CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 31 Oct - 16:53

Arrestation... Dans le meilleur des cas !


Sasha Keynes - David Storm

Qu'était-il passé par la tête de David ? Et bien, il était tout simplement plein d'assurance. Il venait à peine de recevoir le mandat d'arrêt après envoi des preuves au juge qu'il avait directement pris sa voiture pour se rendre chez la criminelle. Il ne lui restait plus qu'à l'arrêter, la ramener au poste et cette fois il allait pouvoir l'acculer et lui faire avouer ses crimes. Même sans confession il y avait de quoi convaincre un jury mais ce serait quand même plus simple avec. C'était toujours plus simple quand un criminel avouait de toute manière. Et il comptait bien mettre cette femme si froide en échec et mat de telle sorte qu'elle avoue tout. Il savait que ce ne serait pas chose aisée, qu'elle était très habile mais il pensait pouvoir y arriver, assez aisément quand même. Il en avait vu des pires qu'elle.... Mais il pensait cela sans savoir ce qui s'était passé avec Marwan. S'il avait su, le lieutenant Storm n'y serait sans doute pas allé seul... Il aurait placé des renforts en bas de chez elle au cas où par exemple. Bon il était armé bien sûr et une ou deux personnes au commissariat savaient où il était allé. D'autant plus qu'il pourrait toujours passé une alerte, y aurait bien une patrouille dans le coin si besoin il y avait...

Main sur la crosse de son arme au cas où quelque chose d'innatendu se produise mais il était plutôt tranquille de ce côté là. La scientifique avait été rapide dans son analyse des preuves et elle ne devait se douter de rien depuis la veille. Sauf que ce que ne savait pas c'est qu'il y avait une taupe de son côté et par conséquent Sasha s'attendait à sa venue et qui sait quelle surprise pouvait attendre le bouclé blond chez elle. Mais il n'avait aucunement conscience de tout ça c'est sans vraiment aucune montée d'adrénaline devant la porte. Il frappa énergiquement trois coups.

-NYPD, ouvrez ! Appela-t-il à l'intention de l'occupante.

Il attendit de voir si elle répondait et s'il devait appeler plus de deux fois pour obtenir son attention il n'hésiterait pas à entrer en défonçant la porte. Il était sur le qui vive prêt à user de son glock si le besoin était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 31 Oct - 17:19

  • Sur ce coups là Sasha devait avouer que les flics avaient fait fort, et rapidement en plus ! La belle brune avait espérait avoir plus de temps, mais non le lendemain matin la notre belle Sasha avait reçue une coups de téléphone comme quoi un mandat d'arrêt avait été délivré à son encontre. Comment pouvait-elle le savoir ? Roh … Il suffisait de payer les personnes qui fallait, et laisser une enveloppe chez un flic endetté jusqu'au coups pour être au courant des agissement des personnes que vous voulez surveiller. Alors franchement Sasha ne se faisait pas de soucis. A tel point qu'elle avait prit son temps pour se préparer, mais pas trop quand même. Puis elle s'appliqua à fermer tous les rideaux de son appartements – pour être observé sans être vue – puis avait déposé deux verre et une bouteille de Sherry sur petite tablette à côté d'un fauteuil Louis XV, où elle s'assit attendant l'arrivée de la police. Pas besoin de plus de préparatif ? Roh, un couteaux, et elle suffisait amplement.

    Après un certain moment elle entendue le bruit d'une voiture se garant à toute vitesse. Vêtue d'un jean noir, et d'un t-shirt tout aussi noir, elle éteignit toutes les lumières de l'appartement sauf celle à côté du fauteuil et des deux bouteilles. Ceci fait elle alla d'un pas léger déverrouiller la porte et la caler de manière à ce que l'on croit que la porte était fermée – vous savez quand on va devant une porte close, que l'on frappe et que la porte s'ouvre, bref. Sur ce notre belle brune alla dans la cuisine, où elle choisie le plus fin des couteaux de cuisines. Là elle resta debout, couteau en main, en silence, dans cet immense appartement totalement noir, à l'exception bien sur de cette lumière au salon.

    Sasha respirait doucement, et écoutait, un sourire sadique aux lèvres, le policier frapper à la porte, demandant à ce qu'on lui ouvre la porte. Mais pas besoin qu'elle se déplace pour ouvrir car après qu'il eu frappé à la porte, cette dernière s’ouvrit doucement. Quelques court instants après elle entendit les pas du policier sur le parquet du couloir. Bien sur, comme quasiment toutes les personnes se retrouvant dans le noir, il se dirigea vers le salon, seul endroit où il y avait, devinez quoi, de la lumière. Sasha le laissa avancer dans l'appartement puis alla doucement – et oui ça sert d'être pied nue pour ne pas faire trop de bruit -dans le couloir de l'entrée et avança rapidement vers le policier.

    Une fois juste derrière notre belle brune glissa rapidement la lame sous le cou du blondinet et dit, d'une voie froide,

    « Ttttt … je suis sur que vous ne m'en voudrez pas si je prend ceci ! » En même temps sa main gauche venait de déposer sur la main du flic qui était posée sur la crosse de son glock. Quoi ? Elle voulait lui couper la main ? Non, elle voulait son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 31 Oct - 17:39

La porte s'ouvrit d'elle même alors qu'il toquait. Il fronça les sourcils et cette fois la main fermement serrée sur son arme, il entra dans l'appartement. Il marchait à pas lents prenant le temps d'observer la situation. Ah de la lumière là bas, elle devait être là. De toute manière si ce n'était pas le cas, elle aurait fermé à clef. Sa main se crispa sur la crosse. Tout d'un coup il avait un mauvais pressentiment.

-Sasha Keynes, NYPD, vous êtes là ?

Le but n'étant pas qu'elle se doute qu'elle était prise, il y allait molo dans ses propos, plus docilement elle le suivrait jusqu'au commissariat, plus facile ce serait. Mais voilà, tout n'allait pas se passer exactement comme le blondinet l'avait prévu et ça il ne mit pas longtemps à le comprendre. En effet le froid de la lame du couteau l'avait vite ramené à la réalité de la situation telle qu'elle se déroulait et c'est un noeud au ventre qu'il compris qu'il s'était fait avoir. Elle l'attendait... Comment cela était-ce possible ? Songea-t-il. Une seule solution était possible mais il se refusait à croire qu'il s'était fait taupé... Putain, si c'était bel et bien le cas, le flic véreux responsable de ce bordel allait en prendre cher pour son grade. Enfin pour cela il fallait qu'il ressorte de cet appartement vivant. Il tentait de garder son sang-froid et de penser, penser très vite à comment réagir, comment renverser la situation. Enfin là pour l'instant il n'avait pas beaucoup d'options. Il connaissait le profil du tueur, enfin de la tueuse, il savait qu'elle n'hésiterait pas à le tuer, de sang froid. Ca ne serait pas un problème pour elle. Il n'eut pas d'autre choix que de lâcher son arme de service donc qu'elle allait pouvoir se faire un plaisir de sortir du holster et par conséquent d'en déposséder David. Lentement il éloigna sa main et regarda autour de lui. Deux verres et la bouteille d'alcool. Elle n'allait pas le tuer, du moins pas tout de suite. Et c'était bien ce qu'il pensait, ça confirmait qu'elle l'attendait. Il serra son autre poing un bref instant avant de se calmer sachant que s'il se laissait dominer par la colère envers lui même qui pointait le bout de son nez, il ne prendrait pas les bonnes décisions. Self control donc ! "Et maintenant ?" était la question qui brûlait aux lèvres de David mais avant de dire quoi que ce soit il allait attendre qu'elle ait bien voulu enlever cette lame de sous sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 31 Oct - 20:45

  • La question que posa le blondinet avant qu'elle ne lui passe le couteau sous la gorge faillit trahir. Pourquoi donc ? Et bien c'était quand même assez amusant d'entendre un flic demander à quelqu'un si elle est là, alors que la personne question est juste derrière vous avec un couteau de cuisine à la main. Mais bon, dommage ce genre de chose Sasha ne pouvait pas vraiment le ressentir. Donc en gros ces dernières ligne ne servaient pas vraiment à grand chose, et elle ne se serait trahie pour rien. Bref.

    Derrière le flic, tenant le couteau sous la gorge du policier, sans que sa main ne tremble – et oui histoire d'entrainement – Sasha jubilait. Franchement le voir si impuissant face à elle, et impuissant, car il l'était en ce moment, était vraiment quelque chose d'extrêmement bon pour elle ! Mais ne nous arrêtons pas sur ce genre de détail. Le flic venait de retirer sa main de la crosse de l'arme, et Sasha retira l'arme doucement du holster, et vint la collée dans le dos du blondinet, profitant de ce moment pour enlever le couteau de sous la gorge de l'homme. Là elle s'approcha de l'oreille de l'inspecteur,

    « Alors on est moins fier de soi … David ! » Comment connaissez telle son nom ? Voyons le charmant jeune homme qu'elle avait interrogé, et le flic soudoyé lui avaient dits tout ce qu'elle avait besoin de savoir.

    Là elle se recula et le poussa légèrement vers le salon. Une fois qu'ils furent rentré dans le salon, elle lui enleva les menottes qu'il portait à la ceinture et les lança sur le fauteuil.

    « Attache toi au fauteuil ! » Elle alla ensuite s'appuyer contre un commode, posant le couteau, mais gardant le pistolet en main, et le blondinet en joue.

    Sasha attendis qu'il se soit attaché au fauteuil, pour récupérer le couteau, et posa le glock le meuble, où ce trouvait l'arme blanche quelques instants plus tôt. Elle s'avança doucement vers le blondinet et lui retira doucement sa ceinture pour attacher le deuxième bras de ce dernier au siège. Une fois sure que ses mains étaient solidement attachés, elle servie deux verres de sherry, en but un et laissa l'autre sur la table.

    « Je vais t'expliquer ce qui va ce passer ... » Sasha vint s'asseoir sur ses genoux. «  … je vais m'amuser avec toi, et on te retrouvera dans l'Hudson avec un taux d'alcoolémie élevé, victime d'un vol qui à mal tourné ! »

    Ceci fait elle attrapa le deuxième verre de sherry et vint placer sa main gauche au niveau de la mâchoire du blondinet – au cas où il ne voudrait pas ouvrir la bouche – et approcha le verre de son visage,

    « Maintenant on va boire comme un gentil garçon ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 31 Oct - 21:21

David ferma les yeux. Il s'en voulait. Personne ou presque ne savait qu'il était ici. Et c'était certainement pas Maÿlis qui allait s'inquiéter de ne pas le voir rentrer. Il arrivait qu'il passe de manière imprévue, la nuit au commissariat à bosser. Ils n'étaient pas mariés, n'avaient même pas emménagés réellement ensemble alors ils ne se rendaient pas forcément de compte sur leurs imprévus, d'autant plus qu'ils pouvaient encore profiter d'avoir chacun leur chez soi, surtout Maÿlis d'ailleurs lorsqu'elle avait besoin d'être seule, qu'elle était vraiment mal vis à vis de son père et de son passé... Parfois c'était comme ça, il ne pouvait rien y faire... Il sentit le canon de l'arme appuyé contre son dos et il se laissa guider jusqu'au salon ne pouvant rien faire d'autre que d'être docile s'il ne voulait pas qu'elle lui dire une balle entre les deux omoplates. Coincé il allait se retrouver coincé... Rah.... Quel nul il avait fait !

Elle connaissait son prénom... Là son coeur commença à s'emballer. Il essaya de se remémorer leur entrevue. Non il ne lui avait pas dit, il lui avait juste donné sa carte, seul y était mentionné son nom de famille. Elle avait fait des recherches apparemment sur lui... Que savait-elle d'autre ? Allait-elle lui faire du chantage ? Etait-elle au courant pour Maÿlis et si oui allait-elle utiliser ça comme chantage ? Pour par exemple qu'il trouve un moyen de laisser l'affaire prendre poussière et la couvrir elle pour pas qu'elle soit poursuivie et qu'elle puisse reprendre une "vie normale" ?

Dégouté, ne comprenant toujours pas qu'il en soit arrivé là, il attrapa les menottes et les ouvrit. Il s'assit et profitant du fait que ce ne soit pas possible d'attacher les deux mains seulement avec une paire de menottes au fauteuil, il attacha sa main gauche puisqu'il était droitier. Mais cet espoir d'avoir pu garder un avantage ne dura pas très longtemps. Elle s'approcha et retira la ceinture que celui-ci portait. Il l'aurait bien repoussé de sa main libre mais le couteau était très dissuasif. Un coup suffirait à le sécher et adieu la vie... Elle lui attacha donc l'autre poignet et s'installa sur ses genoux.

-Et drogué ? Osa-t-il demander, méfiant de ce qu'elle avait pu mettre dans son verre à lui.

Comme en effet, il ne voulut pas ouvrir la bouche -il n'était pas un pantin qui allait bêtement faire tout ce qu'elle voulait qu'il fasse. Alors bien sûr elle dut forcer sur sa mâchoire pour lui faire ouvrir le bec. Il tourna la tête dans tous les sens pour éviter que le liquide coule dans sa bouche. Il aimait beaucoup son costume, c'était un de ses préférés certes et avec le sherry il serait foutu mais là il n'en avait rien à battre. C'était ne pas finir ivre mort dans l'Hudson qui l'intéressait là tout de suite, il ne voulait pas finir sur la table d'autopsie de Syd... Elle finit par réussir à lui remplir la bouche mais au lieu de déglutir- et donc d'avaler, il le recracha, ne faisant pas vraiment attention où.

-Il y a des limites à ce que vous pouvez me faire faire... Me forcer à faire

Il avait toujours cette fierté, cet orgueil masculin qui faisait qu'il n'allait pas se laisser marcher sur les pieds et qu'il n'hésitait donc pas à lui répondre, ce qui aurait pu passer pour de la provocation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Ven 4 Nov - 21:41

  • « Te droguer m’enlèverais tout le plaisir ! »

    Voilà qui était dit. Pourquoi lui annoncer que si elle devait le torturer ça ce ferait sans drogue ? Et bien tout simplement pour lui faire savoir qu'aucune drogue ne viendrait atténuer sa douleur. Oh bien sur elle aurait pu lui en donner une qui n'aurait pas pour effet, entre autre, d'atténuer la douleur. Mais elle en avait pas sous la main, et c'était bien amusant de torturer quelqu'un conscient, que sous l'empire qu'une quelconque drogue.

    Mais voilà … Le blondinet ne semblait pas près à boire de ce délicieux sherry, se débattant comme un poisson qui l'on vient de sortir de l'eau. Il se secouait de droite à gauche, et quand elle pu enfin lui faire couler le liquide dans la bouche, et une certaine partie sur la veste, le flic le recracha. Le liquide s'envola alors. Une partie vint s'écraser sur l'épaule de droite de Sasha, et le reste s'étala sur l'un des magnifiques tapis persan, qui étaient sur le sol. Sasha regarda alors le blondinet, d'un œil noir, lui dire qu'il y avait des limites à ce qu'elle pouvait lui faire, ou le forcer à faire. Sasha gifla violemment le flic, et dit d'une voie toujours aussi glaciale,

    « Ta maman ne t'as jamais appris que l'on ne devait pas jouer avec la nourriture ou la boisson ? »

    Sasha se tourna alors vers les deux verres et servie de nouveau les deux. Elle approcha ensuite le verre qu'elle avait déjà essayé de faire boire au blondinet, tout en faisant descendre sa main gauche vers l'entre-jambe du flic. Là elle dit,

    « Je te ferrais faire ce que je veux ... » Sasha le regarda affichant un air très inquiétant «  … et il n'y a aucune limite à ce que je peux te faire ! »

    Sur ce sa main s'approcha de l'entre-jambe du blondinet. Là elle l’ouvris et la serra d'un coups, autour de ce que vous savez quoi. Profitant de l'air qu'adopter le flic, elle lui dit,

    « Boit et ce petit préliminaire sera bientôt terminé »

    Sasha, tout en serrant toujours avec sa main gauche, approcha sa main droite, contenant le verre destiné au flic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Ven 4 Nov - 22:43

Bon comme ça il était fixé, pas de drogue. Au moins, il serait bien conscient de tout ce qui allait lui arriver. Il ne savait pas s'il devait en être content. Quitte à mourir autant peut-être ne pas savoir ce qui nous était arrivé. Non, il devait se ressaisir, il n'allait pas mourir, il ne le pouvait pas. Pas maintenant, pas ce soir, pas dans ces conditions. Mais il devait avouer qu'il ne voyait pas trop comment s'en sortir cette fois. La panique ne l'aidait pas non plus à réfléchir de manière rationnelle... Il déglutit difficilement sentant la tension monter d'un cran. Il n'avait jamais eu autant peur de sa vie, il fallait bien l'avouer...

-Et ils m'ont aussi appris qu'il ne fallait pas accepter ce que n'importe qui nous donnait...

Il avait répondu, malgré la gifle. Il sentait que sa joue chauffait mais ce n'était rien ça, comparé à ce qui allait suivre... : lorsqu'il sentit sa main s'immiscer là où elle ne devrait pas, il ferma les yeux sentant que le pire était à venir. Prendre sur soi, il devait prendre sur soi, voilà ce à quoi David devait arriver. Mais là c'était difficile, très difficile.

-Vous espérez me violer ?

Il avait lâchait ça se demandant toujours quel sort l'attendait, à part noyé dans l'Hudson, ça il l'avait bien compris, son cerveau avait capté directement... Il n'vaait jamais aimé les surprises. Et là encore une fois c'était vrai. Il essayait de réfléchir à une idée d'évasion mais là ça commençait à devenir difficile avec la douleur et ça le serait encore plus avec l'alcool dans le sang. Ca embrumait sacrément un esprit !

-Parce que ça n’arrivera pas trésor, quoi que tu lui fasses...

Bien sûr ce trésor était dit avec tout le mépris et l'ironie possible. Par lui, il désignait son membre qu'elle tenait entre ses mains. Lorsqu'elle serra, il serra lui aussi les dents essayant de faire tout son possible pour ne pas laisser le moindre espace où servir le liquide. Mais comme sa prise se resserrait il finit par ouvrir la bouche sous l'effet de la douleur. Il s'en voulait mais n'arrivait pas à faire autrement. Avalant de travers -puisque contre son gré- il se mit à tousser et une partie fut recrachée... Mais seulement une partie. Les trois quarts du verre de sherry se baladait désormais dans son organisme. Le mot préliminaire ne le rassurait pas... Ca confirmait même sa théorie du viol.... Il se mit à bouger petit à petit son poignet attaché que par la ceinture espérant réussir à la desserrer mais il avait bien peur qu'elle le repère et qu'elle stoppe direct son petit manège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 5 Nov - 11:20

  • Ce petit divertissement était vraiment plaisant pour la jeune femme. Il lui répondait, et jouait à l'homme résistant, mais ses yeux le trahissaient. Les yeux trahissent toujours de toute manière. Et que trahissaient-ils ? La peur, le stress, l'anxiété, et tous les sentiments que l'on peut ressentir dans ce genre de situations. La peur …. Voilà ce qu'aimait voir dans les yeux de ses victimes, la peur de mourir, la peur de ne pas savoir ce qui va arriver, ou alors la peur qui apparaît quand ils ont comprit qu'il ne reverraient jamais le soleil, ne pourront jamais plus embrasser ceux qu'ils aiment, etc … C'était ça qui donnait un immense joie à la belle. Non en réalité c'était quasiment jouissif pour elle !

    « On a reçut une bonne petite éducation ! »

    Un rire s'éleva soudain quand il lui demanda si elle comptait le violer. Franchement cette idée ne l'avait pas effleurée. Au départ elle voulait juste le faire souffrir un maximum, le torturer et s'en aller le jeter dans l'hudson comme si de rien n'était, pour s'enfuir vers un Etat qui apprécierait son argent et qui n'extrade pas les ressortissant étranger. Voilà son programme. Mais voilà que lui se voyait déjà violé, quoi que le fait qu'elle tienne son point le plus sensible dans sa main gauche pouvait porter à confusion … Attendait un moment, pourquoi ne réaliser ce « souhait » ou plutôt éventuel cauchemar ? Franchement Sasha aimait de plus en plus s'amuser avec ce flic, comparé à l'autre, lui lui donné des idées pour s'amuser encore plus.

    « Qui sait !?! » Répondit-elle, tout en se mordant la lèvre inférieure et le regardant d'un œil fou.

    « Trésor » … Personne ne l'avait appelé comme ça, et surtout pas avec ce mépris dans la voie. Mais bon, pour le moment elle n'avait encore attaché quelqu'un à un fauteuil pour s'amuser avec lui … quoi que! Bref. Le blondinet avait enfin finit par avaler le verre d'alcool, bien qu'il en recracha une partie, mais il en avala quand même la majeur partie. Sasha posa alors le verre sur la petite tablette, mais continua de serrer avec sa main gauche, tout en passant les longs ongles de sa main droite sur le visage du blondinet,

    « Tu est près à parier « bébé » ? » Quoi il l'avait bien appelé trésor, elle avait le droit de l'appeler bébé ! Non mais.

    Après quelques instants Sasha remonta sa main gauche et reprit le couteau en main. Là elle le passa entre deux boutons de la chemise du flic, et commença à faire sauter chaque bouton de la chemise à l'aide de la lame. Et les mouvements que faisait le flic avec son bras ? Elle les avaient remarqué, mais elle voulait lui laisser un petit, vain, espoir. Une fois que la chemise fût totalement ouverte, et en partie déchire -car oui on ouvrait pas une chemise avec un couteau sans la déchirer un peu- elle commença à faire passer doucement la lame sur le torse du blondinet. Puis quand elle décida qu'il avait assez remué son bras et sa main, elle arrêta la lame au niveau du torse où elle était sur que la lame toucherait directement le cœur.

    « Une pression ici et bye bye Inspecteur Storm. » Cette phrase était bien sur dite pour lui faire comprendre que s'il continuait c'était ce qui allé lui arriver !

    Sasha attendit quelque instant puis reposa le couteau, serra son poing droit et le fit s'abattre au niveau du plexus solaire du flic, afin de lui couper sa respiration.

    « On va enfin pouvoir commencer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 5 Nov - 13:11

David dégluttit difficilement. Elle ne niait pas. Oui il avait peur, Sasha voyait ce sentiment dans ses yeux et ce à juste titre... Dans une optique de survie bien entendu, s'il était violé il ne savait pas s'il arriverait à s'en relever. C'était horrible comme pensée mais il ne pouvait pas vraiment compter sur Maÿlis pour ça, c'était lui qui était supposé être là pour elle et non pas l'inverse. Son coeur se mit à battre la chamade en sentant le couteau faire sauter les boutons un à un. Non, pas la bordeaux, pas sa préférée... Bon soyons réalistes, ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus, mais plutôt, la suite des opérations. Son gest pour essayer de se libérer - pour ensuite lui foutre un pin bien mérité, espérant que sonnée, il ait le temps de libérer son autre main. Et puis plus ça allait plus les pensées tournaient dans sa tête : son mode opératoire c'était d'avoir un rapport avec ses victimes avant de les tuer. Pourquoi échapperait-il à la règle ? Il était terrifié à l'idée que son propre corps puisse le trahir si elle le chauffait trop. En plus qui sait comment il allait se comporter si elle continuait à le faire boire ?! Peur était finalement peut-être un mot un peu faible pour décrire ce qu'il ressentait. Mais faut croire qu'elle ne dominait pas encore puisqu'il avait encore l'assurance et le cran de lui répondre :

-Oh que oui, fit-il en dégageant son visage de ses griffes. Je vous ai déjà dit que jamais je ne serai tenté de goûter à vos... Trucs.

Son sang ne fit qu'un tour et il se figea lors qu'elle pointa la lame du côté gauche de son torse. Sa main redevint tranquille, posée sur l'accoudoir. Il avait gagné un peu d'espace, se sentant moins serré, mais pas encore suffisamment pour se dégager. Il allait falloir un miracle. Alors qu'il allait lui rétorquer que ce ne serait pas amusant s'il lui plantait directement dans le coeur il fut coupé par son coup de poing. Un long sifflement remplaça dans un premier temps sa respiration, car oui, elle avait bien réussi à lui couper le souffle. Ses mains se crispèrent sur l'accoudoir comme, tête penchée en avant, il essayait de reprendre son souffle, haletant. Au bout de deux grandes inspirations il réussit à respirer normalement, quoique toujours le coeur battant à mille à l'heure. Il essayait de rassembler ses forces : ses jambes étant libres, il devait se concentrer là dessus pour essayer de la repousser. S'i lavait de la chance sa tête taperait le coin de la table sur laquelle était posé le sherry et il n'aurait plus qu'à trouver un moyen de se libérer. Mais il avait bien peur qu'il ne lui laisse aucun répit. Après tout elle venait bien de le dire elle même : ça ne faisait que commencer dans sa tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 5 Nov - 19:33

  • Comme c'était mignon le petit poulet ne perdait pas de répondant, malgré la peur apparente, et lui disait qu'il était près à parier, précisant qu'il ne se laisserait jamais tenter par ses trucs. Non mais franchement il croyait vraiment qu'il n'allait pas goûter à ses « trucs » ? Quelle vaine espérance, car il n'avait pas vraiment le choix ! Attrapant le visage du flic avec sa main droite elle le força à la regarder dans les yeux et dit,

    « Ttttt … les paris perdus d'avances c'est mauvais pour toi ! »

    Sasha se leva alors et alla ouvrir un petit tiroir. Là elle attrapa un petit sachet de poudre blanche, et revint vers le flic. Sasha se rassit sur le jeune homme et se versa un peu de poudre sur le haut de la main gauche. La belle brune ferma les yeux quelque instant et aspira la dite poudre. Pendant les instants qui suivirent elle resta immobile et gardant la tête en arrière, fermant les yeux, profitant du plaisir que lui procurait la drogue. Si elle comptait en donner au flic ? Non mais vous croyez vraiment qu'elle allait lui donner de la drogue aussi chère et bonne ? En plus elle avait dit qu'elle ne lui donnerait pas de drogue, donc il n'aurait rien !

    La belle re-ouvrit les yeux après quelque instants, et se concentra sur sa victime. Elle le regarda puis avança son visage de celui du flic, et finie par lui mordre l'oreille. Pourquoi faire ça ? Parce qu'elle le faisait souvent au client qu'elle allait tuer. Bref. Une fois qu'elle eu mordu l'oreille de David, elle récupéra la couteau et recommença à promener la lame sur le torse de son prison. Après quelques instants elle fit un petit geste vif et une entaille apparue sur la peau du flic, un peu de commençant à perler. Sasha approcha alors son visage de la blessure et lécha doucement, une fois, le sang. Quoi ? Elle n'avait pas le droit de s'amuser à sa manière ?

    « Hum … j'espère que je ne t'ai pas fait mal ? » Dit-elle tout en rigolant.

    Sur ce la jeune femme donna une nouvelle gifle au flic, mais cette fois sur l'autre joue. Et tout en continuant à faire passer le couteau sur le torse du blondinet elle se mis à parler,

    « Tu sais pourquoi je tue ces hommes ? » Elle s'arrêta quelque instant et continua «  … bien sur que non ! »

    Là elle s'approcha de lui, et lui doucement à l'oreille,

    « Le plaisir ! Les tuer me procurent un immense plaisir, c'est la seule chose qui me permet de ressentir ça ! » Pourquoi lui dire ceci ? Elle n'en savait rien, mais en avait envie. Et de toute manière il travaillait sur cette enquête, donc autant lui dire pourquoi … avant qu'il meurt !

    Après ceci elle remplie une nouvelle fois les verres, en avala un. Elle prit le second verre en main, et l'approcha du visage du flic, pendant que sa main gauche venait se repositionner au niveau de l'entre jambe de son « jouet » sans pour autant serrer ce qu'elle tenait dans sa main.

    « Tu connais la musique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 5 Nov - 21:18

David avait un regard de feu, un regard de défi. Il était persuadé qu'elle ne pouvait pas l'y forcer, quoiqu'elle fasse. Il faudrait pour ça qu'elle arrive à l'exciter; à lui donner des pulsions mais pour l'instant c'était plutôt la nausée que lui donnait son attitude. Alors si elle tenait à lui prouver le contraire fallait changer d'attitude. Et ce n'était ni la drogue, ni lui mordre l'oreille -geste qui en d'autres circonstances aurait été très sensuel - qui allait changer la donne...

-Je demande à voir, lança-t-il pour la provoquer.

Vraiment, rien ne pourra le faire démordre : elle était incapable de le forcer à avoir une érection. Et puis c'était con à dire, mais avec son petit jeu de provocation et de résistance il gagnait du temps, il repoussait le moment où elle le tuerait et peut-être qu'entre temps un miracle se produirait s'il arrivait à en gagner suffisamment. Il ne savait pas trop ce qu'il pouvait y avoir comme miracle mais il avait de l'espoir. Il n'y avait pas que de la peur dans son regard, il y avait aussi cette mince lueur d'espoir en une délivrance. Il ne voyait pas trop comment il allait pouvoir s'en sortir seul mais peut-être que Maÿlis pourrait intervenir si elle se rendait compte de son absence... Mais il ne pouvait pas deviner qu'elle était actuellement chez Rider.. Et bien loin de se soucier de lui... D'ailleurs pendant qu'elle était allée se chercher de la drogue il en avait profité pour secouer encore le bras essayant de desserrer un peu plus la ceinture. Sans grand succès mais y avait un peu du mieux.

Une grimace s'afficha sur son visage en sentant la lame ouvrir, assez légèrement, son torse. Il serra les accoudoirs de ses mains lorsque sa langue entra en contact avec sa peau. Ca n'aurait pas été son sang qu'elle léchait, là aussi ça aurait pu être sensuel, ça aurait même pu réussir à le chauffer. Mais là c'était plus tue l'amour qu'autre chose... Pensait-elle, tellement sûre d'elle même que c'était comme ça qu'elle allait y arriver ? En tout cas David essayait d'oublier la douleur qui le picotait à l'endroit de la coupure. Comme ce n'était pas très profond, il ne douillait pas énormément. Mais il craignait que bien pire n'arrive très vite, trop vite... Il n'eut pas le temps de répondre qu'il se prit une autre gifle. Comme ça sa joue ne serait pas jalouse de l'autre. Il fut obligé de redresser la tête quand ele s'approcha tout près de lui pour lui murmurer à l'oreille. Une psychopathe voilà ce que c'était... Fallait pas chercher bien loin...

Et voilà que le manège du sherry recommençait. En plus de lui faire mal, physiquement et moralement, qu'elle lui saisisse ainsi le membre lui donnait envie de vomir. Ce qui allait concrètement se passer d'ailleurs si elle lui faisait boire trop d'alcool. Non pas qu'il ne tenait pas.... Mais quand même, le sherry c'était pas ce qu'y il y avait de plus léger. Le tour de manège eut donc lieu et de nouveau il finit par être obligé de boire une grande partie du verre. Il cligna des yeux se forçant à rester très concentré essayant de jouer sur son mental : il avait peur des effets de l'alcool et essayait de faire tout ce qu'il pouvait psychologiquement pour se dire que ça n'allait pas le perdre, que ça n'allait pas avoir prise sur lui mais il avait du mal à s'en convaincre...

-Je suis sûr qu'elle peut changer, grogna-t-il. Très rapidement

N'importe qui l'aurait pris pour un fou à la provoquer aussi ouvertement alors qu'il était en position de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Dim 6 Nov - 17:41

  • Franchement ce flic était des plus drôle. Malgré la situation incertaine dans laquelle il se trouvait, monsieur ne perdait ce regard de défi, et avait le culot de lui répondre encore et encore. Mais voilà, même si c'était drôle, au bout d'un moment Sasha en avait marre ! Alors quand il ne demandait qu'à voir Sasha fit s'abattre son poing droit sur le visage du blondinet.

    « T'as maman ne t'as jamais appris à te taire à partir d'un certain moment ? »

    Quand elle crue distinguer autre chose que de la peur et du défi, dans le regard du flic, Sasha, pensa que c'était la drogue qui lui jouait des tours. Mais non, elle ne rêvait pas. Comment pouvait-il espérer dans un moment ? Bon, elle avait vue la même lueur dans les yeux de certains de ses plus costaud clients, et victimes, mais tous étaient a présent à la morgue. Alors franchement elle ne s'inquiétait pas trop. Ce qui ne voulait pas dire qu'elle n'allait pas lui faire comprendre que c'était foutu. Sasha serra son poing droit, autour du manche du couteau et l'approcha de l'entaille qu'elle avait déjà faite, et ouvrit la chair de David un peu plus. Ceci fait elle lécha le sang sur la lame du couteau et le posa à côté d'elle et de son verre de sherry.

    Sasha déposa le verre dans il eu finie de boire, et lâcha la partie du David. Mais elle lui donna un coups dans le ventre dans il osa lui répondre que les règles pouvaient changer. Franchement que croyait-il ? Qu'il était en mesure de pouvoir faire quelque chose ou que quelqu'un allait faire quelque chose ? Non pure illusion et vain espoir. Sasha se leva alors, le regardant les yeux,

    « Elle peuvent changer en effet ... » Elle fit un pose, soutenant son regard du flic, et continua « … en bien comme en mal pour toi ! » Et oui ! Il n'avait pas tord, les règles pouvaient changer. Mais qui vous dits que ce n'était pas pour lui couper la gorge immédiatement ?

    Réfléchissant quelque instant elle s'approcha de nouveau de lui, ses mains vinrent se mettre au niveau de son entre jambe, déboutonnèrent les boutons du pantalon, puis remontèrent un peu pour lui enlever son pantalon, qu'elle laissa tomber derrière elle. Là elle le regarda, le voir ainsi – en caleçon – attaché sur cette chaise faisait sourire Sasha, mais pas forcément un sourire rassurant. Après quelque instant elle s'agenouilla et finie par lui enlever son caleçon. Pourquoi faire ceci ? Pourquoi le laisser nue comme un vers sur ce fauteuil ? Et bien tout simplement pour deux raisons : c'était plus drôle de s'amuser avec quelqu'un qui n'a pas de vêtement, et surtout parce qu'un homme – au sens général – nue, perd neuf sur dix, de son arrogance et devient un petit agneau apeuré. Bref. Sasha se mit à regarder son prisonnier sous tous les angles.

    « Tiens mais qu'avons nous là ! » Dit-elle en rigolant.

    La belle brune revint s'asseoir sur lui, et elle commença à le frapper, principalement sur le visage et a l'abdomen. Ce ne fût qu'après une dizaine de coups que la belle s'arrêta. Là elle se massa légèrement les poings, puis elle se leva, laissa son prisonnier récupérer un peu, pendant qu'elle l'observait. Franchement c'était dommage qu'une « si belle plante » soit de la police et veuille la mettre en prison. Enfin …

    Le regardant toujours, elle laissa, environ, deux minutes s'écouler puis revint s’installer et sa main gauche disparue entre les jambes du flic, commençant à faire divers mouvements. Pourquoi faire ? A votre avis !

    « On va commencer un nouveau jeux toi et moi ! »

    Sur ce elle le regarda dans les yeux, revint lui mordre l'oreille droite, et sa deuxième rejoignit « aider » la première. Quoi ? Après l'effort le réconfort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Dim 6 Nov - 20:33

L'alcool avait l'effet inverse que celui sans doute attendu par Sasha. En effet ça avait plutôt tendance à renforcer David dans son sentiment, son impression qu'il pouvait se défendre, qu'il avait une chance de s'en sortir et que ça servait à quelque chose de lutter. Ca pouvait paraître folie mais peut-être que c'était cette persévérance un petit peu insensée qui allait permettre de faire la différence entre les autres victimes de cette femme et lui...

-J'ai toujours été bava...

Le point dans son visage ne lui permit pas de finir et de répliquer combien sa mère avait justement pu lui reprocher qu'il était trop bavard... Il sentit du liquide chaud dans sa bouche et cracha sans faire attention où. Un liquide rougeâtre avait jailli soulignant que la violence du coup avait pu ouvrir sa lèvre ou même quelque part à l'intérieur de sa bouche. Quelques gouttes de sang s'étaient également échappées de son nez et étaient allées s'écraser sur sa chemise déjà foutue puisque déchirée. Il savait qu'il ne semait que ce qu'il récoltait. Mais en même temps quand elle lui mettait des pins, elle ne faisait pas mumuse avec le couteau et David savait très bien qu'il tiendrait plus longtemps si elle contentait de le frapper que si elle continuait à le scarifier, de plus en plus profondément ça il n'en doutait pas...

A croire qu'il aurait mieux fait de ne pas y penser car elle se saisit de nouveau du couteau. Elle devait vouloir lui rabattre complètement son caquet au blondinet. Bon David lui concédait qu'à sa place il serait exaspéré par tant de résistante et qu'il aurait envie d'en finir. Il ferma les yeux croyant un instant qu'elle allait lui planter directement dans l'un des points vitaux... Ses mains se serrèrent de nouveau sur les accoudoirs et il gémit de douleur comme elle traficotait sa plaie, l'approfondissant. Ce n'était pas du tout comme une fillette, un son plutôt rauque et viril. Il rageait et même si les yeux lui piquaient aucune larme ne lui échappait. Non il ne pleurerait pas. Il ne donnerait pas ce plaisir là à Sasha...

Il inspira d'un grand coup quand elle s'arrêta pour le lécher. La douleur aiguë provoquée par la lame s'était atténuée mais ce n'était pas encore ça... Ca lui cuisait atrocement. Heureusement aucune goutte de sherry n'avait coulé dessus parce qu'il n'osait même pas imaginé la douleur sinon. Il était même prêt à boire le prochain verre, s'il y en avait un, directement pour éviter que ça ne se produise. Non, c'était pas une bonne idée. Si... Rah, ça y est, il commençait à avoir l'esprit embrumé... Il n'arrivait plus à réfléchir froidement comme il l'avait appris durant son apprentissage pour devenir inspecteur dans la section homicide.

Son cœur rata un battement quand il sentit son pantalon glisser le long de ses jambes. Elle comptait donc bien le violer, le fait qu'elle lui enlève son caleçon lui confirma ce qui ne put le faire que devenir plus crispé. Il n'était pas tellement moins fier ou honteux. Bon c'était sûr qu'il ne faisait pas vraiment le malin mais là il était plutôt concentré sur la peur du fait qu'il ait eu tord, qu'elle soit en effet bien capable de le violer quoiqu'il en ait dit. Non il devait se ressaisir et justement, en lui donnant cette impression de terreur, de dégout et de panique totale, elle ne verrait pas venir le coup qu'il avait en tête. Ca risquait de lui coûter cher mais il n'était plus à un risque prêt. Il encaissa les coups les uns après les autres essayant de jouer les durs mais les coups à proximité de sa plaie ouverte lui faisait tirer des grimaces de douleur en nombre incalculable. Un peu de répit lui fut accorder ce qui lui fit, il devait l'avouer, du bien. Il pouvait souffler un peu même s'il savait que ce n'était pas pour longtemps. Elle se rassit sur l'un de ses genoux et commença son nouveau jeu comme elle l'appelait ce qui ne lui plut pas du tout. Il avait du mal à se contrôler et ses frottements avaient tendance à le répugner plus que fortement mais en même temps son corps lui, réagissait biologiquement de manière normale... Il se crispa et ferma les yeux essayant d'oublier ce qui se passait. Alors qu'elle lui mordait l'oreille il en profita pour planter ses crocs à lui dans son cou tout en lui assénant un coup de son genou libre dans le ventre. Il en profita qu'elle soit destabilisée et sans doute surprise par tant de résistance pour essayer d'un grand coup de dégager sa main de la ceinture mais ce n'était pas de la ficelle et ce n'était pas aussi facile à briser comme lien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 7 Nov - 18:09

  • Le gémissement que lâcha son prisonnier, au moment où la lame rentrait en contact avec la plaie, donna des frissons à la belle. Il avait mal, et c'était tant mieux ! Non mais franchement il s'autorisait à répondre ainsi, et d'énerver Sasha, c'était inacceptable ! Bref. Mais voilà là encore il la contrariait. Pourquoi donc ? Parce qu'il ne versait pas de larme ! Franchement ce n'était pas drôle d'avoir quelqu'un à maltraiter de ne pas le voir pleurer de douleur. Mais bon elle ne pouvait pas tout avoir non plus. Sasha se contenta alors d'apprécier les grimaces et légers gémissements, de douleurs, qu'il émettait, pendant que ses poings s'abattaient sur le visage, ou le torse du pauvre policier.

    Pendant qu'elle le frappait, Sasha réfléchissait à un certains nombre de choses. Tout d'abord elle avait une envie folle d'étrangler le flic, mais elle ne pouvait se le permettre. Pourquoi ne pouvait-elle pas se le permettre ? Tout simplement parce qu'elle l'étrangler, son plan de le faire disparaître dans l'Hudson après qu'il eu subit « une violente agression » , n'était plus d'actualité. En plus la strangulation faisait partit de son mode opératoire, et elle n'avait pas vraiment d'attirer l'attention sur elle là. En revanche les minutes pendant lesquelles elle le frappa lui permirent de choisir exactement les endroits où elle le poignarderait. Vous voulez savoir ? Et bien le flic aurait le droit à deux coups de couteau dans l'abdomen et un au niveau du cœur pour l'achever. Voilà tout était planifier. Mais avant de se mettre fin à sa vie, Sasha voulait s'amuser d'une autre manière avec lui.

    Sasha sentait que les choses démarrait plutôt bien : ses caresses avaient de l'effet, et elle voyait de mieux en mieux ce qu'elle allait lui faire. Mais voilà. Alors qu'elle lui mordait l'oreille la belle sentie des dents se planter dans son cou et un genou s'enfoncer dans son ventre. Sasha lâcha un crie de surprise et de douleur - sentant la peau de son coups s'ouvrir un peu - ses main se crispèrent d'abord, puis lâchèrent au moment où elle tomba en arrière. Là il fallut quelques instants pour reprendre son souffle et se redresser. Mais pendant qu'elle reprenait son équilibre elle entendit le craquement du bois qui se brise. Elle leva les yeux au moment où l'accoudoir finissait par céder. Elle se releva alors, et chercha le couteau du regard, et elle le repéra dans un coin de la pièce, au moment où elle s'était effondré sur le sol. Ce qu'elle fit ? Et bien elle se dirigea vers l'endroit où ce trouvait le couteau, oubliant le glock posé sur l'étagère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Lun 7 Nov - 18:28

La satisfaction que l'on pouvait lire dans le regard de Sasha emplissait encore plus de terreur Boucles d'or. Il craignait le pire et que cette fois ci sa bonne étoile ne soit pas de la partie. Et avec cette satisfaction il y avait une lueur malsaine qui faisait qu'il allait finir par croire qu'il n'allait pas s'en sortir vivant de toute cette histoire. Elle était réellement décidée à le tuer. Et même s'il réussissait à s'enfuir ? Elle le retrouverait à coup sûr, il ne savait même pas ce qu'elle savait à son sujet... Il ferma les yeux essayant de se concentrer sur ses dernières ressources pour la frapper et tenter le tout pour le tout.

David fut le premier surpris par le craquement de bois. Il n'aurait jamais cru avoir une telle force, fallait le dire. Mais ce n'était pas entièrement grâce à lui : à force de malmener le flic, Sasha avait aussi malmené le fauteuil et l'avait bien fragilisé ce qui fit qu'il finit par céder au coup. Le blondinet ne fit même pas attention au fait qu'il avait encore la menotte autour du poignet, c'était là le moindre de ses soucis. Il n'avait qu'une seule chose en tête : son arme, posée sur le meuble. Il devait l'atteindre avant qu'elle le neutralise. Seulement lorsqu'il fut sur ses jambes il s'écroula. Elle ne l'avait pas drogué mais entre les coups subis, la perte de sang dûe à sa plaie qui saignait toujours plus l'alcool ingéré.... Il en avait demandé trop à son corps. Il jeta un regard derrière lui et comprit pourquoi Keynes ne lui avait pas encore sauté dessus, elle était en train de se jeter sur le couteau pour pouvoir sans doute ensuite revenir le poignarder. Il se traîna jusqu'au meuble qui heureusement n'était pas très loin. Il se hissa sur ses jambes dans un râle de souffrance et attrapa l'arme qu'il pointa directement sur Sasha.

-Lâchez ce couteau, immédiatement !

Il se tenait debout, appuyé contre le meuble. Vous allez me dire, mais qu'attendait-il pour tirer ? Et bien il préférait ne pas le faire. Il tirerait si elle l'y obligeait même s'il avait un peu peur de la rater car l'alcool dans son sang encore une fois diminuait ses capacités habituelles et pas dit qu'il vise correctement... Et puis, regardez le, il était là, debout, nu avec seulement ses chaussettes et quelques pans de sa chemise réduite en lambeaux encore sur le corps. Alors la première des choses qu'il avait en tête, c'était de lui rendre son humiliation. S'il la menottait après lui avoir tiré une balle dans la jambe par exemple, ça perdrait de toute sa saveur. Il devait pour commencer récupérer sa seconde paire de menottes accrochée à son pantalon, une fois qu'elle serait hors d'état de nuire il pourrait appeler des renforts et pour finir, avant que ces derniers n'arrivent il se rhabillerait, regagnant un peu de dignité si cela était possible. Personne, absolument personne ne devait apprendre ce qu'il s'était passé cette nuit, et surtout pas Maÿlis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 26 Nov - 17:59

  • Comment avait-elle pu se faire avoir comme ça ? Non mais franchement à quoi avait-elle pensé … Ah oui, elle était trop existé à l'idée de faire souffrir le policier et de le regarder mort sur cette chaise. Et bien maintenant le type était débout, serte nu comme un verre, et à entendre les bruits il se dirigeait vers l'arme ! L'arme !!!! Encore une erreur, Sasha aurait du garder le glock sur elle … Bon et bien je crois que nous pouvons tirer une morale de cette petite histoire : « Ne jamais oublier d'attacher d'un type que l'on tuer en s'amusant. S'il à une arme la garder sur soi, ou l'abattre avec dès que l'occasion se présente ! » Enfin, trêve de plaisanterie.

    Au moment où la belle se relevait, le couteau dans la main, la voie du blondinet retentissait. Il lui demandait de lâcher son couteau « immédiatement » ! Là Sasha ne pu s'empêcher d'éclater de rire. Franchement si il croyait qu'elle allait faire ce qu'il demandait juste parce qu'il avait une arme à feu ! En plus il était vraiment très intimident dans cette tenue. Enfin … Sasha commença à avancer très doucement,

    « Vas-y tire ! Vide ton chargeur ! Qu'est ce que tu attends ? Je t'ai battu, je t'ai blessé, déshabillé, réduit ton costume en miette et je voulais abuser de toi, c'est pas assez ? »


    Sasha était maintenant à mi-distance entre l'endroit où elle avait prit le couteau, et le blondinet.

    « Vas-y soulage toi ! » Elle s'arrêta le regarda et dit «  Quoi ? ce que tu as entre les jambes te suffit pas pour me descendre ? »

    La belle brune était maintenant immobile, à même pas un mètre cinquante du flic, et elle avait envie de se jeter sur lui, de laisser s'exprimer sa colère – même si cela aurait un effet salissant. Pourquoi elle ne s'était pas déjà jeté sur lui ? Et bien pour lui donner une chance de tirer et de faire « mouche ». Pourquoi ? Et bien parce qu'il à été prouvé qu'en dessous de 6 mètre une personne avec une arme blanche peut avoir le dessus sur une personne tenant une arme de poing. Alors elle lui laissait sa chance.

    Après plusieurs minutes de silence, un sourire – qui n'était pas bon du tout – apparu sur le doux visage de notre tueuse en série, et elle commença à compter. Pourquoi faire ? Et bien pour qu'il sache combien de temps il lui restait avant de finir taillader sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Sam 26 Nov - 23:07

David tremblait, il devait bien l'avouer. Avec tout ce qu'elle lui avait fait, il était dans un état assez lamentable. De plus il n'avait pas envie de lui ôter la vie, comme ça, en l'espace de quelques secondes. Elle devait souffrir, autant qu'il l'avait fait, bien sûr pas de la même manière il n'allait pas la torturer. Juste qu'elle allait subir la conséquence de ses actes....

-N'approche pas !

Il avait resserré sa prise sur l'arme, comptant bien s'en servir si c'était la seule solution. Et voilà qu'elle continuait à avancer malgré
Ses remarques, et en plus elle le provoquait. Il hésitait à appuyer sur la détente. Non pas qu'il voulait lui laisser une chance mais il détestait tuer. Pis elle pouvait croupir en prison aussi. C'était pas mal ça. Aucun des deux ne bougeaient plus.

Soudain elle se rua vers lui avec le couteau avec l'intention de le mettre en pièces, ce dont il n'avait pas spécialement envie, hein ?! C'est dans un réflexe d'instinct de survie qu'il appuya à plusieurs reprises sur la gachette immobilisant la tueuse. Du sang jaillit jusque sur lui mais il ne fit pas vraiment gaffe... Pas sûr qu'il ait réussi à atteindre un point vital vu combien sa visée était perturbée mais il avait quand même fait plusieurs trous dans la peau de sa victime. Celle-ci tomba au sol avec ses peu de chances de survies. Il attrapa son cellulaire et appela une ambulance. Si elle ne mourrait pas ici ce serait sans doute sur la table, à moins d'un miracle. Mais sauver la vie d'une ordure pareille : pouvait on vraiment voir cela comme un miracle ?!

Il se traina jusqu'à elle et lui fit un point de compression. Sa souffrance pourrait venir dans son agonie. Oh oui là il aurait pu la torturer, lui faire endurer la même chose mais il n'avait pas la force physique nécessaire pour. Et puis il savait au fond de lui que s'il faisait ça il perdrait son badge...

Il attrapa son sous vêtement et son jean et, non sans douleur, il y remis pour que personne ne le voit nu. Il devait aussi trouver quelque chose pour son haut mais sa chemise était quelque peu en lambaux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Dim 27 Nov - 15:32

  • Sasha jubilait. Voir le flic dans ce pitoyable état, arme à la main, tremblant comme une feuille morte, et n'ayant pas les « corones » de lui tirer dessus. Franchement il lui suffisait d'une balle dans la tête, le cœur, le foi, ou n'importe quel autre organe vital. Le résultat serait sa mort, plus ou moins lente et douloureuses, mais elle mourrait ! Et lui, il restait debout, lui disant de ne pas approcher. Franchement, elle rigola pendant quelques minutes mais vite son sourire s’effaça, laissant place à de la colère,

    « Descends moi, merde ! Tu comptes rester comme ça toute la journée ? » voilà la dernière phrase qu'elle voulait, qu'il entende.

    Alors elle fit un pas en avant et s'élança vers lui. Mais soudain des claquements résonnèrent, accompagnés d'éclairs. Elle sentie presque immédiatement trois chocs, un premier à l'épaule droite, un deuxième au niveau de l'estomac et le troisième juste au dessous du cœur. Sasha s'immobilisa, regarda le flic, qui maintenant était couvert d'éclaboussures du sang de notre tueuse, et lâcha le couteau. Instinctivement ses mains se portèrent sur son ventre, et elle regarda, couverte d'un liquide visqueux … du sang … son sang ! Merde il l'avait fait ! Ce c*n avait tiré juste avant qu'elle ne l'atteigne. Sur ce coups elle l'avait sous estimé.

    Sasha resta debout quelques secondes, sentant un liquide épais, et chaud, couleur sur sa peau, et imprégner ses vêtements. Puis elle tomba au sol. Une fois par terre elle regarda le plafond, respirant difficilement, du sang commençant un peu à couler de son nez et au coin de ses lèvres. Elle déglutissait bruyamment, et souffrait. Oui, elle souffrait. La belle avait déjà connu la douleur, être battu, ou autre, mais jamais la douleur que l'on ressent quand l'on sent que bientôt votre passage sur terre ne serait plus qu'un souvenir. La belle ne l'entendit pas appeler une ambulance, ni se rhabiller. Mais elle poussa un gémissement de douleur quand il exerça une pression, sur la plus importante des plaies. Là Sasha tourna difficilement la tête vers lui, un sourire au lèvre. Il ne devait surtout pas savoir qu'elle avait mal, et que pour la première fois de sa vie elle savait ce que cela faisait d'avoir peur. Mais là larme qui perla de son œil droit, la trahi.

    Après plusieurs instant elle ressentie une instance chaleur, une drôle de sensation, occultant presque la douleur. Oh, elle ne croyait pas aux histoires d'un monde après la mort, ou ce genre de choses. Mais elle préféra fermer doucement les yeux. Pourquoi ? Car elle ne voulait pas mourir les yeux ouvert, et que c'était la dernière chose qu'elle pouvait faire avant de disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Dim 27 Nov - 17:40

David balaya la pièce du regard se demandant ce qu'il pouvait se mettre sur le dos. Il serait bien allé lui taxé un truc dans sa chambre, il n'avait pas envie de se gêner, là n'était pas le problème mais le truc c'était que la douleur était atroce et il ne se voyait pas faire tout le tour de l'appartement juste pour un vêtement. Un porte manteau attira alors son attention. Il irait récupérer la veste noire qui y pendait dès qu'un ambulancier prendrait le relais pour Sasha. D'ailleurs en parlant de sa tortionnaire c'était du délire mais il se sentait mal alors qu'il voyait bien que la vie de celle-ci était en train de glisser entre ses doigts tel le sang qui s'écoulait de la plaie qu'il faisait de son mieux pour compresser, avec les quelques forces qui lui restaient. Il soupira intérieurement en voyant que c'était de pire en pire. Les ambulanciers le trouvèrent en train de lui faire un massage cardiaque murmurant des « Restez avec moi. » Non pas qu'elle ne méritait pas de mourir selon lui mais il avait eu pitié d'elle. Etrange n'est-ce pas ? Mais c'était la première fois qu'il était amené à tuer quelqu'un pour pouvoir sauver sa peau et ça lui faisait un effet des plus bizarres... Le pathos avait été à son summum lorsqu'une larme avait coulé sur la joue de la jeune femme. Et si quelque chose était possible pour elle ? Si elle pouvait changer ? Bien sûr elle devrait d'abord payer pour ses crimes mais... Non David, chassa de telles pensées de son esprit alors qu'il lui faisait du bouche à bouche pour qu'elle reste en vie. C'était son instinct de survie qui prenait le dessus et après l'avoir défendu lui, voulait protéger aussi Sasha même si c'était à cause d'elle qu'il se retrouvait dans ce sale état. Vraiment étrange.... Un ambulancier le remplaça et avant qu'on ne s'occupe trop de lui, il se traîna jusqu'au porte manteau où il attrapa la veste et l'enfila non sans réprimer un cri de douleur car ça tirait... Il s'adossa alors au mur et ferma les yeux. Il papillona quelques instants après comme un flic lui parlait, il s'agissait de l'une de ses coéquipières. Il se força à lui sourire pour lui faire comprendre que tout allait bien même s'il fallait l'avouer, il n'en avait pas l'air.

-S'il te plaît, ne préviens pas Maÿlis... Elle a pas besoin de voir ça …

Alors qu'il était au plus mal, il pensait encore à la protéger, à faire en sorte qu'elle aille bien et il savait que si elle voyait dans cet état, l'image protectrice qu'elle pouvait avoir de lui allait s'effacer, s'estomper.... Et il ne voulait pas qu'elle pense qu'il était incapable de la défendre, surtout avec son père qui était de nouveau dans les parages. Même si elle ne lui avait pas dit, il l'aurait deviné : il était devenu tellement nerveux... Ses paupières alourdies se fermèrent de nouveau et il revit alors le visage de Sasha avec cette larme sur sa joue et il se demandait si elle avait survécu, si elle était au bloc ou s'il était dores et déjà trop tard pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Keynes
New Yorkais


Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 37
Age : 33
Localisation : dans tes pires cauchemars
Emploi/loisirs : Call Girl / Rentière / Tueuse en série
Humeur : charmeuse / neutre
Petit(e) ami(e) : célibataire
Multi-Compte : Jonathan Heat

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Dim 27 Nov - 19:22

  • Sasha regardait le flic. Franchement elle rageait intérieurement et mourait de trouille - c'était le cas de le dire vous ne trouvez pas ? bref .... Ca n'aurait pas du se passer comme ça ! C'était le sang du flic qui aurait du bousiller son tapis et non son propre sang. C'était lui qui aurait du se retrouver sur la table d'autopsie, dans quelques jours, et non elle ! Oui, elle savait très bien que c'était foutu. Pourquoi ? Et bien parce qu'avec la quantité de sang qu'elle avait déjà perdu le flic avait dû une artère. Enfin. Son plan aurait du marcher, il n'aurait pas du échouer aussi lamentablement ! Mais arrêtons de penser à ceci, pour le moment la belle se sentait dériver vers un univers inconnu ...

    Quelques instants après qu'elle eu fermé les yeux, elle parti dans un d'état d'inconscience, où elle ne sentait plus rien, comme si ses sens s'étaient éteint. Sasha ne pouvait pas sentir le flic, qu'elle avait voulue tuer, essayer de lui sauver la vie. Elle ne sentait pas ses côtes se briser alors qu'il tentait de faire repartir son cœur, ni quant il essayait de la faire respirer. En fait à bien y réfléchir Sasha n'était plus qu'un corps sans vie, étendu sur un tapis à huit mille dollars, trois balles dans la peau … le corps d'une riche call girl, tueuse en série à ses heures perdues. Enfin …

    Les secours arrivèrent et se précipitèrent immédiatement vers le corps, maintenant sans vie, de Sasha, sans – tout d'abord – faire attention à l'homme qui lui portait les premiers soins. Ce dernier s'écarta et les deux urgentistes tentèrent, par deux fois, à l'aide d'un défibrillateur, de faire repartir son cœur. Mais il n'y avait plus rien à faire. Le décès fût alors constaté. Les deux urgentistes se levèrent alors, laissant tout comme tel – pour la police. Et allèrent l'homme, qui semblait être un flic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Storm
NYPD


Messages : 103
Localisation : N-Y city
Emploi/loisirs : Detective Homicide
Petit(e) ami(e) : Maÿlis Heat
Multi-Compte : Maÿlis Heat - Gwyneth Isles - Mac Taylor

MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Mar 29 Nov - 15:01

David finit par se laisser aller et à sombrer complètement dans l'inconscience qui lui tendait les bras grand ouverts et ce, malgré sa collègue qui l'implorait presque de rester éveillé et de rouvrir les yeux pour rester avec elle ! L'ambulancier arriva et à l'aide de la flic, l'installa sur un brancard. Il fut alors transporté jusqu'à l'hôpital le plus proche mais heureusement, le pronostic vital ne semblait pas pouvoir être remis en question. Sa coéquipière fit comme il l'avait demandé. Elle ne prévint pas Maÿlis. Elle ne savait pas trop ce qui se passait entre eux, si quelque chose allait mal ou quoi, mais dans tous les cas, elle ne souhaitait pas spécialement s'en mêler. Devant travailler avec eux tous les jours, elle allait éviter de s'en mettre un à dos en fourrant son nez là où elle n'aurait pas dû. Du coup, elle se contenta de monter dans l'ambulance sans lâcher la main de David qu'elle avait saisie, histoire qu'il ne se sente pas abandonné.... Pour autant qu'il puisse sentir quelque chose. Elle lui parla également, durant tout le trajet, persuadée qu'il pouvait l'entendre et que ça le réconforterait. Il fallait qu'il soit fort. Il devait penser aux gens qui seraient blessés s'il ne se battait pas pour tenir.

Dès l'arrivée à l'hôpital, le lieutenant fut pris en charges. Au final, peu de choses à faire, surtout des points de suture suite au jeu de Sasha avec le couteau sur son torse. Lorsque l'aiguille s'enfonça dans sa chair, des grimaces apparurent sur son visage. Il cauchemardait de sa torture et de ce qu'elle lui avait fait, qu'elle n'était pas morte et qu'elle prolongeait la torture jusqu'à le saigner comme un misérable porc.

Une heure plus tard, il était dans sa chambre, endormi mais plus pour longtemps. Sa partenaire avait pu le rejoindre et attendait qu'il émerge. D'ailleurs leurs supérieurs lui avaient confié une charge délicate : obtenir le récit de ce qui s'était passé. Elle avait pu prendre des photos de la plaie et des hématomes de David mais il fallait son témoignage pour le dossier car il l'avait tué et même si elle, ne doutait pas des raisons de Boucles d'or pour avoir appuyé sur la gâchette, il devait justifier le fait d'avoir vidé en partie son chargeur sur elle.

Ce n'est que vers midi que le blondinet put enfin se lever, débarrassé de l'interrogatoire. Ca avait été d'autant plus pénible pour lui qu'à chaque instant il revoyait le visage de Sasha en train de partir. Oui c'était la première fois qu'il abattait quelqu'un et c'était dur. Elle avait voulu le faire souffrir ? Et bien même en étant plus là, la tueuse y arrivait encore. N'ayant aucune envie de rester à l'hôpital, il appela le médecin et signa une décharge comme quoi il sortait contre avis médical. Il savait qu'ils allaient faire venir un psy et il n'était pas vraiment chaud pour en voir un.... Déjà que raconter à la collègue avait été dur....

Une fois dehors, il prit un taxi et rentra chez lui. Il se rendit alors compte qu'il était plutôt faible. Il ferma les yeux et poussa un profond soupir : il ne pouvait pas rester seul. Mais hors de question d'imposer ça à sa petite amie. Elle ne devait jamais savoir ce qui s'était passé.... Il se fit alors un sac et sans penser un instant à toutes les ambiguïtés que cela pourrait poser, gagna l'appartement de la demi soeur de Maÿlis, afin de savoir si elle pouvait l'héberger le temps qu'il aille un petit peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]   Aujourd'hui à 6:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrestation... Dans le meilleur des cas ! [Sasha Keynes - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La meilleure mort dans les films Scream
» Le Meilleur des Mondes
» lecture commune Mars/Avril 2013 : Le meilleur des mondes de Aldous Huxley
» Aldous Huxley
» quel pneus avec ma commande e-revo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Les Habitations :: Autres appartements :: Others-
Sauter vers: