CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 18 Juin - 21:23

Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons.



MAŸLIS HEAT – JACK RIDER


Le train-train quotidien reprit après son arrestation pour outrage envers un officier de police dans l'exercice de ses fonctions. Super, hein ? Comme prévu, Maria lui avait passé entre autre un savon. Enfin, « entre autre »... Elle adorait le charrier, elle en prenait un malin plaisir... Ouais, ça lui apprendre à Jack d'être aussi arrogant quand ça lui chantait, mais bon, pas sûr selon elle qu'il retienne vraiment la leçon... Donc, pour les 500$ d'avance sur son salaire... Euh, ça avait un peu de mal à passer. Maria préférait le laisser mariner dans tout ça... Jack n'avait qu'à regarder le pot à pourboire pour se réconforter mais hors de question d'y toucher et d'y songer. Ah, la gentille Maria s'était mise à l'embarquer dans son bureau. Ben ouais, malin tout ça... Et dans tout ça, c'était bien sûr la nouvelle qui se mettait plus à rire de cette situation, se disant qu'elle allait se plaire ici...

En parlant de cette nouvelle – Ashlee, de son prénom - il n'y avait qu'à la reluquer... Jeune, très jolie... certes, la petite vingtaine... mais … trop bien foutu. Il fallait l'avouer. Mais bon, il n'y avait qu'à avoir un coup de balai dans le cul par Maria pour le remuer derrière le comptoir. Ce n'était pas bien de reluquer les gens comme ça, surtout la serveuse. Oui, bon. La soirée se passa, tout doucement.. Ou non. Ca passait tranquillement. Et surtout qu'avec une cliente là, qui venait d'arriver, le feeling semblait très bien passer... Avec ces quelques œillades par-ci et par-là. C'était bon. C'était dans la poche. Il pourrait l'emmener chez lui, et pour aller droit au but : la foutre dans son lit... Il la ramènera bien sûr en voiture. Il était venu avec. Ben oui, depuis la dernière fois, sa moto, il l'avait retrouvé à la fourrière. Il avait pu la récupérer, mais bon, Jack avait préféré pour le moment de la laisser à son garage. Elle était légèrement rayée et il fallait qu'il y passe un peu de temps pour remédier ça.

Après quelques échanges, ce jolie bout de femme panthère, brune aux yeux bleus s'appelait tout simplement Faith. Plutôt original, non ? Oh oui, Jack avait la foi envers les femmes... Et les hommes aussi, oh oui ! Il était peut-être moqueur et déluré en ce moment même, car il y avait pas mal de belles pairs de fesses dans le coin. Mais autant concentré son regard sur sa pêche. A la fin de son service, il put la rejoindre alors à l'extérieur où elle put l'attendre. Ensuite, pas besoin d'imaginer l'enchaînement de la soirée qui se passa finalement d'ailleurs chez elle...

Le lendemain matin, Jack prit ses cliques et ses claques et s'en alla... Il s'était réveillé avant elle. Ouais, elle dormait paisiblement et semblait avoir le sommeil un peu lourd. Il récupéra doucement ses affaires et partit sans un mot, sans un bruit. Il rentra tranquillement chez lui pour prendre une bonne douche, un petit déjeuner... Tranquille quoi ! Pour mieux se requinquer... Et sur son répondeur, évidement, il s'aperçut qu'il y avait cette petite lumière rouge qui clignotait : cool, un message ! Ouais, qu'il remballe vite sa joie. C'était un message d'Elyse, sa soeur jumelle... Celle avec qui il n'avait vraiment trop de contact, mais quand ça appelait, ce n'était pas forcément pour prendre des nouvelles. Selon ses dires, leur jolie et charmante biologique mère était malade. Ca, Jack le savait, elle était atteinte du cancer du sein mais apparemment, ça s'était aggravé... Et est-ce que c'était possible pour Jack de venir à Buffalo pour deux trois petites choses ? Franchement ? Jack était un peu perplexe à ça, et l'envie n'était peut-être réellement là... Mais c'était sa famille et est-ce qu'il avait réellement le choix ? Oui, il l'avait... Il passa quelques coups de fils à Maria, pour le lui annoncer et elle le comprenait. D'ailleurs, elle le conseillait vivement de partir pour Buffalo... et qu'il pouvait prendre des jours de congés. Ca allait être Ashlee qui allait être contente pour ses premiers jours, elle n'avait pas 50 bras. Ca allait speeder. Mais il ne pensait pas ça méchamment. Il l'aimait bien cette nouvelle...

Bref, il sortit de chez lui pour se diriger vers l'aéroport où là, il allait voir le prochain vol pour Buffalo.. Qui était d'ailleurs, chanceux comme il était, dans deux heures. Cool. Il acheta alors les billets, et de nouveau chanceux, il restait quelques places. Oui, trop cool ! D'ailleurs, dans la minute qui suivait l'achat des billets, il fallait peut-être qu'il prenne la peine de prévenir sa soeur, Elyse.

_________________






Dernière édition par Jack Rider le Dim 17 Juil - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 18 Juin - 21:56

Quelle joie qu'avait été celle de retrouver son bureau, ses dossiers et ses enquêtes sur des homicides. Après trois jours de souffrance dans les rues de New-York, à poser des PVs, à subir les usagers mécontents de trouver une amende sur leur pare-brise... Mais il n'avait qu'à payer enfin ! Ce serait tellement plus simple pour eux.... Et pour elle ! Et cette série de trois jours avait fini en beauté, enfin manière de parler. Elle avait arrêté un espèce d'énergumène qui avait pensé qu'avec un peu d'arrogance il allait passer à travers les mailles du filet......... Pfff ça avait servi qu'à empirer les choses, qu'il avait été idiot ! Mais ça lui avait rajouté un peu de fun et au bout de trois jours d'un ennui mortel, ça n'avait pas été de refus !

Dès le lendemain, les dossiers avaient plu sur son bureau et aujourd'hui, elle avait récupéré un dossier : une femme, Faith Trustable avait été assassinée dans une rue du Bronks. Enfin qu'elle ait été assassiné là avait vite fini par être remis en question : il n'y avait pas assez de sang au sol ou en tout cas autour du corps pour dire que ce lieu était la scène de crime. Un médecin légiste avait bien entendu réaliser l'autopsie du corps et il s'était avéré qu'elle avait été poignardée à plusieurs reprises et ce, dans la matinée. Maÿlis soupira en voyant le visage assez jeune de la victime. Une fois le rapport d'autopsie en mains elle était allée interroger son mari qui sembla plus que stupéfait d'apprendre la mort de sa femme dans un premier temps puis suivirent l'affliction, le désarroi et les larmes sur son visage. Maÿlis lui offrit à boire et lui posa les questions habituelles : Où était-il au moment de la mort ? Quand avait-il vu sa femme pour la dernière fois ? S'ils avaient des enfants et si oui, où étaient-ils ? Travail, le matin même avant de partir et oui, 2 enfants tous deux à l'école. Maÿlis soupira devant un tel drame familial ayant un flash back du jour où on lui avait annoncé la mort de sa mère. Jamais elle n'avait eu un doute sur le coupable mais jamais elle n'avait pu l'arrêter. Enfin bref, passons sur ses détails douloureux et revenons en à notre enquête !

Grâce au récit de M Trustable, elle avait appris que la veille au soir elle était sortie avec une amie dans un bar de la ville, l'époux ne se rappelait plus exactement duquel. Elles passaient une soirée entre filles et sa femme n'était rentré qu'au petit matin donc il avait supposé qu'elle avait dû rentrer chez son amie, peut-être un peu trop pompette pour prendre la voiture et rentrer. Ca arrivait après tout de boire plus que ce qu'on avait l'impression et il préférait qu'elle ne rentre qu'au réveil, plutôt que d'aller se tuer en voiture. Normal, songea Maÿlis. Elle le remercia et il rentra chez lui. Elle fit venir la dite amie et l'interrogea. Des sourcils se froncèrent : l'hypothèse du mari était fausse. Elle n'avait pas passé la nuit chez son mari. Maÿlis reprit donc le nom du bar et lorsqu'elle lui dit que Faith était partie avec un certain Jack au moment de la fermeture, une lueur de compréhension passa dans son regard. Elle lui demanda si elle savait son nom de famille, juste pour être sure et certaine mais elle ne s'en rappelait pas. Tant pis songea t elle, il avait quand même gagner un aller retour pour le commissariat et ensuite très probablement la prison, en passant par la case juge bien entendu ! Elle remercia la jeune femme en lui demandant de ne pas quitter la ville. Elle fit demander une commission rogatoire pour chez Jack et y envoya les scientifiques. Elle avait utilisé son numéro de portable, inscrit sur le formulaire de l'autre fois pour le localiser. Monsieur se trouvait à l'aéroport et essayait de quitter la ville. Ca faisait de lui un suspect idéal. Elle attrapa son holster et son manteau et fila accompagné de deux officiers.

Une fois arrivée à l'aéroport elle troqua talons aiguilles contre talons plats au cas où il y ait une course poursuite et s'attacha les cheveux avec un élastique, laissant une mèche sortie. Ce jour là elle portait un jean, simple mais qui mettait en valeur ses formes et un haut, lui aussi simple, de couleur sombre mais au tissu élégant. Accompagnée des deux officiers, elle entra dans le lieu bondé et après un petit tour rapide elle le repéra.

-Alors on essaie de quitter la ville Jackass ?!

Elle n'avait pas pu s'empêcher le jeu de mot puisqu'en argot américain jackass signifiait crétin. Elle sortit son badge.

-Police de New-York, vous êtes en état d'arrestation pour meurtre, tournez vous les mains sur la tête.

Ensuite elle lui passerait les menottes, ce ne sera que la deuxième fois de la semaine...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Dim 19 Juin - 19:56

Quel plaisir d'avoir sa soeur au téléphone ! Sérieux, ce fut un vrai régale ! Pourquoi ? Car il tombait sur son répondeur. A croire qu'ils étaient injoignables, ces deux-là... Ou s'évitaient-ils peut-être de se parler directement ? Vraiment, la famille, c'était quelque chose... Jack fut alors obligé de lui laisser tout de même un message sur son répondeur, même si c'était la chose qu'il detestait le plus au monde : laisser sa propre voix sur une boîte vocale.

Valise en main, il s'était dirigé vers la salle d'attente, il y avait des places vides, donc c'était tant mieux et au passage, il rangea son portable dans sa poche. Il devra l'éteindre quand il prendra son vol... Enfin, bref, maintenant, il ne restait plus qu'à prendre patience avant d'entendre la voix de l'hôtesse pour embarquer.... Il se perdit donc dans ces pensées... Pensant à la nuit torride qu'il venait de passer... Il ne put s'empêcher d'afficher un léger sourire. Franchement, c'était une magnifique pêche, cette nana-là... De magnifiques yeux, une belle paire de sein et d'une magnifique paire de jambes de biche. S'il avait l'occasion de la recroiser un jour, qui savait... Il reprendrait bien son pied.

Mais il fallait qu'une voix vint interrompre ses belles pensées... Levant les yeux, il ne put s'empêcher de croire dans un cauchemar... Elle ? Que faisait-elle là ? Elle n'était pas en uniforme... Habillée simplement normale... En civile, quoi ! En plus, de faire un joli jeu de mot avec Jackass, c'était le summum. Il leva le sourcil, interrogateur.

Vous ?

Et quoi ? C'était une blague ? C'était quoi ce merdier ? Pour une fois qu'il n'avait strictement rien à se reprocher. Il était arrêté ? Et... pour quoi ? Pour meurtre ?

Pardon ?


Meurtre ? Meurtre de qui ? Ca n'allait pas de l'agresser comme ça ? Sans preuve ? Sans rien là ? C'était quoi ce merdier ? Il ne comprenait rien ?

Quel meurtre ? Je ne vous suis pas là !


Il se leva d'un bond, pour se mettre face à elle, et les deux flics en uniforme derrière elle. Alors là, pas du tout, il ne la suivait pas... Il ne put s'empêcher de la dévisager de haut en bas... Pour l'arrêter sérieusement, là, au niveau tenue, elle ne se foutait pas de lui. Elle se mettait en valeur.

Vous me faites marcher, c'est ça ?
Siffla-t-il, avec un sourire au coin. Vous êtes fait toute belle rien que pour moi !

Ouais, elle était bien foutue, cette Heat. Elle était peut-être en appétit, sérieusement ?!

Ce n'était pas la peine d'avoir amené ces deux officiers...
continua-t-il sur sa lancée.

Car ouais, la dernière fois, elle était toute seule là. Et franchement, Jack ne comprenait pas ce cinéma, là... A moins qu'elle pensait à un plan à plusieurs. Oh, la coquine! Elle l'avait caché ça!! C'était peut-être son appétit, quand elle en avait un, c'était un énorme, quoi !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Dim 19 Juin - 20:56

Maÿlis sourit en voyant qu'il se reconnaissant dans l'appellation, il se sentait coupable de quelque chose et ça concordait avec la suspicion pour meurtre qui planait sur lui depuis une ou deux heures. Tout coïncidait et elle allait pouvoir boucler son enquête sous peu ce qui lui allait parfaitement, elle pourrait passer sa soirée tranquillement, chez elle, devant un bon film pour se changer les idées.

-Oui moi et non je ne plaisante pas, vous croyez que j'ai du temps à perdre moi ?


Elle haussa un sourcil en le voyant faire l'innocent devant l'accusation de meurtre. En plus il osait plus ou moins la draguer. Mais pour qui, il se prenait ? Comme si elle, contrairement à la victime aux moeurs si légères (rappelons qu'elle trompait son mari) avait envie de se faire sauter par le premier homme qu'elle rencontrait. Car oui, dans ces cas là il n'y avait pas d'autres mots pour désigner l'acte sexuel alors qu'en temps normal, il devrait être le plus beau de tous les gestes d'amour. Mais sa propre expérience lui avait bien montré ô combien cet acte pouvait être dénaturé. D'ailleurs parfois elle se demandait comment elle avait fait pour ne pas tomber enceinte ado... Son ange gardien devait veiller sur elle très fort. Elle sortit sans se démonter une photo qu'elle avait dans la poche arrière de son jean et après l'avoir dépliée lui la tendit.

-Vous reconnaissez cette femme ?
Demanda-t-elle

Il y avait un peu d'ironie dans sa voix : Bien sûr qu'il la reconnaissait puisqu'il était le dernier à l'avoir vu en vie et qu'il avait baisé avec elle. L'autopsie avait révélé que la victime avait en effet bien eu un rapport avant de mourir. Elle était quasiment certaine que c'était avec lui et un test ADN le prouverait. D'ailleurs vu ses sous-entendus il n'aurait aucun souci à lui fournir un échantillon de sperme.

Comme il n'avait pas mis les mains dans la position qu'elle lui avait demandé elle passa derrière lui puisque la question concernant la photo n'était posée que pour la forme et elle lui attrapa les bras avec force pour lui passer les menottes. Cela fait, elle le palpa des pieds jusqu'en haut du torse pour voir s'il n'avait pas d'arme, que ce soit une arme blanche ou une arme à feu. Elle ne trouva rien de tel mais au niveau de son torse elle sentit son portefeuille qui devait se trouver dans l'une des poches intérieures. Elle le récupéra sans lui demander son avis et l'ouvrit. Un petit sourire narquois se dessina sur ses lèvres.

-Prêt à toute éventualité hein ?

Elle le dévisagea puis tendit l'un des préservatifs aux officiers pour qu'ils les portent à la scientifique afin de pouvoir le rajouter au dossier et comparer si, par hasard, il avait utilisé un préservatif également avec la victime.

-Faith n'était pas assez bonne, c'est pour ça que vous l'avez tuée ?


Elle n'avait pas l'habitude de balancer ce genre de choses à ses suspects mais celui-ci était quand même un cas. Elle en avait déjà eu des pires, mais dans son registre, il était vraiment doué dans la connerie. Dommage que la mentalité suive pas, parce que pour le physique, plus elle lui faisait face, plus elle devait s'avouer qu'il aurait été à croquer. Mais ce n'était vraiment pas le genre d'hommes qui lui fallait. Elle, elle voulait une relation, lui semblait donner dans l'éphémère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Lun 20 Juin - 18:38

A croire si elle avait du temps à perdre ? Ouais. Pourquoi pas ! Si elle était revenue vers lui pour ses doux yeux, il en serait très flatté. Mais il ne fallait pas rêver. Il ne fallait pas se voiler la face... Jack la trouvait canon mais elle était flic... Il ne se mélangeait pas, il ne voulait côtoyer ce genre de personne... Et cette dernière ne semblait guère l'aimer. C'était réciproque.

Cette Heat lui tendit un cliché, pour voir s'il reconnaissait une personne précise... Et Jack scruta alors la photo qui se présentait sous ses yeux et ne put s'empêcher de ressentir un certain effroi... Oui, il la reconnaissait. Ces longs cheveux bruns, les yeux bleus.... Oh god ! C'était Faith... M**de !

Quoi ?


Tout cela lui semblait hystérique et insensé, il ne comprenait pas ce qu'il se passait réellement. C'était un cauchemar, non ? Tout n'était pas possible. Malgré tout ça, la seule chose dont il pouvait très bien comprendre, et il ne fallait pas non plus être né de la dernière pluie, Jack était dans un sale merdier, et il fallait vraiment éclaircir tout ça. Il n'allait pas se laisser enquiquiner et humilier de la sorte. Il redescendit un peu sur terre quand la fliquette lui mit les menottes... Oui, il se remettait de son état de choc.

Evidement, il fallait que cette petite pimbêche-là, se mette à lui piquer son porte-feuille pour fouiner un peu dedans, avec un sourire bien coquin, rien que pour narguer. Ca ne faisait que renforcer la haine qu'il avait pour les poulets.

Avouez que ça vous fait un grand plaisir...

Ouais, de le faire chier ainsi, ça lui faisait bien plaisir. Arh. Il la maudissait. C'était une diablesse. Ouais, une belle diablesse que Dieu avait envoyé sur terre, fallait croire, rien que pour tromper l'homme derrière son apparence. Surtout qu'elle trouvait dans son porte-feuille évidement les préservatifs qu'il gardait.... Et vu ses paroles, il les recevait comme une gifle.

Je n'ai pas beaucoup de goût pour ce genre de plaisanterie...
Répliqua-t-il en la fusillant du regard.

Genre il était capable de ce genre de choses... C'était mal le connaître mais ça, évidement, les poulets ne voulaient rien savoir ! Comme si c'était leur genre !!! Il leur fallait obligatoirement un coupable et le premier crétin qui venait et se présentait était forcément la bonne personne.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Lun 20 Juin - 21:31

Comme si ça lui plaisait ce genre d'affaires. Surtout que personne dans cette histoire ne savait si elle avait réellement été consentante. Le rapport d'autopsie n'avait pas suffi à trancher cette question. Jusque là elle avait préféré considérer que cette femme avait trompé son mari de son plein gré, en effet s'il s'avérait qu'il s'agissait d'un viol, Maÿlis ne répondrait plus de rien vis à vis du coupable, et en l'occurrence de Jack, puisque c'était son suspect n°1, le dernier à l'avoir vu en vie et son départ hors de l'état le désignait comme le suspect parfait.

-M Rider, je ne suis pas là pour m'amuser, Mme Trustable a été tuée et vous êtes le dernier à l'avoir vu en vie.


Maÿlis ne tilta même pas à son regard noir. Comme si les meurtriers avouaient au moment même de leur arrestation. Non pour obtenir des aveux, il allait falloir qu'elle l'accable de preuve, qu'elle l'accule contre un mur (de manière métaphorique bien entendu) et que la seule façon pour lui d'éviter la peine de mort (toujours en vigueur à New-York même si les exécutions se faisaient de plus en plus rares) serait d'avouer et de plaider coupable.

-Et moi pas beaucoup de gout pour les meurtriers. Mais je suis curieuse de savoir comment on est passé d'un adultère à un meurtre. On va aller au poste mais attention, tout ce que vous direz pourra et sera utilisé contre vous donc un conseil : tournez sept fois votre langue dans votre bouche avant de parler !


Elle aurait la paix comme ça. Elle n'avait pas envie de l'entendre se plaindre tout du long comme lorsqu'elle l'avait emmené au poste pour cette histoire de PV... M'enfin on n'était pas exactement au même degré de gravité dans les faits.... Après avoir fait un signe aux deux officiers elle regagna de son côté son véhicule de fonction où elle fit rentrer Jack. Comme la première fois elle l'attacha puisqu'après tout le port de la ceinture était obligatoire et les criminels présumés ne faisaient pas exception à la règle. Elle allait pas perdre des points à son permis à cause d'un crétin peu fini comme lui. Puis elle monta en voiture et démarra direction le commissariat où elle allait pouvoir le cuisiner afin de savoir ce qui s'était passé exactement cette nuit-là tout en espérant que les scientifiques aient trouvé quelque chose dans son appart' Ca faciliterait les choses !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Lun 27 Juin - 19:47

Au fur et à mesure, oui, les paroles de la fliquette ne devenaient plus une gifle, mais un bon coup de poing en pleine figure. Ce n'était pas une plaisanterie... Ce n'était pas un cauchemar. Les menottes à ses poignets le lui rappelèrent bien, ce métal froid ne faisait que lui glacer le sang et le ramener à la réalité... Oui, il fallait bien quelque chose pour le ramener à la réalité, chose que les paroles qu'elle avait prononcé avaient fait le processus inverse... « Mme Trustable a été tuée et vous êtes le dernier à l'avoir vu en vie. »... « Tuée »... Tuée »... Il lui fallait un temps pour que ces paroles lui viennent à l'esprit. Oui, il lui fallait le temps qu'il comprenne le sens... Que la douce Faith qu'il avait vu la veille n'était plus dans ce monde, qu'on l'avait tuée... Et que lui, Jack... était soupçonné de meurtre. Ou même pire, accusé de meurtre... Comme cette fliquette ne semblait pas porter Jack dans son coeur, ça lui ferait bien une belle jambe qu'il soit le coupable, afin d'avoir le sacré plaisir de le foutre derrière les barreaux. Il n'y avait aucun doute là-dessus... Elle n'aimait guère les meurtriers, c'était une chose, mais de là à l'accusé et de le traiter ainsi, c'était une autre.

Et dans ces cas-là, il valait mieux se taire, ouais... Au lieu d'aggraver la situation, ce n'était pas la peine. D'autant plus qu'ils avaient attiré l'attention de pas mal de gens, ce n'était ni l'endroit, et encore moins le moment. C'était certain que Jack lui en voudra à cette diablesse pour cette humiliation qu'elle venait de lui faire en public... Il lui en voulait déjà d'être flic, alors pour ça, c'était la bouchée double... La triple bouchée, c'était le fait qu'il ratera son avion et qu'il devra rappeler sa soeur pour ça... Et dernièrement, le pire dans tout ça, c'était son orgueil... Et puis au pire, quand cette histoire se terminée – si elle finissait plutôt bien – il ne la recroisera plus jamais. Hors de question d'espérer, ça sera radical. Pas qu'il avait peur de lui faire face, mais voilà... Et au lieu de penser à après, autant penser à maintenant et à se sortir de là.

Silencieusement, il se dirigea hors de l'aéroport, suivi des policiers... Il se laissa pénétrer à l'intérieur de la voiture. Quelle chance ! Deux fois à la même place en une semaine. Franchement, c'était le record, non ? Jack ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il était maudit. Il jeta un coup d'oeil à travers la fenêtre, regardant le monde extérieur. Ouais, ça lui faisait drôle d'un coup. Mais bon, il n'avait strictement rien à se reprocher. La seule chose qu'il pourrait se reprocher, c'était peut-être d'avoir croiser cette fille... Mais sérieusement, vu sur la photo... Qui aurait bien pu la tuer ? C'était vrai ? M**de... Que lui était-il réellement arrivé ? Quand il l'avait quitté, elle respirait normalement, dans son lit... Il l'avait laissé chez elle... Ses pensées vagabondèrent, en essayant de mettre un peu d'ordre dans tout ça.

Que lui est-il arrivé ? Murmura-t-il machinalement, tout en regardant ailleurs, comme impuissant.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Lun 27 Juin - 20:15

Maÿlis conduisait assez vite, ramenant son suspect au plus vite jusqu'au commissariat. Elle espérait qu'il ne lui donnerait pas trop de fil à retordre non plus, surtout sur la question de parler avec ou sans avocat. Mais bon, un barman avait-il réellement les moyens de se compliquer la vie et de se payer son avocat ? Certainement non. Elle l'interrogerait donc, seule à seule, en présence d'un policier, conformément à la réglementation et cela à la dure mais avant qu'un avocat n'arrive et ne complique les choses.

La jeune femme haussa les épaules surprises avant de jeter un regard dans son retro. Sans se retourner elle lui lança avec une ironie assez mordante :

-C'est à vous de me le dire Jack !

La voiture n'était certes pas le lieu le plus propice pour ça mais ils étaient maintenant à deux minutes du commissariat. Elle se gara dès qu'elle trouva une place libre, fit son créneau et sortir de la voiture. Les deux policiers firent sortir Jack de la voiture. Elle leur fit signe de l'emmener dans la salle d'interrogatoire qui allait devenir pour le pauvre Jack un endroit de torture jusqu'à ce qu'elle ait une preuve de son innocence. Le plus simple pour lui serait d'avoir un alibi, c'était certain mais étant persuadée que c'était lui, elle était convaincue qu'il lui sortirait un truc du genre "Chez moi, seul" ce qui ne l'aiderait pas du tout.... Et renforcerait sa croyance dans le fait qu'il soit coupable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mar 28 Juin - 18:57

C'était à lui de le lui dire ? Lui dire quoi ? Mais bien sûr... Elle parlait comme s'il était réellement le coupable. C'était typique des flics, non ? Pour qu'il craque et qu'il avoue ce qu'il n'avait pas fait ? Pour avoir un type derrière les barreaux, et basta quoi, l'affaire était classée ? Ouais, c'était si facile... Et c'était réellement une chose qu'il n'avait pas fait. Qu'est-ce qu'il pouvait avouer ? Et encore mieux, qu'est-ce qu'ils avaient comme preuves contre lui ? Rien du tout. En y réfléchissant, qu'est-ce qu'ils pouvaient avoir contre lui ? Pour que « l'autre » là se pointe comme une lionne à l'aéroport faisant son cinéma, elle était venue elle-même le chercher au lieu de le convoquer ou quoique ce soit... Elle voulait complétement prendre plaisir à l'humilier...

Arrivés au commissariat, évidement, il fut de retour à cette salle interrogatoire tant aimée. Sérieusement ! Jack allait finir peut-être camper dans le coin... Il se mit à soupirer et releva son regard vers cette policière qui semblait le toiser du regard...

Après votre cinéma à l'aéroport, maintenant qu'on est un peu plus tranquille... Vous allez m'expliquer ce qu'il se passe sérieusement ? Bon, évitez-moi le blabla de meurtre, machin...

Ouais, le fait qu'il était arrêté pour meurtre de Faith, là , où on ne savait quoi encore...

Qu'est-ce que vous avez à me reprocher ?


Ouais, qu'est-ce qu'elle avait contre lui ? Comme preuves ? Rien ? C'était bon, il pouvait repartir !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mar 28 Juin - 20:13

Exaspérée, elle le dévisagea avant de répondre assez sèchement :

-Ce n'était pas du cinéma, comme vous dites. Je ne fais que mon travail.

Le ramener dans cette salle d'interrogatoire... Ca avait comme un air de déjà vu. Mais cette fois ce n'était pas exactement comme la première fois. Cette fois il était dans des ennuis très sérieux, ce n'était pas juste une amende d'une centaine de dollars qu'il risquait cette fois... Mais la prison à vie, voire l'exécution si les jurés votaient la condamnation à mort. Elle le laissa s'asseoir : après tout, il savait ce qu'il avait à faire, étant déjà venu. Elle s'assit en face de lui et posa le dossier à la main dont elle ne sortit, au début que la photo de Faith.

-Vous reconnaissez la victime ? Demanda-t-elle ignorant sa question : c'était elle qui les posait et lui il donnait les réponses.

Elle allait démêler cette affaire et ça n'allait prendre peu de temps puisque le coupable avait 99.9% de chance de se trouver devant elle. Elle tourna la photo vers lui avant d'ajouter :

-Pas besoin de nier, un témoin nous a dit qu'hier soir, vous étiez parti avec elle au moment de la fermeture du bar.

Elle se pencha en avant et planta son regard dans le sien sachant qu'elle allait devoir se montrer ferme et sure d'elle si elle voulait des aveux rapides de la part de Jack. Elle croisa les mains avant d'enchainer :

-Alors dites moi ce qui s'est passé ensuite, qu'est ce qui a tourné mal ? Elle n'a pas voulu faire l'amour ? A moins que vous n'entreteniez une relation et qu'elle ait voulu y mettre fin pour redevenir fidèle à son mari peut-êtree ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mar 28 Juin - 20:36

S'il reconnaissait la victime ? Bien sûr, il n'y avait pas besoin de répondre à la question, puisqu'elle semblait déjà connaître la réponse. Ben ouais, c'était Mademoiselle Je Sais Tout, à ses heures-là... Mais le seul hic, elle ne savait rien à ce qui c'était passé... Et Jack non plus. Enfin, il ne savait seulement pas comment la situation avait pu tourné dans ce sens-là : que Faith soit … morte... Et que lui, accusé ! A moins que tout ça soit un coup monté... Il aura beau réfléchir... Qui avait pu faire ça ? Il connaissait la victime mais ne connaissait rien à sa vie... Un de son entourage aurait pu lui en vouloir... Jack fronça les sourcils...

Si je suis sortie de ce soit-disant bar avec elle... Certes, ce qui pourrait être vrai... Mais qu'est-ce que ça prouve ?

Sérieusement ? Ca ne faisait pas de lui un coupable... On l'avait vu sortir avec, et alors ? Ca ne prouvait pas qu'il l'ait tué. Elle posa tout un tas de questions par la suite... Evidement, elle semblait perdue dans l'histoire. Jack avait presque envie d'avoir un rire jaune à tout ça. Elle avait rien de concret la nénette... Et attendez... Quelque chose dans ses paroles clocha...

Attendez... Elle était mariée ? Demanda-t-il surpris.

Ben ça alors... Evidement, la fille était mariée et évidement, c'était à Jack qu'on venait voir pour ça. C'était le monde à l'envers... On ne soupçonnait même pas le mari ou l'entourage en premier, non ?

Evidement, quand on voit un gars s'en aller avec une nana après le bar, c'est forcément lui... Je ne connaissais rien de cette fille. Allez hop, je me suis dit : si j'allais sérieusement la tuer !? C'est complétement ridicule votre affaire... Elle ne tient pas debout...

Sérieusement ! Et il ne fallait pas non plus qu'il lui apprenne son métier à cette fliquette ?!

Avouez que vous m'avez arrêté en partie parce que vous ne pouvez pas me calculer !?


P'tin, on ne pouvait pas savoir à quel point Jack pouvait se sentir insulter et blesser sur le coup pour qu'on lui fasse un coup pareil... Cette flic s'acharnait vraiment sur lui... Jack ne payera pas pour ce genre de meurtre. Ah non, ça jamais ! C'était de l'injustice... De la réelle injustice !

Franchement, c'est de l'injustice ! C'est injuste de m'insulter de la sorte... J'avoue, je ne paye peut-être pas mes places de parking, peut-être que j'ai déjà dépassé un feu rouge mais de là,... à tuer quelqu'un … pour je ne sais quelle raison...


Ouais, pourquoi il l'aurait tué ? Pour quel alibi ? Rien ne pourrait lui apporter quelque chose...

Mais surtout de me faire accuser d'une telle chose pareille sur rien de plus concret qu'un témoignage, y'a du foutage de gueule... J'exige d'être libérer jusqu'à ce qu'il y a vraiment une preuve qui m'incriminerait concrètement... Ca me semble être dans mon droit...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mar 28 Juin - 20:54

Maÿlis ne se démonta pas. Certes elle n'aimait pas le type de personnes comme lui, mais elle n'avait rien contre lui précisément, jamais elle n'aurait laissé son jugement influer sur son boulot. Elle était là pour rendre justice et arrêter les criminels, pas les innocents.

-M Rider, calmez -vous, je n'ai rien contre vous, je compte seulement rendre justice. Mais si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez qu'à tout me raconter et répondre à mes questions calmement.


Elle ouvrit le dossier et attrapa une feuille vierge ainsi que son stylo plume, prête à noter tout ce qu'il allait lui dire... En espérant qu'il veuille bien coopérer.

-M Rider, vous êtes la dernière personne à avoir vu la victime en vie. Alors peut-être aller vous enfin accepter d'éclaircir ce point, car votre récalcitrante fait de vous un suspect idéal. Surtout si on sait que vous vous apprêtiez à quitter l'état. Pourquoi cela M Rider ?

A ce moment là, on frappa et son collègue, David arriva. Il s'approcha de Maÿlis pour lui murmurer quelque chose à l'oreille au sujet de la fouille de l'appartement de Jack par la scientifique. Il se pencha en profitant pour glisser sa main sous ses cheveux et humer son doux parfum. Son partenaire devait bien avouer que la jeune femme était plus que jolie et qu'elle l'attirait. D'autant plus qu'il la respectait énormément en tant que flic. Elle le remercia dans un chuchotement et il sortit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mer 29 Juin - 11:14

Jack devrait se calmer ? Ils ne devraient pas être sur la même longueur d'ondes ! Est-ce qu'une fois, ils avaient pensé à inverser les rôles, rien que pour voir l'effet que ça faisait ? Maÿlis faisait son boulot, peut-être... Mais d'être accusé de cette façon... Ouais, Jack se sentait accusé, agressé par ce tas de question qu'elle lui avait posé, ces sous-entendus... Il l'avait reçu comme une insulte. Voilà sa réaction... Alors il devrait se calmer ? C'était au moins une bonne méthode pour qu'il craque et voir jusqu'où où il pourrait aller et s'enfoncer... Non, là, il ne s'enfoncera pas comme la dernière fois... C'était différent. La dernière fois, c'était une chose qu'il pouvait réellement se reprocher.

Je n'ai seulement pas apprécié vos sous-entendus.


Jack leva un sourcil, la regardant assez minutieusement. Ouais, il faisait le parfait coupable, comme tout le monde. En plus, il était la dernière personne à avoir vu Faith... Bien ! Ils en étaient sûr de ça ? Ils avaient bien cherché ? Et évidement, le fait qu'il soit à l'aéroport, ça voulait tout dire. Bien tout ça, c'était ironique. Evidement ! La flic le testait pour voir ses réactions, c'était tout... Elle devait sûrement en voir des coupables. Et comme Jack était du genre à s'emballer très vite, chose qui pouvait très bien le nuire. Le barman prit donc une inspiration, s'accouda sur la table pour être face à elle, et lui répondre, sérieusement.

Oui, j'étais avec Faith hier... J'ai passé la nuit avec elle, si vous voulez savoir...

Ca ne servait rien de mentir.

Mais quand je l'ai quitté ce matin, elle était encore en vie ! EN VIE ! Et si j'étais à l'aéroport ce matin, ce n'était pas pour quitter l'état, mais pour voir ma mère qui est gravement malade. Vous n'avez qu'à vérifier sur le répondeur. Ma soeur m'a prévenu.

Elle pouvait même vérifier qu'il avait essayé de la joindre... Certes, ça ne pouvait pas vraiment l'innocenter. Mais m**de quoi ! Jack savait ce qu'il avait fait... Pourquoi il la tuerait... Mais c'était pas lui qui fallait convaincre mais elle... Et ce flic là, qui venait de débouler, d'ailleurs qui semblait avoir un bon béguin pour elle... Ca se voyait comme un nez en plein milieu de la figure, il ne fallait pas être dupe... C'était son petit copain, sans doute... Après ce détail, Jack en avait rien à faire...

Apparemment, elle était mariée ? Et ça ne vous semble pas à l'idée pour son mari ?


Ou autre ? D'abord regarder son entourage... Ou quoique ce soit... Sûrement, puisqu'ils avaient déduit qu'il était le dernier à l'avoir vu... Mais tout de même, dans cette affaire, on ne se penchait pas plus sur le mari comme meurtrier que sur le premier venu, comme ça ? Il ne fallait pas abuser.

Et dire qu'elle était mariée, cette fille... Faith.. .Faith, la foi... Bien, l'infidélité, c'était son truc, sérieusement. Pas que Jack ait les boules, ça lui était arrivé d'être bourré et d'avoir couché avec quelqu'un qui était marié... Car les gens qui étaient pris qui allaient voir ailleurs n'étaient pas censés être ceux qui sont malheureux, où que ça n'allait point du tout dans leur couple. Il devrait tourner dans ce sens-là ? Hein ? Mais il n'allait pas leur apprendre le métier de flic...

Au coin de l'oeil, il regarda du coin de l'oeil, le flic ressortir comme il était venu... Punaise, il semblait un peu ringard ce type... Certes, assez bien foutu, mais ce n'était pas vraiment le genre de Jack... Était-ce simplement à cause du physique, ou parce qu'il était flic ? C'était la question... Non, le plus important, c'était qu'est-ce qu'ils avaient pu se dire ? Du nouveau ? Jack était innocenté ? C'était bon ?

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mer 29 Juin - 13:17

Maÿlis nota les informations qu'il lui donna. Elle tendit la main quand il lui proposa de vérifier, pour qu'il lui donne son téléphone. David pourrait vérifier ça. Elle bipa : plus vite ce serait fait, plus vite l'affaire avancerait. Elle avait hâte d'éclaircir la mort de Mme Trustable car son suspect l'irritait et elle préférait pas que ça dure plus que réellement nécessaire. Rider risquait en effet d'épuiser son stock de patience et si ça arrivait, elle risquait de ne plus répondre de rien...

-On va vérifier vos dires, à défaut de vous innocenter ça confirmera votre histoire.

Elle releva les yeux vers lui mais cette fois se cala bien au fond de sa chaise. Qu'est-ce qu'il pouvait être agaçant ! Comme si elle ne savait pas ce qu'elle avait à faire... Non mais oh !

-N'essayez pas de m'apprendre mon boulot. Nous avons déjà interrogé son mari, il a un alibi pour l'heure de la mort de la victime et on a vérifié.


Elle sortit une autre photo du dossier, mais cette fois il s'agissait d'un homme, il était dans la même tranche d'âge que Faith, brun aux yeux bleus et avait comme trait particulier de visage une fossette au menton. En fait il s'agissait de M Trustable. A défaut de savoir si elle était mariée, il connaissait peut-être cet homme sans pour autant avoir fait le lien.

-Cet homme, savez vous de qui il s'agit ? Demanda-t-elle avec patience.

Il pouvait très bien continuer de clamer son innocence, affirmer qu'il n'y était pour rien et qu'il n'avait aucune raison de la tuer... Elle avait déjà vu des gens tuer sans raison valable. Des psychopathes. En général plusieurs morts au compteur. Mais bon il en fallait bien une première et peut-être que celle-ci était tout simplement la première victime de ce qu'aurait pu être une longue liste si elle ne l'avait pas arrêté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mer 29 Juin - 17:40

Jack vit que la fliquette tendait sa main, voulant vérifier ses dires... Evidement, elle ne pouvait que vérifier ses dires mais pas l'innocenter. Rien ne prouvait dans ce qu'il disait qu'entre temps, il ne l'avait pas tué... Mais passons, pourquoi elle lui tendait sa main ? Pensait-elle à son portable ?

Ma soeur m'a laissé un message sur mon téléphone fixe...
se contenta-t-il de préciser, qu'elle ne reste pas penaud comme ça.

Et blabla, ouais ouais, il n'allait pas lui apprendre son métier. Très bien ! Et elle avait déjà vérifié l'alibi de ce mari ? Bien sûr, très bien aussi ! Cool ! Il pouvait partir maintenant ? Ah nan, l'interrogatoire n'était pas fini... Il fallait qu'elle lui montre un portrait d'un homme... Brun, yeux bleu... Un joli visage... Ouais, il était plutôt canon comme type... De qui s'agissait-il ? Alors là, grande question...

Aucune idée... répondit-il en fronçant les sourcils.

Sérieusement, il ne l'avait jamais vu. Il pouvait fouiller sa mémoire, il ne lui semblait pas l'avoir croisé dans son bar.

Il ne me semble pas l'avoir servi dans mon bar... Qui est-ce ?


Et si elle lui demandait de savoir de qui il s'agissait... Et si c'était lié l'affaire, c'était son frère ? Il ne fallait pas être bête pour deviner que ça pouvait être... :

C'est son mari ?
Demanda-t-il en levant un sourcil.

Bref, dans tout ça, il en avait rien à faire... Le seul truc qu'il pensa en ce moment même, c'était de prendre son avion qu'il venait de rater. Il n'avait qu'à regarder sa montre pour voir qu'il l'avait raté... d'une sacrée bonne heure... Elyse devait bien l'attendre...

Est-ce que je peux passer un coup de fil ? Autant prévenir ma soeur qui doit m'attendre impatiemment à Buffalo...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Mer 29 Juin - 18:16

Lorsqu'il annonça qu'en fait il s'agissait de son fixe et non pas de son téléphone mobile, Maÿlis fit une grimace presque imperceptible et croisa de nouveau les mains devant elle. Elle le dévisagea alors qu'il regardait la photo. Il semblait vraiment réfléchir, essayer de se souvenir pour voir s'il connaissait la victime. Après tout cela ne pouvait être qu'un jeu... Un jeu d'acteur. D'ailleurs ça aurait pu lui aller ça comme métier beau gosse comme il l'était. A ce point là, sa conscience secoua Maÿlis pour la ramener sur terre et accessoirement lui rappeler qu'il était son principal suspect sur ce meurtre.

-Le coup de fil va devoir attendre... Annonça-t-elle.

A croire que c'était une manie chez lui. Elle avait même cru percevoir quelque peu d'ironie dans le "impatiemment'" Peut-être était-ce son inconscient qui soulignait que c'était bien lui le meurtrier et que personne ne l'attendait à Buffalo.

-J'aimerais croire que vous êtes innocents M Rider, mais mon collègue, le lieutenant Storm vient de m'annoncer que la fouille de votre appartement nous a permis de trouver l'arme du crime.


Elle lui tendit la photo que David lui avait donné lors de son bref passage dans la pièce. Peut-être était-ce son propre couteau, peut-être l'avait-il trouvé chez la victime. Elle sortit une boîte avec de l'encre et de quoi faire un prélèvement ADN de sa petite sacoche.

-Mais si vous n'avez rien à voir avec ça, vous accepterez sans aucune hésitation que je prenne vos empreintes et un échantillon de salive... A moins que vous n'ayez quelque chose à cacher ?

Elle se leva et se déplaça jusqu'à être à côté de lui pour faire ce qu'elle avait à faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Jeu 14 Juil - 9:21

Saleté de flics de... * bip* qui ne laissait même pas appeler, ne pouvant prévenir celle qui l'attendait à l'aéroport de Buffalo. Elle devait se dire que ça allait être un autre coup de son frère et qu'elle ne devrait s'étonner, du genre il ne s'inquietait guère pour sa mère... Mais ça, c'était certain que ça devrait être le cadet de ses soucis avec la situation qui se présentait sous ses yeux où il était soupçonné de meurtre. Pas d'outrage à un officier car il était énervé et était parti en quart de tour, mais c'était d'homicide !!! C'était blague de mauvais goût et ça ne faisait pas du tout rire. Oh non ! Ca se voyait que Jack était mort de rire. Ouah !

Et encore moins quand... Quoi ? Ils avaient fouillé son appartement et avaient trouvé .. QUOI ? L'arme du crime ? C'était une blague. On le faisait encore marcher. Ce n'était pas possible. Franchement. Jack ne voyait même pas avec quoi il aurait pu la tuer... Il était à la fois surpris, perdu et outré, même voire insulté.

Quoi ?

Il put voir le cliché sous ses yeux, une image d'un de ces couteaux de cuisine. UN COUTEAU ! Oh punaise, Jack commençait vraiment en avoir ras la casquette... Il passa une main sur ses yeux et se mit à soupirer. Il ne préférait plus rien dire, ça ne cherchait à rien de lutter contre quoique ce soit. Oui, déjà fatigué d'entendre ces sornettes pareilles.

« Allez, servez-vous Mademoiselle ! Vous avez Jack sur un plateau d'argent !! » furent ses propres pensées.

Il laissa la fliquette lui prendre ses empreintes, ainsi que son ADN à l'aide d'un simple coton tige dans la bouche.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Jeu 14 Juil - 12:27

Comme dans la voiture, Maÿlis put sentir son eau de toilette alors qu'elle se penchait au dessus de lui pour glisser le coton tige dans sa bouche. Une fois le coton-tige bien rangé dans son petit boîtier rectangulaire, elle lui prit la main et un à un elle posa ses dix doigts sur l'encrier puis sur la feuille. Elle se redressa ensuite et ouvrit la porte de la pièce. Là, elle confia les prélèvements un agent qui les porterait au lieutenant Storm qui, avec les scientifiques, pourraient déterminer si c'était bien lui qui avait tué Mme Trustable. Elle ferma la porte derrière elle et se rassit en face de son suspect.

- Ce couteau est-il à vous alors ?


Elle pointa du doigt l'arme du crime. Peut-être ne voudrait-il pas répondre à la question. Dans un coin de sa tête elle gardait l'hypothèse que ce ne soit pas lui et que donc, le couteau aurait été amené chez lui par le meurtrier. Mais pour l'instant rien n'indiquait une telle chose et toutes les preuves désignaient Jack comme le coupable. Elle décida de creuser la question de l'adultère : peut-être avait-il prévu un plan pour que Mme Trustable quitte son mari et s'enfuit avec lui mais qu'elle avait refusé et de colère l'avait tué. Il aurait donc un mobile. Mais le mari pourrait avoir tué sa femme à cause de son adultère avec Jack et il aurait piégé Jack afin de ne pas être accusé du meurtre ? C'était peut-être un peu tiré par les cheveux, surtout qu'il avait un alibi, le mari. Elle nota quand même de vérifier s'il était possible pour lui d'avoir quitté son lieu de travail sans pointer et de revenir comme si de rien était.

-Etait-ce la première fois que vous voyiez Mme Trustable ? Ou aviez vous une relation "durable" avec elle ?

Elle attrapa son stylo prête à prendre des notes, elle espérait qu'il coopérerrait, enfin c'était dans son intérêt que tout soit tiré au clair s'il était innocent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Jeu 14 Juil - 14:32

Après les relevés d'empreinte et d'ADN, Jack leva les yeux autour de lui. Cet endroit était oppressant. La pièce était claire, certes, mais les murs étaient gris. Il n'y avait pas de fenêtre. C'était triste. Très triste. Il y avait seulement ce miroir, face à lui, où il ne pouvait que voir son propre reflet et surtout sa tête de déterré... Ainsi que cette demoiselle, où maintenant, on la voyait de dos. Enfin, lui, la voyait de face, elle lui demandait si le couteau lui appartenait. Appuyant sa main contre sa tête, il jeta un coup d'oeil au cliché, il scruta les détails, il ne semblait pas ressembler à ceux qu'il avait chez lui... Et pourtant, oui, on lui avait dit qu'on l'avait trouvé en plein milieu de son propre appartement... Il fit un signe négatif de la tête en guise de réponse.

Bref, il fallait que l'interrogatoire continue, ce n'était certes pratiquement que le début mais ça semblait très long. Jack avait déjà l'impression que ça faisait une éternité et qu'il ne verrait jamais la fin. C'était interminable. Est-ce qu'il avait eu une relation durable avec cette fille ? Jack releva la tête et reposa sa main contre la table.

Je ne connaissais rien de cette fille !
Soupira-t-il.

D'ailleurs, c'était des détails qu'il avait déjà dits mais bon, il pouvait avoir une relation durable avec elle sans la connaître.

C'était la première fois que je la voyais au bar.

Enfin surtout, c'était la première fois qu'il la côtoyait et qu'il lui adressait la parole. Et oui, il coopérait, si c'était la seule solution pour qu'il s'en sorte. Pour la contravention, il s'en foutait, il ne s'empêcherait pas de foutre la m**de. C'était que dalle. Il ne s'était pas gêné la dernière fois. Mais là, c'était différent. Il n'avait aucune envie d'aller en taule, et surtout pour quelque chose qu'il n'avait pas commis.

Il la dévisageait, accrochant son regard, essayant de voir toute son attention. Elle semblait prendre à coeur son boulot, et de le faire correctement ? Il l'espérait. En tout cas, elle l'écoutait, ce n'était pas comme si c'était un autre flic qui était persuadé que c'était lui le coupable et l'affaire était close. A moins qu'elle joue très bien son rôle. Mais comme déjà vu, elle n'écoutait qu'elle-même, elle avait joué en solo. Elle suivait son instinct. Après, il fallait voir la suite.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Jeu 14 Juil - 18:47

Le couteau n'était donc pas celui de Jack. Imperceptiblement, elle fronça les sourcils avant d'avoir de nouveau l'air détendu. Elle ne le croyait pas sur parole mais elle devait prendre en compte la présomption d'innocence et prendre en compte la possibilité que peut-être, il disait vrai. Le travail de la scientifique l'aiderait. Si ce n'était pas le sien, il y aurait d'autres empreintes dessus, à moins que le tueur ne l'ait nettoyé chose qui, risquait de les embêter fortement. D'ailleurs est-ce que l'équipe qui avait fouillé chez Jack avait noté une effraction ? Car si quelqu'un avait déposé le couteau là-bas, il aurait sans doute eu à forcer la porte pour pouvoir entrer. Elle rajouta cette question à éclaircir sur son carnet.

Elle releva les yeux vers lui lorsqu'il parla de la victime et plongea son regard dans le sien se demandant s'il était sincère. Elle fit une grimace. C'était donc qu'un coup du soir comme elle avait cru le comprendre au tout début de l'interrogatoire. Même si elle savait qu'elle ne devait pas juger et tout le blabla elle ne put s'empêcher de se faire la réflexion comme quoi c'était vraiment pas le genre d'attitude qui lui inspirait du respect envers un homme. Au contraire même...

-Vous avez passé la nuit chez vous ? Enfin je veux dire tous les deux... Et à quelle heure vous êtes vous séparés ?

Elle tira un trait sur son carnet qui servirait de ligne du temps et elle pourrait prendre en note ce qu'il allait lui dire en réponse à ses questions. Si elle arrivait à reconstituer la chronologie des événements elle arriverait peut-être à y voir plus clair. Enfin c'est ce qu'elle espérait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Ven 15 Juil - 14:32

Que ça pouvait être désagréable d'afficher sa vie de la sorte... Très désagréable ! Pas qu'il n'assumait pas d'être un coureur de jupon. Les relations stables, ce n'était pas pour lui. Il n'avait pas ce besoin, ce sentiment de s'accrocher à quelqu'un... Selon lui, il n'y avait rien de plus vrai que le sexe. On avait créé l'humain de la sorte, alors autant s'en servir, non ? Mais maintenant avec ce qui lui tombait sur le nez, il allait faire de plus en plus gaffe, non ? Pour pas qu'il y ait un mari malmené ou n'importe qui là …. Un couteau, chez lui ? On l'avait piégé... Et ça, il fallait qu'il trouve le mot de la fin... Il n'y avait rien aussi de plus turlupinant.

Alors, comme il fallait tout raconter aux flics, autant continuer dans cette même lancée désagréable. Autant raconter tout du début... Car là, peu à peu, elle lui tirait les vers du nez avec ces questions...

On s'est dragué à mon bar. Elle a attendu la fin de mon service pour qu'on parte. Elle m'a amené chez elle... Du moins, à un appartement...


Puisqu'apparemment, elle était mariée, donc, c'était soit un appartement secondaire et secret, ou celui d'une amie, enfin peu importait ! A ce moment là, ce n'était pas le genre de détail qui le préoccupait. Il avait autre chose mieux à faire qu'il avait eu sous les yeux : coucher avec elle.

J'ai passé la nuit là-bas avec elle... Et au petit matin, je l'ai laissé dans son appartement et moi, je suis parti rentrer chez moi... Seul !

Oui, autant préciser... « seul »... même si ça ne faisait que l'enfoncer. Ce n'était que ses dires... Ca restait à prouver.

Je me suis doucher, j'ai pris mon petit déjeuner, et c'est là que j'ai vu que j'avais un message de ma soeur sur mon répondeur m'annonçant l'état de ma mère à Buffalo...


Voilà toute l'histoire, et point barre. La fliquette connaissait la suite, donc il n'y avait pas besoin de faire tout un plat... Enfin si, maintenant, ils avaient pris son ADN, ils allaient le comparer et Jack ne savait même plus à quoi s'attendre...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 16 Juil - 20:25

Maÿlis l'écouta patiemment, elle essayait de comprendre ce qui s'était réellement passé. Elle tapota nerveusement son crayon contre la table agacée par son manque de précision et également par le fait qu'il ait annoncé qu'il était seul : aucun moyen de vérifier ses dires mais ça elle le savait déjà. N'empêche ça lui aurait simplifié la vie ça. Non pas qu'elle ne voulait pas trouver le meurtrier mais celui-ci de suspect lui hérissait le poil. Elle ne supportait pas ce genre de mecs donc si lui elle pouvait le renvoyer à ses coucheries ou alors le mettre directement en taule ça l'arrangerait.

-Essayez de me donner des heures !


Elle planta son regard dans le sien. Elle se doutait que son insistance l'agaçait autant que son mode de vie l'énervait elle. Mais c'était pour l'aider lui qu'elle continuait à reposer cette question. Ce n'était pas elle qui risquait de croupir dans une cellule.... Et ce si la peine de mort était évitée. Enfin il était rare qu'elle soit prononcée à New-York, ou alors c'était destiné à des récidivistes.

David interrompit alors le cours de ses pensées et elle lui tendit les échantillons qu'elle avait récupéré pour qu'avec les scientifiques ils puissent faire les vérifications nécessaires et avoir de nouveaux éléments plus concrets concernant Jack soit qui l'enfonceraient soit qui le tireraient d'affaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 16 Juil - 20:56

Tout en lui racontant son récit, elle, elle tapotait nerveusement avec son crayon... C'était comme si, comme ils ne se calculaient pas, le fait de se côtoyer de secondes en secondes, ça devenait de plus en plus une torture pour chacun... Des heures ? Jack se mit à soupirer avant de reprendre son récit.

J'ai fini mon service à 2h30....


Après, il n'avait pas surveillé l'heure, comme si Jack savait, avant de coucher avec la demoiselle, qu'elle allait se faire assassiner peu de temps après. Sérieusement... Mais en tout cas, il avait bien remarqué l'heure quand il s'était levé... Ou du moins, quand il était rentré chez lui.

Et je suis rentré chez moi, il était dans les alentours de 8h...


Alors, satisfaite la Madame ou pas ? Ca faisait de lui un parfait coupable ? Et il fallait que l'autre flic – un sacré larbin, sans aucun doute – revienne seulement pour récupérer les échantillons. Allez au plus vite, qu'ils aillent regarder ça un peu plus près... Au fond de lui, Jack espérait bien que ça le disculperait. Et évidement que oui, hein ? Il n'avait strictement rien à se reprocher. En tout cas, le blondinet repartit aussi sec. Il ne fallait pas que ce genre d'affaires traine, n'est-ce pas ?

En tout cas, il n'y avait rien de mieux pour que Jack soit agacé et irrité... Il se mit à lever un sourcil, du genre : d'autres questions ?

Vous avez encore à me cuisiner ou pas ?

Ou devait-il sérieusement prendre l'initiative à avoir un avocat ? Mais il fallait sérieusement qu'il soit coupable, pour ça... hein ? Et il se voyait mal appeler sa soeur pour le défendre... Son égo en prendrait un sacré coup mais s'il n'avait pas le choix...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maylis Heat
Admin
avatar

Féminin Balance Rat
Messages : 536
Age : 33
Localisation : Big Apple
Emploi/loisirs : Homicide detective
Humeur : gelée
Petit(e) ami(e) : David Storm
Multi-Compte : Lt Mac Taylor - David Storm-Gwyneth Isles

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 16 Juil - 21:13

Maÿlis nota les heures et ce qui y correspondait. Elle poussa un profond soupir qu'elle garda toutefois intérieur. Elle referma son bloc-notes. Il n'y avait rien de plus qu'il pouvait lui dire. Ce ne serait que des répétitions et elle n'avait pas de temps à perdre. Et puis il était bien assez énervé comme ça. Dans un sens elle aurait tendance à le croire vu la bonne foi que cet agacement soulignait. Mais ça pouvait très bien être un jeu comme elle s'en était déjà fait la réflexion.

Maÿlis se leva et ferma son dossier. Elle attrapa la paire de menottes qu'elle allait devoir lui repasser pour l'emmener dans sa cellule. Comme ils avaient des éléments concrets assez importants (l'arme trouvée chez lui) ils allaient pouvoir le mettre en garde à vue au commissariat jusqu'à son innocence soit prouvée.

-Debout !

Elle passa de l'autre côté du bureau et lui attrapa les bras. Elle le menotta et le guida jusqu'à la pièce où il allait être isolé. La seule visite serait son plateau repas aux alentours de 19h30 s'il était encore là d'ici là...

-On vous garde tant qu'on n'a pas de preuve de votre innocence et que ce n'est pas vous qui vous êtes servis du couteau qui a tué Mme Trustable. Vous serez le premier informé des résultats.

Elle sortit de la cellule où ils étaient arrivés et elle fit signe au gardien de fermer. Dans un élan de bonté envers ce suspect qu'elle détestait pourtant elle sortit son cellulaire, le téléphone qu'elle utilisait seulement pour le boulot.

-Vous avez 10 minutes maximum de conversation. Je vous laisse appeler qui bon vous semble.


Sur ce elle s'éloigna de quelques pas pour lui laisser un peu d'intimité même si elle se doutait qu'il n'avait pas de femme à appeler puisque c'était un courreur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-ny-forum-rpg.forumpro.fr
Jack Rider
Co-Admin
avatar

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 38
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   Sam 16 Juil - 21:35

Super ! L'interrogatoire était finie. La torture était finie, mais la journée était loin d'être finie, et encore moins la nuit à venir là... Et voilà qu'il allait se faire malmener jusqu'à une cellule. Chouette, il n'avait pas rêver mieux comme nuit d'hôtel. Sérieusement. Il aura sûrement le droit à un repas gratuit, également. Ca lui fera des économies et ça lui ferait gagner du temps ? Ouais, faire les courses, c'était une perte de temps, et c'était une chose que Jack détestait faire. Bon, enfin, peut-être que Jack avait une once d'espoir de sortir avant. Il l'esperait fortement, en tout cas... Car vous n'imaginez pas non plus ce que ça faisait d'être enfermer derrière des barreaux... Lui, Jack qui detestait guère aussi d'être enfermé... Lui qui adorait sortir, prendre l'air, voir du monde... Là, c'était tout le contraire... En tout cas, la fliquette était bien adorable de lui prêter son portable. Même si elle lui avait dit qu'il serait le premier à savoir le resultat, il l'imaginait bien le faire mijoter encore dans son truc là, bien sadiquement. Enfin passons...

Vous êtes trop aimable... Merci ! Fit-il presque d'un sourire faux, alors qu'au fond de lui, il n'y avait que le mot « enfin ! » qui résonnait. Quel soulagement !

Il composa alors le numéro d'Elyse, et évidemment, comme par hasard, elle ne répondit pas... Il lui laissa alors un message sur le répondeur comme quoi il n'avait pu prendre l'avion – chose qu'elle avait dû voir comme elle avait dû poireauter, et en plus, allez savoir si elle l'avait appelé sur son propre portable pour l'engueuler... Mais ce n'était pas sa faute... C'était à cause des flics... En tout cas, tout ça pour dire que Jack était dans de sales draps... Et il espérait qu'Elyse comprendrait, et peut-être, que ça la ferait réagir et ça la ferait venir. A moins que ça lui fasse plaisir que Jack soit en train de mariner dans cette affaire. Ceci finit, Jack revint alors vers les barreaux et siffla Maÿlis.

C'est bon !


Et le « merci » cette fois était pour les chiens, également... De toute façon, ça lui restait au travers de la gorge et d'être là ne le faisait pas rire du tout, à moisir dans une cellule, s'il vous plait... Et dire qu'à l'autre bout, à Buffalo... Sa mère allait très mal. Pas qu'il s'inquiétait, si ? Jack avait un cœur ? Sa mère n'avait pas été réellement présente dans sa vie, mais... voilà, ce n'était pas leur alcoolique de père... Bien qu'il ait été violent, il l'avait été surtout envers leur mère... Si ce n'était pas injuste ? Il était alcoolique et ce n'était pas lui qui avait un cancer. Après toutes ces années, il n'avait pas encore le cancer du foie. Lui ? Avoir des idées noires ? Mais bien sûr que non !

Et comme maintenant, il pouvait tourner en rond, seul face à lui-même... Il ne pouvait que s'allonger sur son lit, à attendre patiemment les résultats... Le temps allait être long, mes amis!

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cancre qui n'apprenait pas ses leçons [Maÿlis] [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Transports :: Aéroport-
Sauter vers: