CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La magie de Noël [Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: La magie de Noël [Robin]   Mer 28 Déc - 17:28

La magie de Noël !



ROBIN GEOFFRIES - PENELOPE REID

On était le soir de Noël, c'est à dire le 25 décembre pour ceux qui préfère la date. Et pour son premier Noël à New York, et sans sa famille, elle sortait avec Robin. Et elle était plus qu'heureuse. Ce n'était pas le cas de tout le monde par contre.
En effet, Nutz lui en voulait. Pourtant il avait passé le réveillon ensemble, ainsi que toute la journée du 25. Mais depuis l'incident qui c'était passé une semaine et demi auparavant, Nutz se méfiait de Robin. Car en effet, quand elle était rentré de cette fameuse soirée ou elle devait dinait avec lui et ses enfants, Pénélope avait craqué dans les bras de Nutz à peine la porte franchie.
Il faut dire que se sentir rejeter par Robin, puis d'assister au suicide de son ex femme et ensuite entendre son histoire avait été dur pour Pénélope. Plus dur qu'elle ne le pensais. Elle faisait encore des cauchemars ou elle entendait le son de la chute de l'ex femme de Robin.
Cette histoire avais laissé Nutz perplexe. Il ne voulait pas que Pénélope souffre et lui avait donc conseillé de ne pas revoir ce mec comme il disait.
Seulement ce n'était pas si simple, parce que Pénélope était déjà en train de tomber amoureuse de Robin, et même l'histoire avec son ex femme ne l'avait pas refroidi, au contraire, elle voulait apporter à Robin, la tendresse et l'amour qu'il n'avait pas eu avec son ex femme. Et c'est donc ce qui nous amène à la nuit du 25 décembre. Ce jours magique qu'on appelle Noël. Le jours où gros papa offre des cadeaux à tout le monde, plus beau les uns que les autres.
D'ailleurs Nutz l'avait gâté pour Noël, il lui avait offert une sorbetière et une yaourtière, ainsi qu'une peluche Totoro. L'un des personne de son film d'animation japonais préféré. Avec ses cadeaux il n'essayait pas du tout de faire passé un message. Ça lui suffisait pas qu'elle lui fasse toujours des gâteaux, nan maintenant monsieur voulait de la glace et des yaourts.

Bref, elle s'était préparé tranquillement entre deux soupirs agacé de son cher cousin, mais elle ne s'en souciait pas. Demain il aura arreté de faire la gueule. Elle devait d'abord passé chez Robin, et après il l'emmenait au Cozzy's. Cette fois au moins elle était sur d'arriver à destination. Peut être même qu'elle tomberais sur sa clienté qui lui avait conseillé ce bar. Comme elle allait d'abord chez Robin et que c'était Noël, elle avait acheté des cadeaux pour lui et les enfants. D'ailleurs elle s'était bien cassé la tête pour trouver quelque chose. Pour les enfants elle n'avait eu aucun problème, elle avais pris des jouets. Mais pour Robin ca avait été beaucoup plus compliqué. Elle avait bien sur demandé de l'aide à Nutz, mais tétu comme il était, il avait refusé de l'aider. Les mecs je vous jure. Son choix c'était finalement porté sur une bonne bouteille de champagne. Elle n'était pas sure de son choix, parce qu'elle ne savait pas si il apprécierait, mais tant pis, maintenant que c'était fait plus aucun retour en arrière possible.

Elle embrasse Nutz avant de partir et se dépêcha d'aller chez Robin pour ne pas être en retard. Elle était devant sa porte, et cette fois, elle était fermé. Ouf. Elle tapa et Robin vint lui ouvrir. En le voyant elle manqua d'air, car comme à chaque fois elle ne pouvait s'empêchait de le trouver irrésistible. Il l'a laissé rentré et d'un coup elle se sentit toute timide.

Bonsoir....Je sais que tu va me dire que j'aurai pas du, mais j'ai des cadeaux pour tes enfants.

Elle se doutait qu'ils n'étaient pas là vu qu'ils sortaient tout les deux et du coup les déposa sous le sapin. C'était encore Noël après tout. Et c'est encore plus timidement qu'elle se retourna vers Robin.

Et, heu....j'en ai aussi un pour toi.

Elle avait rougit à ses dernières paroles. Comme si maintenant elle se rendait compte que son cadeau était ridicule. Ou elle avait eu la tête pour lui offrir une bouteille de champagne. Elle espérait quand même qu'il ne soit pas trop déçu de son choix.

Une fois qu'il avait ouvert son cadeau, il se mirent en route vers le bar. Péné était vraiment impatiente de découvrir cet endroit. Endroit que Nutz n'avait pas arrêter de vanter les mérites, et surtout les charmes de la serveuse. Bien que ce genre de détail n'intéressait pas vraiment Pénélope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Jeu 12 Jan - 11:26

Quelques jours étaient passer depuis la mort de son ex femme. Robin avait changer certes, il était devenue bien plus protecteur envers les gens qu'il aimait. Sa fille Casey, ses fils Jimmy et Timmy, sa soeur Eva et la femme qu'il aimait Pénélope. D'ailleurs, ils avaient rendez vous tout les deux. Robin angoissait, il savait que la dernière fois qu'elle était venue, tout c'était très mal passer, mais là il voulait que tout se passe parfaitement bien. Du coup, il avait tout faire, mais vraiment tout pour être le plus présentable possible. Il avait enfile un jean habiller, une chemise blanche rentrer dans le pantalon. Une cravate noir ornait son cou, et une veste de costard recouvrait ses épaules finement musclé. Il s'était rasé pour l'occasion et avait tenter de paraître détendue mais ce n'était pas le cas. Les enfants étaient partit au cinéma avec leur tante et Robin avait commencer pour s'occuper à mettre tout les cadeaux sous le sapin. Il y en avait pour tout le monde et de toutes les tailles. Il y avait également deux vélos avec deux casques. Et un skate baord orné d'un ruban rouge. Il avait dépenser une grande partie de son salaire dans les cadeaux, quitte à ne manger pour lui que des patates. Mais il aimait trop ses enfants pour les privés de la moindre choses. Eva lui avait offert comme cadeau une soirée avec sa belle et tendre, tandis qu'elle, héritait des petits monstres. Mais Robin c'était rattraper pour le cadeau, car il lui avait trouver un travail et un appartement pas très cher à deux bloques de chez lui.
Maintenant il devait s'arranger pour que tout soit prêt, il avait demander l'adresse à Pénélope de où ils allaient soit disant pour les enfants, mais c'était surtout pour y livrer le cadeau pour elle. Pour le moment il avait penser qu'aux fleurs, et à un collier en argent, en espérant que cela lui plaise. Le médaillon était des ailes d'anges, parce que c'était comme son ange gardien et il tenait à la garder avec lui.
Soudain on frappa à la porte, se déplaçant lentement, il avait demander qui s'était avant d'ouvrir, pas folle l'a guêpe, on lui avait fait le coup une fois, pas deux. En entendant la voix de Péné, il ouvrit et illumina son visage d'un sourire radieux. Il la laissa entrer et lui fit la bise. Puis il sentait bien qu'elle n'était pas très à l'aise, lui non plus d'ailleurs, il avait perdue l'habitude de draguer les gens. Il sourit et lui dit :

"C'est vrai que je devrais te dire que ce n'est pas bien...mais les enfants ton aussi fait des cadeaux, sauf que je ne sais pas où ils les ont mis...je pense que tu les auras ce soir ou demain..."

Il ne savait pas où se mettre, il la laissa déposer les cadeaux et là elle lui annonça qu'elle en avait un aussi pour lui. Il arqua un sourcil, et l'ouvrit c'était une bouteille de champagne. C'était ce qu'il buvait pour les grande occasion, il la regarda et sourit avec une sincérité déconcertante, il lui dit :

"C'est exactement ce qu'il nous faut pour ce soir. Merci Péné, j'aime beaucoup. Mais je suis désolé j'ai...j'ai pas encore reçut le tiens..."

Il lui fit la bise, il l'aurait bien embrasser mais il était maladroit et il ne savait pas si il devait le faire ou non. Après lui avoir fait la bise, il resta un moment devant elle, à quelques centimètres de ses lèvres, puis il se décala. Son regard en disait long sur ce qu'il aurait voulut faire mais il ne savait pas si c'était une bonne idée ou non. Le jeune homme lui rouvrit la porte et lui dit :

"On devrait y aller je pense..."

La laissant passer, il ferma derrière lui à clef et se dirigea vers la sortie en descendant les marches avec elle. Il appela un taxi, car il ne souhaitait pas sortir sa vieille voiture familiale. Surtout qu'en y repensant, c'était Eva qui l'avait. Bref, ils montèrent dans le taxi et donnèrent l'adresse. Arrivant devant le bar, Robin sortie le premier, puis il ouvrit la porte pour la laisser descendre comme les gentleman et ensuite, il paya le chauffeur. Ils entrèrent...Robin fut surprit par les lieux, il ne s'attendait pas à ça. Il fit à Péné :

"Tu es déjà venue ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Ven 13 Jan - 12:50

Péné se sentait génée et surtout elle avait l'impression de revenir à une adolescente face à son premier amour. Pourtant c'était Robin, ils s'étaient embrassé et avait même passé une nuit ensemble. Bien qu'il ne se soit rien passé cette nuit à cause de événement de la dite soirée, mais ce n'est qu'un détail.
Alors que son idée quand elle était devant la porte, c'était de lui sauter au cou, ou presque, quand il lui avait ouvert la porte, elle ne savait plus quoi faire. Elle était devenu timide, alors que pourtant elle était loin de l'être.

Quand elle lui avait dit qu'elle avait des cadeaux pour les enfants et qu'il ne devait rien dire, il avait sourit, et en plus eux aussi avaient des cadeaux pour eux. Là elle ne savais vraiment plus ou se mettre.

Robin...t'aurais pas du les encourager à faire ça !! Ça me fait plus que plaisir, mais ça me gène vraiment.

Ben, ils n'étaient que des enfants, ils n'avaient pas à penser à faire des cadeaux. Surtout à Péné qu'ils connaissaient à peine. Mais cette attention la toucha plus qu'elle ne voulait se l'avouer. C'est comme si par ce cadeau elle se sentait accepté dans leur famille et qu'elle était la bienvenue.
Le cadeau qu'elle avait choisi pour Robin, n'était pas anodin. Généralement on boit du champagne pour les grandes occasions ou pour les anniversaires. Certes Noël était une occasion, mais Péné avait une toute autre idée en tête. Mais elle voulait garder ce moment pour la fin de soirée.

Oui, il se pourrait bien que se soir on ai quelque chose à fêter.

C'était limite si en disant cette phrase elle n'allait pas lui faire un clin d'œil plein de sous entendu. Il lui fit la bise pour la remercier. Et pourtant qu'est ce qu'elle aurai aimer qu'il l'embrasse encore une fois. Mais elle en avait envi alors elle pris l'initiative.
Ses lèvres étaient toute proches des siennes, si bien qu'elle n'eut juste qu'à légèrement tourner la tête. Robin parut surpris de son initiative mais heureux. Leurs langues s'étaient trouvé et étaient partis dans une danse endiablés. Pénélope savoura pleinement ce moment avec Robin, elle en aurait presque oublié qu'ils devaient partir. Devant reprendre leurs souffles ils s'étaient séparé et affiché tout deux un sourire large de sept mètre. A ce moment précis aucune paroles n'étaient utiles.

Revenu à la réalité, Robin lui dit qu'il n'avait pas encore reçut son cadeau. Mais notre chère Pénélope était à mille lieux de penser à son cadeau. Etre avec Robin suffisait à la rendre heureuse.

Passé la soirée de Noël avec toi est déjà un merveilleux cadeau alors ne t'inquiète pas

Ils étaient maintenant prêt à partir, et Robin donna le top départ. Ils allèrent au Cozzy's en taxi, et en bon gentleman Robin avait refusé que Pénélope paye le taxi. Et alors là grande question, est ce qu'elle était déjà venu ici ??
Comment lui expliquer, qu'elle s'était payer l'affiche la dernière fois qu'elle était venue. Et pas qu'une fois.

Oui je suis venue avec mon cousin, d'ailleurs ne t'étonne pas si Jack le Barman me vanne

Bon pas besoin de lui préciser le métier de Jack, il avait compris, après si il se demandait pourquoi le barman la vannerait, la réponse était très simple. Son entrée la dernière fois avait été remarquable et remarquée, sans parler du reste de le soirée... Merveilleux souvenirs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Mar 24 Jan - 10:00

Lorsque Péné lui avait parler des enfants et qu'il n'avait dut les encourager, il s'était sentit tout gêné car il ne les avait pas encourager, enfin il ne le savait pas en faite, c'était sa soeur qui avait tout prévue, et d'ailleurs dans cette histoire elle s'en sortait bien ! Et voilà qu'elle savait que Robin, son petit frère adoré, était amoureux, et voilà qu'elle montait tout un plan pour le caser directement ! Ha Eva que ferrait Robin sans toi ! Le jeune homme avait sourit et e ouvrant son cadeau, il avait eut un air étonner, une bouteille de champagne, cool, mais pour qu'elle occasion ? Bah il trouvera bien, et sur ces mots Péné rajouta que ce soir ils auraient surement quelque chose à fêter. Robin avait sourit encore plus, fallait pas oublier qu'il était psy et qu'il comprenne certaines choses, bien que là il est encore un petit doute, vu qu'ils étaient le soir de Noël.

Par la suite ils partirent au bar, Robin était un peu nerveux, il ne connaissait pas cet endroit de la ville et avec son sens de l'orientation, il avait bien peur de se perdre pour rentrer, il espérait que les taxis soient encore de sortie lorsqu'ils allaient sortir du bar. Ils finirent d'ailleurs par y arriver. Robin, sortie en premier et tendit sa main vers Péné pour la faire sortir comme un prince ferrait pour sa princesse. Dans le bar Robin avait demander si Péné connaissait bien le bar, elle lui dit qu'elle était venue une fois à peu près et qu'il ne devait pas s'étonner si le barman la vannait. Il arqua un sourcil et fit :

"Gentiment j'espère ?!"

Evidemment son côté protecteur prenait facilement le dessus, surtout avec ce qui était arriver à son ex femme, Robin était beaucoup plus protecteur et beaucoup plus à cheval sur les principes, on ne s'en prenait pas gratuitement à sa compagne, enfin futur compagne. Le jeune homme lui dit ensuite, en prenant place à une table :

"Y'avait autant de monde la dernière fois déjà ? Je suis impressionner je ne pensais pas qu'un bar pouvait avoir autant de monde dans sa salle."

Il sourit ensuite, son cadeau devait être là, quelques parts dans le coin d'ailleurs, mais pour le moment il voulait commencer la soirée tranquillement avec elle. Il lui sourit et la regarda. Elle était vraiment ravissante, peu de gens auraient penser que Robin, un jeune homme aussi charmeur et aussi séduisant que lui pourrait sortir avec une femme comme Pénélope, mais lui s'en foutait des "on dit" il aimait cette femme et pas que pour sa beauté intérieur, elle avait du charme, elle avait un truc qui faisait qu'on tombait sous son charme directement ! Il commanda donc une boisson pour lui et laissa Pénélope choisir ce qu'elle voulait parce qu'il ne voulait pas choisir pour elle au risque de ne pas prendre ce qu'elle aimait. En même temps il savait à peu près ce qu'elle aimait et ce qu'elle n'aimait pas, vu qu'il était psy et qu'il l'avait observer un peu. Par la suite la jeune jeune serveuse repartie et Robin lui glissa un mot sur le plateau. Devant les yeux intrigué de Pénélope, il fit d'un naturel déconcertant :

"Oh j'ai trouver ça sur ma chaise, je me suis dit qu'ils pouvaient surement retrouver le propriétaire du papier vu qu'il y a un numéro de téléphone."

Mensonge, bien évidemment, mais il n'allait pas lui dévoiler la suite de la soirée maintenant, alors qu'ils venaient à peine d'arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Dim 29 Jan - 22:06

Robin l'a faisait rire et rêver avec ses réactions. D'une il était le parfait gentleman, le genre d'homme qui vous tiens la porte, qui vous aide à descendre d'un taxi alors que c'est pas forcement nécessaire, mais c'est le genre d'attention qui font craquer et surtout qui font plaisir. Et de deux il avait tendance à réagir dès qu'elle parlait d'un autre homme. Comme si il était prêt à se mettre devant n'importe qui pour peu qu'il n'était pas correct avec elle. Péné n'était pas habitué à ce genre d'attitude chez un homme, et il faut dire qu'elle aimait ça. En fait elle aimait ça seulement parce que c'était Robin. Tant de protection venant de la part de ses cousins la mettait rapidement sur les nerfs, mais avec Robin c'était différent. D'ailleurs il était fort possible que maintenant qu'il était entré dans sa vie tout allait devenir différent.

Oh oui, ne t'inquiète pas. Jack le Barman est très gentil. Mais merci de prendre ma défense, tu es MON héros.

Et elle insistait bien sur le MON, c'était son Robin et a personne d'autre, qu'une femme l'approche - sa soeur mis à part – et elle aussi pourrait vite devenir très protectrice. Elle était tombé sur un homme en or et elle ne laisserai rien ni personne ne lui reprendre.
Et attention à Jack le Barman, si il essayait de draguer Robin, mais elle ne s'inquiétait pas vraiment, et puis maintenant Jack c'était son pote, après la soirée qu'il avait passé. Et mon dieu qu'elle soirée, elle n'avait plus rie autant depuis un moment. Jack avait été son remède anti-crise. D'ailleurs Nutz ne c'était pas fait prier pour les filmer. Il n'y avait plus qu'à espérer que personne ne tombe sur cette vidéo, parce que même si elle n'avait honte de rien, entre le vivre et le regarder y'a un monde.
Tout en repensant à cette soirée, il était entré dans le bar, et Péné salua Jack le Barman de loin en lui faisant un petit signe de la main, qui lui rendit aussitôt accompagné d'un grand sourire. Ayant prévenu Robin, il n'avait pas s'inquiétait, et donc tout aller bien.
Il était installer tranquillement l'un en face de l'autre, et en attendant qu'on vienne prendre leur commande Robin lui posa quelques questions sur le bar.

La dernière fois c'était en pleine semaine donc non il n'y avait pas autant de monde. La preuve qu'avec mon cousin on choisit les bars qui ont la côté.

Et pour cause, elle se souvenait très bien de son entrée, vu qu'elle l'avait faite avec une étiquette « je ne sais pas chanter » coller sur le front à la demande de son cousin. Donc à ce moment elle avait pu observer tout le monde et voir qu'il n'y avait pas foule. C'est sur, rien à voir avec aujourd'hui. En même temps c'est Noël, donc les gens après un repas de famille avait surement envi d'être avec leurs amis. Ce n'était pas dans les habitudes de Péné de sortir le jour de Noël, mais à nouvelle vie, nouvelle habitude. Et surtout à nouveau copain, nouvelle sortie. Bien que qualifier Robin de simple copain ou même petit copain, c'était minimaliser son importance. Mais bref, ce n'était pas le sujet du jour.
Puisque pour l'instant une serveuse venait pour prendre leur commande, Robin commanda pour lui, et eu la délicatesse de ne pas le faire pour Robin. Parce que même si elle l'aimait plus que beaucoup, elle ne voulait pas qu'il décide pour elle. Elle n'était pas le genre de femme qui attendait l'accord de leur mari ou copain pour commencer à vivre. Péné, demanda donc une Vodka Orange à la serveuse.
Quand elle revint avec leur commande, Robin en profita pour poser un papier sur son plateau. Devant son air interrogateur, il lui expliqua que c'était surement à quelqu'un qui l'avait oublié avant et qu'il y avait le numéro de téléphone dessus.
Bizarrement, elle n'y a pas crut un instant. Robin ne savait pas mentir, mais elle se garda bien de lui dire. Il faisait des cachotteries, mais elle était sure de savoir le pourquoi du comment dans pas très longtemps. Et puis surtout, elle voulait profiter de sa soirée avec Robin. Elle voulait que cette fois tout se passe bien et ne se finisse pas dans un bain de sang.
C'est pourquoi elle prit son verre et le leva.

Je voudrais qu'on porte un toast

Oui, elle venait d'avoir une inspiration, elle savait que là maintenant tout de suite, elle voulait dire quelque chose qui ferait plaisir à Robin.

Un toast à nous et cette soirée qui nous réserve beaucoup de surprise, mais surtout à toi Robin, l'homme qui embellit ma vie depuis que je l'ai rencontré. L'homme donc je suis tombée si rapidement et indéniablement amoureuse.

Amoureuse, c'était bien le mot. C'était claire comme de l'eau de roche, c'était inscrit au plus profond d'elle. Elle ne pouvait pas nier l'évidence, elle aimait Robin, et emménager avec lui – une des surprises de la soirée – était la meilleure chose à faire.
Et c'est donc en le regardant dans les yeux qu'elle mis fin à son toast et trinqua avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Dim 12 Fév - 20:56

Ce bar, cette soirée, cette date, tout était parfait. Tout était fait pour qu'ils terminent ensemble c'était obligé. Et pourtant Robin hésitait encore, et encore. Il ne savait pas trop comment, ni quand lui apporter son cadeau, mais il savait que cela ne tarderait pas trop. Et là lorsqu'elle porta un toast, il se sentit très gênée, car c'était également ce qu'il pensait mais il ne savait pas trop comment l'avouer. Il sourit et la regarda, ses yeux bleus brillaient comme le reflet de mer sous un couché de soleil, il était aux anges et cela se voyait. Il trinqua, et but une gorgé de son verre. La serveuse revint et lui parla à l'oreille. Robin sourit et lui dit en voyant le serveur-barman, nommer Jack donc, arriver et en prenant la main de Pénélope il fit :

"Pénélope...Tu n'ai pas la seule à avoir quelque chose à dire ce soir...Voilà, lorsque je t'ai dit que je ne pouvais pas t'offrir de cadeau c'était pas tout à fait la vérité...En faite je ne pourrais jamais t'offrir un cadeau aussi beau que celui que tu m'a offert en m'accordant le droit de faire ta connaissance..."

Le serveur vus le petit signe de tête de Robin et il posa devant la charmante jeune femme une petite boite métallique dans laquelle se trouvait un pendentif en argent avec des ailes d'ange. Mais ça elle ne le savait pas encore. Il la regarda et sourit de plus belle, la laissant reprendre un peu ses esprit il lui dit :

"Joyeux Noël, Pénélope Reid."

Il espérait que ce petit cadeau lui ferrait plaisir, car lui en tout cas il l'avait tellement bien imaginer avec ça autour du coup que pour lui c'était la cadeau par excellence. En plus elle l'avait sauver, elle l'avait empêcher de sombrer après la mort de son ex femme et l'avait aider a remonter la pente, à lui et ses enfants d'ailleurs et puis elle méritait ce surnom : petit ange. Robin était surement un romantique mais il était surtout quelqu'un de sensible. La musique de fond se fit plus douce plus tendre et il n'avait rien demander, mais fallait croire que le serveur et la serveuse avaient fait passer le mot à la personne s'occupant de la musique. Robin sourit et attendit avec impatience qu'elle ouvre le paquet, lorsque se fut fait, il lui demanda, tel un enfant tout excité de savoir si le cadeau qu'il a offert lui plait ou non :

"Alors, est-ce que cela te plait ?"

Il avait la gorge serrer, la bouche sèche, les mains moites, le regard limite apeuré, et les mains croiser, il sentait son genoux trembler signe de nervosité. Il ne savait pas ce qu'il devait dire ou faire. Et si ça ne lui plaisait pas ? Et si elle ne voulait pas vivre avec lui ? Et si tout ça c'était trop tôt ? Bon fallait qu'il arrête d'avoir aussi peur, il ne la demandait pas en mariage non plus, bon il était complètement malade d'offrir comme premier cadeau un bijoux comme telle mais il l'aimait et quand on aime on ne compte pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Jeu 16 Fév - 8:26

Pénélope avait porté son toast, elle n'a jamais était une grande adepte des grandes déclarations, d'ailleurs elle n'avait pas dit les 3 petits mots magiques, et mettrait certainement un petit bout de temps avant de pouvoir les dire et encore que, avec Robin tout était tellement plus simple. Mais même si elle ne disait pas ces 3 mots que tout les monde aime entendre, oui elle était amoureuse de lui, et oui elle en était plus qu'heureuse, on pourrait même dire comblée. Pourtant ce n'est pas comme si elle était avec Robin depuis des années, non, il n'était même pas officiellement ensemble, mais qu'importe, au fond c'est ce qu'elle ressentait.
De son côté Robin ne disait rien, et au fond c'était peut être pas plus mal. Mais de toute façon tout ce qu'il n'exprimait pas, se lisait dans ses yeux. Ses yeux témoignait à se place de tout l'amour qu'il avait pour Péné.

D'ailleurs quelque chose de bizarre était en train de se passer, pourquoi Jack arrivait vers eux avec un grand sourire. Genre il était au courant de quelque chose et pas Péné et il se foutait de sa gueule. Pourquoi en voyant Jack elle sentait qu'une connerie pourrait arriver à tout moment. Médisance quand tu nous tiens, certes Jack était dans la confidence, mais il n'avait pas l'intention de gâcher le moment romantique.
Robin lui prit la main, et la regarda dans les yeux, et lui fit un discours tout aussi merveilleux que celui qu'elle venait de dire. Par quelques mots anodin il avait sur tout exprimer. Ainsi il avait voulu lui faire une surprise et son cadeau était déjà sur place. Elle ne savait quoi répondre à tout ça. Ni que faire. Mais il est vrai que le jour de leur rencontre, restera à jamais graver, un jour des plus magnifique.

Robin vraiment tu n'aurais pas du. Et tu sais qu'avec ou sans cadeau je suis heureuse d'être avec toi.

Oui, il aurait même pu l'inviter au McDo du coin ou n'importe ou, pour elle la soirée aurait été quand même magique et magnifique. Après tout c'était Noël, et rien ne pouvait gâcher Noël.
Péné n'avait pas toujours pas compris la présence de Jack à côté d'eux, elle était d'ailleurs un peu gênée qu'il assiste à tout ça. Ben oui connaissant l'énergumène, il lui en reparlerait et se foutrait de sa gueule en disant que Robin et elle était d'une gnangnantisme extrême. Mais en le voyant déposer un écrin devant elle, la lumière ce fit dans son petit cerveau de blonde et elle regarda Jack toujours souriant. Elle ne put s'empêcher de lui sourire aussi tout en le regardant l'air de dire « qu'est ce que c'est ?? »mais bien sur Jack n'était au courant de rien, il avait juste donner la boîte. Du coup elle se retourna vers Robin et l'interroge du regard. Et évidemment il ne disait rien non plus et la regardait aussi en souriant, bien qu'il avait l'air nerveux.
En le voyant si nerveux, Péné eu un moment de panique. Et si c'était une bague, et si il l'a demandé en mariage. Non non non c'était pas possible, elle n'était pas prête pour ça, et puis c'était bien trop tôt, elle allait déjà accepter d'emménager avec lui. C'était déjà un grand pas pour elle, mais se marier, non, non non. Alors oui elle en avait envie, mais pas maintenant, pas tout de suite. Bon on se calme, le seul moyen de savoir ce qu'il y a à l'intérieur c'est d'ouvrir, tout simplement.
Et c'est ce qu'elle fit, et en ouvrant la boîte, elle découvrit le plus pendentif qu'on lui ai jamais offert. Il représentait un ange, un magnifique des ailes ange, sur une fine chaîne en argent. Très bon choix de Robin parce qu'elle n'aimait pas les bijoux en or, ou en plaqué or. Le bijou était magnifique, si fin, si waouu. Péné ne trouvait pas ses mots, et surtout elle pensait que Robin était fou de lui avoir offert ça.

Tu n'aurais jamais du Robin, c'est bien trop beau. Merci, merci infiniment.

Elle se leva, et se mit alors dos à lui pour qu'il puisse lui accrocher le collier. Quand elle sentit les mains de Robin dans son coup, elle ne pu s'empêcher d'avoir des frissons, et s'imagina dans un un tout autre endroit, ou les mains de Robin parcourait son corps entiers, sans que leurs vêtements ne les gênent. Quand il eut accrocher le collier, elle se retourna pour être cette fois face à lui, et l'embrassa doucement, mais passionnément. Elle en avait envie alors elle n'allait pas se gêner pour les autres clients du bar, et puis Jack le Barman était reparti derrière son comptoir donc tout allait bien.

J'ai aussi quelque chose à t'annoncer, mais tu veux pas qu'on danse un peu avant ?

Non elle n'était pas enceinte. Robin et elle n'avait toujours pas coucher ensemble, et non depuis son arrivée à New York elle n'avait pas eu de coup d'un soir. Et oui elle voulait danser, la musique c'était faite douce, et puis elle avait envie d'être dans les bras de Robin tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Ven 2 Mar - 20:46

Trop beau pour elle ? Non rien ne l'était et c'était ce qui était magique avec Robin. Il aimait tellement Péné qu'il ne comptait pas ce qu'il dépenserait pour elle. Elle était ce qui comptait, mis à part ses enfants, mais en même temps elle avait bien fait énormément pour lui, alors pourquoi ne pas lui offrir un cadeau qui la représentait elle. Non c'était pas trop, il en était convaincue. C'était pile ce qu'il lui fallait, elle était exactement ce cadeau. Il sourit en sachant qu'il lui plaisait, toute la tension et la peur qu'il avait eut durant un instant s'en était aller. Il avait réussit son coup et ce Noël resterait graver dans sa mémoire comme étant l'un des meilleurs noëls de sa vie. Elle se leva pour qu'il lui mette le collier et ensuite, au moment où il voulut se rasseoir, elle lui proposa de danser. Heu Robin détestait danser mais comment dire non à cette femme ? Il en était tout simplement incapable. Il fit donc d'une petite voix :

"Je ne sais pas danser...mais si tu veux bien m'apprendre d'accord..."

Sauf que voilà elle avait titiller sa curiosité, qu'est-ce qu'elle voulait lui dire ? Et si c'était négatif ? Genre ils étaient bien ensemble mais entant qu'amis ? Ou alors elle l'aimait mais les enfants c'était trop ? Il sentit son coeur se nouer et ses battements s'amplifier, il avait la sensation que son coeur allait lâcher. C'était vraiment désagréable comme sensation. Il ne savait pas du tout quoi faire, ou quoi penser. Il dansait mais ses pensées étaient ailleurs. Il avait si peur qu'elle décide que cette soirée soit la dernière qu'il avait peur de voir la fin de la chanson arrivé. Comment est-ce qu'il prendrait cette rupture ? Lui qui avait eut tant de mal à se détacher de son ex femme, lui qui n'avait pas réussit à surmonter sa mort que dans les bras de Pénélope...Sans elle il n'était plus qu'un tas de loque humaine. Elle ne pouvait pas partir, pas après tout ce qu'elle avait fait pour l'aider a remonter la pente...Il se prêta petit à petit au jeux, oubliant ses peurs et ne voulant plus y penser. Après tout elle était là, non ? Et si elle voulait lui dire un truc et bah elle le ferrait, donc il devait arrêter de penser aux malheurs, tout ce qu'il avait vécut avec elle était une bénédiction et si jamais ils devaient se séparer et bah ce serait dans l'amitié. Robin n'était pas du genre à tourner le dos aux gens, même si on lui avait fait du mal, il suffisait de voir comment il avait agit avec son ex femme. La musique se termina enfin, c'était surement le soulagement qu'il attendait, et qu'il commençait à redouter. Il applaudit en même temps que les autres, mais son regard annonçait qu'il avait peur de la nouvelle de Pénélope. Et il était bien incapable de le lui cacher. Il se remit assis après avoir rejoint la table et nerveusement il fit :

"Tu veux boire quelque chose ?"

Puis alors qu'elle allait parler il fit en lui coupant la parole :

"Ecoute si j'ai fait quelque chose de mal je suis désolé, mais s'il te plait laisse nous une chance..."

Bon c'était mettre les deux pieds dans le plat, mais en même temps il avait tellement peur que veuille le laisser là alors qu'ils avaient pas commencer a sortir ensemble officiellement que cela était difficile pour lui de voir la vérité et surtout le magnifique sourire qui était sur le visage de sa bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Mer 7 Mar - 8:44

Robin ne savait pas danser qu'il disait, alors là c'était loin d'être grave. Péné n'était pas non plus une pro de la danse. Il suffisait de suivre le rythme. En plus comme c'était une musique assez douce, il n'y avait pas beaucoup d'effort à faire. Et Péné eu juste à se blottir dans les bras, elle ne connaissait pas la chanson, mais l'aimé déjà.
Dans les bras de Robin, sa tête sur sa poitrine, elle pouvait entendre son coeur battre, elle se demandait à quoi il pouvait bien penser. Péné ne pensait qu'à lui. Elle allait lui annoncer qu'elle accepter de vivre avec lui, malgré le fait qu'il ne soit pas officiellement ensemble. De toute façon un déménagement prenait toujours du temps. Et puis surtout elle devait en parler à Nutz. Elle appréhendé cette conversation. Mais de toute façon ils étaient tout les deux conscients qu'ils n'allaient pas vivre ensemble jusqu'à ce qu'ils meurent. Et puis elle avait des bons arguments pour que Nutz ne soit pas trop en colère. Et l'argument ultime c'est que du coup, il pourrait ramener des filles comme il voulait. Certes il pouvait déjà le faire, mais Péné savait qu'il se retenait pour elle, préférant allez chez son coup du soir.
La chanson terminé ils retournèrent s'assoir et l'espace d'un instant Péné trouva Robin un peu bizarre, comme si il avait peur de quelque chose.

Oui je vais prendre la même chose, merci

Avant de parler, elle lui laissa le temps d'appeller la serveuse, et que celle reviennent avec les verres. Ceci fait, elle allait enfin lui dire quand il lui coupa la parole. C'était pas prévu dans son plan ça. Surtout ce qu'il venait de dire. Péné devait vite rétablir la vérité.

Robin calme toi, tu n'as rien fait de mal. Et si tu m'avais laissé parlé, tu saurais que tout va bien, et que tu n'a pas à t'inquiéter.

Alors c'était donc à ça qu'il pensait à dansant. Il croyait vraiment que Péné allait le laisser tomber. Si ça avait été le cas, elle n'aurait pas accepter de sortir avec lui ce soir. Surtout à une date aussi symbolique que Noël.
Mais elle commençait à connaitre un peu Robin, et surtout depuis cette terrible soirée. Elle savait qu'il avait besoin d'être rassurer. Et Péné ferait tout pour qu'il se sente bien avec elle. Ça vous pouvez en être sure.

Ecoute Robin, je n'ai pas l'intention de te laisser. En fait ce que je voulais te dire c'est que....

Et là petit moment de panique du côté de Pénélope. Les mots ne voulaient plus sortir. Et si Robin avait changé d'avis, et si il ne voulait pas vivre avec elle. Si tout simplement il voulait prendre son temps, comme dans toute relation normale.
Péné pris son verre pour se donner contenance, et surtout se donner du courage. Après tout leur relation n'avait rien de normal. Donc elle devait se jeter à l'eau. Deux possibilité s'offraient à elle. Une entrée en douceur, ou alors le plaquage qui fait mal.

Si ta proposition tiens toujours, j'aimerais bien venir vivre avec toi.

Et là ce qu'on ne vous dit pas, c'est que les minutes entre votre demande et la réponse vous paraissent interminable, et surtout vous imaginez tout les scénarios possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Mar 13 Mar - 10:50

La danse avait été si belle, si magique. Robin avait sentit tout le temps de la chanson la tête de la femme dont il était tomber amoureux coller contre son torse. Ses mains à lui était coller à la taille de Pénélope, ne voulant pas descendre trop bas, ni monter trop haut, il ne bougeait plus, c'était surement ce qu'il y avait de mieux à faire. Le jeune homme ne voulait pas que la chanson se termine, car si elle se terminait cela signifierait qu'il devrait faire face à ce que Pénélope avait à lui dire et si c'était une rupture, ou tout simplement une phrase toute faite comme :"restons amis", le jeune homme ne le supporterait pas. Il l'aimait et il n'avait éprouver ce sentiment pour une seule femme avant : son ex femme. Elle qui l'avait battus, maltraiter et fait subir l'enfer jusqu'à ce qu'elle soit enfermer. Mais même là elle arrivait encore à manipuler Robin, au point qu'il l'avait fait transférer dans un hôpital à New York. La fin de cette histoire avait été funeste il faut l'avouer mais cela avait permis à Robin et à Pénélope de se rapprocher. Le jeune homme entendit la fin de la chanson, son coeur se mit à battre à cent à l'heure. Il avait vraiment peur, trop peur même. Il commanda donc à boire et tenta de parler pour ne pas laisser la parole à Pénélope, mais n'y arrivant pas, il finit par lui dire qu'il s'excusait si il avait fait un truc qu'il ne fallait pas. Pénélope lui expliqua par la suite que si il l'avait laisser parler, il saurait que ce n'est rien de grave et que c'est une bonne nouvelle. Plissant les yeux il fit :

"Ha bon ? Alors tu ne veux pas qu'on reste amis ? Enfin si, mais pas que ça ?'"

Bon fallait pas lui en vouloir, mais parfois il mettait du temps à réagir, heureusement que dans son métier c'était plus simple, avant selon lui en tout cas. Il n'avait pas a entrer dans le relationnelle avec ses patients, du moins pas au point d'être toucher comme avec elle. Par la suite Pénélope lui dit qu'elle ne le laisserait pas, bon au moins elle avait répondue à sa question. Mais elle semblait perturber, ou toucher, ou même paniquer par ce qu'elle voulait dire. La panique reprit le dessus sur Robin, et la sueur commençait à couler de son front. Il sentit ses mains devenir moitte et son coeur battre la chamade. Mais lorsqu'elle lui dit ce qu'elle avait sur le coeur, il loupa un battement. Il écarquilla les yeux et resta sans voix. Alors elle voulait vivre avec lui ? C'était donc ça ? Mais pourquoi n'y avait-il pas penser plutôt ? Pourquoi avait-il penser au pire alors que c'était une bonne nouvelle ? C'était débile ! Il la regarda et sourit il lui dit sentant son coeur reprendre son calme et sa transpiration se stopper lentement :

"Avec grand plaisir...Ma porte sera toujours ouverte, et sans vouloir paraître grossier, mon lit sera toujours là pour toi...parce que je t'aime."

Ne voulant pas paraître vraiment grossier, il finit par rajouter pour rire bien évidemment, mais après cette panique, il fallait bien sortir une bêtise, histoire de détendre l'atmosphère :

"Et je prendrais le canapé toujours parce que je t'aime."

Il prit ses mains dans les siennes et les serrant tendrement il eut envie de l'embrasser. De la serrer dans ses bras, c'était le plus beau noël de sa vie pour le moment, car si elle restait avec lui, le Noël de l'année prochaine serait tout aussi magique et en plus les enfants seraient là, ils seraient en famille et ce serait le plus des Noël de la vie de ce jeune père de famille. Il la regarda avec un air envoûter et fit :

"J'aimerais tellement d'embrasser là maintenant...mais je dois me tenir, je ne veux pas tout précipité...Je t'aime tellement Pénélope..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Lun 19 Mar - 14:03

Robin la ferait toujours rire par ses réactions. Malgré tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Et pourtant ils ne se connaissaient pas depuis longtemps. Mais assister au suicide de l'ex femme de Robin ça laisse des traces, et surtout ça crée des liens. Et puis n'importe qui pouvait voir que Péné était plus qu'amoureuse de Robin. Sauf Robin, malgré tout ça, il continuait à douter de lui, et il avait peur. Pas de leur relation en elle même non, mais que Péné puisse le voir comme un simple ami. Enfin, c'était bien connu que dans une histoire d'amour les principaux concerné ne voyait rien.

Je t'avoue qu'être simplement ton amie serait très frustrant. Mais si c'est ce que tu veux j'essaierais de m'y faire.

Oh oui O combien frustrant. Elle c'était tellement engagé dans cette relation. Enfin tout était relatif, parce que son cousin n'était que vaguement au courant, il ne connaissait pas Robin, et n'était absolument pas au courant de sa décision de vouloir vivre avec lui. Mais avec ce qu'il s'était passé, elle c'était attaché aux enfants de Robin. Ils étaient tellement mignon et tellement fragile, mais en même temps tellement fort du fait de ce qu'ils avaient vécus avec leur mère. C'était bien simple, Péné avait juste envi de les choyer.
De toute façon tant que sa proposition était toujours d'actualité et que Robin acceptait Péné chez lui alors cela suffirait au bonheur de Péné.

J'espère que tu diras toujours ça quand t'aura rencontré mon cousin. Et puis ton lit est l'endroit le plus accueillant de la maison.

Oui avec la chance qu'elle avait, quand il verrait Nutz, il partirait en courant tellement Nutz lui aurait fait peur. Et encore il avait de la chance qu'il soit le seul présent à New York parce qu'avec la famille réunie ça aurait pu être dangereux. Ils n'étaient pas méchant, loin de là, mais peut être un peu trop protecteur et sortir les vieux dossiers étaient leur spécialité. Et pas seulement ceux de Péné, non non, ils étaient capable de toute faire pour que Robin leur raconte toute son histoire.

Mais pour revenir au lit de Robin, O oui il était accueillant, la seule nuit qu'elle avait passé avec lui – bien qu'il ne se soit rien passé compte tenu des événements de la soirée – avait été plus que sympathique. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas dormi dans les bras d'un homme et ça faisait beaucoup de bien, je dirais même un bien fou. Et elle espérait bien que leur relation allait prendre un autre tournant très prochainement, peut être même ce soir. Ça serait symbolique le soir de noël.

J'espère alors que t'as un grand canapé, parce que si tu y dors j'irai aussi. Ou alors juste quand on s'engueulera.

Il était mignon à dire ça. Mais maintenant que Péné l'avait trouvé, l'avait aimé et l'aimerais encore et encore, plus question de le lâcher comme ça. Oh non ça vous pouvez en être sur.
Et oui forcement il y aurait des engueulade comme dans toute vie de couple. Pour l'instant entre Robin et Péné tout était tout beau tout rose parce que c'était le début, mais viendra forcement un moment ou ils ne seront pas d'accord, ou alors l'un sera jaloux, j'en passe et des meilleurs. Mais ne pensons pas encore à ça, il avait encore un peu de temps devant eux avant de se prendre la tête. Et surtout pas ce soir.

Si tu ne le fais pas, c'est moi qui le ferait Robin.

Depuis le début de la soirée, elle n'avait qu'une envie, c'était d'embrasser Robin, mais elle ne voulait pas le brusquer, ni se faire rejeter. Elle savait que Robin ne la rejetterais pas, mais il y avait toujours une certaine appréhension. Et puis surtout rien n'était précipité, au contraire ils avaient pris leur temps après le choc qu'il avait vécu. Mais maintenant il n'était plus l'heure de prendre son temps. Péné n'était pas connu pour sa patience, et là encore ça se vérifié.
Joignant donc le geste à la parole, elle se rapprocha de Robin pour pouvoir l'embrasser. C'était un baiser très tendre, et très passionné, il éveilla en Péné des sensations depuis longtemps oublié mais qui se ranimé en présence de Robin. Une douce chaleur se réveilla dans son bas ventre, et si ils n'avaient pas été dans un lieu public, Péné se serait certainement collé à Robin de manière très équivoque.
Suite à leur baiser, Péné n'avait qu'une envie, être seule avec Robin et qu'importe l'endroit .Du coup avant de se rassoir convenablement elle lui murmura à l'oreille.

J'ai très envie de toi Robin.

Elle ne pouvait être plus explicite. Elle ne savait pas qu'elle réaction il aurait, et si il voulait prendre encore son temps, elle serait certes très frustré, mais comprendrait sa décision et attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Dim 25 Mar - 12:24

N'être que des amis ce n'était pas ce que Robin souhaitait, non il voulait qu'elle soit plus qu'une amie, plus qu'une personne qui était importante mais qui en même temps n'a pas toute l'importance que Robin voulait lui porter. Non il voulait qu'elle soit sa petite amie, et peut être même plus mais dans quelques années, ou dans quelques mois. Il la regarda, lui prit la main et lui dit :

"Je veux pas que tu sois mon amie...je veux que tu sois plus que ça ! Je veux pouvoir dire aux gens que je vis avec toi, que tu es ma compagne...La femme de ma vie."

Par la suite la conversation tourna sur le faite que Robin n'avait pas encore rencontrer le cousin de Pénélope, Robin sourit car il s'en moquait, il veut bien parler à qui elle le souhaiterait. Il était tellement amoureux d'elle, qui irait jusqu'en France pour rencontrer les siens, de toute manière à part sa soeur et ses enfants, il n'avait pas d'autre famille, donc ce n'était pas important de lui et si Pénélope le souhaitait, ils pourraient tous partir en France, mais comme pour le mariage, tout ça se sera pour plus tard. Il sourit et lui dit :

" Je le rencontre quand tu veux Pénélope, si il est important pour toi, alors il le sera aussi pour moi. Tu as accepter ma soeur et mes enfants, j'accepterais ton cousin et ta famille."

Il était peut être étrange, mais il était sincère et mature, bon il approchait des trente ans aussi donc ça pouvait aider, et bien que Pénélope soit plus jeune que lui, de quelques années mais bon. Il sourit de nouveau lorsqu'il apprit que si il dormait sur le canapé elle viendrait le rejoindre, c'était un peu une conversation à deux tranchant, puis elle lui confia qu'il dormirait sur le canapé que lorsqu'ils s'engueuleraient. Il la regarda et lui fit :

"Je ne veux pas qu'on se dispute, je veux qu'on parle toujours de tout et qu'on s'explique tout le temps. Je ne veux pas qu'on face comme beaucoup de couple à se disputer pour rien et qu'on risque de se séparer...Je t'aime beaucoup trop."

Robin sourit, il ressentait de drôle de chose en lui, c'était comme si cette femme avait le don de le rendre fou, et surtout de lui faire dire des choses qu'il n'aurait jamais dit avant. Comme par exemple ce qu'il était en train de lui dire là à l'instant même. Lorsqu'il lui dit qu'il voulait l'embrasser mais qu'il ne voulait rien brusquer, il fut un peu surprit de l'entendre dire que si il ne le faisait pas, elle le ferrait ! Il ne dit rien et d'un coup elle se leva pour aller l'embrasser. Un baiser doux, tendre, passionner. Un baiser qui en disait long sur ce qu'il pensait et sur ce qu'il ressentait, tout comme elle. Par la suite, alors que leurs lèvres se décollèrent, Pénélope lui confia une phrase : elle avait envie de lui. Il écarquilla les yeux et ne comprit pas au début cette franchise. Il sourit un peu gêné, et réfléchit, puis redressant son regard vers elle, il esquissa un sourire tendre, regarda sa montre, et fit en passant ses mains dans ses poches :

"Si tu veux on peut aller chez toi...Les petits sont à la maison et si je me souviens bien, tu vis plus prêt d'ici...Moi aussi j'ai envie de toi Péné, je t'aime tellement que je pourrais donner ma vie pour toi."

C'était bien la première fois qu'il aimait autant une personne comme ça. Il paya l'addition, et se leva,il mit sa veste, puis tendit sa main vers Péné et la prenant, il la fit avancer vers la sortie, dehors, il finit par embrasser sa belle et son baiser était plus chaud que le premier, plus passionné aussi, il avait réellement envie de passer à une autre étape avec elle, mais il fallait qu'elle soit réellement d'accord.

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Mar 3 Avr - 13:05

Tout ce que lui disait Robin était magnifique. Elle se sentait aimé, en sécurité, elle se sentait belle aussi. Depuis son histoire avec David, jamais elle n'avait ressentit ça avec autant d'ardeur. Ca lui faisait presque peur. Surtout qu'elle n'était pas habitué à ce qu'on lui dise ce genre de chose, donc ça la génait un peu d'entendre tout ça. Mais Robin savait y faire, il disait tout ses mots avec une telle sincérité, et une telle douceur que c'était impossible de ne pas craquer.

Continue avec tes belles phrases et tu vas me faire pleurer

Elle avait dit ça en rigolant, mais c'était pas loin de la vérité. Cette soirée était déjà merveilleuse, mais en plus avec tout ces mots, c'était juste magique.

Je n'aurai pas supporter d'être seulement ton ami. Tout s'est passé très vite entre nous, mais ça me semble tellement normal. Moi aussi j'ai envi de dire tout ça au monde entier.

Elle serait même capable de le crier sur le toit de son immeuble. Mais pour l'instant Péné voulait juste en profiter avec Robin, c'était ce qui lui importait le plus là maintenant tout de suite. Même l'idée de tout dire à Nutz ne lui faisait plus si peur que ça. D'ailleurs il en était venu à parler de Nutz.

Le problème c'est pas toi, je sais qu'il n'y aura pas de souci. Mais Nutz serait capable d'être pas très sympa avec toi. Il est un peu trop protecteur avec moi.

Et encore "très protecteur" était un euphémisme. C'était encore pire que ça. Depuis sa naissance Péné était parti avec un handicap de taille. Elle était la dernière de toute la famille. Donc elle était la cible préféré de ses cousins pour l'emmerder et tout ça. Mais ils se sentait aussi un devoir de protection envers elle. Tout le monde se protégé les uns les autres, mais Péné était la petite dernière donc la protection était un peu plus forte. Et Nutz était le champion dans ses cas là. Le fait d'avoir grandi ensemble, et l'histoire avec David n'avait pas arrangé les choses.
Et puis il était venu à New York pour elle, et voilà qu'elle allait lui annoncer qu'elle allait vivre avec quelqu'un d'autre. Elle avait l'impression de l'abandonner même si c'était pas le cas et qu'elle le verrait tout les jours.

Je veux bien qu'on parle de tout pour éviter les disputes, mais de temps en temps, j'aurai besoin de mon silence boudeur

Oui Péné n'était pas une adepte des disputes, d'ailleurs elle ne s'énervait que rarement. Les rares fois ou ça arrivait, elle laissait éclater sa colère, et après restait seule pour se calmer. Et quand quelque chose n'allait pas, elle avait pour habitude de tout garder pour elle. Donc s'ouvrir comme ça avec Robin allait être difficile, mais pour lui elle ferait des efforts.

Ils en étaient arrivé à un moment de la soirée ou parler, et s'embrasser ne suffisait plus. Péné avait envi de plus, de bien plus, et elle l'avait d'ailleurs dit à Robin. Il fut surpris par cette approche direct, mais son regard ne trompait personne. Lui aussi en avait envi. D'ailleurs il ne s'est pas fait prier pour accepter l'invitation.

Humm ça me parait une bonne idée d'aller chez moi. Allons y alors

Maintenant qu'elle savait que leur relation allait vraiment se concrétiser, Péné ne pouvait plus attendre. Déjà qu'elle n'était pas connu pour sa patience, mais alors là c'était le bouquet. Ils se levèrent et Robin paya l'addition. Un dernier petit signe à Jack le Barman, et ils partaient main dans la main pour une nuit de folie. Il était dehors, et alors que Péné allait apeller un taxi pour rentrer plus rapidement, Robin la surprit en l'embrassant. Il y mis tant d'ardeur et de passion, que Péné compris qu'il en avait autant envie qu'elle.

Je t'aime Robin

C'est sur ces belles paroles que cette fois elle appela vraiment leur taxi pour rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La magie de Noël [Robin]   Aujourd'hui à 21:12

Revenir en haut Aller en bas
 
La magie de Noël [Robin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Witch Hunter Robin!!!
» [Cook, Robin] Toxine
» [Cook, Robin] Fièvre
» TOKANISA LISUSU MAGIE DE QUARTIER LATIN HUM EZALAKA SOMO N'ALBUM
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Restauration & Hôtellerie :: Bars / Cafés :: Cozzy's-
Sauter vers: