise pas aux relations qu'ils puissent avoir, non ? Et dans ce cas-là, il pouvait penser à adopter... il y avait tellement de solutions... Il y avait tellement d'orphelins qui aimeraient avoir une famille, un toit, de l'amour … Ashlee ne disait pas ça car elle avait Owen avec qui c'était un coup de coeur et que leur relation était tout aussi fusionnel... - et encore, elle serait capable d'adopter toute l'Afrique mais comme elle n'en avait pas les moyens... - En plus, ce qui l'avait pu inquiéter, c'était que Oncle Jesse puisse voir justement en Owen une sortie de secours... Que lorsqu'il sera adulte, qu'il puisse reprendre les rennes de l'entreprise et ce, Ash ne le voyait pas d'un très bon oeil. Elle s'y opposerait et était certaine qu'elle ne serait pas la seule à s'y opposer... Tout ce qu'elle voulait, c'était le bien-être d'Owen et il fera bien de ce qu'il voudra faire de sa vie... Elle s'opposerait également à l'idée de se trouver un homme - se marier avec – et que celui-ci reprenne les commandes … Là, non, si elle devait se marier un jour, elle ne voudrait pas lui infliger ça !! Et là, c'était sûrement Laurel qui allait finir par trinquer lorsqu'elle sera majeure...

Enfin passons, ne parlons pas de malheurs, tout de même... Ashlee n'était pas là pour changer les idées de son cousin au lieu de le rendre tout aussi tristounet ? D'ailleurs, il était en train de la faire rire. Il serait prêt à jouer à son patient si elle ne réussissait pas ! Mais il croyait en elle.

T'inquietes pas, je donnerais le meilleur de moi-même... Tu viens de me motiver, je ne te veux pas comme patient.


Et v'lan, dans les dents, c'était le retour du boomerang. Mais en même temps, comment se sentir tout aussi soutenu comme ça ? C'était le meilleur qui soit avec tout cet amour partagé... Et sinon voilà le retour du sujet du soit-disant « copain »... Comme d'habitude, il voulait tout savoir sur tout, les petits potins … et ce, le potin « copain », Ashlee était loin d'avoir cédée...

Ne parlons même pas de tous les gars qui avaient pu la draguer sur son lieu de travail et on ne pouvait pas dire qu'elle n'avait pas tout vu, ou tout vu toutes les techniques possibles du monde existant... Avec Jack à côté d'elle qui draguaient quelques clients... Et les gars qui avaient cherché à la séduire d'une façon ridicule …

A côté de ça, l'image de Nutz lui vint en tête où il y avait des gars comme lui qui draguait d'une manière un peu plus subtil et plus mature, sans aucun doute. Et d'ailleurs, elle ne l'avait pas revu depuis … comment appeler ça ? Qu'elle l'avait repoussé ? Elle était partie sans se retourner. Elle ne savait toujours pas comment il l'avait pris... En colère ? Sans aucun doute frustré !!! Ou il avait compris sa réaction : il ne l'avait pas spécialement retenu, non plus... alors à quoi bon, ça serait ridicule de penser qu'il puisse lui courir après. Il ne voudrait sans aucun doute la revoir et encore... Elle ne savait véritablement. Ils s'étaient bien entendu, ils avaient partagé des choses, s'étaient fait des confidences : Des choses qu'elle ne faisait pas trop spécialement aux premiers abords... ils avaient partagé un bon moment ensemble, quoi ! Et elle aurait tort de se dire qu'elle ne l'avait pas trouvé attrayant. Oh, c'était un beau mec plaisant.

Et le visage de Marwan apparut également par la suite … On ne pouvait pas dire qu'elle pourrait imaginer qu'il y ait la possibilité d'un plus mais va-t-on dire qu'elle ne savait comment s'y prendre avec lui et comme elle était déterminée, elle finirait peut-être par le comprendre... Et se dire que leur relation soit un peu moins compliqué que ça … Bien que ca semblait aller, ils s'envoyaient de temps à autres des textos mais elle ne l'avait pas vraiment revu depuis son retour du Texas. Un jour peut-etre qu'elle se préserverait et serait un peu moins méfiante, même si elle était du genre à ne pas être trop rancunière. Son plus gros défaut.

Ca sent l'arnaque ! Fit-elle dans un sourire.

Oui, quand il disait son cousin « chéri d'amour préféré » – d'ailleurs au passage, elle n'avait qu'un cousin – il y avait de l'exagération et tout en le connaissant, il voulait la protéger. Maintenant qu'il était en ville, ça serait bien plus facile pour éloigner tous les mauvais garçons d'elle... Déjà à se rappeler de l'époque, où il faisait fuir tous les prétendants … hein ! Qui oserait profiter de sa gentillesse !! et abuser d'elle tout court... Et pas le monsieur lorsqu'elle, à 7 ans, jouait dans son jardin qui voulait lui offrir des bonbons !

Non, j'en ai pas spécialement en vue... et au Cozzy's, ce n'est pas le choix qui manque … Mais entre les séducteurs à deux balles, ma patronne et mon collègue – les deux désespérés de l'amour – qui me cherchent à me caser et en plus, si Jack en même temps, qui se contredit en triant un peu les concurrents qui se bousculent au pavillon … Il y a un gros souci.

Oui, en effet, il n'y avait qu'à cligner des yeux pour essayer de réfléchir et de comprendre le gros truc, le big problème. Mais bon, quand même... Bref. Et on savait tous qu'Ashlee avait toujours eu un faible pour les musiciens... Qui, elle était passionnée de musique, elle adorait chanter … Mais elle n'osait pas chanter en public … Loin d'être pudique pourtant mais là, ce n'était pas possible. Ça lui foutait la trouille. Elle avait même été jusqu'à mentir à sa patronne pour ne pas qu'elle la bouscule sur scène... En même temps, ce n'était pas l'envie mais c'était la passion de sa mère, elle avait été chanteuse dans un bar mais cette passion s'était vite éteinte et c'était même son père Dwayne qui lui avait transmis cette passion du chant...Mais au moins, le fait qu'on lui chante, la musique … c'était une des seules choses qui pouvaient la rassurer.

Et non, y'a pas de musiciens...

Genre elle voulait le préciser s'il lui posait la question et tout ça, mais en meme temps, ce n'était pas comme si elle vendait la mèche... Et sur ce, elle passa du coq à l'âne rapidement, afin peut-etre lui faire oublier le mot « musicien »... Non, son cousin ne pouvait pas saisir cette chance.

Tu ne pourrais pas faire fuir le futur mari de ma mère ?

Oui, il n'y avait rien de pire qu'une tante au nom d'Olivia puisse se remarier et ce, avec un directeur commercial de pot de yaourt... Mais ça, Ash' le lui avait raconté au Texas et là, c'était peut-etre l'occasion de le lui présenter … Oui, Ash' voulait mettre son petit plan en action... Et voilà comment on dérive sur un autre sujet.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Lun 13 Fév - 21:41

Elle n'oserais pas faire ça à son cousin chéri quand même, lui faire payer alors qu'ils venaient de se retrouver ?? Certes la logique aurait voulu que se soit lui qui l'invite, mais rien n'était logique dans ce monde. Et puis il aimait tellement faire chier Ashlee.

Qui aime bien châtie bien. Ça te prouve à quel point je t'aime cousine. Et puis tu vas pas faire payer un pauvre gars fraichement débarqué dans la grande ville de New York.

Et Dieu sais qu'il l'aimait sa cousine, c'était peut être méchant à dire, mais plus que sa propre sœur. Si il pouvait il échangerais sa sœur contre sa cousine. Il était beaucoup plus proche d'Ashlee. Peut être était ce du à la différence d'âge qui n'était pas importante entre lui et Ashlee. Mais il aimait sa sœur, n'avait aucune crainte la dessus, mais il se voyait mal confier ses doutes et ses peurs à sa petit sœur.
Et oui New York était grande, peut être un peu trop même pour lui. Pourtant Austin n'était pas en reste, mais on ne pouvait pas comparer. Et il était sur qu'il se perdrait plus d'une fois. Mais avec Ashlee comme guide, il arriverait facilement à se repérer. Et puis c'était un mec bon dieu, le sens de l'orientation ça le connaissait.

Pas sur que la cohabitation soit une bonne idée.

Il en était même convaincu, pourtant il était persuadé que ça serait génial de vivre avec Ashlee, mais déjà elle n'avait pas de place, et puis elle avait Owen.

C'est pas que j'ai pas envi, tu sais bien que ça m'aurai fait plaisir, mais t'as ta vie avec Owen, et puis il te faut ton intimité quand même.

Et oui, même si elle était célibataire, Ashlee vivait avec un petit mec. Le petit Owen qui était d'ailleurs adorable. Il l'avait vu pendant les fêtes de Noël, mais il n'avait pas vraiment beaucoup parlé avec lui. D'ailleurs, il faudra vite remédier à tout ça.
Et question intimité, oui c'était surement l'une des principales pour lesquelles ils ne voulaient ou pouvaient pas vivre avec sa cousine. D'une elle devait s'occuper d'Owen, ce qui a plein temps représentait beaucoup de boulot, même si oncle Dwayne l'aidait beaucoup. De deux, elle devait se concentrer sur ses études, réviser ses cours pour ses partiels et tout ça. Et de trois, si jamais elle avait un copain elle devait pouvoir le faire venir chez elle sans problème. Et puis pour lui aussi, si jamais il voulait ramener une fille à l'improviste jamais il ne se serait permis de la ramener chez Ashlee. Donc se trouver un appart avait été le meilleur choix à faire.

D'ailleurs en parlant de cours, elle avait justement un partiel dans pas longtemps. Il s'était gentiment proposé de l'aider en faisait le patient. En plus si elle faisait des révisions de groupes, être avec de jolie infirmière serait loin d'être une torture, mais sa chère cousine l'avait gentiment méchamment rembarré. Alors comme ça elle ne voulait même pas de lui comme patient. Les jeunes de nos jours, n'ont vraiment plus aucun respect pour leurs ainés, c'est carrément honteux. Mais si ça la motivé tant mieux, et puis il savait très bien que sa cousine rigolé.

Espèce ce cousine indigne. Grâce à moi t'aurai pu avoir la meilleure note, mais qu'il en soit ainsi !!

Il savait qu'avec ou sans lui, elle réussirait, elle était faite pour ça. Et même si elle réussissait pas du premier coup ce n'était pas la fin du monde, et recommencerait l'année d'après, et encore l'année d'après si c'était nécessaire, mais il ne s'inquiétait pas. Ashlee était persévérante, et malgré tout ce qui lui était arrivé ces derniers temps elle n'avait pas baissé les bras. Certes ses notes avaient chuté – quoi de plus normal après tant de drames – mais ce n'était pas non plus catastrophique. Avec un travail acharné elle y arriverait. Et puis si il fallait s'occuper d'Owen et ben il voulait bien se porter volontaire.

D'ailleurs si tu veux que je te garde Owen pour que tu puisses réviser hésite pas.

Ca serait d'ailleurs une excellente occasion de faire vraiment connaissance avec le gamin. Il pourrait l'emmener je ne sais ou, faire je ne sais quoi. Oui ça faisait beaucoup d'idée à la minute pour Lucas !! Mais il n'était pas très à l'aise avec les enfants et ne savait jamais ce qu'ils leurs faisaient plaisir. L'emmener au cinéma serait peut être la solution idéale. Enfin il n'en était pas encore là, et puis dans le pire des cas, il demanderais directement au principal concerné ce qu'il voulait faire. Pas con le Lucas quand même.

Ils avaient aussi continué de parler de leur très chère famille resté au Texas. Oncle Jesse qui voulait absolument que Lucas reprennent les rennes de l'entreprise familiale, sa mère qui lui avait mis aussi une pression monstre pour qu'il accepte. Elle avait met jouer sur la corde sensible en disant que c'est ce que son père aurait voulu, qu'il aimerait que son fils est un bel avenir, stable avec une gentille épouse. Mais lui comme sa mère savait que c'était faux. Son père ne l'aurai jamais forcé à reprendre l'entreprise, il l'aurai laissé faire ses propres choix, décider lui même de son avenir. Et c'est ce qu'il avait fait en quittant le Texas. Ce qui l'embêtait vraiment en étant parti, c'est que maintenant sa petite soeur Laurel était livré à elle même. Pas qu'elle ne savait pas se défendre bien au contraire, mais il avait peur qu'elle ne se fasse embobiner par sa mère et son Oncle pour qu'à sa majorité ou après ses études, elle ne reprenne cette fameuse entreprise. Mais Laurel était loin d'être bête, et il lui avait bien dit avant de partir, qu'elle n'hésite surtout pas de l'appeler au moindre problème. Certes il ne pourrait pas être là dans les secondes qui suivaient, mais il ferait son possible pour être là le plus vite possible. Après tout c'était son unique petite sœur, et il la protégerais toujours.

Enfin bref, il n'était pas là pour faire pleurer dans les chaumières, et ils voulaient en savoir plus sur les prétendants d'Ashlee. Elle avait senti l'arnaque quand il avait dit « cousin chéri d'amour préféré » mais elle avait quand même répondu. Elle savait que de toute façon il n'aurai pas lâcher l'affaire, donc autant répondre tout de suite.
D'après elle, personne ne se bousculait au portillon. Mouais il avait du mal à y croire, si elle n'avait pas été sa cousine, Lucas aurait tenté depuis longtemps de la draguait. Mais les choses étant ce qu'elles étaient, ils étaient cousins, et jamais au grand jamais ils ne la toucherais.
Toujours d'après Ashlee, au Cozy's – bar ou elle travaillait – ce n'était que des abrutis qui essayait de l'impressionner en chantant – très très mal pour eux malheureusement – ou en sortant tous des répliques plus affreuses les unes que les autres. Ses collègues essayaient également de lui trouver quelqu'un, mais têtue comme elle était, impossible qu'il ai pu lui arranger un coup. Et il n'y avait pas de musiciens non plus. Tout ça était louche, même trop louche. Allez savoir pourquoi, peut être parce qu'il la connaissait si bien, mais il était persuadé qu'elle lui cachait quelque chose, il était persuadé qu'elle craquait pour quelqu'un mais elle ne voulait rien dire. Il respecterais ce silence quelque temps, mais il reviendrait à la charge, fois de Lucas.

T'es sure qu'il n'y a vraiment aucun mec qui te fait craquer ?? Je suis persuadé du contraire. Si ça peut te rassurer je lui ferais pas peur, ou alors juste un peu.

Même si le mec était genre quoi le gars le plus honnête et gentil e la planète, il ne serait jamais assez bien pour sa cousine. Et si il ne pouvait pas lui faire peur c'était pas marrant, après tout c'était son rôle aussi. Et puis si le gars tenait vraiment à sa cousine, Lucas ne serait pas un obstacle et il lui tiendrait tête. Dans sa tête, c'est comme ça que Lucas voyait les choses.

Elle avait complétement changer de sujet, et avait dériver sur sa mère et son futur mariage. Il en avait parler pendant les vacances de Noël, et apparemment Ash ne le portait pas vraiment dans son coeur. Il la comprenait en même temps, que sa mère se remarie si peu de temps après son divorce c'était bizarre. Lui même n'aurai pas accepter que sa mère se remarie après le décès de son père. Maintenant elle était libre de faire ce qu'il voulait.

Qu'est ce que tu proposes ?? Qu'on l'attaque à coup de yaourt périmé ??

Ca serait vraiment ironique de faire ça, étant donné qu'il était directeur commercial de pot de yaourt. En même temps, il est vrai que les pots de yaourt ne vont pas se vendre tout seul.

Ou alors on fait courir des rumeurs à son sujet sur les forum de pot de yaourt ??

Pas sur que ça existe ce genre de forum, mais après tout pourquoi pas, les pots pouvaient très bien se plaindre de leurs conditions de travail, ou de leurs salaire. Parce que ces pauvres pots étaient vraiment malmené. Une fois vide, il était directement jeté à la poubelle. Seuls quelques uns avaient la chance d'avoir une deuxième vie et finissait comme pot de fleurs pour les enfants de maternelle.

Ah moins que tu n'es déjà un plan en tête, et dans ce cas, je suis tout ouïe

En fait, il était persuadé qu'elle avait déjà un plan en tête et que c'est pour ça qu'elle avait embrayé sur le sujet « remariage de maman ». Peut être qu'ils pourraient se la jouer Ninja, ou pas.... Il n'avait qu'à écouter Ashlee et il sera beaucoup plus éclairé sur le pourquoi du comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Lun 13 Fév - 23:43

Ashlee était loin de la cousine indigne, oh ! Déjà que les retrouvailles faisaient feu, la jeune femme ne s'imaginait pas déjà la cohabitation des deux... Pas qu'elle ne faisait pas confiance en son cousin mais elle n'imaginait même pas les délires qu'ils pourraient se taper et elle n'imaginait même pas les réveils matinaux que Lucas pourrait lui faire... Ces deux-là pouvaient être comme deux bons gamins comme deux vrais adultes... Non, quand même... Lucas serait respecter son chez elle .. Mais bon, il n'y avait aucuns problèmes et vivre dans deux appartements différents, c'était beaucoup mieux, effectivement... C'était normal, ils avaient passé à un âge où ils devaient faire leur vie... Et malgré tout, même s'il était là pour de bonnes ou de mauvaises raisons, - ce qui était totalement son choix et sa décision - vous pouvez compter sur Ashlee pour profiter de lui... Ici à New York, c'était la personne qui lui manquait terriblement au quotidien et elle comptait bien rattraper le temps perdu. Ils pourront faire de ces soirées de malade quand elle pourra quand elle ne bosserait pas au Cozzy's et lorsqu'elle sera à peu près à jour au niveau de ses révisions.

Je sais, je comprends ! Ne t'embêtes pas ! Au moins, je t'ai sous la patte et il n'y a rien de mieux pour me rendre heureuse.

Oui, et elle était sincère... Ils continueront à se faire des compliments comme ça et encore, juste parce qu'ils venaient tout juste de se retrouver et ce n'était qu'un moment d'émotion encore... Mais dans le fond c'était vrai... Après ce qu'elle venait de vivre juste avant son séjour au Texas : sa séance au tribunal pour contrer son ex-boss ; sses deux agressions... ; la perte de ce cher flic Alan ; soutenir Owen lorsqu'il avait dû témoigner contre le tueur de son père … Tout ça en même temps, à des semaines d'intervalle.. C'était difficile à supporter, et surtout seule... Elle n'avait pu surpasser ça seule.. .Il y avait son père malgré tout qu'elle avait essayé de lui cacher certains trucs, il y avait Owen qui lui donnait la force de se battre et le sourire, il y avait eu certes Marwan qui avait été là pour elle même si ça avait été plus que double tranchant puisqu'elle n'arrivait pas à le comprendre parfois... Et là, son séjour au Texas... De se voir sentir aimer, entourer... il n'y avait rien de mieux que la famille, de se souder les coudes pour être un peu plus forte. Même quand Lucas la charrie, ça la bottait.

Je pense que ça pourrait faire plaisir à Owen. Vous serez bien entre mecs... à faire des trucs de mecs.

Ouais, Ash' allait pouvoir en profiter, ça en ferait autant plaisir à Lucas qu'à Owen, également... Bon, pas qu'Owen puisse s'ennuyer avec Dwayne puisque celui-ci l'emmenait parfois au restaurant, au cinéma... ou encore, il lui apprenait à cuisiner tranquillement mais à vrai dire, pour certaines choses, … comme les jeux videos ou les trucs tout à fait débiles, ce n'était pas son fort... Et en même temps, ça éviterait à Ash' de trop demander à son père … C'était vrai que même si lui aussi l'avait adopté pour qu'elle l'ait sous on aile... il l'avait fait avant tout pour elle et en tant que père et jeune divorcé, maintenant il avait peut-être envie de profiter de ses soirées seuls ou à faire autre chose.

Mais passons, connaissant son cousin, il n'allait pas lâcher l'affaire sur ses soit-disant prétendant... Même s'il ferait tout pour enquiquiner le mec en question, c'était certes pour la protéger mais en même temps, Ash' savait qu'il voulait qu'elle soit heureuse et qu'elle soit avec quelqu'un de bien qui la méritait … Et non quelqu'un qui abuserait d'elle ou qui la ferait souffrir. Et pourtant, vu que maintenant ils vivaient dans la même ville, un jour où l'autre, il finirait bien sûr par le savoir.

Tu viendras au Cozzy's et tu verras par toi-même.

Ce qui était dans un sens une invitation … et il pourrait faire son observateur et tout ça. Il pourrait même peut-être lui trouver quelqu'un qui lui serait bien pour elle... Même si elle n'avait pas besoin de son consentement au départ. Bien évidement !!!

En fait, je craques pour le barman … mon collègue.

La grande blague. Oui, c'était une blague qu'elle essayait de vendre pour de vrai. Quand son cousin viendra au Cozzy's et lorsqu'il fera la connaissance de Jack, Ash' savait pertinemment que Lucas s'étoufferait avec le contenu de son verre... Connaissant sa cousine, il ne voudrait pas la laisser dans les mains d'un type pareil … Même si on pouvait tous adorer Jack le Barman, c'était hors de question d'imaginer une telle chose... Surtout qu'il était beaucoup trop âgé pour elle.

Et d'ailleurs elle avait dérivé sur le sujet de son futur beau-père... Et oui, dans le fond, Lucas semblait tout aussi diabolique qu'elle pour des plans tout à fait foireux... Bien que ce n'était pas dans le genre d'Ash, tout ça... De faire des plans foireux et de faire casser un couple... Surtout que sa mère semblait tout à fait heureuse avec lui … Et même si Ash' n'appréciait pas ce type, elle savait prendre sur elle et essayait de l'accepter quoiqu'il arrive... On pouvait remarquer là-dedans tout l'éducation que son père lui avait inculquer. Pourtant, les remarques de son cousins sur le fait de l'arroser à coup de yaourt ou même se plaindre sur un forum, la faisaient rire.

Oh crois-moi que ce n'est pas l'envie qui me manque... En plus, je suis sûre qu'il serait capable de te faire tout un discours à la charabia et au final, il arrivera à te convaincre de bosser chez lui …


Ash' leva les yeux au ciel, tellement désemparée. Mais là, il fallait qu'elle devienne un peu plus sérieuse.

Mais ça ne ferait que m'embrouiller avec ma mère tout ça.


On ne pouvait pas dire qu'elles se haïssaient ou quoique ce soit, qu'elles n'étaient pas en bons termes mais va-t-on dire qu'entre ses deux parents, elle avait toujours été très proche de son pere et plus affective avec lui … Elle pouvait le serrer dans ses bras sans problèmes ou quoique ce soit... A vrai dire, elle se servait plus son père comme un modèle... Bref, les histoires de famille, ce n'était pas comme s'ils ne les avaient pas tous déjà faites.

Je pense que quand elle saura que tu es dans le coin, ça lui ferait plaisir de te voir … Tu pourrais même m'accompagner à son mariage ?

Et ce, même pas sûr qu'il y ait besoin une invitation de sa mère … car à sa question, dans les yeux d'Ash', c'était le genre elle le supplierait de venir du coup avec elle, pour la soutenir dans ce « calvaire »... pas dans le sens qu'elle allait s'ennuyer et tout ça... Mais elle n'avait pas de cavalier et il pourrait lui servir comme tel.

D'ailleurs, en parlant de Monsieur Yaourt qui vous choperait bien un job... Puisque tu viens d'emménager ici... t'aurais besoin d'un job ?


Oui pour continuer sur les sujets qui fâchent mais il fallait bien qu'ils en parlent, non ? Il fallait bien qu'ils se mettent à jour et tout ça … et comme Lucas refusait catégoriquement de reprendre les rennes de l'entreprise familiale – chose qu'Ash comprenait pertinemment – qu'allait-il faire ? Même si Ash' pouvait avoir des pressentiments, elle voulait savoir quand même ce que Lucas souhaiterait faire réellement... En plus, si Ash' pouvait l'aider à le pistonner pour le moindre petit job... Car oui, en petit job, elle avait déjà eu des emmerdes avec son ancien job au restaurant des crustacés à la con... restaurant qui avait fermé d'ailleurs... Maintenant, elle avait un super job avec des supers collegues au Cozzy's.. et elle savait que dans quelques mois – si elle réussissait ses études – elle serait bien obligée de les quitter. Mais bon, elle ne préférait même pas y penser... En tout cas, Maria pouvait bien sûr connaître du monde ou des fournisseurs qui chercheraient quelqu'un... (si on ne comptait pas Monsieur Yaourt) Rien de mieux pour Lucas pour l'aider à démarrer dans quoique ce soit... Que ce soit pour un petit job sur petit job, ou rien que pour un job afin de prendre une autre formation que le commerce puisqu'il était encore en âge d'aller faire des études. Ashlee ne se doutait pas une seule seconde que c'était un sujet qu'il avait pu discuter avec son père Dwayne et que celui-ci avait pu lui conseiller sur ses choix...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Sam 25 Fév - 15:04

Si le simple fait d'être à New York pouvait la rendre heureuse alors pour Lucas c'était le principal. Lui aussi était heureux d'être avec sa cousine. Parce que depuis qu'elle s'était exilé à New York, Lucas c'était senti bien seul à Austin. Alors certes ils se téléphonaient régulièrement et s'envoyaient des messages ou des mails, mais tout ça ne remplace pas la présence. Et c'est bien la présence d'une personne le plus important. Surtout quand cette même personne était la personne la plus chère à vos yeux, et qu'elle connaissait les moindres détails de votre vie. Certes que cette personne soit sa cousine aidait beaucoup pour bien le connaître, mais qu'importe. Ne dit-on pas que la famille est la chose la plus importante au monde ?? Et même si on ne le dit pas, pour Lucas, ça reste vrai, même si avec son Oncle Jesse ils ne jouaient pas dans La Mélodie Du Bonheur.
Enfin bref, entre temps Ash lui avait dit qu'elle était en partiel, et donc pour qu'elle puisse réviser tranquillement, il lui avait proposer de garder Owen. Parce que d'accord c'était sympa d'être avec papy Dwayne, mais Owen avait besoin d'un mec, un vrai pour lui apprendre les ficelles de la vie.

Tkt pas cousine, je lui apprendrais à draguer, à boire, et tout ce qu'un mec doit savoir !!

Ben oui, il n'avait plus de père pour apprendre tout ça, et ce n'est certainement pas Ashlee qui allait lui faire découvrir. Il lui faut un mentor a ce petit Owen, quelqu'un pour lui apprendre que malgré les apparences, les filles pouvaient être de vraies garces, et lui aussi allait être un jour ou l'autre un salaud. D'accord il était encore trop jeune pour boire, et pour ça Lucas n'allait pas déroger aux lois américaine, mais une bierre de temps en temps quand il aurait 16 ans ça ne pouvait pas lui faire de mal. Et puis c'était bien connu qu'à l'adolescence on essaye tout et surtout on teste les limites, mais si il essayait avec Lucas, il pourrait lui dire ce qui est bien ou pas. Mais ils étaient loin d'en être là, et pour l'instant connaître le gamin, et lui faire plaisir semblait déjà un grand pas pour Lucas.

Je viendrais avec plaisir, ce faire servir par sa cousine chérie ça n'a pas de pris !! Je pourrais même jouer au client chiant.

Jamais il ne lui ferait ce coup, mais c'était une idée à garder dans un coin. Et puis au moins il pourrait voir l'endroit dans lequel elle évolue. Parce qu'elle lui parle souvent de ce bar, en disant que ses collègues sont fantastiques, que l'ambiance est vraiment bon enfant, et que la plupart des clients super sympa.
Pas que ça ne l'intéressé pas tout ça, au contraire, mais il voulait surtout savoir si elle avait quelqu'un dans sa vie, ou dans sa ligne de mire, ou n'importe où ailleurs. Enfin non pas n'importe où, c'était sa cousine quand même, et savoir les détails personnels, très peu pour lui.

Le barman vraiment ? Nom ? Prénom ? Age ? Profession ? Heu nan oublie profession, il est barman. Profession des parents ? Lieu d'habitation ?

Et là vous allez me dire, mais c'est quoi cet interrogatoire, mais n'ayez crainte, c'était les questions habituels, et passe partout qu'il posait à chaque fois que sa cousine s'intéressait à quelqu'un ou que quelqu'un tournait autour de sa cousine. Il ne voulait pas qu'un vieux pervers psychopathe lui fasse du mal. Normal après tout.

Après avoir passé les sujets les plus important en revus, ils en étaient venus à parler du mariage de la mère de Ash, avec un représentant en pot de yaourt. Il savait que c'était un sujet très difficile pour sa cousine, et qu'elle en souffrait plus qu'elle ne voulait se l'avouer, et c'était normal. C'est difficile de se dire que vos parents n'allaient pas finir leurs vie ensemble, et surtout difficile d'imaginer qu'il puisse refaire si facilement leur vie après un divorce et tant d'année de bonheur. Mais ainsi va la vie, et ils étaient mal placé pour les juger. Après tout ils n'avaient que la vingtaine et ne connaissait pas encore grand chose de la vie, même si elle n'a pas toujours été tendre avec eux, et qu'ils étaient passé par des épreuves douloureuses et difficiles.

Oh ne t'inquiète pas pour moi, il pourrait sortir tout le charabia qu'il veut, jamais je ne travaillerait pour lui.

Oh oui, et ça il était prêt à en mettre sa main à couper, même ses deux mains, les mettre dans le feu ou n'importe où, mais il savait déjà très bien ce qu'il voulait faire dans la vie, et d'ailleurs sa nouvelle vie n'allait pas tarder à commencer. Enfin il l'espérait du moins, parce qu'il lui restait quelques test physique et intellectuel à passé. Donc bon, pour l'instant rien n'était joué, mais même si il devait louper ses tests, jamais il ne travaillerait pour les pots de yaourt.

Dans ce cas, on fait appel à un commando d'élite qui le fera à notre place, et ta mère ne pourra pas remonter jusqu'à nous, et votre relation est sauve.

D'accord, il allait peut être un peu loin, n'empêche que de faire ça, pourrait être très marrant. Bien que le faire soit même serait encore mieux. Et puis de toute façon, il n'était pas vraiment sur que les forces spéciales soit d'accord pour que l'un de leurs groupes aille emmerder un mec en lui jetant des yaourt pourris. Mais en même temps de notre temps, tout était possible. Avec un peu, voire beaucoup d'argent tout pouvait se faire. Ça faisait presque peur d'ailleurs. Mais n'ayant pas autant d'argent à disposition, Lucas devait se rendre à l'évidence que jamais il ne pourrait engager un commande d'élite. Dommage....

Je t'accompagnerais avec grand plaisir !! Et puis comme ça on pourra critiquer ton futur beau père tout en faisait la fête. Et puis revoir ta mère me ferait plaisir aussi.

Critiquer les gens était l'un des passe-temps favori de Lucas. Je vous l'accorde, ce n'est pas très gentil, mais les gens ne se gênent pas pour le critiquer lui, alors pourquoi il n'en ferait pas autant .Et puis autant qu'il sache, il ne faisait de mal à personne. En plus ces il ne les connaissait pas donc raison de plus. Reconnaissait quand même que s'assoir à la terrasse d'un café et critiquer les gens qui passé est franchement rigolo. Non vous êtes pas d'accord ?? Bon tan pis alors.
Mais pour en revenir au mariage, c'est vrai que revoir sa tante lui ferait plaisir. Alors d'accord théoriquement il ne pouvait plus la considérer comme telle étant donné qu'elle n'était pas vraiment de sa famille, mais quoiqu'il arrive elle resterait sa tante, et il s'était toujours très bien entendu avec elle.

Alors comment te dire, pour l'instant j'ai de quoi vivre encore 4 mois sans rien faire. Mais je compte pas rester sans rien faire tu me connais.

Se tourner les pouces, très peu pour Lucas. Il avait besoin de bouger, de se sentir utile, et donc rester chez lui sans rien faire c'était inconcevable pour lui.

En fait, je suis venu à New York aussi pour du boulot. Il me reste quelque test à passer avant d'intégrer l'école de mon choix.

Peut être que maintenant c'était le moment de lui dire, la véritable raison de sa venu ici. Et surtout qu'elle école il voulait intégrer. Parce que en plein milieu d'année, il se doutait que sa cousine ne pensait pas à une université, ou une école quelconque. Ou alors il laissait encore un peu de suspense ?? Oui c'était plus marrant de la laisser dans l'ignorance.

Mais c'est vrai qu'une fois que j'aurai intégrer cette école, je devrais quand même trouver u boulot pour payer mon loyer et ma nourriture.

Et pour ça, il ne se faisait pas trop de souci. Lucas était quelqu'un de très débrouillard et il savait qu'il n'aurai aucun souci pour trouver un petit boulot. En tant que serveur, ou alors vendeur, ou que sais je encore. Mais ce qui était sur, c'est que Lucas ne manquait pas de ressource.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Mar 28 Fév - 16:56

Ashlee ragea légèrement à ses dires. Le fait qu'il puisse lui apprendre à draguer, à boire, et tout ce qu'un mec doit savoir... Ca l'horripilait d'un coup. Oui, bon, Owen grandira et rentrera dans l'adolescence mais là, il n'avait pas à peine que dix ans... Et oui, peut-être qu'Ashlee était un peu beaucoup protectrice et Lucas jouait sur ça pour la charrier... Ashlee préférait même ignorer les propos même si elle avait réagi... Et pourtant oui, d'une manière, en grandissant, Ash' avait de la chance d'avoir des mecs qui pourraient vraiment servir de modèle.

La jeune femme commença à lever les yeux d'un air désespéré... Client chiant ! Et faire son interrogatoire du Jack. Non mais elle allait finir par se foutre une claque ! Bien que ça la faisait plus que marrer mais elle n'était pas sortie de l'auberge.

Tu ne veux pas que je te donne son numéro en plus ? Et son groupe sanguin ? Il doit avoir le O universel.

Oui, Ashlee se foutait un peu de sa gueule mais en même temps, oui, ça pouvait sembler très dérisoire !!! Mais la jeune fille aura du mal à vendre la mèche.

En tout cas, tu verras par toi-même !

Oui oui, c'était ce qu'elle se disait depuis tout à l'heure et elle savait pertinemment comment il réagirait. Faudrait qu'elle prévienne Jack qu'il ne soit pas trop surpris sur le coup. Enfin passons, sur ce, elle acheva sa phrase par :

D'ailleurs, y'a une nouvelle serveuse : Chloé... Je suis sûre que tu peux t'entendre avec elle.


A les comparer, ils avaient à peu près le même âge et Chloé n'était pas du genre supermoche... Allez Ash glissait ça pour essayer de lui changer la conversation sur ses relations à lui, tiens. On pouvait taquiner sur ses relations mais les relations de son cousin n'étaient pas guère mieux, n'est-ce pas ?

En tout cas, Lucas lui faisait rire avec son plan de commando d'élite. Il n'était pas croyable à avoir de ses idées tordues... Les films d'actions, ça ne lui réussissait pas. Ou peut-être que si, oui !

Ouais et je suis Dambo !

Et Ash savait pertinemment que son cousin voulait lui faire changer les idées... elle savait que ce n'était pas possible et tout ce qu'elle voulait, c'était que sa mère soit heureuse. Était-ce trop égoïste de penser à les séparer ? Et était-ce trop égoïste de penser à sa relation que de se préoccuper de sa fille également ? Enfin, on ne pouvait pas faire plus compliquer que ça. En tout cas, Lucas l'accompagnerait au mariage... Elle savait qu'elle pourrait compter sur lui.

Et tu ne veux pas qu'on empoisonne le gâteau de mariage pendant que t'y es ?

Et en parlant de gâteau... elle pourrait en profiter pour souffler à sa mère la pâtisserie qui n'était pas loin de chez elle : Chocolat-Vanille. Ash' en garde un bon souvenir, elle avait trouvé la jeune femme sympathique et d'ailleurs, elle pensait déjà à y revenir... Elle se souvenait d'avoir parler des sept péchés capitaux. C'était le luxe quoi ! Autant le luxe de penser à tuer le fiancé de sa mere. Enfin bref...

Et ne me souffles pas l'idée d'intervenir pour dire que je suis contre ce mariage lors de la cérémonie...

Ouais bon, là, Lucas n'avait rien dire et c'était justement elle qui venait de le dire, enfin bref, il n'y avait pas du tout de logique là-dedans.

D'ailleurs, j'n'ai pas eu le temps d'acheter un costume pour Owen...

Etait-ce une idée pour qu'ils fassent ça entre garçons ??? Ca ne pouvait être plus que sympa. En tout cas, Ash' ne voyait pas trimballer Owen dans un magasin de filles pour qu'elle essaye une robe, ca serait un supplice pour le gamin.

Enfin passons sur ce sujet puisque désormais le sujet qui l'intéressait, c'était Lucas et non sa mere et son mariage.. Donc oui, il était venu ici à New York, c'était bien pour d'autres raisons et ça, Ashlee n'allait pas non plus se gêner pour lui tirer les vers du nez... Et elle savait très bien qu'il aurait au moins besoin d'un petit job de secours, au moins et elle savait qu'il n'irait pas bosser pour son futur beau-pere, le connaissant parfaitement. Ash' fut alors attentive à ses dires et il était surtout venu là, à New York pour adhérer à une école... Mais quelle école ? Lucas resta évasif sur ce sujet comme s'il avait peur de la réaction de sa cousine... comme s'il lui cachait quelque chose... et ce, ce quelque chose était en rapport avec ce qu'il discutait avec son père en cachotterie ?

Et... tu penses à quelle école ?


Elle serra, entre ses mains, le gobelet de son chocolat chaud qu'elle avait à moitié bu.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Mer 7 Mar - 13:54

Ashlee se foutait légèrement de sa gueule. D'ailleurs ses questions étaient tout à fait logiques. Il était en droit de savoir qui faisait chavirer le cœur de sa cousine. Et surtout il pourrait faire chier sa cousine. C'était bien ça le plus important. Et puis faire peur au mec aussi tant qu'à faire. sinon c'est pas drôle.

Et pourquoi pas. Connaitre son groupe sanguin peut être utile, mademoiselle la future infirmière.

Bon d'accord il ne savait pas ce qu'il pourrait faire de son groupe sanguin, mais oui c'était une information utile. Après tout, c'est pas comme si il allait le frapper ou le vider de son sang pour ensuite le ramener à l'hopital. Lucas n'était pas aussi violent.
Quand à son numéro de téléphone, ça c'était beaucoup plus intéressant. Surtout qu'il pourrait s'amuser avec ce genre d'information. Ce faire passer pour un corbeau ou alors pour je ne sais qui. Mouhahaha il voyait déjà la scène. Mais il pouvait toujours rêver, il était persuadé que Ashlee ne lui donnerait jamais son numéro.

Ah ouais et elle est comment Chloé ??

Lucas savait pertinemment que sa cousine essayait de changer de sujet mais c'est pas grave, il rentrait dans son jeu et c'était sympa. Surtout si il pouvait rencontrer une jolie jeune femme.
Ben oui, il était jeune, dans la force de l'âge et pas encore dans l'optique de trouver la femme de sa vie. Il papillonnait de gauche à droite, une fille par ci, une fille par là. Jurant de la rappeler mais ne le faisait jamais. Et maintenant qu'il était à New York il comptait encore profiter quelque temps de sa vie de célibataire. Et faire tourner plus d'une tête.

En parlant du mariage de sa mère, Lucas avait proposé de faire appel à un commando d'élite. Il trouvait que c'était une idée géniale, voire même géniallissime, mais tout ce que cette suggestion lui apporta, c'était les rires d'Ashlee. Elle osait se moquait de lui alors qu'il cherchait une solution pour l'aider. Tss les jeunes, vraiment aucune considération pour leurs ainés.

Oh c'est pas vrai, tu peux pas voler avec tes oreilles.

Alors que tout le monde savait très bien que Dumbo devait son immense réputation grâce à ses oreilles. N'empêche que pouvoir voler, avec ses oreilles ou pas ça serait trop classe. Mais Ashlee était loin d'atteindre ce résultat avec ses petites oreilles. Elle aurait peut être plus de chance si elle postuler pour le rôle d'un hobbit ou d'un elfe. Mais il garderait ça pour lui, il n'avait pas envie de se faire taper.

Nan j'en veux moi du gâteau

Sa cousine était loin d'avoir les mêmes facultés que lui pour les plans diabolique. Empoisonner le gâteaux. Elle voulait faire mourir tout le monde ou quoi. Et puis le gâteau c'était l'assurance de manger au moins quelque chose de bon dans la journée. Oui les repas de mariage était généralement trop sophistiqué pour les apprécier.

Tu vois tout de suite tu m'accuses alors que j'avais même pas pensé à ça. T'es trop gentille pour le faire vraiment Ash' et si tu veux pour Owen j'irais avec lui.

C'est vrai que ça pourrait être marrant, ça mettrait un peu d'ambiance à la cérémonie. Mais dans ce cas faudrait que ce soit quelqu'un d'autre qui le fasse. Ashlee ne risquerait certainement pas de faire ça. Certes les rapports avec sa mère n'étaient pas aux beaux fixe, mais il connaissait trop bien sa cousine pour savoir qu'elle ne le ferait pas. Et puis de nos jours on ne voyait ça qu'au cinéma ou dans les séries, genre dans Les Feux de L'amour.
Et oui acheter le costume d'Owen pourrait être sympa. Une journée entre mec, des vrais, des durs. Surtout que Lucas avait lui aussi besoin d'un costume. Il se voyait mal arrivait en jean, tee shirt et basket. Quoi que au moins il serait à l'aise et habiller confortablement.

Forcement le sujet mariage ne pouvait pas les intéresser bien longtemps et Ash' était maintenant concentré sur son cousin. Quoi de plus normal.

Te fais pas de souci Ash', je rentre pas dans une école du crime

Cependant l'idée était intéressante. Bien sur qu'une école du crime puisse exister c'est impensable. Mais si ça avait été le cas, et ben il aurait pu infiltré l'école et découvrir tout leurs secrets et tactiques. Encore une fois Lucas partait loin en pensant à ce genre de chose.

En fait, j'aimerais entrer à l'école de police

Il voulait suivre les traces de son père. Il voulait que son père soit fier de lui qu'importe qu'il soit mort. Il voulait être utile pour son pays.
C'était aussi pour ça que ces derniers temps il avait beaucoup parlé avec son oncle Dwayne, qui est également le père d'Ashlee. Il avait toujours préféré Dwayne à Jesse, et par la force des choses, il était beaucoup plus proche de Dwayne qu'il ne le serait jamais de Jesse. Et puis son Oncle Dwayne était passé par les mêmes soucis familiales que lui, ce qui fait qu'il le comprenait encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Lun 12 Mar - 19:54

Ashlee ne put s'empêcher de lui tirer la langue quand il l'appela la « future infirmière ».. .Certes, c'était un grand titre et c'était tout ce qu'elle rêvait de faire... Déjà en ayant effectuée des stages, elle se sentait carrément à sa place, même si elle avait encore des tas de choses à apprendre et qu'elle devrait un peu plus prendre ses marques mais ça irait avec le temps, ce n'était pas ça le souci... En tout cas, les examens qui décideront pour lui donner le diplôme afin de lui donner le droit d'exercer étaient dans quelques mois... elle touchait tout ça au bout des doigts.

Puis elle sourit lorsqu'il s'intéressa à Chloé, de savoir comment elle était … même si elle doutait fortement que le sujet petit copain restait encore et encore quelque part dans la tête de Lucas. Il était tout aussi têtu et ça, c'était de famille. Donc rien d'étonnant !!!

C'est une blonde... avec des yeux d'un vert... du jamais vu !!! Elle a ton âge et est étudiante en archéologie... Je m'entends plutôt bien avec …


Si Ashlee s'entendait bien avec, ce n'était que gagné... Et après elle pouvait lâcher la bêbête qui était son cousin car elle savait pertinemment qu'il savait y faire avec les filles... Oui, il ne fallait pas nier qu'il était plutôt beau gosse dans son genre et on savait tous que les yeux bleus, ça faisait craquer n'importe qui, non ? Et c'était bien une belle chose qu'ils avaient pu tous les deux hérités de leur famille...

La jeune fille resourit de nouveau... C'était dingue comme ils passaient le temps de se reprendre pour casser le délire de l'autre … Oui, elle ne pouvait pas voler comme Dambo, elle n'avait pas ses oreilles... Dommage parce qu'il était mignon le Dambo !! Mais bref dans tout ça, on voyait bien les différences entre les femmes et le mecs... Qui était le plus sadique entre les deux genre ? La maniere combative et forte entre le tireur d'élite pour éliminer son beau-pere ou la maniere sadique et doucement féminine d'empoisonner au risque d'empoisonner tout le monde...

Ouais, t'as besoin de quelques kilos en plus, petit gringalet !


Et vlan, ça continuait les vannes... mais jusqu'où ils iront ces deux-là ? Et pour ne pas mentir, entre les deux, Ashlee pouvait complétement parler car entre les deux, elle etait mince comme un poulet pour ne pas dire « maigre » car ce n'était pas le mot, et de prendre du poids ne lui ferait pas du tout du mal...

Une chose était sûre dans tout ça … C'était que Lucas la connaissait plus que bien et il savait pertinemment bien sûr qu'elle était incapable de faire mal à une mouche... Elle le ferait même pas exprès pour le soigner ensuite... Elle était loin d'être sado-maso...

Tu me connais que trop bien …
fit-elle un peu plus sérieuse. … Et sérieux, qu'est-ce que je ferais sans toi ?

Et ce, c'était vrai... Ash' le ressentait vraiment. Elle ne serait pas bien grand chose sans Lucas... C'était un des piliers de sa vie et rien que l'idée de le perdre … ça l'affecterait beaucoup. Déjà rien que le fait d'avoir déménager à New York l'avait affectée plus qu'elle ne le croyait alors.... Autant ne pas penser au pire...

Ca lui faisait plaisir qu'il puisse prendre Owen pour aller chercher leur costume. Ca pouvait être sympa et ils ne pouvaient faire ça qu'entre garçons. Ils ne pourraient que se comprendre et c'était plutôt cool. Oui.

Bref en tout cas, que Lucas lui annonce alors le fait du comment pourquoi il était là, et soit, dire dans quelle école il allait … Et elle ne doutait pas qu'il allait rentrer dans une école où il apprendrait comment utiliser une arme dans le genre d'un tireur d'élite, car ça irait très mal...

J'espère bien !!! J'espere bien que quand tu parlais de tireur d'élite tout à l'heure, ce n'était pas un avant-goût afin de m'annoncer que tu allais t'initier à ça.

Ashlee stoppa la paille qui était dans son verre et elle ne savait pas pourquoi mais ça, elle avait l'impression que ça ne servait que d'introduction avant de dire LE truc important et qui allait la surprendre... Et voilà la nouvelle... Une nouvelle au fond qu'elle s'était toujours doutée mais qu'elle ne voulait pas se l'avouer... Connaissant Lucas... tout le monde pouvait se douter que caractèrement, il ressemblait à Dwayne... mais surtout à son propre père... Qu'au final, … il ne serait jamais concessionnaire et encore moins PDG d'une boîte... Ash' ne le voyait pas habiller en costume/cravate tous les jours. Ca ne lui ressemblait pas du tout.. Et la nouvelle fut comme un blanc... Pas que ça dérangeait Ash... Elle ne présentait aucune émotion à ce moment même... A vrai dire, elle commençait à avoir peur. Était-ce son côté protecteur qui se réveillait ? Qu'elle avait peur qu'il finisse par se faire tuer comme son oncle, soit le père de Lucas ? Qu'il meurt comme le policier – Alan Coleman – sous ses yeux ? Et qu'elle n'avait rien pu faire ? Ça, rien que l'image de voir Lucas mourir sous ses yeux la terrorisait.

T'es sûr ?


Oula, avec l'air déconfit que le visage d'Ash semblait exprimé, Lucas allait le prendre que ça lui fasse un choc ou qu'elle soit contre... Et c'était pas ce qu'elle voulait montrer … Puis c'était son choix à Lucas. Ash' n'avait rien à dire... Elle savait que c'était sa vocation … Car elle n'imaginait pas à elle-même qu'on l'empêche d'être infirmière. .. Vive la famille, non ? Où leur vocation n'était que de se mettre aux services des autres... ils avaient ça dans le sang.

Euh.. c'est pas ca que je veux dire...
fit-elle perturbée.

Oui, d'un coup, elle avait besoin d'être rassurée.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Dim 18 Mar - 18:37

Avec la description que lui faisait Ash', Lucas essaya de s'imaginer cette Chloé. Une blonde aux yeux vert, effectivement elle devait être plutôt canon. Après il ne voulait pas l'idéaliser. D'une parce qu'il pourrait être déçu en la voyant – oh le goujat – et de deux, il ne voulait absolument pas se caser dans l'immédiat. Pour lui Chloé pourrait être une petite passade, ou voire même un plan cul régulier. Et pourquoi pas, certaines se contentaient de ce système.

Dans ce cas, je ferais peut être des fouilles en profondeur avec elle.

Lucas était la délicatesse faite homme avec ce genre de réflexion. Oui le double sens était de mise dans cette phrase. Si elle était aussi belle que la description d'Ashlee, alors oui il voulait assurément la connaître, et puis aussi la mettre dans son lit. Mais bon si Ash' aimait bien cette fille, il ne ferait peut être pas le salaud avec elle. Il savait se mettre des limites quand même....enfin de temps en temps.

Tu sais ce qu'il te dit le gringalet ??

Et puis si lui est gringalet Ash' est quoi ?? Super gringalette ?? Il lui aurait suffit d'un coup de vent pour s'envoler, même une pichenette pourrait la mettre à terre.
Mais c'était bien là l'amour entre cousins, toujours à se vanner mais toujours des vannes remplis d'amour.
Surtout que lui au moins ne voulait pas tuer tout le monde. Avec son commando d'élite, il éliminerait la personne concerné, à savoir le beau père de sa cousine. Mais Ash' en empoisonnant le gâteau risquait la vie de tout les invités. Lucas compris. Et on sais que jamais elle ne voudrait faire de mal à son cousin chéri d'amour.

Je te connais comme si je t'avais faite.

Évidemment il était trop jeune pour avoir fait Ashlee, mais tout le monde connait cette expression, et il est vrai qu'il est capable d'anticiper les réactions de sa cousine et surtout il est capable de voir quand elle cache quelque chose. Et même quand quelque chose ne va pas et qu'elle ne veux pas en parler, il arrive à voir les signes, et dans ce cas, il attend le meilleur moment, parce qu'il sais qu'au bout d'un moment elle va se mettre à parler. Il suffit juste d'être patient. Au fond, sa cousine est comme Bambi. Il faut la laisser faire le premier pas, ne pas la brusquer, et la laisser venir vers vous. Et ensuite il suffit de trouver les bons mots.

Tu serais aussi perdu que moi sans toi.

Et c'était vrai, alors certes il la charrier souvent, mais sans Ashlee, Lucas n'était pas tout à fait le même. Et sa mère et sa sœur pouvait en témoigner. Quand Ashlee et son père était au Texas avec eux tout allait bien, mais quand elle est parti vivre à New York, pour Lucas se fut très dur à encaisser. Les mois sans sa cousine avaient étaient très long, et surtout long pour sa mère et sa sœur parce qu'il était beaucoup renfermé sur lui même, s'énervant souvent pour pas grand chose. Mais dès que sa décision fut prise de venir la rejoindre à New York tout était redevenu normal, donc c'est dire la place importante qu'avec Ashlee pour lui.

Non ne t'inquiète pas, je ne m'engage pas dans un commando d'élite, et je ne m'entraine pas non plus pour entrer au GIGN !! Mais on reste dans le domaine.

C'était con à dire, mais il redoutait la réaction de sa cousine. Pourtant il ne devrait pas avoir peur. C'était sa vie, et il était assez grand pour faire ce qu'il voulait, mais savoir qu'Ashlee le soutenait dans son choix était quelque chose de vraiment important alors oui il avait quand même un peu de mal à lui dire.
Allez mon gars un peu de courage, c'est ta cousine en face de toi, pas le montre du Loch Ness ou l'abominable homme des neiges.
Cette fois la bombe était laché, et il s'attendait à tout sauf à ce genre de réponse. Un vulgaire « t'es sur ».

Oui, c'est un choix murement réfléchi, et je sais, je sens que c'est ce que je dois faire.

Qu'elle question, bien sur qu'il était sur de lui, sinon il n'aurait pas risquer de se mettre sa famille à dos pour un caprice de passage. Non il sentait au plus profond de lui que l'école de police c'était quelque qu'il devait faire. C'était son avenir, comme ça avait été celui de son père. Il était bien décidé à suivre ses traces et à tout faire pour qu'il soit fière de lui.

C'est vrai que je m'attendais à une autre réaction, mais je m'en contenterait.

Il ne pouvait pas dire qu'il n'était pas déçu de sa réaction, mais c'était le temps qu'elle digère la nouvelle. Et puis avec ce qu'elle venait de vivre, il comprenait très bien qu'elle est quelque réticences à se réjouir pour lui. Et il compris qu'elle avait besoin d'être rassuré.
Et c'est donc naturellement qu'il lui prit la main pour la rassurer et surtout pour lui faire comprendre par ce simple geste que ça ira.

Ash' ça va aller. Ne t'inquiète pas pour moi.

Certes, par le passé et ses expériences, elle était en mesure d'en douter, mais Lucas serait l'exception qui confirme la règle. Il espérait avoir plus de chance que son père et Alan – le flic qui avait sauvé la vie de sa cousine – mort en service. Mais oui il aller risquer sa vie pour le bien des américains, mais avant tout pour sa famille.

Et l'avantage c'est que quand je serais diplômé je pourrais faire peur à tes prétendants en étant en règle.

L'humour était le meilleur moyen de dédramatiser la situation et pour qu'Ash relâche la pression. Et puis oui effectivement il pourrait pointer son arme sur les copains de sa cousine sans être hors la loi. Bon bien sur il ne tirerait pas sur eux, il n'était pas fou à ce point là, mais pour rigoler ça serait excellent. Voir leur tête devant l'arme pourrait être jouissif, mais il ne le ferait pas. Ou alors peut être juste une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Lun 19 Mar - 16:21

Ashlee ne préférait même pas savoir ou même comprendre le double-sens que venait de faire son cousin. Pas que la jeune femme puisse être pudique par rapport à ce sujet mais elle ne préférait même pas se mêler de la vie sexuelle de son cousin. Sauf s'il ne se protégeait pas et qu'il se la ramenait vers elle pour faire un dépistage sur MST, hein, qui savait ? Mais quand même ! C'était surtout les détails qu'elle se fichait complétement. Elle s'en passerait grandement...

Elle savait pertinemment ce qu'il pouvait dire le gringalet. Ca, Ashlee n'en doutait pas … Il la connaissait comme s'il l'avait fait et vice-versa, elle le connaissait également par coeur. Donc pas étonnant … Tout comme de dire qu'elle serait autant perdue sans lui que lui sans elle.

C'est ce que tu dis, le gringalet.

Passons aux choses un peu plus sérieuses... A cette nouvelle annonce que Lucas venait de lui faire... C'était certain que Lucas s'attendait à une autre réaction, qu'Ashlee devienne complétement euphorique et hystérique, qu'elle soit heureuse pour lui … Et ça, elle l'était mais en même temps, elle s'inquiétait, et ce, elle ne pouvait pas s'en empêcher. C'était son cousin et tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il se porte bien. Il était fait pour ça ...Et d'ailleurs, ce fut lui qui la rassurait alors que c'était souvent elle qui prenait l'habitude de rassurer les gens, de prendre soin d'eux et même de « soigner les âmes », comme elle le disait parfois.. Même si la dernière fois qu'elle l'avait dit, c'était à Owen... Sentant le contact de son cousin sur sa main, Ash' esquissa un sourire et essaya de se ressaisir.

Je suis désolée. Je ne voulais pas avoir cette réaction... Je suis contente que tu choisisses la voie que tu souhaites... et...

Puis finalement, fallait qu'elle précipite ses paroles, tout en serrant la main de son cousins.

Tu m'appelleras tous les soirs, hein?

Genre, d'une, comme s'ils pouvaient s'empêcher de s'appeler pour se donner des nouvelles … De deux, Lucas n'était même pas encore à l'école et n'était même pas encore diplômé alors n'allons pas trop vite, non plus. Mais au moins, tous les soirs, Ashlee saurait qu'il serait encore là... Pire qu'une mère poule!

T'as pas intérêt ! Réagit Ash quand Lucas lui parla de ses prétendants.

Comme d'habitude, Ash' réagissait toujours plus ou moins au quart de tour. Si elle ne réagissait pas, c'était soit elle était fatiguée ou soit : elle était loin d'être dans son assiette... Et ce, sa réaction fut brutale qu'elle tapait presque sa main qu'elle tenait...

Allez viens que je te prenne dans mes bras pour que je te félicite.


Genre elle le félicitait mais bref, elle venait tout juste de le retrouver, il emménageait ici, à son plus grand plaisir … Et Ash' trouvait toujours les bonnes raisons pour câliner ses plus proches. Il lui fallait toujours un contact physique. Elle se leva de sa chaise pour ensuite prendre son cousin dans les bras.. non elle n'allait pas au passage tomber sur ses genoux pour s'asseoir sur celle-ci comme si elle allait être une petite fille... En tout cas, le choc ou la surprise... la pilule semblait bien passer.

Ca me fait plaisir de te voir ici, à New York... Souffla-t-elle, dans ses bras. Je pourrais veiller au grain.

Ouais au grain, s'il faisait des bêtises ou non, ou la possibilité qu'elle puisse le perdre, c'était inimaginable. Et genre c'était son rôle de veiller sur lui. Ce n'était pas l'inverse ? Mais peu importait.

La jeune fille finit alors par regarder l'heure et remarquer que ça passait vite. Et oui, quand on parlait, c'était toujours comme ça, surtout quand on parlait à son cousin...

Hey, c'est bientôt l'heure que je passe chercher Owen à l'école... Tu m'accompagnes? Je suis sûre qu'il sera content de te voir débarquer...

Et encore !! Owen lui poserait sans aucun doute un tas de questions.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper
New Yorkais


Messages : 34

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Ven 23 Mar - 8:53

La situation, et la conversation qui était en train de se passé, était passé de légère à sérieuse. Deux minutes auparavant ils étaient en train de de chercher un plan pour ruiner le mariage de la mère de Ash, et maintenant ils parlaient comme si c'était un moment solennel. Alors que non pas du tout, Lucas venait tout simplement de lui faire part de son projet et de ses envies. Sa cousine n'avait pas sauté au plafond, et c'était pas non plus ce qui lui demandait, mais il savait qu'elle allait le soutenir, et que tout ira bien.

Destresse Ash, je te taquine. Je me doute bien que tu vas pas sauter au plafond.

Oui c'est pas comme ci il venait de lui annoncer qu'il avait gagné au loto. Là elle pourrait sauter au plafond et crier toute sa joie.

Même 2 fois par jour si tu veux.

Pas sur que d'appeler aussi souvent soit utile, mais si ça pouvait faire plaisir à sa cousine, et surtout si ça pouvait la rassurer, aucune problème. Et maintenant qu'il était à New York, ils vont pouvoir aussi souvent que possible donc le téléphone allait vite devenir inutile, mais qu'importe. Pour sa cousine il ferait n'importe quoi.

Et pourquoi pas, ça sera marrant.

Certes pour l'instant il n'y avait que lui qui trouvait ça marrant, mais il était sur que son oncle serait de cet avis. Et puis voir la réaction d'Ashlee c'était ce qu'il y avait de plus drôle la dedans. Parce qu'elle savait qu'il ne le ferait pas, ou alors juste une fois.

Il était temps, je me demandait quand est ce que tu allais le faire.

Un câlin de sa cousine il n'y a rien de mieux comme félicitation. Et puis surtout il rendait jaloux tout les mecs du café, parce que Ashlee était la plus belle ici et de loin. Et puis être dans les bras de sa cousine c'était toujours un plaisir. Et surtout ça lui avait manqué. Difficile de se prendre dans les bras quand l'un est à Austin, et l'autre à New York. Et surtout maintenant elle cessait de s'inquiéter. Enfin non pas tout à fait, parce que connaissant sa cousine, elle sera toujours inquiète, mais elle acceptait avec plus de facilité on va dire. Et c'était bien ça le plus important. Que Ash' le ne soutienn pas lui aurait foutu un gros coup au moral même si il aurait compris. Mais là tout allait bien, donc la vie est belle.

Moi aussi je suis content. Mais c'est à moi de veiller sur toi.

Comme si il avait besoin qu'Ash' veille sur lui. Il était assez grand pour ça, et surtout il avait déjà une mère, pas besoin d'en avoir une deuxième. Et surtout en tant que mec, et étant plus vieux, c'était à lui de veiller sur Ashlee et de faire attention que rien ne lui arrive. Il n'avait pas très bien remplit son rôle étant donné qu'elle avait été attaqué. Mais depuis Austin il ne pouvait pas faire grand chose, et pouvoir veiller sur Ashlee était l'un des nombreux arguments – voire même le plus important – pour sa venue à New York.
La pause câlin et retrouvailles était maintenant finis et apparemment sa cousine avait quelque chose à faire, parce qu'elle regardait sa montre.

Avec plaisir, sa petite tête blonde commençait à me manquer.

Et puis si il devait s'occuper d'Owen de temps en temps, autant qu'il apprenne tout de suite à le connaître. Parce que pendant les vacances de noël ils avaient pu parler, mais c'était trop court pour vraiment tout savoir, et puis il était timide, il ne connaissait personne. Mais maintenant ça allait changer, Lucas allait devenir pote avec Owen, et lui apprendre un tas de chose qu'Ash ne voudrait jamais lui apprendre.

On est partis alors.

C'est donc d'un même pied qu'ils se sont levés, et dirigé vers la sortie. Il savait que sa cousine avait encore du mal suite à son agression, et que son premier geste dès qu'elle était dehors, c'était de prendre la bombe lacrymogène qui était dans son sac dans sa main, pour s'assurer qu'elle n'était pas sans défense. Du coup Lucas passa un bras autour des épaules de sa cousine

Viens là cousine, je vais te protéger des vilains pas beau de cette ville.

Et ils partirent cherchait Owen, en marchant comme des amoureux, et c'est là le piège les amis, ils n'étaient que cousin/cousine, ou plutôt frère et soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Nelson
New Yorkais


Féminin Cancer Chèvre
Messages : 471
Age : 25
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Serveuse / Etudiante
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Jack Rider / Megan Slowny / Kevin Morgan

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Ven 23 Mar - 16:19

Tout ça allait être très prometteur, en plus de la faire tourner bourrique, … oui en fait il la faisait tourner bourrique dans tous les sens du terme. En plus de l'appeler deux fois par jour, même s'il était en train de se foutre de sa gueule, bonjour le forfait, quoi ! Même si ça pourrait faire trop, ils auraient toujours quelque chose à se dire qu'ils passeraient leur vie au téléphone, mais vivant désormais dans la même ville, les choses seraient beaucoup plus simples pour se voir en chair et en os, ce qui étaient largement dix fois vingt beaucoup mieux.

En tout cas, une chose était certaine, il était là – oui puisqu'il était dans ses bras – Lucas était vraiment unique dans son genre. Il était bien un des seuls d'être capable de lui faire passer du rire aux larmes en un clin d'oeil... Et plus rien ne comptait à ces moments-là, même pas ce qui l'entourait... Tous ces gens,... la vie pouvait défiler... Peu importait.

Toujours en train de râler ! Bon dieu !

Ouais, il se demandait quand elle allait le câliner... non mais il n'était jamais content celui-là et ça faisait à la fois râler la Ashlee... En tout cas, elle sourit lorsqu'il lui dit que c'était à lui de veiller sur elle, celle-ci fit une moue.

Ouais mais avoues que dès que tu te coupes avec une simple feuille, t'es bien le premier à faire la comédie « je suis en train de mourir » !

Et après fallait les soigner ces mecs-là... Que de moqueries, va ! Bref sur ce, motivés à aller chercher Owen à l'école et ce, sur la bonne humeur, ils se levèrent de bon pied. Bon Ashlee se levait avant de se faire donner la fessée par Lucas puisqu'elle avait squatté ses genoux. Genre, ça se faisait !

Enfin de sortie de ce très cher Starbuck, en route vers l'école du bout'chou, bras dessus dessous... Ashlee avait le coeur rempli de joie, elle était heureuse de retrouver son cousin... Elle ne se sentait plus seule. Il y avait ce certain vide du au fait qu'elle était séparée de son cousin qui n'excitait plus... et il fallait avouer que oui, le fait qu'il soit là, à l'accompagner, et à vivre dans la même ville, ça la rassurait. Même si du fond du coeur, elle voulait que rien ne lui arrive, , tout de même... Au risque de se répéter, oui, elle était tout simplement heureuse.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]   Aujourd'hui à 21:12

Revenir en haut Aller en bas
 
New York is not New York ... She's Texas, Man! [Lucas - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour du 14 au 16 janvier 2011 au New York pour l'anniversaire de mon mari, photos en page 2
» The King of New York d'Abel Ferrara
» LE JOURNAL DE CHLOE KELLER A NEW YORK de Delinda Ellouzi-Jacobs
» New-York : Section criminelle [Michelle Trachtenberg]
» [New-York, unité spéciale]- Une unité aux service des victimes - ??? -G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Etablissements Scolaires :: Université-
Sauter vers: