CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Mar 22 Nov - 18:52

La vérité sort de la bouche des enfants dit-on




Pénélope Reid - Robin Geoffries



C’était une journée comme toutes les autres pour Pénélope. La pause midi venait de passer, et elle re-ouvrit sa boutique Chocolat-Vanille comme d’habitude sans aucun problème particulier.
Elle était toujours aussi fatiguée, mais ça n’est plus qu’une question de temps, cette fois elle était vraiment décidée à trouver quelqu’un. C’était un véritable calvaire ce manque de sommeil. Et alors que d’habitude avec la fatigue elle est de mauvaise humeur, bizarrement dans cette belle ville qu’est New York son humeur restait égale à elle-même.
En même temps avec son métier tirer la tronche serait plutôt mal vue, surtout si elle voulait faire grimper son chiffre d’affaire.
Mais en même temps elle rencontrait tellement de gens sympathique qu’elle n’avait pas du tout à forcer sa vraie nature. A savoir, joyeuse, heureuse, gentille, souriante….
Oui oui oui se lancer des fleurs de temps en temps ne fait pas de mal. Qui pourrait dire le contraire ^^

Bref, elle venait d’ouvrir et d’arranger un peu son magasin, ben oui il ne faudrait pas non plus que la boutique ne soit pas présentable. Sinon comment attiré la clientèle. En plus comme c’était bientôt Noël, Pénélope avait déjà installé quelque déco de Noël, à savoir des bougies père noël et sapin sur toutes les tables. Et quelques autocollants sur les vitres.
Elle finissait donc de ranger un peu qu’un client avec ses 2 enfants arriva dans la boutique.

Bonjour, bienvenu au Chocolat-Vanille. Quel délice vous fera plaisir ??

Une fois sa phrase d’accroche annoncée, elle regarda plus attentivement ce jeune homme qui venait de rentrer. Car oui effectivement c’était un homme. Vraiment pas mal pour ne rien gâcher au tableau. A premier vu il devait avoir dans la vingtaine. Et 2 enfants, des jumeaux, vraiment très mignons. Il a l’air jeune pour avoir des enfants. Enfin en même temps ce n’est pas comme si ça te regardait Pénélope. Tu te contentes de faire plaisir en le mâtant discrètement et rien de plus. Et puis ce n’est pas comme si tu serais amené à le revoir. Mais sait-on jamais.
D’ailleurs il a du mal à canaliser ses 2 petits bouts de choux, il court dans toute la boutique. Tant qu’il ne casse rien moi ça me va. Tiens d’ailleurs l’un deux vient me voir. C’est bizarre moi qui est toujours eu du mal avec les enfants, bien que je les adore ce n’est pas le problème, eux m’ont toujours aimé.

Salut mon bonhomme, moi c’est Pénélope et toi ?? Qu’est ce qui te ferais plaisir comme gâteaux ??




ca te va comme début ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Mar 22 Nov - 20:55

New York une très belle ville, non ? Et bah pour le jeune psychologue de 28 ans c'était sur que cette ville était belle mais aussi dangereuse n'est-ce pas ? Sinon il ne serait pas là ! Mais bon pour le moment il ne voulait pas parler métier là. Il voulait se balader avec ses enfants. Casey était avec Eva, et elles faisaient une sortie entre fille. Lui il avait prit les jumeaux, pour les différencier, car à leur âge c'était pas facile, il avait mit à Jimmy un bonnet rouge et son frère Timy avait eut un bonnet bleu. Les deux jumeaux avaient la peau légèrement mâte, et des yeux bleus magnifique, leurs petit cheveux blond étaient presque blanc et en pique, sauf que sous le bonnet on ne pouvait pas savoir. bref, il se baladait, les garçon voulaient faire les magasin de jouets, plutôt logique pour des enfants de 4 ans.

Robin, entra dans une boutique, il n'avait pas fait attention que c'était une boulangerie, mais bon c'était pas non plus la grande surprise, mais à force de ne pas faire attention comme ça un jour il se gourait et rentrerait dans un endroit mal famé, bon rentrer seul dans ce genre d'endroit pas de problème, mais avec les deux loustiques derrière, c'était pas la peine d'y penser. En parlant des deux gamins, ils s'amusaient à se courir après et à tourner en rond, à telle point que Robin n'arrivait plus à réfléchir. Il finit par les séparer et par dire à la jeune femme qui venait de leur parler :

"Bonjour, heu non merci pas de chocolat, ni de vanille."


Bon dans le genre décalé en voilà un beau ! Ne pas comprendre que le nom de la boutique était Chocolat Vanille, et bah il fallait être fort comme ça. Robin, se frotta les mains et regarda un peu tout ce qu'il y avait. Jimmy marchait et regardait cette femme ronde et au regard espiègle, il s'avança vers elle, et lorsqu'elle lui demanda ce qui lui ferrait plaisir et qu'elle lui demanda son nom, Jimmy, lui dit juste en la regardant d'un air espiègle et coquin :

"Pourquoi tu es comme ça ?"

Robin regardait avec Timy les guirlandes et les boules de Noël et en tendant son fils, il se retourna et comprit en voyant la jeune femme. Jimmy n'était pas du genre à se taire, il était plutôt du genre franc et à dire ce qu'il pensait, mais si il continuait il allait dire quelques choses que cet enfant de 4 ans allait regretter, il fit donc pour protéger son fils :

"Jimmy, arrêtes ! Vient ici !"

Il redressa son regard vers la femme t lui dit en souriant :

"Je suis désolé..."

Par la suite, Jimmy avança vers son père, il se retourna vers la femme et lui dit en avançant :

"C'est parce que tu manges pleins de pâtisserie que tu es ronde ?"

Et là c'est le drame ! Robin écarquilla les yeux et Jimmy et Timy posèrent leur mains gauche sur leur bouche, Robin, se mit à hauteur de son fils et lui dit :

"Excuse toi toute suite ! Ce n'est pas gentil de dire ça !"

"Mais moi je la trouve belle la dame ! Et puis c'est toi qui dit que les filles des magasines elles sont trop moches !"

Robin baissa sa tête l'air dépité, il la redressa et regardant Pénélope comme elle avait dit à son fils, il lui dit :

"Je suis désolé, vraiment...D'habitude il est pas comme ça. Je crois qu'on va aller dans un autre magasin pour acheter les beignets...Désolé encore..."

Robin s'apprêta à partir lorsque Timy se mit à pleurer, il se retourna et Robin ne comprenait pas pourquoi son fils pleurait, mais illiquo il se tourna vers Jimmy et le second se mit à pleurer aussi, le problème avec les jumeau c'est qu'ils sont trop connecter. Quand l'un d'eux pleurer, l'autre pleurer aussi. Même si aucun des deux ne sait pourquoi. Bref, Robin, tenta de les calmer, et il finit par lui dire :

"Timy, pourquoi tu pleures qu'est-ce qui se passe ?"

Il observa son fils et comprit ensuite, l'enfant avait peur, il pensait que son fils s'en voulait de la question de son frère, et résultat pensant que son père était fâcher il s'était mit à pleurer, alors Robin, se redressa et regardant cette femme qui ne devait absolument rien comprendre, il lui dit :

"Je vais vous prendre 10 beignets au chocolat, s'il vous plait..."


Les deux petits se calmèrent et se collèrent à leur père. Robin sourit, il avait trouver comment les calmer, les deux petits ne supportaient pas quand leur père s'énervait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Mar 22 Nov - 21:48

Comment ca va pas de chocolat ni de vanille ?? C'est pas comme si c'était ce que je lui avais proposer, je lui ai juste dit le nom de ma boutique. Enfin passons, c'est pas si grave, ça arrive à tout le monde d'être à l'ouest. Et puis avec deux bouts de choux déchainés comme les siens ca doit vraiment pas être facile tout les jours. Mais les enfants ont l'air heureux et lui aussi, donc bon tant mieux pour eux. Une famille heureuse ca fait toujours plaisir à voir...

Ce jeune homme me demande pourquoi je suis comme ça ?? Qu'est ce qu'il veux dire par là ?? Pourquoi je suis blonde ?? Pourquoi je suis ronde ?? Pourquoi j'ai un accent bizarre quand je parle ?? Pourquoi je suis petite ??
Avec les enfants faut s'attendre à des questions plus étranges les unes que les autres. Ils ont une imagination tellement débordante que ca en fait presque peur.

Pourquoi je suis comment bonhomme ??

Le père vient de l'appeler et il s'excuse d'avance, à mon avis lui aussi il a peur de ce que pourrais dire son fils. En même temps même si il dit quelque chose de déplacé, ce n'est qu'un enfant, je l'excuserais volontiers en plus ils sont vraiment mignons ces jumeaux !! A croquer je dirais même

Ne soyez pas désolé, il n'y a aucun souci

Alors là par contre, le gamin vient de me clouer sur place !! Je suis ronde parce que je mange trop de pâtisserie. On me l'avait jamais sortie celle là et j'avoue que je n'y avait jamais penser non plus !! L'innocence de l'enfance c'est tellement mignon.

C'est une excellente question mon grand. Mais je pense que tu as raison, je mange trop de gâteaux, mais j'arrive pas à résister c'est tellement bon"

Et là c'est le drame pour le père. Il ne sais plus où se mettre. Il demande à son fils de s'excuser tout de suite, mais si il savait que ca question ne m'a pas déranger le moins du monde. Il est bien loin le temps où j'étais complexé par mon physique. Maintenant je l'assume complêtement. Après tout chacun est comme il est. N'est-il pas ?
Oh en plus il me trouve belle, si c'est pas choux. Et bon à savoir son père n'aime pas les anorexique des magazines.

Mais tu sais que toi aussi tu es très beau !! Tu ressembles beaucoup à ton père.

Je m'accroupis pour être à sa hauteur et lui dis tout bas comme si c'était un secret d'état.

Je vais te confier un secret....moi non plus je les trouve pas belle les filles des magazines...

Il s'excuse, mais pourtant c'est pas si grave. Comment ca il veut partir à cause de la reflexion de son fils ?? C'est pas comme si je l'avais très mal pris et que j'étais une vieille fille aigries qui vie avec 50 chats dans son appartement.

Je vous assure que c'est pas grave Monsieur !! Et puis faut les excuser ce ne sont que des enfants.. A leur âge ils sont encore innocents et ils ont bien de la chance. Alors je vous assure que vous avez pas besoin d'aller ailleurs.

Et là deuxième drame pour le père !! Le fils croit que son père est en colère contre lui et se met à pleurer, ce qui fait également pleurer son frère jumeau. C'est dingue jusque là j'avais jamais pris au sérieux le fait que les jumeaux puissent être autant connecté l'un à l'autre. Enfin quand je dis connecté par sur internet, mais que l'autre ressent la peine de son jumeau et vice versa.

Apparemment il a trouvé le moyen de calmer ses enfants !! Avec la nourriture. C'est dingue comme les enfants sont réceptifs aux sucreries !!

10 beignets aux chocolats, c'est comme si c'était fait. Mais laissez moi vous les offrir ca me fait plaisir. C'est pas tout les jours que je vois des enfants aussi charmant

Certes pour ma boutique le fait d'offrir des gâteaux aux gens c'est pas le meilleur moyen qu'on trouve pour gagner de l'argent, mais ca me fait vraiment plaisir de les voir sourire. Oh et puis ils sont si craquant tout les 3.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Jeu 24 Nov - 21:52

Robin ne pouvait savoir et comprendre le caractère de cette femme, mais une chose était sur elle était loin d'être comme tout le monde. Non mais sérieusement, vous en connaissez beaucoup des femmes de son âge, ronde qui garde le sourire et qui rient de leur rondeurs ? Robin était assez grand et assez expérimenté pour savoir que non, c'était pas courant. Mais voilà, il fallait que Jimmy en rajoute une couche. Ce môme battait les record de franchise par moment, à croire qu'il ne pouvait s'empêcher de dire ce qu'il pensait, bon c'était bien mais parfois fallait vraiment qu'il se taise ! Et là Robin qui se sentait encore plus mal...Il se sentait défaillir sous son poids ! Son fils le balançait ! Oui c'est vrai Robin n'aimait pas les mannequin, il les trouvait moches, sans styles, et trop identique...Sa citation préféré était celle-ci : "Soyez anormal car l'anormal est le nouveau normal !" Bien évidemment cela ne pouvait pas vraiment parler à tout le monde, mais lui si. Bon fallait dire qu'il était tout sauf normal le gus ! Père célibataire, divorcé, qui retournait voir sa femme tout les week end pendant deux heures, et faisait semblant d'être encore marié à elle, lui parlant du passé, et des enfants...C'était pas facile pour lui, elle avait été son seule amour et c'était avec elle qu'il avait connue le plus beau des sentiments : la paternité. Bref tout sa pour dire Robin n'était pas indifférent au charme de la jeune femme, mais bon ça c'était surtout inconsciemment, car lui mieux que n'importe qui d'autre savait qu'il fallait d'abord voir la personne de l'intérieur avant de juger... la sécurité de ses enfants avant tout autre chose. Il ne répondit rien à cette femme qui tenta de le rassurer et de faire en sorte que Jimmy ne se fasse pas gronder, bon Robin ne le punirait pas pour ça, mais c'était un peu dur à faire comprendre à un garçon de son âge qu'on ne devait pas toujours dire ce qu'on pensait. La jeune femme scotcha Robin en disant que Jimmy, et donc Timy, ressemblaient à leur père, c'était vrai, Casey elle, ressemblait à sa mère, c'était son portrait cracher. Robin sourit et fit :

"Merci..."

Jimmy sourit à son tour, il était fier d'être comme son père, c'était un vrai compliment pour lui, puis par la suite la jeune femme lui parla d'un secret, elle lui dit qu'elle non plus n'aimait pas les anorexique des magasines. robin sourit de nouveau et manqua de rire, c'était marrant, il pensait que les femmes rondes les idolâtraient, comme quoi les préjugés sont vraiment débile ! Ensuite, robin se sentant de plus en plus mal, déclara qu'ils allaient partir, mais voilà, la jeune femme ne voyait pas ça de cet oeil et lui dit qu'il n'avait pas à partir et puis sans savoir vraiment pourquoi sur le coup, mais le devinant par la suite, les jumeaux se mirent chacun leur tour à pleurer. Et Robin eut bien du mal à les calmer, il était gêné et ne savait plus où se mettre, heureusement que personne n'étaient là, fallait dire que à cette heure-ci personne ne venaient généralement. Robin finit par commander les beignets pour tout le monde. La jeune femme lui déclara qu'elle les lui offrait. Robin fut bien surprit, il avait prit dans les bras Timy, et le garçonnet s'était blottis dans les bras de celui-ci, collant sa tête sur l'épaule de son père, l'air à moitié endormit, et les bras enrouler autour du coup de son père. La journée avait été longue pour les deux garçonnets. Robin fit après avoir entendue cette nouvelle :

"Vous êtes sérieuse ? Mais vous aller faire comment ? Enfin je veux dire 10 beignets c'est pas rien, je sais qu'on est nombreux, mais quand même ! Laissez moi au moins en payer la moitié..."


Robin fouilla dans ses poches pour trouver son porte feuille, Jimmy se marra et le lui tendit, il avait un air canaille et contrairement à son frère lorsqu'il était fatigué il enchainait les conneries. Robin fit une grimace et sortie quelques billets. Puis Jimmy se percha sur la pointe des pieds pour voir ce qui se passait, et il fit à son père :

"Papa, tu as vu y'a des rinnes là bas !"

Robin fronça les sourcils, il regarda l'air intriguer et vit ce que son fils appelait des "rinnes", c'était en faites les rennes du Père Noël en chocolat. Robin fit donc :

"Non Jimmy, ce sont des rennes, pas des rinnes. Et oui ils sont beau, mais je travaille pas assez pour vous les payer, et puis te connaissant tu ne laisserais rien à ta soeur et ton frère."


"Ni à toi !" Fit Timy qui répliqua toute suite :" Et moi je partage, papa, tu me l'achète ? J'ai de l'argent moi...Je peux t'aider à acheter ça."

Se tortillant dans les bras de son père, il sortit des pièces de centimes et regarda son père d'un air suppliant. Bon les rennes étaient pas si gros que ça, mais Robin hésitait, puis finalement il céda, il fit :

"Je vais vous prendre trois rinnes aussi s'il vous plait !"

Les jumeaux partirent dans un fou rire, Robin ne s'était rendue compte de rien, il était vraiment dans un autre monde par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Ven 25 Nov - 12:55

Quelqu'un qui refuse qu'on lui offre des gâteaux c'est pas commun. D'habitude les gens se jettent sur l'occasion. A croire qu'ils n'attendent que ca, que tout deviennent gratuit.
Certes pour ses affaires offrir autant de beignets c'était pas ce qu'il y avait de mieux à faire, mais elle avait fait cette proposition spontanément et maintenant qu'elle l'avait dit, pas moyen pour Pénélope de repartir en arrière. Une fois que c'est dit, c'est dit. Et sur ce point elle pouvait se montrer extrêmement têtue voir même chiante selon les dires de sa famille !!!

J'insiste vraiment, ca me ferait plaisir !!

Et puis si elle ne les avait pas trouvé sympathique tout les 3, elle ne l'aurait pas proposer. En plus c'était la fin de journée, d'ailleurs ca se voyait sur la tête du petit bout qui s'était réfugié dans les bras de son père après sa petite crise de larme. Il semblait exténué contrairement à son frère qui pétait la forme et qui a même fait une blague à son père en lui prenant son portefeuille !!

Ah les enfants voulaient également les rennes en chocolat !! C'est vrai qu'en cette période, les rennes avait leurs petit succès !! Et pour les avoir goûter (une pâtissière se doit te goûter ses créations) ils sont excellent. Le corps est en chocolat au lait et les bois sont en chocolat blanc et bien sur le nez était rouge. Comme le renne Rudolphe qui guide le traineau du père noël !! Et point de vu esthétique ca rendait vraiment très bien.
Le père a beaucoup hésité avant de céder devant les avances de ses enfants qui ont promis de partager le chocolat avec leur sœur.

Je vous propose un compromis. Je vous offre toujours les beignets et vous ne payait que les rennes. Comme ca tout le monde est content.

Ça me semblait être un compromis plutôt sympa. Moi je restait sur ma position de lui offrir les beignets, lui pouvait quand même payait les rennes et bien sur les enfants avait encore plus de chocolats donc c'était la fête pour eux.
D'ailleurs je vais bien lui rappeler de partager avec son frère et sa sœur !! Cette fois je m'accroupis pas, il est dans les bras de son père, et puis le deuxième pirate est collé à son père donc il entendra aussi.

Mais surtout vous oublier pas de partager avec votre soeur. De là on je viens, quand j'achetais du chocolat, je partageait toujours avec mon neveu et mon filleul. Donc je compte sur vous les enfants pour faire plaisir à votre sœur.

« De là ou je viens » ??? C'est quoi cette phrase Péné, genre tu viens d'une galaxie lointaine et que t'a emprunter un costume d'humaine pour cacher tes antennes, ta peau verte et tes 3 yeux !! Alala qu'est ce que tu peux dire comme bêtises quand tu t'y met. Tu viens seulement de France, pas de Mars !! Mais qu'est ce que Théo et Lucas peuvent me manquer. D'ailleurs je vais appeler Caro se soir pour avoir des nouvelles !!

Bon je pense que les gamins ont bien compris pour le partage des chocolats. Maintenant je vais encore une fois rassurer le père pour les beignets parce qu'apparemment lui non plus ne veux pas lâcher l'affaire.

Une dernière fois ne vous inquiétez pas pour les beignets. De toute façon je les aurais donner. Tout les invendus de ma boutique vont à une association de sans abris qui n'ont pas de quoi manger. C'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.

Et oui même en ayant une pâtisserie on pouvait faire de bonne action. Et puis c'était vraiment pas un mensonge. Tout les soirs elle se rendait à l'association pour donner ses invendus. Au début les gens de l'association était un peu méfiant. Pensant que des gens qui offrent autant de gâteaux c'était pas normal. Mais une fois les explications donné, ils avaient été ravi de se partenariat. Et maintenant que Péné y va régulièrement, il lui arrive également de faire des rondes dans les rues de New York de temps en temps pour offrir gâteaux et boissons chaudes au plus démunis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Lun 28 Nov - 14:09

Cette femme devait être un ange ! Sérieusement ! De un elle avait un charme fou et Robin ne pouvait de moins en moins se le cacher, et de deux elle était la gentillesse même ! Les petits étaient heureux car ce qu'ils avaient comprit c'était que leur père allait dépenser moins et que donc il aurait plus d'argent pour les cadeaux de Noël. Robin, finit par craquer et par accepter pour les rennes que Jimmy voulait tant et que Timy avait accepter de partager avec Casey si leur père leur en prenait un. Et à, la femme insista de nouveau pour offrir les beignets. Il haussa les épaules et soupira, à quoi ça servait de lutter. Il a regarda et lui dit redressant un peu Timy qui allait finir par tomber des bras de son père :

"Ok, ok, je capitule. Je paye les rennes...Mais vous savez faut pas leur faire confiance à ces deux là, ils ne partageront pas avec Casey. C'est moi qui devrais faire les parts sinon ils vont lui donner une parti ridicule et ils vont manger le reste."

Il sourit, car oui c'était ce qu'il se passait à chaque fois avec ces deux là. Robin reposa au sol le second jumeau car son dos commençait à en prendre un coup. Il avait fait la remarque à cette petite boulangère qu'elle risquait de perdre du chiffre d'affaire de cette manière, et elle lui dit que de toute manière cela finirait pour les SDF du coin. Robin arqua un sourcil et se mit à sourire, il fit ensuite :

"Je savais que vous étiez pas comme les autres...D'ailleurs vous avez une sorte d'accent..qui n'est pas américain. Vous venez d'où sans indiscrétion ?"

Curieux ? A fond !! Robin était plus que curieux, il était envouter. Il en oublierait presque le fait qu'il avait deux petits bonshommes totalement out ! Et une fille qui trainait avec sa tante dans les rues New Yorkaise à la recherche d'un cadeau pour son père. Robin se souvenait de la première fois qu'il avait été ainsi ça avait été devant la mère des enfants, cette femme qu'il avait jadis aimer, et qui maintenant le terrorisait... Elle était totalement folle, elle l'avait battus plus d'une fois, et vu qu'il était pas du genre à se battre face à une femme, et face a un mec non plus, elle avait facilement eut e contrôle sur lui...Jusqu'à ce qu'elle lève une fois la main sur Casey et là Robin avait littéralement péter un câble. Il l'avait fait enfermer. A l'époque ça avait fait du bruit, mais plus maintenant. Bref, il continuait de la revoir cette femme, mais c'était plus pour sa propre thérapie à lui...car le jour où il aurait plus peur d'elle, ce jour là, il serait guérit. Bref, cette Pénélope lui avait totalement taper dans l'oeil et surtout dans le coeur. Fallait avouer que la plus part des gens ne la trouverait pas attirante, séduisante, ou ce genre de connerie à deux balles. Mais lui, il voyait ce que les gens ne voyaient pas...Il voyait son âme, sa gentillesse, son amour, cette étincelle de vie qui ne demandait cas se répandre....Mais il était bien incapable de bouger ses fesses pour le lui dire...Il finit par rebondir sur ce qu'elle faisait pour les SDF :

"Oh je trouve ça vraiment beau ce que vous faites...Peut être que un soir je pourrais venir vous aider...pour voir comment on fait, c'est toujours intéressant de voir le comportement humain face à la détresse..."

Et voilà que le psy ressortait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Lun 28 Nov - 15:34

Ah ah enfin il capitulait !! Petite victoire pour toi Péné, mais victoire quand même c'est un bon point !! Et puis il faut avouer que Pénélope ne faisait pas ca que pour les enfants, mais aussi pour les beaux yeux du père. Il fallait se l'avouer il était plus que charmant !!
Tiens c'est étrange que les petits n'aiment pas partager, je comprend vraiment pas pourquoi tout les enfants sont comme ca !!

Je connais bien ca, mon neveu ne veux jamais partager avec son frère. Ou quand il doit le faire il lui donne une petite miette aussi. Je pense que tout les enfants sont comme ca :)

A oui Théo pas partager nourriture. C'était son expression favorite et pas pour rien. Je me souviendrais toujours d'un soir ou avec ma soeur et mon filleul on avait était le chercher à pied à l'école. On lui avait acheter des petits pains. Bien sur son frère en voulait, il lui avait juste donner une miette et sans chocolat. C'était excellent, la radinerie même ^^

Séquence émotion terminée Pénélope, concentre toi sur ton beau client.
Je ne suis pas comme les autres ?? Il entend quoi par là ?? Donner aux SDF ne me paraît pas quelqu'un chose d'exceptionnel, certes avant je ne le faisait pas mais quand même. En plus si il continue à me regarder comme ca, je vais finir par rougir !! Et là qu'est ce que je pourrais sortir comme excuse ?? Que j'ai chaud ?? Ca prête à confusion. On en est pas encore la donc reste calme. Il a remarqué mon accent, pas difficile en même temps, je parle si bien anglais que ca en fait presque peur.

Croyez moi je suis loin d'être exceptionnel. Oui effectivement, je suis française !! J'ai quitté la France et ma famille pour vivre mon rêve. Et jusque ici ca me réussit plutôt bien, même si je connais pas grand monde en ville. Et ne vous inquiétez pas indiscrétion ne fait pas parti de mon vocabulaire !! ^^

Je crois que je suis totalement en train de craquer pour cet homme. C'est dingue pourtant je ne le connais ni d'Ève ni d'Adam. En plus avec 3 enfants, il doit être marier. Nan pas marier je ne vois pas d'alliance à son doigt. Sherlok Holmes 0 – Pénélope Reid 1 points !!!
Mais c'est pas parce qu'il a pas d'alliance qu'il n'est pas avec quelqu'un !! Ahah j'ai envi de lui poser la question, mais cette fois c'est moi qui voudrait pas être indiscrète.
Après tout on sais jamais, et si sa femme était morte, ou alors séparé et que ca se passe mal avec elle. Ou je ne sais quoi encore.
Pas le temps de chercher, réponds simplement à sa demande !! Oh il veux venir avec moi ?? Mais c'est une sacré bonne idée ça, en plus ca te permettrais de le voir une nouvelle fois, saute sur l'occasion Péné.

C'est gentil...

Non non je ne rougis pas, j'ai juste un peu chaud !!

Mais c'est avec grand plaisir que je ferais une tournée avec vous. Vous me dites un soir ou vous être libre et on pourra aider les plus démuni ensemble. Mais avec vos enfants ca sera pas difficile de les faire garder ??

Bien vu l'aveugle, mais t'es peut être un peu trop enjoué en disant ça, continue comme ca et il va remarquer qu'il te plait. Et puis c'est là qu'il te dis qu'effectivement il ne peux pas les faire garder et ton envi de le revoir parti aux oubliettes. A moins qu'il est une nounou !! Comme j'aimerais qu'il en ai une. En même temps si il bosse ca serait logique d'en avoir une. En plus y parle tout le temps de sa fille Casey, mais elle n'est pas là donc si ma logique est bonne, elle devrait être avec sa nounou, ou sa tante, ou sa mère, ou sa grand mère.....

Au fait moi c'est Pénélope, mais appelez moi Péné c'est plus sympa ^^

Dit lui quand même que tu fais pas des tournées tout les jours, que ca dépends des moments, parce que des fois y'a trop de bénévole.
Voilà bien un truc que je comprend pas. Nan tu peux pas nous aider on est trop nombreux !! On n'est jamais assez nombreux pour aider les gens en detresse. Mais bon c'est pas moi qui fait les règles.

Mais je ne fais pas des tournées tous les jours, ni toutes les semaines. C'est seulement quand ils ont besoin d'aide supplémentaire. Donc si vous me donnez votre numéro, je pourrais vous prévenir de la prochaine tournée.

Ben voyons, c'est qu'elle perd pas le nord Péné !! En venant du nord de la France ca serait un comble quand même. Et puis en lui demandant son numéro tu pourras lui envoyer des petits textos, n'est ce pas ?? Enfin si t'as pas peur qu'il t'envoie boulet....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Mar 29 Nov - 14:18

Visiblement cette femme aimait les enfants ou tout du moins elle les connaissait bien, car peut de gens savent que des enfants de leurs âges ne partagent pas. Cela faisait encore un point commun avec cette femme. Il arqua un sourcil en entendant le mot ''neveu'' alors elle avait des neveux. Intéressant, car ça voulait dire famille et généralement ça voulait dire qu'elle était patiente. Enfin dans tout les cas elle l'avait l'air patiente. Il l'avait capter, parce que peut de gens avaient de la patience avec ces deux petits monstres. Bref, il lui dit donc :

"Oui je sais pas pourquoi, même parfois entre les deux c'est la guerre pour partager, parce que l'un à eut le jouet plus longtemps, ou ce genre de chose. Heureusement que Casey est plus calme."

Oui cette petite femme en herbe était une déesse pour son père. Elle était serviable, gentille et adorable. Elle partageait toujours avec ses frères et son père et elle savait comment la vie pouvait être dur et cette fillette faisait tout pour faire oublier les souffrances à son père. Bref, par la suite, après que Robin lui est fait le compliment qu'elle était exceptionnelle, et lui ait demander d'où venait cet accent. Car oui il l'avait remarquer, je vous ait il remarque ce que les gens ne voit pas. Il lui avait donc demander d'où elle venait et elle lui répliqua qu'elle venait de France. Il écarquilla les yeux, elle venait de France ? WAO !! Il était impressionner, peut de gens acceptait de quitter leur pays pour aller vivre ailleurs à l'aventure. Il fit donc :

"Et bah chapeau. Moi j'aurais jamais quitter la Virginie pour aller en France. Ou ailleurs, enfin sauf ici en Amérique. "


Il sourit et fit directement, sans savoir pourquoi il avait envie de parler de là où il venait :

"Moi je suis du sud de la Virginie, dans une petite ville pommé. Je viens tout juste d'arriver à New York, je connais pas encore la ville non plus, enfin je connais certains trucs c'est pas mal déjà..."


Oui comme son lieux de travail, les deux écoles des enfants, son appartement et maintenant cette boulangerie. Oh que oui, il n'allait pas oublier cet endroit, et il allait même revenir. Très souvent ! Il était totalement envouter par cette femme, qui ne rentrait surement pas dans la norme et qui pourtant était en train de le faire s'emballer. Par la suite elle lui parle de ce qu'elle fait pour les SDF, et il lui propose de venir avec elle un jour. Bien sur ce jour là il ferrait garder les enfants. Et là, elle le remercie et rougit, Robin, rougit à son tour, il a comme la sensation que l'attirance est réciproque, que c'est pratique d'être psy en faite ! Elle lui explique donc le fonctionnement et lui dit qu'il faudrait surement faire garder les enfants, il fit donc :

"D'accord, je trouverais bien quelqu'un, et puis ma soeur s'occupera d'eux..."


Il esquissa un sourire, il ne voulait pas vraiment parler d'Amy, son ex-femme, qui était dans un asile et qui était vraiment dangereuse, aussi bien pour lui que pour les enfants. Bref, il reprit un air sympathique chassant cette mauvaise femme de son esprit et par la suite, elle se présenta, il fit donc :

"Ravie de vous rencontrer Péné..."

Oubliant de se présenter il écouta la suite, et lorsqu'elle lui dit qu'elle savait les dates le jour même, il sourit et lui fit l'air espiègle :

"Vous chercheriez pas à me draguer par hasard ?"

Il sourit et rit même à cette réplique, il ouvrit son porte feuille une nouvelle fois et en sortie une carte de visite, où son nom et son numéro de portable était noter. Il fit donc :

"Voilà ma carte, ha heu...moi c'est Robin. Désolé, parfois je ne suis pas connecter dans la même réalité que la plus part des gens."

Il sourit et baissa sa tête sen rendant compte de ce qu'il venait de dire. Il sourit nerveusement et fit :

"Je suis désolé...quand je suis nerveux j'ai tendance à dire n'importe quoi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Mar 29 Nov - 16:14

Plus il parlait de ses enfants, plus Péné faisait la comparaison avec son neveu et son filleul, bien qu'il est 7 ans de différence. Mais son loulou enfin Lucas était un vrai petit diable. Mais son diable à elle qui courait dans ses bras dès qu'il l'a voyait. Comme sa famille pouvait lui manquer. Certes elle avait fait un choix, mais quand même.
Elle espérait avoir bientôt assez d'argent pour offrir à sa sœur et sa petite famille des billets pour venir ici.

Vu comment il en parle à mon avis sa petite fille doit être sa princesse. En même temps les relations père-fille sont toujours spéciale. Et c'est tellement mignon, moi même avec mon père on aime bien se faire chier et se charrier !!

Il m'admire pour avoir quitter la France ?? Lui ne pourrais jamais le faire ?? C'est vrai que les américains sont beaucoup plus patriotique que nous les français. Mais si j'avais pu rester en France, je l'aurai fait, c'est juste les circonstances qui m'ont poussé à partir.

Certaines circonstances nous poussent à partir. Même si ma famille me manque, je ne regrette pas mon choix. Et puis c'est sur que les États-Unies sont beaucoup plus vaste que la France, donc partir loin n'est pas compliqué.

A mon avis, t'en dis un peu trop sur toi Péné, surtout qu'il a l'air très observateur. Et puis sache un peu David de tes pensées, sinon il va le remarquer. En plus cet enfoiré n'en faut pas la peine, il t'as trompé et mis plus bas que terre donc stop penssage David. David qui ?? Connait pas de David moi. D'ailleurs j'espère qu'il s'appelle pas David.
Ah tiens bon à savoir, lui non plus n'est pas là depuis très longtemps. Raison de plus pour essayer de le revoir.

Vous avez déjà l'avantage d'être Américain :)

Était ce vraiment un avantage ?? Pour Pénélope indéniablement. Parce qu'au moins ils pouvaient aller ou bon lui semble tout en restant passe partout. Alors que pour Péné avec son accent c'était différent. Et puis c'est vrai aussi que son anglais n'est pas parfait parfait. Mais avec le temps ca ira mieux. Y'a pas de raison.

Youhouuuu, il est d'accord pour faire garder ses enfants. Nan ne fait pas ta danse de la joie, pas tout de suite, se soir en rentrant quand tu seras toute seule. Mais si c'est sa soeur qui garde les enfants, cela voudrait-il dire qu'il est célibataire ?? Sherlock Holmes 0 – Pénélope Reid 2 points
La danse de la joie sera encore pour après Pénélope. Ne vient pas te foutre la honte devant lui. Tu rougis c'est déjà bien suffisant, mais c'est que lui aussi il rougit. Donc peut être que il y a une infime, minuscule, et rikiki probabilité que je lui plaise aussi. Nan ca serait trop beau, est la vie n'est pas aussi clémente.

Il est ravi de me rencontrer. Moi aussi je suis ravie et je ne sais pas son prénom.
Quoi ?? Moi le draguer ?? Ben heuu oui effectivement c'est un peu le cas !! Ca se voit tant que ca ?? Moi qui voulait le faire en finesse. Mais on reste mystérieuse. C'est toujours bien le mystère.

Je...heu...ben.. Peut être !!! Si c'est le cas, ca serait dérangeant ??

Avec ton début de phrase t'a du l'impressionner comme jamais. Pas trouver ses mots c'est toujours magique. Et puis oui ta question, dans le genre mystère on fait pas mieux. En gros tu lui demandes l'autorisation pour le draguer. C'est pas comme ca que tes cousins t'ont appris à faire. Mais c'est pas grave.
Et puis voyons le bon côté des choses, si ca le dérange pas, d'une ca veut dire qu'il est célibataire, et de deux qu'il est intéressé. Mouhahaha

Ah ben quand même, il me file sa carte, cool, je vais même savoir ce qu'il fait dans la vie. Oula psychologue, tu m'étonnes qu'il est perçu mes intentions !!

Ravi également Robin !! Psychologue ca doit pas être un métier facile tout les jours. Dans ses conditions c'est normal de s'égarer dans un monde bien à nous.

Ben tiens il est nerveux ?? Pourquoi donc ?? Serait ce moi qui le rend nerveux ?? Non quand même pas ca serait trop beau.

C'est quand même pas moi qui vous rend nerveuse ??

Oui après tout c'est bien la dernière des choses qu'elle voudrait, qu'il soit nerveux. Qu'il soit à l'aise oui, mais pas nerveux.
Mais en tout cas maintenant que j'ai son numéro, je n'oserais pas l'appeler si ce n'est pour lui dire quand se fera ma prochaine ronde pour les sans abris. J'espère que j'en ferais une très bientôt.
Bon d'accord j'en fais une se soir, mais j'avais pas prévu que quelqu'un serait intéressé d'en faire une. Avec moi qui plus est. Et puis avec ses enfants, il allait certainement pas pouvoir s'arranger avec sa sœur pour le soir même. Donc prions pour que dans 1 semaines maxi elle en fasse une autre.

En tout cas, je ne manquerais pas de vous appeler Robin, pour vous dire la date de la prochaine ronde.

Et pour vous invitez à prendre un café, mais je suis trop timide pour ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Dim 4 Déc - 12:46

Robin aimait ses enfants, mais surtout Casey car contrairement aux garçon elle avait vécut des choses dur, et Robin et elle avaient liés un lien unique en leur genre. Elle était sa petite femme, et lui était SON papa. N'allez pas croire qu'il y avait quelque chose de mal sain dans cette histoire, non, loin de là. C'est juste que Casey était la juge, elle l'aidait à se trouver une nouvelle femme, car elle avait une sorte de sixième sens pour trouver qui était une bonne personne et qui ne l'était pas. Elle avait subit les coups de sa mère, tout comme Robin, et elle avait vus sa mère se faire enfermer dans un asile et elle avait été la seule personne à voir son père pleurer. Pendant des mois et des années, même parfois ça lui arrive encore. Oui, on pouvait dire que Casey et Robin avaient une relation bien à eux.

En ce qui concernait le faite de quitter les Etats Unis, jamais il ne le ferrait, pourtant c'était pas le goût de l'aventure qui le stoppait, mais voilà Robin avait une peur bleue des océans, et rien que le faite de penser qu'il pouvait se retrouver dedans ça lui foutait la trouille. Ne lui parler pas d'avion, car les avions de un ça vole, de deux ça survole l'océan, donc deux risques de tomber dans l'océan et surtout deux risques de mourir. Je vous ait dit que Robin était pas comme tout le monde ? Bref, la jeune femme lui dit que parfois on avait pas vraiment le choix, de là elle se mit à l'intriguer encore plus, il avait tellement de question à lui poser, mais par politesse et surtout parce qu'il avait les jumeaux, il ne lui dit rien. Bien que cela le démangeait, il fit donc :

"Oui je me doute que parfois on a des raisons qui nous poussent à faire des choix, difficiles, ou non."

Et là dessus il savait de quoi il parlait, ça n'avait pas été simple de mettre Amy dans un hôpital, mais il n'avait pas eut le choix, elle était violente et il savait qu'en la laissant avec les enfants un jours il rentrerait et il manquerait des personnes chez lui, et ça il ne l'aurait pas supporter. bref, pensant à autre chose, elle lui avait dit qu'il avait l'avantage d'être américain et donc l'intégration était plus simple, il sourit et fit :

"Pas vraiment. Je ne suis pas vraiment considérer comme un New Yorkais, de un parce que je ne suis pas d'ici, de deux parce que je suis pas comme les new yorkais. Je ne me dépêche pas, je ne me dispute pas avec les gens, je me dis que tout peut être positif, et puis je me perds tout le temps."

Il rigola à cette remarque, car ce n'était pas faux, il n'avait jamais eut le sens de l'orientation et cela était comment dire...visible ? remarquable ? Enfin bon, par la suite, alors que les jumeaux s'étaient calmer et regardaient les décorations de Noël sans faire de bruit et de bêtise, Robin et Pénélope parlèrent de leur prochain rendez vous, car bien évidemment Robin avait remarquer que la jeune femme rougissait en lui parlant surtout lorsqu'il avait accepter, tout comme lui, avait rougit un peu...Le faite de rougir et surtout toutes les questions qu'elle lui posait lui fait comprendre une chose, elle cherchait à le draguer. Il en était flatter car il pensait que sa situation familiale pouvait faire fuir les gens au lieu de les faire rester. Mais visiblement elle non. Bon elle n'avait pas encore passer le test Casey aussi, et elle n'avait pas vu l'état de l'appartement, d'ailleurs, peut être que si elle était seule pur Noël, peut être qu'elle voudrait bien venir ? Bon fallait qu'il arrête de rêver là ! Bon revenons au moment actuelle, elle lui avait demander si c'était dérangeant si elle cherchait à le draguer. Robin, devint un peu plus sérieux, et se retournant pour voir si les petits écoutaient, ce qui n'était pas le cas, pour une fois, il se retourna vers Péné et lui dit :

"Non...enfin, je veux dire que...ça ne me dérange pas...mais j'ai toujours penser que je faisais fuir les gens avec mes enfants, donc je serais vraiment surprit si vous...enfin...si vous étiez intéresser par moi..."

Il avait vraiment rougit en disant cette phrase, car pour la première fois de sa vie depuis l'internement de Amy il parlait sentiment avec une femme. Bon il ne devait pas l'ébruiter trop fort non plus, car il se faisait surement des idées, il était surement psy mais il voyait pas les choses évidente, ce qui lui retirait par mal d'assurance dans les relations humaines. Et ce qui en faisait une personne très complexe également. Par la suite les deux se présentèrent, enfin Robin à sa manière en donnait sa carte quoi. Elle tilta sur le métier, et lui dit que ce ne devait pas être simple tout les jours, il fit en souriant un peu :

"Non, et puis peu de gens me prenne au sérieux à cause de mon âge. Mais je suis vraiment psychologue, je travail dans les locaux de la police pour le moment. Cela me permet de payer le loyer et de m'occuper des enfants sans avoir à prendre de babysister, parce que Eva va bien finir par se trouver un travail et un appartement donc je ne veux pas qu'elle soit obligé de prendre soin de nous, comme elle l'a toujours fait."


Sa soeur avait toujours été là pour lui, depuis leur enfance, elle prenait soin de lui, le couvait un peu trop par moment d'ailleurs. Mais bon que voulez vous, Robin était une personne adorable et donc forcément on veut le protéger, le couver et le câliner plus qu'il n'en a besoin. La suite de la conversation tourna sur le faite que Robin était nerveux et oui c'était bien cette femme qui le rendait nerveux. Elle lui demanda si c'était elle. Il grimaça un peu et finit par déclarer :

"Ecoutez je ne veux pas paraitre irrespectueux ou incorrecte, mais...oui c'est vous...j'ai la sensation qu'il y a comme un lien qui se forme et je vous avouerais que cela fait 3 ans que ça ne met pas arriver et cela me fait un peu peur. Mais après si ça se trouve c'est moi qui me fait des idées et je comprendrais qu'après cet aveux totalement catastrophique vous ne voudriez même plus me voir...
"

Il sortie les billets de son porte feuille prêt à payer, pour pouvoir s'enfuir après car s'en était trop pour lui, il avait comme cette sensation d'avoir un noeux dans l'estomac, une boule si lourde qu'il allait être malade. Il avait le corps extrêmement chaud, et plein de choses lui tournaient dans le crâne. Il se demandait si il ne serait pas en train de tomber amoureux ?...Mais il était dingue ou quoi ?? Il ne pouvait pas se permettre de tomber amoureux, il avait un travail, une famille et appartement qui n'était même,pas encore terminer d'installer. Il ne pouvait pas en plus se créer d'autre problème...Mais en même temps, qui peut affirmer haut et fort pouvoir contrôler ses sentiments ? Robin était littéralement perdue et le pire dans tout ça, c'est qu'il ne pouvait en parler à personne, sauf à Casey...mais elle n'a que 8 ans, comment pourrait-elle faire pour lui donner des conseils...il y aurait bien Eva, mais il savait déjà ce qu'elle allait lui dire..."Fonce espèce d'andouille, chasse toi de la tête cette femme qui t'a fait souffrir toi et les enfants !!" ...Il posa les billets sur le comptoir et quelques minutes plus tard, Eva et Caseyu entrèrent dans la boutique. Les jumeaux coururent dans les bras de leur tante et Casey vint prêt de son père, ses long cheveux couleur ében lui retombait sur les épaules et son manteau en jean, son bonnet style péruvien gris et blanc lui donnait un air d'ange, elle lui montra son sac et lui dit :

"On a trouver les cadeaux des garçons, et j'ai acheter un cadeaux pour toi, papa...Et on a de quoi décorer la maison."

Elle sourit, puis regardant Pénélope, elle la dévisagea et dévisagea son père, et se mit à rire, elle tira la manche de son père, celui-ci s'abaissa et elle lui murmura dans l'oreille :

"Je crois qu'elle t'aime bien papa..."

La fillette avait vu ça qu'aux regards des deux adultes, ce qui voulait dire que si elle l'avait vu, Eva aussi...super Robin allait en entendre parler de cette histoire...Mais il voulait la revoir cette femme. Il lui fit donc :

"Pénélope, on se tient donc au courant pour cette distribution pour les sans abris ? Je serais ravis de vous revoir...si vous excusez ma maladresse bien entendue..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Dim 4 Déc - 20:04

Si il y a bien une chose que Pénélope n'aimait pas, c'était qu'on la bouscule. Ses cousins se foutaient souvent d'elle à cause de ça, parce qu'elle était toujours zen quelque soit la situation. Et les disputes n'en parlons pas, jamais un mot plus haut que l'autre. Et pour ce qui est de l'orientation mieux vaut ne pas en parler.
Au moins ils avaient déjà quelques points commun avec Robin !!

Ça nous fait déjà quelques points commun.... Ma famille ne m'a jamais vu énerver. Et ne parlons même pas du sens de l'orientation. C'est rassurant de savoir que des gens voit la vie du bon côté malgré les épreuves qu'elle nous impose...

Et allez, Péné la philosophe est de retour. Non mais c'est vrai qu'avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde, savoir que des gens comme Robin essaye de positiver et ben ça fait plaisir. Et puis la vie serait tellement triste si on voyait tout en noir. Autant profiter des petits moment de bonheur que la vie nous offre. Comme cette rencontre avec ce charmant père de famille.

Je ne suis pas folle alors, lui aussi sent qu'il y a un petit quelque chose. Même si c'est pas grand chose pour l'instant, mais ça pourrait se développer. 3 ans qu'il n'a pas ressentit ça. Mais c'est que ça me flatte de savoir que je lui fait cette effet. Est ce que je dois lui avouer que moi aussi ça me fait peur.

Tant de sincérité c'est touchant. Et au contraire ça ne fait que confirmer mon opinion sur vous. A savoir un homme pas comme les autres. Je dois avouer que cela me fait peur également. Mais c'est une bonne peur, une de celle qui pousse à vouloir prolonger le moment....

Cette fois t'en a dit beaucoup trop. Oui lui aussi il à l'air de t'apprécier, mais peut être que tu vas trop vite. Peut être qu'il veut profiter de ses enfants au maximum et donc vouloir rencontrer quelqu'un plus tard. Et peut être qu'il a pas envi de prolonger le moment, même si ça m'étonnerais.

C'est d'ailleurs sur ces confessions de notre part qu'arrive d'autre personne dans la boutique. D'ailleurs ça doit être sa fille vu qu'elle l'appelle Papa. Allez encore un point de plus pour Pénélope face à Sherlock !! 3-0 dans tes dents mon gars !! C'est clair que maintenant Watson va vouloir faire équipe avec moi. Mouahahaha. Ben voyons concentre trop sur ce qui se passe. Mais qui est la femme avec sa fille ? Sa sœur peut être ?? Ils ont un air de ressemblance !! Nan je suis pas jalouse, juste curieuse.
Tant que j'y pense, autant prévenir sa fille tout de suite pour les chocolats au moins elle sera sure d'avoir sa part.

Bonjour ma grande !! Je te le dis avant que tes frères ne mangent tout en cachette. Mais ton père a pris des rennes en chocolat il y en a un pour toi, donc fait attention de pas te le faire piquer :)

Non je dit pas ça pour me faire bien voir auprès de Robin, mais juste parce que j'avais envi de lui dire à ce petit bout de femme. Et puis partager avec des mecs je sais ce que sais. Dans mon enfance c'était la guerre pour avoir du chocolat avec mes 3 cousins !! En y repensant il n'y avait que Nutz pour être gentil avec moi et partager le siens pendant que les 2 grands zigotos prenaient tout le reste. Ahh les souvenirs d'enfances tellement merveilleux.

Elle dit quelque chose à son père, pas que ça m'intrigue, mais je suis curieuse de nature, alors j'aimerais bien savoir. Et puis j'aime bien les secrets moi aussi. On peut tout me confier, je ne dit jamais rien. Ou alors juste à ma sœur.

Oh il s'en va déjà ?? Il pourrait rester que ça ne me dérangerait absolument pas. Mais c'est vrai que les gamins commencent à être bien fatigué. Et puis il doit s'occuper de sa petite famille. C'est important la famille.

Oui avec grand plaisir, je vous téléphone rapidement pour vous dire quoi. Et il n'y a rien à excuser, c'est ce qui fait votre charme....

Un dernier compliment pour la route ça fait jamais de mal. Même si y'a ses enfants avec lui tant pis c'est dit, on peux plus le reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Geoffries
New Yorkais


Verseau Chien
Messages : 42
Age : 34
Localisation : Commissairat ou chez lui
Emploi/loisirs : Psychologue
Humeur : indéchiffrable
Petit(e) ami(e) : non
Multi-Compte : Marwan Loréno / Owen Boyd / Ewan Joy

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Ven 9 Déc - 21:28

Des points communs ils en avaient surement mais ce n'était pas la dessus que Robin basait sa confiance, non, il la basait sur le comportement de cette femme, elle semblait sincère, honnête et franche. Tout ce qu'il n'avait pas vu chez Amy avant...Et tout ce qu'il ne voyait pas chez les femmes qui le draguaient. Suffisait de voir la façon qu'elles avaient de traiter les enfants, comme si ils n'existaient pas, ou comme si ils gênaient, hors ce n'était pas du tout le cas ! Enfin, ça Robin ne pouvait pas non plus leur en vouloir, elles n'avaient pas encore d'enfants, donc elles ne pouvaient pas comprendre. Mais c'était différent avec cette femme, il avait autant envie de la revoir qu'elle, et il était tellement honnête avec elle que ça en était flippant. Surtout lorsqu'il lui dit que cela faisait trois ans qu'il n'avait pas ressentie ça...Attention Robin, tu lui donne trop d'indice là ! Enfin bon, elle confirma que pour elle c'était le cas aussi, Robin se sentit rougir sous sa barbe de deux jours. Heureusement à ce moment là Casey et Eva décidèrent d'entrer dans la boutique. Robin se retourna et sentit le regard coquin de sa soeur sur lui, il sourit encore plus et rougit de nouveau, elle allait pas tarder à comprendre, elle le connaissait par coeur son petit frère...Casey en revanche lui avait courut dans les bras et lui avait parler des cadeaux, Eva, prit un des jumeaux dans les bras et l'autre lui montra les décorations de Noël. Pendant ce temps Pénélope avait raconter l'histoire des rennes à Casey, la fillette, regarda son père émerveiller et regarda ensuite Pénélope et lui dit sur le ton de la confidence :

"Papa il fait tout pour que les garçon partagent mais quand ils ne le font pas, il va m'acheter des bonbons que je cache...Il est trop fort mon papa..."

Elle avait sourit prenant le bras de son père dans les siens et souriant d'un air espiègle et magique, elle avait quelque chose dans le regard en admirant son père, une sorte de fierté inconditionnelle. Puis Casey avait remarquer un truc dans le regard que ce lançait les deux adultes, elle avait donc tirer le bras de son père pour lui dire qu'elle trouvait Pénélope très gentille...Bon la boulangère ne pouvait pas entendre mais la fillette était douée pour se faire comprendre rien qu'avec un sourire, et le faite que Robin l'invite à se revoir confirma la chose à Casey et Eva, Robin était mordue....et jusqu'au cou ! Eva sourit et regarda Jimmy qui fila dans les bras de son père, pendant que celui-ci donna les sac de pâtisserie à sa fille. Puis Pénélope dit le mot qui le scotcha.."charme"...Alors elle ? Non ? Si ? Elle était attiré par lui ? Elle lui trouvait un charme ? Robin, resta sans bouger, et Eva dut prendre les choses en mains, elle sourit et fit à la jeune femme :

"Ne vous en faites pas, le connaissant Robin va le noter en arrivant, il note toujours tout et si vous ne le rappelez pas, il viendra vous voir, il est comme ça...c'est un sale môme depuis notre enfance !!"


Puis regardant son frère, elle lui dit en lui mettant une petite tapette sur l'arrière du crâne :

"Allez avance petit frère !"


Eva avait fait exprès de dire le mot frère, pour la simple et bonne raison, elle n'avait pas revue Robin dans cet état depuis pas mal de temps et cette femme avait l'air d'être la bonne, donc pourquoi ne pas tenter un peu l'aventure, qu'est-ce qu'il risquait ? Rien, peut être une peine de coeur, mais il s'en remettrait...La petite famille sortie et retourna dans leur appartement new yorkais avec le sourire et pleins d'idées en tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope Reid
New Yorkais


Féminin Taureau Serpent
Messages : 341
Age : 27
Localisation : Entre ici et ailleurs
Emploi/loisirs : Pâtissière
Humeur : Joyeuse :)
Petit(e) ami(e) : Bientot peut être ^^
Multi-Compte : Nutz Reid

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Dim 11 Déc - 11:48

Pénélope était ravi de la tournure que prenait cette rencontre, en ce levant ce matin, jamais elle n'aurait imaginé qu'elle aller rencontrer quelqu'un. Enfin pour l'instant c'était encore un grand mot, encore faut-il qu'il se revoit, mais vu les rougissements de Robin et les siens, la logique voudrait qu'il y ait une seconde rencontre, et Pénélope n'espérait que ca.
Elle écoutait la petit lui faire une confidence. Alors comme son père lui achetait des bonbons quand ses frères ne voulaient pas partager. Il n'y avait plus aucun doute, elle devait avoir un lien très spécial avec lui. Un peu comme toute les filles avec leurs pères. Mais c'était tellement mignon à voir, c'était comme si elle avait un droit de regard sur tout ce que son père faisait.

Alors tu as la chance d'avoir le meilleur papa du monde. Mais je me doute que tu le sais déjà.

De toute manière en règle général, pour toute les filles, leurs père était le meilleur du monde. Pour Pénélope aussi c'était vrai, elle avait une relation spéciale avec son père. Il se taquinait, faisait des simulations de combat, et surtout partager la passion du sport. D'ailleurs ne plus faire ça avec son père lui manquait, mais il restait le meilleur des papa.

Apparemment, le fait qu'elle le trouve plus que charmant avait fait buger Robin, car il ne répondait pas, et c'est donc la jeune femme qui était arriver après qui avait du répondre à sa place. Elle parlait de noter quelque chose, et que si c'est pas moi qui l'appelle, il le ferait. C'est bon à savoir en tout cas tout ca. Et étant psychologue le fait de noter, se comprenait, il devait prendre beaucoup de note pour son métier, et cela se répercuté dans sa vie personnelle.

Donc je suis rassuré sur le fait d'être sure de le revoir.

Oui, Pénélope avait vraiment envi de le revoir, il avait ce petit quelque chose en plus qui lui plaisait vraiment, et qu'elle n'avait retrouvé chez personne depuis David, elle n'était d'ailleurs même pas sur que David avait eu ce petit quelque chose, mais passons. Et même si il avait déjà 3 enfants, cela ne la dérangeait absolument pas. Elle ne les connaissait pas, mais il avait l'air adorable, et même si elle n'avait pas une patience exceptionnelle – l'un de ces gros défaut – elle adorait les enfants, surtout que ses neveux, et son filleul lui manquait énormément.

C'est bizarre, mais le fait qu'elle précise qu'il était son petit frère, rassurait Pénélope, même si elle s'en doutait un peu, mais que se soit confirmé faisait plaisir à entendre.

Bonne fin de journée, et à très bientôt

Oui, ils étaient déjà tous repartis, et cette rencontre laissa notre Pénélope rêveuse dans sa boutique, pouvait-on dire que c'était la magie de noël qui faisait effet, bien que Noël était encore loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]   Aujourd'hui à 10:09

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité sort de la bouche des enfants dit-on [Robin - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la vérité sort de la bouche ....
» Le pouvoir d'Elio.
» La vérité sort de la bouche des enfants [solo]
» problème aérographe AZTEC
» Deviations préférées de la semaine n°26 : Ap'.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Centre commercial :: Alimentaires :: Chocolat-Vanille-
Sauter vers: