CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Jeu 22 Sep - 21:08

Un tournant dans une vie...



Jack Rider – Maria Geits


Il y a des jours ou tout va mal ou tout va bien, vous savez ces jours où soit vous détruisez votre voiture en même temps que vous faite tomber les clés dans la bouche d’égout, ou ces jours où vous gagnez au loto en même temps que vous tombez sur l'homme parfait. Et bien aujourd'hui pour Maria ce n'était pas la journée poisse mais la semaine poisse... D'un, Mady sa mère adoptive, l'avait officiellement légué le bar, le Cozzy's, ce lieu de fête qui été apprécié par beaucoup de monde. Pas que Maria était triste mais elle avait peur d'être gérante alors qu'elle n'avait jamais fait d'étude de sa vie, elle se retrouvai patronne... Deuxièmement, la rouquine avait remarqué que la caisse du bar se vidait plus vite que la boisson qui était consommée, ce qui ne rassurait pas du tout la jeune femme car cela voulait dire qu'il y avait des voles... Jack, le barman maboule et complètement accro aux femmes et aux hommes, ou Senya, la serveuse qui était là depuis quelques mois maintenant. Maria savait très que Jack n'était pas le responsable, elle le connaissait depuis quelques temps et elle avait confiance en lui... Il ne restait donc qu'une personne.

Dans la suite des malheurs de Maria, il y avait les petits monstres dont elle s'occupait... La troisième connerie qu'elle avait eu dans la semaine était la perte d'une personne chère à ses yeux, non pas un mort mais une démission. La jeune Orianna qui allait sur ses 2ans commençait à ressembler à son grand frère, attrapons tout ce qui est à hauteur et faisons le tomber pour qu'il s'écrabouille... La nourrice est donc partie en dépression et maintenant c'était Mady qui s'occupait de ces 2 fous. La nourrice lui manquait bizarrement. Voir les 2 schtroumpfs sauter partout chez sa mère adoptive alors que elle se faisait disputer si elle s'asseyait sur les canapés plastifiés c'était dure.

La dernière et plus dure des nouvelles de la semaine est venue du frère de Maria, Lucas, père des 2 monstres. Car oui Alexander et Orianna n'étaient pas les enfants de la rouquine mais juste le neveu et la nièce de cette dernière. Leur mère décédée dans un accident de voiture et leur père étant militaire, Maria est devenue la tutrice non légale de ces 2 gamins. Le faite était que Lucas n'assumait plus du tout le rôle de père depuis la mort de sa bien aimé et il ne voulait plus voir ses enfants. La rouquine croyait qu'il allait revenir d'Arabie ce week end quand même pour les récupérer mais il avait appelé et avait juste dit qu'il ne pouvait pas revenir avant 1mois.

Aujourd'hui, un samedi et donc avant dernier jour de la semaine qui ne pouvait pas être pire que les autres jours... Maria était au bar et plus exactement sur scène, devant un piano qui servait de table à tequila... La rouquine tellement désemparé avait sortie la bouteille des dépressifs et s'amusait à jouer la musique qu'on entend a chaque enterrement avec une main ou plus exactement un doigt, son autre main trop occupé avec le verre d'alcool. Si quelqu'un venait à rentrer dans le bar, il pourrait croire que Maria était au bord du suicide, mais non elle était juste entrain de penser aux pires choses qu'elle pouvait faire subir à Mady, Orianna, Alexander, Senya et Lucas. C'était presque sadique la façon dont elle appuyait sur les touches, une vraie folle avec un verre à la main, 38 ans, bientôt la quarantaine, toujours pas marié, toujours pas de vrais enfants à elle, oui elle avait le droit d'être ou de devenir folle. Manquait plus qu'on lui annonce que Jack se mariait avec une femme et qu'il allait partir à Miami car il avait gagner au loto, à non Maria était pas d'accord la dépression elle veut lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Ven 23 Sep - 22:30

Va-t-on dire que c'était la semaine du grand changement... Mady, sa patronne venait de léguer le majestueux Cozzy's à Maria. Ca lui tombait sur les épaules sans vraiment qu'elle s'y attende... Mais elle saura le gérer. Ce n'était pas le souci. Madeleine était une grande femme que Jack admirait beaucoup et appréciait beaucoup et elle savait toujours ce qu'elle faisait. Elle donnait l'impression qu'elle savait toujours tout sur tout, comme si elle était une folle voyante. Mais c'était un peu dans l'imagination de ce cher barman... Ce n'était pas à lui, seulement âgé de 28 ans qu'il allait pouvoir à gérer un truc pareil... Oh, ça ne faisait que trois ans qu'il était ici et il ne pouvait pas être plus qu'heureux comme ça avec son petit job tranquille. Enfin, tranquille, c'était vite dit avec deux énergumènes telles que Madeleine et Maria avec qui il aimait bien charrier.

D'ailleurs, il y en avait une troisième : Senya. Une très belle femme d'ailleurs, avec qui, il n'avait pas pu s'empêcher de la draguer.. Mais elle semblait l'avoir remis à sa place, cette nouvelle serveuse. Elle avait un caractère à elle, bien qu'un peu simplette. Peut-être trop. Au moins, elle faisait son job... Et apparemment, un des soucis du moment, c'était qu'il manquait de l'argent en caisse. Bizarre, non ? Bien que Jack n'était pas du genre à balancer, mais il avait regardé Senya d'un regard interrogateur. Bon, il y avait peut-être une explication à tout ça, … mais comme c'était fréquemment, ça ne pouvait pas être un incident. C'était soit lui, ou soit elle... Et ce n'était pas lui et il n'avait pas l'attention de se faire enquiquiner pour une chose qu'il n'avait pas commis. Il tenait à garder son job... Il avait déjà assez galéré pendant un sacré moment de job en job jusqu'à avoir une vie correcte et stable... Senya, t'es une vrai garce !

Bon, c'était samedi. Le jour avant le seigneur... Ou presque... Enfin, ils étaient dimanche mais comme Jack n' était pas rentré pour dormir, donc pour lui, le jour n'était pas le suivant s'il ne s'était pas levé de son lit. Le service était terminé. Le bar était fermé. Et Jack était occupé à jeter les bouteilles vides après avoir trier un peu tout ça... Il revient dans l'arrière-salle avant de revenir dans la grande salle principale à entendre les piètres notes du piano... Qu'il ne fusse pas étonné de voir Maria, et ce, pas en solitaire. Oui, avec la meilleure amie qui n'était autre qu'une bouteille d'alcool.

Tu comptes nous composer une marche funèbre ?

Ouais, tout semble tout aussi dépressif tout ça... Jack récupéra un verre derrière le bar puis monta alors sur scène et bien sûr, en voyant sa belle tequila sur le piano...

Franchement, t'as choisi la meilleure, tu sais ça ?

Et ouais, il fallait qu'elle se mette à boire avec sa boisson favorite... Etait-ce parce que c'était vraiment le jour du seigneur ? Il s'assit à côté de Maria, sur le banc du piano, se servit aussi un verre... et fit d'un air un peu plus sérieux tout en reposant la bouteille sur l'instrument de musique.

Je sais que tu aurais voulu que ton frère vienne ce weekend...

Il ne pouvait que se douter que c'était le cas... Comme il savait qu'elle s'occupait d'Alexander et d'Orianna maintenant et qu'ils n'étaient que seulement âgés de 5 et 2 ans... Si ce n'était pas triste... De voir que leur mère était morte et que leur père était à l'autre bout du pays... Jack se mettait à penser aux siens et se disaient qu'il avait bien de la chance à côté d'eux, non ? Une mère qui ne faisait attention à rien et un père alcoolique... Bon... Mais eux, les deux petits, avaient de la chance d'avoir une super tata !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Sam 24 Sep - 11:01

La soirée avait été dure et Maria n'avait pas pu avoir Senya à l'oeil, elle aurait peut-être du demander à Jack mais ce dernier l'avait sans doute fait d'instinct, faudrait qu'elle lui demande. Une chose était c'est que cette nuit, la rouquine voulait la paix, un temps de pause pour ne plus penser à rien, oublier les problèmes. Maria avait commencé cette pause dès la fermeture du bar, elle s'était déjà vider la vodka entamé dans le bar, par chance ce n'était qu'un fond et maintenant elle entamait la tequila, que voulait-telle ce prendre une cuite monumentale pour oublier tous les problèmes ? Elle savait que ça ne marchait pas.

Pour une femme qui avait toujours été un peu solitaire, Jack était le seul avec qui elle aimait parler et se confier, avec Madeleine se n'était pas facile, elles étaient trop proches. Maria entendit l'homme, lui parler de marche funèbre, il avait pas tord et ces notes étaient destinées à une personne en particulier ou peut-être 2. Senya en premier car si la rouquine perdait le bar à cause d'elle, elle en ferait de la cher à pâté pour crevettes... Puis pour Lucas qui l'avait abandonné, elle et les enfants... Il y avait de quoi partir en dépression.

- Oui, je compte aller à plusieurs enterrements...

La voix de Maria était froide, elle devenait presque sadique, jouir de la mort c'était pas super, faudrait qu'elle revoit ce qui était le plaisir, Jack allait l'aider pour cela elle en était sur. Qui de mieux que l'homme qui jouissait des plaisirs de la vie et en aillant que faire de ce que les autres pensent ? Oui c'était la bonne personne et la rouquine pouvait conter sur lui.
Maria appuya un peu plus fort sur les notes graves avant de s'arrêter et de se tourner vers Jack, qui avait la bouteille en main. La rouquine regarda son verre qui était dans sa main, vide... Comme sa tête. Elle le tendit vers Jack pour lui faire comprendre de remplir se trou par un breuvage des plus délicieux et des plus mortel pour le mal de crâne du lendemain. Maria était vraiment folle.

- Je sais et puis c'est notre petite sœur, pour la déprime j'ai besoin d'elle et de toi.

Maria eu un petit sourire, face à cette déprime, la tequila, petite sœur de Jack et elle, la vodka, la tante qui te fou une claque, le whisky, l'oncle des bonnes choses, le Ricard, cousin du moment détente et la bière, le bébé de toute la famille qu'on aime et qu'on protège. Oui le bar de Maria était vraiment une grande famille, par contre les réunions familial finissaient souvent mal.
Jack venait d'entamer le sujet, c'était partit pour le moment « parler à cœur ouvert »... Maria ne souriait plus du tout, elle bu une gorgée de son verre avant de ce tourner vers Jack.

- Il ne veut plus venir, il ne veut plus voir ses enfants... Cet idiot croit que si il les voit et bien il verrait Alyson ! Alex' ne parle plus et Orianna demande sa mère, moi je dois faire quoi dans tout ça ?

C'est vrai Maria était complètement perdu, elle n'avait jamais eu d'enfant et elle se retrouvait avec 2 d'un cou, on ne devenait pas maman comme ça d'un claquement de doigt, surtout que la rouquine ne désirait pas d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Sam 24 Sep - 19:48

Il ne suffisait pas d'entendre seulement sa voix pour savoir que ça n'allait pas super fort et Jack avait raison de s'inviter à la fête. Aller à plusieurs enterrements, elle devait avoir plusieurs personnes dans le collimateur. Soit, le premier était son frère, ce qui était des plus logiques... Puis après qui ? Mady ? Sans aucun doute la Senya... Ou peut-être si on incluait aussi le banquier. Qui savait ? Plus on était de fous, plus on riait dans ces moments-là...

En tout cas, la bouteille en main, il finit par servir le verre de Maria qui était vide... Même sans rien dire et sans rien demander, de tendre son verre, ça voulait tout dire et pour se faire servir d'un tel liquide pareil, on ne se faisait pas prier. C'était drôle de considérer tel alcool comme un membre de la famille.

Dans ce genre de famille, on est plus fort ! Répondit-il en levant son verre.

Il précisa bien sûr « ce genre » de famille où régnaient l'amitié et la sincérité... Bref, Jack ne pouvait qu'écouter ce que Maria avait réellement sur le coeur, ce qui la pesait vraiment... La voilà qu'elle se trouvait avec deux enfants sur les bras, elle ne pouvait pas remplacer leur mère et encore moins leur père. Elle ne pouvait pas assumer les deux rôles à la fois...

En tout cas, bien que Jack pouvait bien penser ça, il ne saurait même pas s'occuper d'un bambin... L'idée d'être père un jour ne l'effleurait même pas l'esprit. Il n'avait point envie de s'attacher, de se caser... fonder une famille.. Comme si ça pouvait être une prison... Il n'avait pas spécialement eu de meilleurs modèles : ayant une mère non attentive et un père alcoolique. Ca faisait un très joli tableau. À coté de lui, Maria semblait perdue et Jack n'avait pas spécialement la réponse à tout ça... Ou si, en partie.

Tu ne peux pas assumer toute seule le fardeau et les responsabilités de Lucas... Le mieux serait de penser à leur bien-être aux enfants...

Mais comment ? Là, c'était la question... et c'était ce que préoccupait Maria en premier lieu.

Ils ne sont pas spécialement stupides... Il faudrait pas spécialement leur cacher ?!

Le pire, c'était que c'était vrai puisqu'ils sentaient toujours tout et voyaient toujours tout.

On ne nait pas pour être parent mais apparemment, ça s'apprend... C'est ce qu'on m'a dit...

Il but une gorgée de son verre... Bref, ce qu'il venait de dire n'était pas forcément ce qu'il y avait de plus rassurant et il ne paraissait pas spécialement convaincu de ses dires puisqu'il ne l'avait pas démontré lui même, il ne le vivait pas et il ne comptait pas avoir d'enfants, donc c'était facile à dire qu'à faire.

Ca ne s'invente pas d'être parent comme ça même si je sais que tu ne veux pas prendre cette place. Fais juste de ton mieux...

On ne dirait pas comme ça mais derrière son apparence, ça arrivait à Jack d'être tout aussi sérieux et de sortir de choses intelligentes et philosophiques... Même si on pouvait facilement le prendre pour un clown ou un idiot parce qu'il se lâchait facilement... Il n'aimait pas s'attacher et montrer son côté « nounours » au monde entier. Il avait son égo et sa fierté.

Y'a une touche là-dedans que tu n'as pas utilisé ?


Question à la con mais voilà. Il était intrigué par ce clavier et comme il voulait participer, hein... On avait besoin de lui alors... Il posa son verre sur le piano qui servait très bien de table puis se concentra alors sur ses quelques touches. Jack n'était pas spécialement un musicien en herbe. Il ne savait pas chanter et ne savait pas spécialement jouer un instrument.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Sam 24 Sep - 21:38

Dans ce style de famille, le plus fort c'était le caractère, ils ont du charme, un bon tempérament et en plus ils savent comment vous parler... Oui Maria parlait bien de l'alcool mais en plus de Jack... De Jack ? Oui il avait du charme c'est vrai mais elle n'avait pas le droit de penser ça c'était horrible, c'était à cause de l'alcool, la rouquine ne pouvait pas penser son ami pouvait être attirant. Il l'était c'était sur mais quand même fallait pas penser ça de Jack. Fallait vraiment que Maria arrête de regarder tous les hommes et d'avoir juste des cous d'un soir car là son cas empirait. En même temps elle voulait faire une pause et penser à autre chose que les emmerdes... Oui ! Avec un petit sourire elle leva elle aussi son verre comme pour trinquer.

- A notre petite famille !

Ca partait loin, car considérer des bouteilles d'alcools comme les membres d'une famille c'est vraiment qu'on devenait grave ou alcoolique... Non Maria ne se marierait pas avec Vodka ou Whisky, pourquoi pas pendant qu'on y était avec Mister cocktail ? Fallait l'achever, laisser souffrir une bête c'était inhumain...

En plus voilà que Jack devenait sérieux, c'est pas son petit verre de tequila qui à pu le mettre aussi mal, le Cozzy's était vraiment un asile psychiatrique. Il ne manquait plus que des messieurs en blouse blanche entrain de pousser des fauteuils roulant avec des personnes dedans qui se croiraient dans un caddie sur un parking d'un supermarché. Oui bah Maria devait vite faire ses valise et rejoindre les messieurs en blouse car là son cerveau venait de péter un câble tout seul.

- Jack... je ne peux pas leurs dire, ils sont trop jeunes

Même si il n'avait pas tord, Maria avait peur de leur dire, Orianna n'avait que 2ans et Alex' était dans l'innocence, elle ne voulait pas briser ça même si elle aimerait leur dire la vérité. La rouquine était vraiment pas prête pour être mère et elle n'avait jamais voulu l'être de peur de ressembler à sa mère. Jack lui disait en plus que ça s'apprenait, Maria n'avait jamais été bonne en cour, c'était celle qui faisait les bêtises et provoquer les profs, comment faire ? Ce n'était pas pour rien qu'elle avait arrêter l'école et s'était mit à travailler au bar, le Cozzy's était toute sa vie.
Jack lui faisait vraiment peur à être sérieux et tellement vrai, ses paroles l'avait calmé mais ne l'avait pas rassuré pour autant. Maria pouvait vraiment conter sur lui et il savait aussi qu'il pouvait conter sur elle. Tous les 2 n'avaient pas une vie très facile, et leurs familles ne les aidaient pas, à par la famille alcool...
La rouquine regarda Jack avec un petit sourire idiot, elle bu une gorgée de son verre et le posa par la suite. Elle avait besoin de changer de sujet et de plus Jack lui faisait peur, fallait qu'elle le remette à sa place.

- T'as pris des cours d’intelligence par correspondance ?

Maria se mit à rire toute seule à sa blague idiote, c'est vrai elle n'avait jamais vue Jack aussi sérieux, quelque fois peut-être mais pas souvent et en tout cas pas si... vrai. La rouquine aimait le charrier et en plus ça allait empirer avec le cou du piano, elle lui montra le coter droit où il y avait les note les plus aigu. La Do particulièrement, la plus horrible des touches, celle avec laquelle on pouvait tuer des oreilles. Maria le regardait d'un air désemparer et presque à apeuré, elle bu le fond de son verre prête au massacre.

- Ne me massacre pas le piano s'il te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Dim 25 Sep - 10:30

C'était vrai que pour leur âge, ils étaient beaucoup trop jeunes. Ils avaient 5 et 2 ans et comment leur expliquer une telle chose pour qu'ils comprennent et sans qu'ils soient blessés. Ils doivent rester innocent … Et c'était un vrai problème. Jack regardait ça d'un oeil objectif et ce n'était pas ses propres enfants à lui. Pas qu'il n'en avait rien à faire... Oh non !

T'imagines déjà quand ils rentreront dans l'adolescence ?


Parce que c'était bien beau de leur cacher mais c'était souvent à l'adolescence où c'était la rébellion. Bien que sa soeur Elyse avait eu l'effet contraire que lui, mais Jack faisait le mur, n'écoutait rien en cours et s'était foutu à l'alcool et cigarette, enfin si ce n'était que de la cigarette... Bref, là, c'était différent, bien que Maria avait bien l'air de flipper, elle s'en sortira bien et elle leur donnera assez d'attention, elle avait eu Mady en modèle...

Ces gamins ont la chance d'avoir des gens qui se soucient d'eux.


C'était tout. C'était la meilleure des conclusions que Jack pouvait faire... Et sur ce, ça méritait de boire un coup... Et en plus, le fait qu'il soit tout aussi sérieux, ça pouvait faire peur ou même surprendre son entourage. Il montrait très rarement cette facette à son entourage, il fallait vraiment croire qu'il fasse une confiance extrême et il fallait croire que ce soit tout de même réciproque... Jack ne put s'empêcher d'échapper un rire.

Non, j'en ai pris dans une maison de retraite grâce à leur minitel....


Comme si Jack pouvait aller trainer chez des vieux et tout... C'était limite s'il ne préférait pas passer son temps accroché à l'antenne du toit – s'il y en avait une – pour fuir cette Enfer ou se faire électrocuter lors d'un orage.

Non, je ne deviens pas nécrophile...

Bon, là, c'était sérieux, il n'y avait pas de respect pour les vieux mais s'attendant à un humour de Maria, il avait préféré la devancer... C'était juste des précautions... Comme Maria qui le prévenait de pas massacrer son piano... Sur ce, Jack ne put s'empêcher lui aussi de finir son verre et il récupéra de nouveau la bouteille pour remplir les verres, pour la seconde fois... Il faisait chaud et il faisait sacrément soif d'un coup... Truc de fou !

Oh ! Ca ne peut pas être pire que ta marche funèbre...


Posant la bouteille et toujours un verre dans une main, il commença à taper sur une touche … et c'était vraiment dans les aigus... Limite si ce n'était pas un cri au fond de la nuit, au milieu des chauves-souris qui volent... Bref, en tout cas, elles avaient raison de fuir.

Ah! M**de ! Je ne pensais pas trouver pire !

Il tourna la tête vers Maria pour la dévisager, enfin surtout pour lui faire un petit sourire, certes un peu con. Non mais si c'était pour devenir n'importe quoi autour d'un piano...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Dim 25 Sep - 21:08

Jack ne l'aidait pas du tout en faite, il n'était pas entrain de la rassurer, il empirait les choses, Maria était entrain de paniquer en pensant que Oriana et Alex' rentreront un jour dans la phase « gros chieur ». Juste d'y penser ça donnait des frissons à la rouquine, supporter 2 adolescents c'était comme supporter 2 Jack... Non c'était pas possible pour Maria, elle n'allait pas pouvoir tenir, ça serait horrible. De toute façon si c'est 2 petits monstres rentraient dans cette phase, elle appellerait Jack pour les remettre à l'ordre... Non plutôt Mady en faite. Car venait de le dire le jeune homme, beaucoup de gens se souciaient de ces 2 enfants, alors ils pourraient peut-être s'entraider même si Maria savait que Jack ne voulait pas de bambins courant dans tous les sens.

De plus en plus Maria se disait qu'elle éloignerait les gamins de Jack, elle ne voulait pas les retrouver avec ce fou dans une maison de retraite... La rouquine n'en pouvait plus, ce type était complètement maboule, il avait une araignée au plafond et elle n'était pas petite... Après les mamies, le minitel et le nécrophile ça sera quoi ? Que son dentiste serait un kangourou en string de panda !!! Elle allait, elle aussi devenir folle à cause de lui...

- Mais tu te rend contre la tonne de conneries que tu sors en moins 2 secondes ?!

C'était vrai quoi, il arrivait à en sortir de la bêtise au point que ça faisait peur mais Maria ça l'a faisait bien rire... Elle savait que c'était le tempérament de Jack à balancer de l'idiotie mais ce soir il partait loin et ça lui faisait du bien maintenant qu'elle y pensait. La rouquine avait complètement oublié sa peur de la crise adolescence des 2 monstres, d'ailleurs faudra qu'elle demande à Jack comment avait été la sienne. Celle de la jeune femme avait été assez rapide car elle était rentrée dedans quand son père était décédé et donc avait dû très vite grandir pour s'occuper de son petit frère.

Jack voulait se lancer dans le piano, bon bah Maria savait déjà que ses oreilles allaient souffrir, elle se doutait qu'il n'avait jamais fait de musique ou même juste du solfège et que en plus le piano avait plusieurs notes mais pas du tout de même gamme. En conclusion, Jack allait faire un massacre et Maria allait devoir supporter tout ça.

- Bon bah vas y mon coco...

Maria savait très bien que sa marche funèbre était pas au top mais elle savait que ça serait toujours mieux que ce qu'allait nous faire Jack. Elle espérait qu'une chose, c'est que le piano ai un gros bug et que plus aucun son ne sorte mais pour cela aurait fallu qu'un monsieur passe dans le piano entre le moment que Maria est jouer et là, et qu'il est couper toutes les cordes à l'intérieur. Alex' serait peut-être utile en faite...

Le traître... Jack devait tout suite oublier une carrière dans le piano, sinon le monde était foutu. Il arrivait à rendre une touche pire qu'elle l'était mais comment qu'il faisait. Sa marche funèbre ressemblait maintenant à du Mozart. Maria attrapa la main de Jack pour qu'il évite de rappuyer sur une touche.

- Si t'as trouver pire, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine... T'es le mammouth dans la maison de barbie !!! Barbie vient de se faire aplatir !

Le verre de Maria était vide et elle avait besoin de se remettre de ses émotions, Jack était un fou. Elle se reservit un verre et bue une gorgée avant de ce dire qu'il était temps de remettre Jack dans le droit chemin.

- Bon approche toi et tu touche plus au coter aigu donc tout le coter qui est chez toi. Tu pige ?

Oui car Maria n'était plus très clair dans ses phrases, l'alcool la chauffait vraiment et le cerveau se déconnecté de plus en plus. Jack ne devait plus toucher au coter droit, là où il était. La rouquine prit une petite respiration et se tourna vers le jeune homme avec un sourire moqueur.

- Tu vas juste appuyer sur les notes qui sont en face de moi et à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Dim 25 Sep - 21:53

Oh ! Ouais, il savait la tonne de conneries qu'il pouvait dire à la seconde et c'était du lourd. Il était doué pour ça... De toujours jouer au yoyo, de parler d'une situation aussi grave, aussi glauque rien que pour déstabiliser une personne puis venir à une situation plus ou moins drôle rien que pour faire oublier ce qu'il venait de dire auparavant et puis pouf, parfois, il revenait à la charge. Comment être tout à fait sérieux avec lui ? C'était dans sa nature et son tempérament.

Voilà que Jack se mettait à rire à la réplique de Maria qui se mettait à parler d'une histoire de Mammouth, de Barbie... une histoire d'animaux et de blonde et lui que dans sa tête, il n'avait que l'image d'un accouplement sauvage entre deux personnes... Il se mit à rire à ne presque plus en finir.

Et c'est moi qui sors la tonne de conneries en moins de deux secondes ? T'as du lourd toi aussi dans la tonne....

En plus si on partait sur l'éléphant... Nom d'un mammouth, on pouvait partir sur du cinq tonnes faciles...

Je comprends mieux de quel enterrement on parle alors... Adieu Barbie...

Ah non mais là, ca s'aggravait. Etait-ce son état naturel ? Ou l'alcool qui l'aidait ? Bien que normalement, il était du genre à très bien tenir l'alcool, on ne savait jamais très quand il pouvait être bourré. Même si déjà après les verres qu'il avait bu, il pouvait déjà ressentir une certaine chaleur l'envahir. Bon, pendant que Maria se resservait d'un verre, lui, au lieu de se faire chier de faire du même, il prit carrément la bouteille et y but directement une gorgée... C'était beaucoup plus simple à se faire chier à se remplir le verre à chaque fois quand celui-ci était vide... Et qu'on devait à chaque fois s'il était à moitié vide ou à moitié plein alors que c'était pareil. C'était toujours un truc pour les optimistes ou les pessimistes, enfin tout cas, il en voyait pas mal en soirées même si la plupart venait ici pour s'amuser.

Sur ce... Il fallait qu'il ne touche plus aux touches qu'il avait devant lui, mais ceux qui étaient devant Maria, c'était ça ? Ouais, Jack avait pigé. Enfin... il s'arrêta deux secondes comme s'il cherchait à comprendre s'il avait vraiment pigé. En tout cas, il reposa la bouteille puis...

Fais-moi donc voir tes touches...

Ouais, si n'avait pas une pensée perverse, c'était limite si on n'y apportait pas un double sens qui porterait vraiment à confusion, comme quand on avait comme sujet de conversation « les boules »... Sur ce... Maria ne semblait plutôt pas se décaler, Jack se pencha un peu plus vers elle, pour essayer d'appuyer sur les touches graves... Et limite s'il n'était pas tenté à toucher celle qui était tout au fond rien que pour le fun... Et en voulant aller la toucher, il était de plus en plus proche de Maria... il pouvait aller jusqu'à sentir son odeur, son souffler sur lui... Leur visage étaient de plus en plus dangereusement prêt... Jack finit par détourner son regard sur elle, après avoir déposer une main sur les touches, ce qui avait fait presque un bruit sourd mais... comme si ça ne pouvait pas le perturber. Il ne détacha pas son regard de Maria, c'était grave, docteur ? A se demander s'il n'y avait pas l'effet de l'alcool ou non, mais c'était comme s'il avait cette envie de l'embrasser... Bien sûr, en arrivant ici, il ne s'était jamais mis à l'idée d'aller coucher avec elle... C'était sa patronne... Et aujourd'hui, il y avait comme une amitié qui s'était installée. Ils n'étaient pas que de simples collègues de boulot, il n'y avait pas cette hiérarchie... Ils étaient amis, c'était tout et ca s'arrêtait là... Il n'y avait pas à penser plus loin même si Jack devait avouer que Maria était une belle jeune femme et qu'elle était bien foutue pour son âge... Pas qu'elle la trouvait vieille mais elle avait dix ans, son aîné... Donc.. Elle devrait être déjà caser, c'était du gâchis de passer à côté... Vraiment...

Est-ce que je t'ai dit que... t'avais de beaux yeux de... biche ?

Ouais, vraiment, il n'avait pas trouvé mieux... Mais il devint un peu plus que sérieux... Jack avait un regard très expressif... Limite, s'il ne passerait pas une main dans les longs cheveux roux de Maria pour finir par la déposer sur une de ses joues.

T'es une magnifique femme, Maria... Comment on peut passer à côté de toi ?

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Dim 25 Sep - 23:07

Voila que Jack relançait la faute sur Maria, non elle ne disait pas plus de connerie que lui, de toute façon ne pouvait pas faire pire que lui, comme le piano. La rouquine en disait que quand elle était bourrée... C'était peut-être donc le cas là... Non elle en disait aussi sobre. Mais Jack restait le pire entre eux deux, dans la soirée c'était lui qui en avait le plus lancer.
C'était sur en tout cas que là maintenant, on lui parlait des gamins, elle n'aurait pas peur car Maria était dans un état, si Jack était pas bourré bah elle, elle avait un sacré cou dans le nez.

- Ecoute mon vieux moi au moins je vais pas voir les nécromanciens pour jouer à qui aura la plus longue...

Il faut que préciser que là, Maria voulait tout simplement dire, « Je ne vais pas voir les plus vieux pour avoir du plaisir au lit ». Ce qu'elle venait de dire, n'avait rien avoir avec ce qu'elle pensait, d'ailleurs elle ne comprenait vraiment pas pourquoi Jack parlait d'enterrement pour Barbie... Fallait voir le bon coter des choses...

- Pas grave... Ken sera pour moi...

En manque d'homme notre Maria ? Peut-être... Elle avait Jack pas très loin, si vraiment elle avait besoin de présence masculine chez elle. Non mais c'était quoi cette pensé ? C'était super pervers. Pas plus que ce que venait de dire Jack. De quelles touches il parlait ? Ah oui le piano, c'est vrai que la rouquine était entrain de faire une petite leçon particulier à Jack. Fallait quand même faire gaffe car elle avait ses touches à elle pas très loin. Ah oui et son verre, car Jack c'était rapproché il pouvait voler vue dans l'état qu'elle était, et puis lui n'était pas mieux vue comment il avait bu à la bouteille. Maria aurait peut-être du faire pareil dès le début, non la bouteille se serait vider trop vite sinon.

La rouquine rêvait ou Jack était très près d'elle, bon les touches du piano qu'elle avait autorisé au jeune homme d'utiliser était près d'elle c'était vrai mais quand même. C'était horrible, la sensation de chaleur dans son bas ventre était apparu tout suite quand elle eut sentit l'odeur de mâle près d'elle. La tequila s'était aphrodisiaque ? Non car franchement Maria avait une forte attirance d'un cou pour Jack qui se rapprochait de plus en plus pour toucher les notes... Il le faisait exprès c'était pas possible sinon... Voila quand plus il la regardait dans les yeux maintenant, la rouquine ne fit même pas gaffe aux notes graves qui sortis du piano, non elle était trop occuper à se mordre la lèvre. Son cerveau devait être en mode off car elle n'avait plus aucune penser cohérente. Elle avait qu'une envie maintenant c'était de sauter sur Jack et l'embrasser sauvagement, voulait-il faire le mammouth et elle Barbie ? Peut-être vue ce qu'il venait de sortir.

- Chez mamie prend des cours de drague... Mais je peux faire la gazelle.

Traduction, dans sa maison de retraite, Jack devrais prendre des cours de romantisme car biche c'était pas très glamour. Par contre la suite voulait dire ce qu'elle disait, Maria voulait bien faire la gazelle. La rouquine n'osait pas trop bouger mais la chaleur qui la prenait lui donner de plus en plus envie de ce coller contre Jack... Pas très logique.

- T'es à coter passe moi dessus.

Pas besoin de traduction et pas besoin de plus de mot... Non... D'un geste lent Maria déposa une main sur la joue Jack, pour doucement la faire glisser derrière la nuque et le rapprocher. Son souffle était saccader et la jeune femme savait qu'elle n'allait pas faire marche arrière, oh ça non... Son autre main vint glisser le long de la cuisse de Jack, si il ne comprenait pas se qu'elle voulait bah là elle était morte.

- Fais Ken...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Lun 26 Sep - 20:12

Jack se mit à froncer les sourcils. C'était lui qui avait trop bu pour ne pas comprendre le délire ou c'était vraiment qu'il ne comprenait pas le délire. D' habitude, pour lui, un délire avait un sens... il comprenait toujours tout... Mais là, sa phrase... Hum, non ! Il essayait peut-être de mettre les bons mots de Maria dans l'autre mais ça serait lui donner un mal de crâne pour trouver le sens, surtout vu l'heure qu'il était, franchement, ce n'était pas le moment de jouer et de trop lui demander... Et en plus, si on parlait de Ken ? C'était qui le Ken ? Lui ? Non, il était le mammouth qui avait écrasé Barbie...Donc excusez si Jack ne percutait pas toute suite s'il ne faisait pas le lien entre Ken et lui, car sérieusement, il n'avait rien en commun avec lui à part les muscles, mais ceux de Jack était beaucoup mieux... Et puis, il n'avait pas de gel dans les cheveux. Les cheveux plaqués, l'horreur... Jack préférait avoir une calvitie à côté et en ce moment-ci, c'était limite s'il ne passait pas une main dans ses propres cheveux rien que pour vérifier qu'ils étaient doux et soyeux. Non au fond, s'il n'était pas Ken, ça ne voulait pas dire qu'il pensait alors qu'il pouvait être un mammouth. Là, c'était certain qu'il n'avait rien en commun.... Sauf peut-être le fait qu'ils étaient tous les deux des mammifères ! Jack n'était pas aussi poilu que ça puisqu'il était presque imberbe et il ne fallait surtout pas oublier que ce genre d'animal poilu n'existait plus. Hein ? Selon les dires de Maria, il fallait qu'il apprenne des cours de dragues ?

Pas besoin... Quand je passe, tout trépasse...


Il fallait l'avouer... Même s'il niait totalement que ça lui arrivait de se prendre des râteaux.. Chose qu'il se fichait pas mal même si sur le coup, son égo prenait un peu cher mais il arrivait facilement à passer au-dessus... Mais passons, en étant drôlement proche de sa patronne, Jack n'avait pas conscience de la distance qu'il devrait mettre... Ca ne lui traversait même pas l'esprit. Les circonstances faisaient qu'il avait bu, qu'il avait en face de lui une de ses faiblesses : les femmes. Et elle, non plus n'avait pas l'air d'avoir toute sa tête. Jack était un coureur de jupon et Maria,...ben Maria n'était pas spécialement pour les relations stables. Depuis que Jack la connaissait, il ne l'avait jamais vraiment vu avec un homme... Et comme ils semblaient bien proches pour jouer les commères, … elle n'irait pas jusqu'à lui cacher des trucs, non plus... En tout cas, vu le contexte, il ne se fit alors pas prier lorsque Maria finit par passer une de ses mains de sa joue jusqu'à sa nuque... Il s'approcha d'elle pour alors toucher ses lèvres... puis finalement l'embrasser.

La main de Jack qui s'était incrustée sur la joue de Maria avait fini par descendre les courbes de la jeune femme, jusqu'à sa cuisse. Le baiser devenait de plus en plus fougueux et voilà qu'ils étaient partis ailleurs, ne pouvant s'arrêter... il n'y avait plus aucun contrôle, ils n'avaient plus du tout conscience, sous l'effet de ce saleté d'alcool. Tu parles d'une famille, hein ? Et Jack en avait sacrément envie.... Les mains de Jack se baladèrent de nouveaux pour passer cette fois-ci sous le haut de la jeune femme, prêt à lui toucher le ventre et à lui enlever son haut.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Sam 1 Oct - 8:51

C'était Maria qui venait de trépasser là, elle ne se contrôlait plus du tout, elle avait qu'une chose en tête, coucher avec Jack, son grand ami, tout de suite maintenant. Il était un expert avec les femmes (et les hommes) et comme elle ne voulait pas de direction durable, s'engager était la pire des choses. Maria voulait une vie de célibataire pouvant aller à droite comme gauche et sans tenir de promesse qu'elle savait très bien qu'elle ne tiendrait pas. En plus même si sa vraie mère avait été dans ses débuts une maman dès plus tendre et aimante, surtout avec Lucas, la rouquine ne voulait pas lui ressembler, surtout pas.

Jack s'était lancé, au plaisir de Maria, elle n'était pas dans le meilleur des états mais en tout cas tous ses sens étaient en éveilles et sentir les lèvres du barman sur les siennes lui donna quelques frissons bien prononcés. En plus les mains quelques peu baladeuses n'arrangeaient pas la donne... La rouquine allait bientôt ne plus se retenir, juste de sentir des mains expertes se balader sur elle était un pure bonheur. La fougue, la passion et l’érotisme ne faisaient pas bon ménage dans son corps, la rouquine perdait contrôle et c'est tout naturellement que la main qui était placée au départ sur la cuisse de Jack vienne se loger avec douceur et caresse en dessous du haut de son barman, dans le dos. Petit bée mole avec la rouquine c'est que quand elle partait comme ça aussi loin et dans un état d'ivresse, elle laissait des marques avec ses ongles, sans doute pas tout de suite mais partit sur cette lancer Jack allait se retrouver avec quelques griffures. Maria se colla un peu plus au barman, elle voulait le sentir de plus près mais les tissus commençais à la gêner, il fallait à tout prix qu'il enlève au moins se foutu haut. Jack avait peut-être lu dans ses pensés car la rouquine sentait une main passer sous tee-shirt à elle, une autre vague de frissons se fit sentir. C'était une chance que Maria est bu car sa raison essayait de venir l'embêter dans son cerveau, ce qu'elle ne voulait pas en ce moment, en plus pour dire quoi ? Que c'était mal de coucher avec son meilleur ami et collègue ? Ils se connaissaient depuis maintenant quelques temps et Maria savait très bien que pour les relations qu'ils avaient n'était pas durable. La rouquine couchait avec des hommes rencontrés un peu partout et dont ils savaient qu'il n'y aurait rien au retour à par une nuit de jambe en l'air. C'est vrai que ce n'était pas la même chose avec Jack, ils se connaissaient et savaient des choses sur l'autre que personne ne se doutait mais c'était pas pour autant que Maria allait s'arrêter.

C'était trop lent pour la rouquine et les tissus la dérangeaient franchement, on savait très bien que ce n'était pas une femme patiente. La main qui était resté sur le cou de Jack vint rejoindre l'autre qui s'était mit sous le haut, elle voulait lui faire comprendre qu'il fallait vite enlever tout ça, avant que elle aussi devienne une sauvage et lui arrache tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Lun 3 Oct - 14:52

Généralement, Jack ne profitait pas des gens bourrés. Il préférait rester sain d'esprit et ainsi celui de son partenaire également, rien que pour se rappeler de la nuit. Bien qu'avec tous les gens qui défilaient dans son lit, ça lui arrivait d'avoir la mémoire qui flanche alors en plus, s'il avait abusé de l'alcool juste avant.. Au final, il n'y avait pratiquement pas de différences. Sauf que là, non seulement il avait de l'alcool dans le sang, mais il ne couchait pas avec n'importe qui... Donc, même après avoir bu, le prénom de celle qui allait trépasser, il allait s'en souvenir.

Les mains baladeuses sur la taille de Maria, sous son haut... il ne put s'empêcher alors de lui enlever ce haut, lui faisant découvrir le début de ses formes. Et vu l'ampleur que ça commençait à prendre, ça se voyait que la chaleur grimpait rapidement... En tout cas, face à cette étreinte, ça ne pouvait faire que grimper le rythme. Quand Maria avait serré ses bras autour du coup du barman, Jack avait donc passé ses mains sous les cuisses pour non seulement la coller contre lui, mais pour la soulever et la faire asseoir sur le piano même... Tout en poussant la bouteille – bien qu'elle soit vide – et les verres... bien qu'ils tombent par terre, c'était pas grave. Ils n'avaient pas ça en tête et ils avaient strictement bien autre chose. Quand Maria était assise sur le piano, Jack retira lui même son tee-shirt, laissant alors découvrir son torse. Il ne fallait pas croire que Jack soit bien maigrichon pour son âge, lui qui entretenait généralement plusieurs fois par semaine son corps.

Bref, comme l'ouragan semblait venir par ici, c'était limite s'ils ne se déshabillaient pas tous les deux tout seul pour arriver à la fin finale. Au diable les préliminaires, non ? Le but n'était qu'assouvir le désir qui les démangeait, comme si tout était une question de vie ou de mort. Toujours assis sur le banc, il grimpa limite sur celui-ci pour finir par faire balancer Maria sur le piano, et que lui, s'allonge par dessus, sans vraiment l'étouffer. Il passa une main sur la ceinture de Maria pour le pantalon qu'elle portait et le lui enlever de suite... Et non, ne vous inquiétez pas pour le piano, il est très solide.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Ven 7 Oct - 23:04

Jack était dans le style a profiter de ces moments, de ces relations sexuelles, alors que Maria c'était tout le contraire, quand elle avait ce style de relation, c'était pour assouvir un besoin mais avec un cou dans le nez c'était plus agréable. Aucune culpabilité, aucune gêne et surtout l'esprit vide, ne penser à rien, ne pas se dire que ce qu'elle faisait était une bêtise monumentale, non elle en profiter au maximum. Souvent le lendemain Maria avait des trous noirs et ça ne la dérangeait pas, oublier le visage de l'homme avec lequel elle avait couché était mieux pour elle. Le sexe était pour elle un loisir et comme l'alcool à consommer avec modération, alors elle en profité comme elle le voulait.

C'était fou comment on pouvait partir très loin juste avec quelques verres et un cou de blues, en tout cas ça plaisait à Maria, d'un cou expert Jack lui enleva son tee-shirt, une bouffée de chaleur lui vint aussi rapidement que le haut enlever. Perdre tout contrôle était une chose que la rouquine adorait et en plus elle n'avait rien à faire, que demander de plus ? Alors qu'elle se décidait à prendre quelques initiatives, comme passer ses bras autour du cou de Jack pour ce coller plus à lui, elle se retrouva très vite soulevée dan l'air pour atterrir sur le piano, par chance le barman avait fait gaffe de tout enlever de dessus... Pour finir par terre, les verres il y en avait pleins en stock donc pas grave. Maria n'en pouvait plus de voir ainsi Jack, elle voulait qu'il la prenne maintenant, en plus voilà qu'il enlevait le sien de tee-shirt, la torture devenait un vrai supplice, comment ne pas craquer devant un homme pareil ? Fallait faire gaffe que la rouquine ne prenne pas goût de son ami car sinon elle lui demanderait sans doute d'enlever tous les soirs ses hauts et de lui faire l'amour.

Dans l'état qu'était Maria, cette dernière n'avait pas besoin de préliminaires, elle était prête et n'attendait qu'une chose, être prise par Jack. Ne pouvant plus attendre, elle enleva en moins de 2 secondes son soutient gorge, ça devenait presque sauvage... bah si ça ne l'était pas encore ? Jack pouvait avoir un pleine vue sur sa poitrine et elle ne pouvait montrer que désire. Alors qu'elle était encore assise sur le piano elle se retrouva coucher quand le mammouth vint à la faire basculer, elle savait très bien que le piano tiendrait mais là Maria craquer complètement. Elle passait ses mains sur le torse de Jack, elle se sentit joueuse d'un cou, certains hommes devenaient quelques fous quand une femme faisait frôler ses ongles tout le long du torse de son partenaire en passant par des endroits forts sensibles. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de la rouquine quand elle sentit des mains se poser sur sa ceinture, comme pour donner permission à Jack, elle releva ses fesses pour qu'il puisse faire glisser son jean, et peut-être en même temps son boxer, par dessus bord du piano. Elle allait très vite se retrouver nue et donc il fallait que le jeune homme la suive sinon elle n'aimerait pas ça. Maria fit glisser ses mains elle aussi vers la ceinture de Jack, et l'ouvrit avec doigter... Les jeux étaient fais rien de vas plus, en plus elle s'était coller à lui en se relevant un peu pour qu'il puisse lui enlever son bas... Dans le corps de la jeune femme il faisait plus 50°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Mer 12 Oct - 10:41

C'était presque la fête ! Bon, dans cet état, Jack ne savait pas ce qu'ils fêtaient de la sorte. Le non retour de Lucas? En même temps, vu dans l'emprise qu'ils s'embarquaient, il n'y pensait plus du tout. On disait souvent que le sexe pouvait être une chose très réconfortante ? Bien que Jack était plus que bien expérimenté, il n'aurait jamais pensé passer cette barrière avec Maria. Le prochain coup de blues, ils avaient intérêt à essayer le Ricard pour voir ce que ça faisait.. Mais de toute manière, l'alcool et le sexe seraient toujours de bonnes luxures... Même Jack évitait de faire des mélanges comme il n'était pas du genre à profiter de quelqu'un qui était bourré, sauf s'il était lui-même aussi : la preuve.

L'alcool le réchauffait mais en même temps, là, c'était pire. Surtout le fait que Maria enlève d'un coup son soutif, libérant sa poitrine... C'était du genre « Ne te fais pas prier, je m'offre à toi... Prends ! Prends ! » C'était toujours plutôt cool quand les femmes prenaient des initiatives, c'était toujours moins ennuyeux qu'une femme qui était plutôt du genre passive au lit. C'était toujours plus distrayant d'avoir des tigresses au pieu mais Maria rentrait dans la catégorie des lionnes avec sa chevelure rousse.

Le barman musclé lui enleva ces derniers remparts qu'elle portait sur elle. Les siens ne seraient pas tardés à être enlever aussi, par la même occasion... Il finit par prendre appui sur le banc du piano afin d'escalader à son tour. Ca serait peut-être mieux s'il était lui aussi sur le piano, et surtout au-dessus de sa partenaire. Ca serait peut-être un peu plus efficace pour assouvir son désir et son envie, cet appétit sexuel qui le démangeait... Heureusement que le bar était tout simplement fermé à cette heure et qu'il n'y avait plus personne qui pourrait venir en ces lieux et les surprendre... Et faire interrompre ce moment serait bien embarrassant dans tous les sens du terme... Et il ne fallait jamais interrompre un homme en pleine action.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Lun 24 Oct - 12:47

Si un jour on aurait dit à Maria qu'elle ferait l'amour avec, Jack, le barman de son bar, son ami, sur son piano et bien elle aurait rigolé. Quoi qu'on lui dise de toute façon là maintenant vue son état elle aurait rigolé... Heureusement qu'en ce moment il n'y avait pas besoin de mot, ça gâcherait tout. La rouquine détestait qu'on parle en faisant l'amour, c'est comme si l'homme avec qui elle faisait l'acte regardait la télé pendant une discutions des plus sérieuses. Connaissant Jack, Maria était sur qu'il n'allait pas s'arrêter pour aller tailler une bavette avec le voisin d’à coter, ils iraient jusqu'au bout de leur connerie comme d'habitude et ils assumeront. La rouquine s'en voudrait peut-être un peu au début mais elle savait qu'ils étaient consentants tous les 2 grâce à l'alcool car si il n'y aurait pas eu ce doux breuvage, ils ne seraient pas sur le piano entrain de faire des galipettes.

Maria était complètement nue maintenant, elle n'attendait qu'une chose c'est que Jack vienne car sinon elle n'allait plus répondre de rien, qui était déjà un peu le cas en ce moment même. Une boule au ventre vient la saisir quand le barman arriva sur elle, c'était loin d'être désagréable, c'était juste que le moment tant attendue allait enfin arriver. Quand Jack fut enfin à son niveau, elle passa délicatement ses mains autour de son cou pour le rapprocher d'elle, Maria aimait le contact. Quand il n'y eu plus aucune barrière pour ralentir l'acte fatal, la rouquine passa ses jambes autour des anches de Jack s'offrant à lui. C'est fou comment les choses viennent plus facilement quand vous n'arrivez plus à penser à cause l'alcool, du moins la tequila. Pas besoin de calculer chacun de vos gestes, de ce dire ce qui va se passer par la suite, aucun malaise dans la façon de faire, aucune honte d'être nue devant quelqu'un et aucune gêne de faire l'amour avec votre meilleur ami.

Ouverte à Jack, Maria savait que le moment qui allait venir allait être encore plus torride de ce qu'il y avait eu il y a quelques secondes, la chaleur allait s'intensifier et elle ne pourrait se contrôler, les mains placés dans le dos du barman allaient sans doute planter ses griffes dans la pas longtemps. C'était ça le souci quand on se contrôlait plus, on laisse des marques. Au moins il n'y aurait personne pour les prendre en flagrant délit de jouissance sur le piano... Oui car sinon plus personne voudrait jouer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Lun 24 Oct - 17:21

Précisément trois ans plus tard, peut-être jour pour jour, Jack était près du piano et commençait à s'amuser tout seul à appuyer sur chacune des touches de cet instrument d'une main. La seconde main était plutôt occupée avec une canette de bière. Oui, cette fois-ci, les seules différences, ce n'était pas la Tequila et ce n'était pas Maria qui faisait le remake de la marche funèbre... En plus, si c'était pour finir en beauté par la suite, c'était le cas. Jack se souvenait vaguement de cette soirée... mais les marques sur son corps, et de savoir comment était le réveil, oui, ça laissait imaginer ce que la nuit avait pu être... Une nuit chaude et torride, mais en tout cas, n'étant pas responsable, ou plutôt étant incapable de briser une amitié qui pouvait lier entre Maria et lui. Vous vous imaginez vous coucher avec votre patronne ?

Non, même s'il n'avait strictement pas envie de rentrer chez lui, Jack n'était pas en train de déprimer, va-t-on dire qu'il était le plus chanceux dans cette histoire. Il y avait sa soeur, Elyse, qui était à New York à ses côtés... Tout allait bien pour elle professionnellement, que demande le peuple ? Jack avait pu la présenter à Maria et le courant semblait plutôt bien passer. En fait, là, les deux seules personnes qui le pouvaient le préoccuper, c'était plutôt les deux gamins : Ashlee et Marwan.

Ashlee réagissait parfois bizarrement... D'ailleurs, Jack s'était même pris la tête avec elle car il avait caché qu'il hébergeait Marwan. Comme si c'était à lui de lui dire quoique ce soit, en plus, il ne voulait même pas se mêler des affaires entre Marwan et Ash'... D'autant plus qu'avant ça, elle était plutôt bizarre... En tout cas, il se retenait de dire quoique ce soit, comme s'il avait peur de faire une gaffe ou dire un truc que Marwan ne voudrait pas lui dire... Mais pourquoi il ne lui avouerait pas ? Est-ce qu'il lui avait parlé de sa tentative de suicide ? Non, il semblerait bien que non.

Mais il y avait aussi Marwan qui remontait peu à peu la pense et Jack sentait que ça le changeait de dormir chez lui mais bon, il était toujours aussi fragile psychologiquement. Que faire dans tout ça, hein ? Et dire que Jack commençait à etre « Papa poule » avec eux, ben tiens... Comme si ça pouvait lui ressembler ça ! Lui qui ne portait pas vraiment de grandes attaches aux gens, généralement.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Mer 26 Oct - 21:42

La fatigue s'était accumulée depuis un certain chez Maria, pas qu'elle dormait mal mais gérer 2 monstres la journée, de 8h à 18h, puis en suite allez au Cozzy's pour là faire du 18h30 à 2h voir 3h du matin ça commençait à être dure... De temps en temps la journée elle avait les 2 à gérer mais ce n'était pas très grave, les vacances allaient bientôt être finis et les bambins retourneront à l'école. C'était quand même bien l'école même si Maria avait détesté ça toute son enfance quand c'est les autres qui y vont c'est quand même agréable.

Maintenant la rouquine devait gérer son 3ème enfant, pas le Cozzy's dont elle venait de fermer les portes avants vue l'heure mais de Jack... A entendre la mélodie de la marche funèbre qui venait à ses oreilles, le barman était pas d'une très bonne humeur, fallait qu'elle fasse attention car ces quelques notes Maria les connaissait très bien et pouvait être érotique dans sa tête. En y repensant ça allait bientôt faire 3ans qu'une bêtise avait été faite après cette mélodie entre elle et Jack, un sourire idiot vint ce former sur les lèvres de la jeune femme, valait mieux en rire. Puis se retrouver le lendemain sur un piano en compagnie d'un barman aussi vêtu que vous, il y avait de quoi en rire, ou à en tomber... Jack avait le don de la faire tomber de haut quand même. Une nuit torride pour après finir par terre ça ne pouvait arriver cas Maria, au moins quand elle était tombée du comptoir elle était habillée.

Les portes fermés, Maria passa le petit couloir pour ce retrouver dans la grande salle, avec la scène juste en face d'elle, oui c'était bien Jack qui jouait cet air si macabre, un massacre était prévue ? Non car là c'était de l'acharnement. La rouquine se dirigea vers le bar pour prendre un verre de MisterCocktail... On lui faisait pas 2 fois le cou de la marche funèbre mélangée à la tequila, en plus elle n'avait pas l'intention de dormir sur le piano ce soir. Avec son verre de couleur rouge sanguin, Maria rejoignit Jack sur scène pour en suite s'asseoir à coter de lui. Avec un petit sourire toujours idiot et la mèche rebelle devant les yeux la rouquine regardait son barman appuyer sur les touches du piano, il avait fait des progrès.

- La dernière fois que j'ai entendu la marche funèbre, je suis montée au 7ème ciel...

Pour après faire une descente en enfer, le mal de fesse ça ne lui était encore jamais arrivée à Maria après des galipettes par contre à Jack peut-être que oui... la rouquine ne voulait même pas savoir. Les sujets comme ça on pouvait lui en parler mais elle avait l'interdiction formelle de mettre des images dessus. Maria leva son verre vers Jack pour bien lui montrer qu'elle ne ferait pas 2 fois la même erreur.

- T'inquiète MisterCocktail est là pour me donner de la joie.

Ce n'était pas elle ce soir qui allait mal c'était Jack, le ricard sur le piano en était sans doute une preuve en plus de la musique. Pourtant Maria avait cru comprendre que ça allait, elle avait rencontré Elyse une fille remarquable avec un caractère Rider donc rien n'a reprocher. Qu'est ce qui pouvait bien rentre le gentil barman aussi... Funèbre.

- Pourquoi une telle dépression sur le piano tout propre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Mer 26 Oct - 22:38

Évidement, Maria était dans le coin, hein ? On ne pouvait pas s'empêcher d'avoir une scène de « déjà-vu », non ? Mais tout de même, quel plaisir de l'avoir à ses côtés... Il ne put s'empêcher de rire à la réplique de la jeune femme.

Que t'as entendu ou joué ? Demanda Jack.

Autant demander la précision car si c'était joué par quelqu'un d'autre, Jack pourrait presque en jalouser, et puis le 7ieme ciel, il tenait que ce soit qu'avec lui... C'était son égo qui parlait.

Je ne sais plus si on avait pris le même billet d'entrée du spectacle.

La mémoire était courte, dis donc. Mais il valait mieux en rire aujourd'hui, non ? Jack leva son regard sur elle. Bien sûr, il savait qu'ils ne feront pas la même erreur qu'il y avait trois ans. Ils s'étaient retrouvés et c'était tout. Heureusement, ça n'avait rien gâcher dans leur amitié et Jack devait avouer que ça lui aurait pris un coup … Car s'il regardait un peu tout ça de plus près, Maria était entre autre sa grande et meilleure amie qu'il n'avait jamais eu. Il avait près d'elle des oreilles, une écoute... C'était sa confidente, en clair.

Pourquoi il déprimait sur ce piano tout propre ? Oulà, sérieusement, il voulait presque en rire avec ces tels propos qui tourneraient à la dérision.. C'était presque à se sentir con. Il lâcha un soupir, il but une gorgée de sa canette de bière avant de la reposer sur le piano.

C'est complètement con mais je m'inquiète pour les deux petits jeunots.

Ouais, un Jack qui s'inquiétait pour eux. Il était là tous les soirs, il voyait Ash et comment elle pouvait se comporter, et il pouvait voir un Marwan chez lui, donc il pouvait voir les évolutions et les changements.

Ash' m'en veut de lui avoir cacher que j'héberge Marwan... et encore, je ne sais pas si elle est au courant de l'épisode des bouteilles volantes...

En gros, la belle tentative de suicide de Marwan, ou plutôt son « appel au secours ».

Je sais pas ce qu'ils trafiquent ces deux-là...

Il ne savait pas vraiment pourquoi Marwan lui cachait la vérité ? Pour quoi ? Pour la protéger ? Ou le faire d'être mal jugé ? En fait, le seul truc qu'il savait, c'était les sentiments que Marwan pouvait porter à l'égare de la jeune Ashlee car il l'avait entendu l'autre jour lorsqu'il était dans la cuisine et que Marwan était en train de se « confier » à Elyse... bref, et il ne fallait pas être stupide pour le voir, si ? Ou pas. En tout cas, sûrement, car la concernée, Jack n'en savait strictement rien pour la jeune future infirmière.
Jack fit une légère moue et relâcha un soupir. Non mais sérieux, déprimer pour ça, il fallait le faire?Non, il ne devenait pas « père poule » ou trop protecteur envers eux, mais c'était comme ça... Bref, Maria voulait peut-etre savoir où ça en était avec Marwan... Elle avait peut-etre pas besoin de poser la question que Jack lui mettait instinctivement au courant... Ca finissait toujours par se savoir et comme il était du genre à tout lui dire, à faire sa petite commère. Il était peut-etre un peu trop honnête.

Il reste encore fragile en ce moment mais il est plutôt sur la bonne voie. Tu sais qu'on fait toujours des entraînements de boxes.


Il n'y avait rien de mieux pour qu'il extériorise sa rage à frapper, pour qu'il prenne un peu plus confiance et pour qu'il bat ses démons.

Mais Ash' se renferme sur elle-même et ça me soûle.


C'était peut-être plus ça qui le chagrinait le plus..

Dis-moi que tu vas bien toi, que tu me rassures ?!


Genre que ça, ça ne pouvait que le réconforter.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Jeu 27 Oct - 23:00

L'égo des hommes pouvait vous tuez une femme en moins 2 secondes, Maria regardait Jack quelque peu étonnée. Il voulait savoir si elle avait coucher avec un homme autre que lui ? Oui mais pas sur la marche funèbre, sur la marche de l'empereur, aller faire l'amour sur le canapé où une télécommande s'est glissée derrière le coussin. Bah bien sur la télévision s'est allumée et sur la chaîne où il y avait des pingouins entrain de couver des œufs. Trop occupé pour trouver la télécommande, l'homme d'un soir et Maria avaient continués à faire leur affaire avec la marche de l'empereur en fond.

- Jouer, idiot... c'est pas très glamour la marche funèbre.

Faire l'amour sur la marche funèbre c'est un peu morbide. Maria avait confirmation, c'était bien l'égo de Jack qui parlait, c'est fou comment les hommes avaient besoins de ce valoriser. Très bien il voulait jouer on allait jouer, il voulait être sur que la rouquine avait perdu pied avec lui et bien il verrait.

- Désolé je ne me rappel que du piano.

Un sourire quelque peu sadique vint se poser sur les lèvres de Maria, oui elle voulait le faire tourner en bourrique, « Tu veux la réponse et bien tu l'auras pas ». Faire des compliments à un homme ce n'était pas son genre à la rouquine, surtout quand il les demandait. Fallait l'avouer qu'un mec ça pouvait être lourd quand il savait qu'il était bon dans un domaine donc fallait pas avouer à Jack que Maria avait prit son pied. En plus c'était qui le patron ici c'était elle donc si il voulait à tout prix savoir et bien elle lui dirait clairement qu'elle enlèverait quelques dollars de sa paye... Même si c'était faux.

Le sujet primordial de la conversation arrivait enfin, au début Maria crut que Jack parlait de ses 2 monstres mais c'était impossible. Non il parlait de Ash' et Marwan, qu'est ce qu'ils avaient encore fait c'est 2 là ? Bon si c'était des galipettes sur le piano, elle ne pourrait rien leur dire. Non c'était plus grave... Maria n'avait pas vue les 2 gamins depuis longtemps, vue que depuis quelques jours elle étaient en inventaire et à la recherche d'une serveuse, pas qu'elle voulait remplacer Ash' mais 2 bras de plus ça aurait été plus pratique. Puis la rouquine avait quand même 2 enfants à s'occuper la journée donc même si elle essayait gérer les le Cozzy', son neveu et sa nièce, se n'était pas simple. Ce n'était pas simple aussi pour Jack qui devait lui aussi gérer 2 mômes surtout quand maintenant il en hébergait un. Maria connaissait le problème, ou une partie.

- Ce n'était pas à toi de la dire à Ash' mais Marwan. Les 2 sont en tord pas toi.

Maria avait été un peu dure en disant ces mots mais c'est ce qu'elle pensait et si il y avait besoin elle choperait les 2 gamins pour leur dire. La rouquine ne supportait pas qu'il y est une ambiance froide dans cette petite bande et en plus quand un de ses amis en prenait une pleine gueule alors qu'il n'avait rien fait et qu'il voulait que le bien des autres.

Avant de répondre à Jack, Maria voulait savoir le fin mot de l'histoire, elle était capable de pété un câble toute seule en 2 secondes et ne plus vouloir rien entendre donc valait mieux que le barman finisse avec ses explications. La rouquine n'était pas vraiment rassurer, Ash' était entrain de devenir folle, Marwan allait mieux mais c'était pas encore ça et en plus mentait à la jeune femme... Il y avait mieux quand même. Jack devenait parano en plus maintenant, il voyait le mal partout ou quoi ?

- Moi je vais très bien mais il y en a 2 que je vais choper.

Maintenant Maria avait le droit de pété son câble et elle allait se faire plaisir, peut-être que ça allait aider Jack... ou pas.

- Je peux être sur avec ce que tu me dis que Ash' n'est pas au courant pour le baptême de l'air des bouteilles. Sinon l'ambiance serait pire.

Ca c'était sur car si Ash' n'avait pas aimé le mensonge de l'hébergement, les bouteilles auraient fait un second baptême de l'air sur la tête de Marwan, Jack et peut-être Maria...

- Marwan doit tenir le cou, se battre mais il faut aussi qu'il se dise que Ash' à le droit de connaître la vérité. Si cette dernière est dans cet état c'est tout simplement car elle tient à lui et je pense que c'est réciproque.

Maria n'avait pas vue beaucoup de fois Marwan mais Ash' et lui pouvait avoir un avenir uni... Tous les 2 se complétaient et pouvaient donner l'un à l'autre mais le jeune homme devait avoir confiance.

- Il a subit avec ces 2 c*n et j'ai l'impression qu'il se sent honteux d'où la raison de ne pas parler à Ash'.

Les hommes qui avaient profiter de ce jeune homme aurait du crever sur la chaise, Maria n'était pas forcément pour la peine de mort mais ils avaient détruis une vie, la vie de Marwan. On pouvait sentir de la haine et de la froideur dans la voix de la rouquine, ce n'était pas contre les jeunots mais penser à ces monstres avaient le don de la mettre hors d'elle.

- Il a besoin de Ash', on sait tous les 2 qu'elle peut l'aider sauf qu'elle a l'impression que Marwan n'a pas confiance donc elle fait la gueule.

Ouais c'était ça le truc, bon c'est ce que pensait Maria en tout cas, peut-être qu'elle se trompait, elle avait tord sur toute la ligne. Fallait qu'elle parle à Ash' pour être sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Lun 31 Oct - 9:47

Jack se mit à sourire. Bien sûr, la marche funèbre n'était pas un truc super joyeux et superbement attractivement attirant, mais connaissant le barman avec son humour noir et glauque de temps en temps, il fallait le connaître. Bon, ce n'était pas un humour qui dérangeait spécialement Maria, et d'autant plus que cette dernière était capable de le remettre à sa place, et ce n'était pas ce qui lui faisait peur à lui... Enfin, là, ce qu'il voulait, c'était qu'on flatte, son égo ? C'était certain qu'il ne fallait pas compter sur Maria là, pour ça.. Mais déjà sa première réplique était déjà très flatteur mais là, il ne fallait apparemment pas trop en rajouter, ou surtout le demander. De toute manière, avec ou sans, Jack savait strictement ce qu'il valait au lit.

Heureusement que la piano ne s'en rappelle pas, lui.


Ca volait très haut au niveau plaisanterie ! Mais Jack avait arrêté de pianoter sur ce clavier pour continuer à faire une marche funèbre tout aussi catastrophique... Bref, en tout cas, autant lui déballer le problème, comme d'habitude à faire sa « commère » en lui déballant ce qui se passait au milieu du Cozzy's. Jack n'était pas une balance, hein ! Il ne fallait pas le prendre comme ça !

En tout cas, dans tout ça, que faire ? Jack devait pousser Marwan à le dire à Ashlee ? Et pourtant, il n'était pas obligé, c'était dans son droit ! C'était déjà assez dur comme ça mais en même temps, s'il tenait à elle, et connaissant Ashlee, non, ça ne passerait pas, surtout si elle apprenait le « baptême de l'air » …

Ash' a déjà du mal à gérer sa vie donc en plus, si elle se préoccupe de Marwan en même temps, elle n'est pas sortie de l'auberge.

Il imaginait entre les cours, le boulot... En plus s'il y avait le petit Owen qu'il avait « trouvé » l'autre jour seul au milieu de la rue et que maintenant la petite Ash' s'occupait... Jack se disait qu'heureusement il y avait son père qui l'aidait... Celui qui l'avait délaissé et maintenant qu'il revenait dans sa vie.. Jack l'enviait en partie car Ash' avait malgré tout ça des parents aimants... Entre autre...

J'ai pas envie qu'elle tourne maboule ! J'en toucherais deux mots à Marwan !


Et dire que pour lui, Ash' était une des meilleures serveuses. Bon, pas au niveau compétences mais surtout humainement, c'était l'une des seules où il s'était attaché et envers qui il pouvait s'inquiéter, qui lui, pour d'habitude, ne s'attachait pas spécialement... Ce n'était pas comme l'une des serveuses au nom de Senya par exemple qui elle prenait plaisir à voler dans la caisse.

Je pense que ça ne pourrait que le faire réagir …

Il laissait presque sa phrase en suspens, là, il était vraiment en train de faire sa commère. Mais passons, Jack lui en parlerait et puis ça se réglerait très vite. Et dire que les responsables dans tous ça, c'était les parents adoptifs de Marwan ? Il fallait qu'ils foutent la dawa, sans ça, ça aurait été nickel et on aurait eu deux petits oisillons au Cozzy's.

Tu connais le père d'Ash ? J'espère qu'elle le ramènera dans le coin !!


Maintenant que le daron était revenu dans la vie de la jeune fille... Jack était curieux et voulait le connaître pour savoir comment il était. Il était peut-être d'un des pères sexy... Bon, evidement, le barman n'avait pas d'arrières-pensées et ça serait irrespectueux envers Ash'.

Tu t'en sors dans la nouvelle recherche de serveuses ?


Oui, là Jack était curieux et voulait savoir ce qu'il pourrait avoir comme « collègues » et puis avec ces questions, il voulait savoir les nouvelles … du blablatage !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Mar 8 Nov - 18:28

Ce piano il aurait du être cramé, ça aurait été la meilleure solution pour pas qu'ils reviennent sur le sujet de cette partie de jambe en l'air faite il y a quelques années et avec quelques verres de trop... Quand un objet est contaminé et qu'il ne peut être lavé ou décontaminé plutôt il faut le mettre au feu. Mais bon faut garder des souvenirs du bon vieux temps quand même sinon ça ne serait pas drôle et puis on apprend des erreurs du passés.

Maria ne répondit pas à la réplique de Jack sur le piano, le sujet sur Ash' et Marwan étaient plus important que les souvenirs de cet instrument de musique. Le barman n'avait pas tord que la jeune femme avait autre chose à gérer, le divorce de ses parents était assez dure comme ça mais sur qui alors pouvait compter le jeune homme ? Sur Jack, pas qu'il n'était pas sentimentale et qu'il en avait rien à foutre de Marwan, non loin de là mais une présence féminine et les bras d'une femme était plus chaleureux que ceux d'un homme. Alors elle, la rouquine ? Elle le connaissait à peine, Maria ne pouvait réconforter ou aider quelqu'un dont elle ignorait presque tout. Maria avait le cœur gros comme Mady mais ce jeter dans l'inconnu n'était bon personne que ça soit pour elle que pour le jeune homme. Après avait-il des amis sur qui vraiment conter en dehors du Cozzy's la rouquine l'ignorait.

- Jack je n'ai rien contre toi mais une autre présence aiderait Marwan et le mieux serait Ash' même si elle a ses soucis.

De toute façon si Ash' pétait son câble Maria serait là pour elle, c'était sa petite protégée donc elle ne la laisserait pas tomber. Quitte a envoyer Alex' et Oriana en attaque de calins comme dernier recourt mais sur d'une chose la rouquine sera toujours là pour la jeune femme même si elle doit envoyer des monstres la pourchasser.

- Dans tous les cas faut que quelqu'un parle à Ash'.

Au moins pour lui remonter le moral et pour pas qu'elle tourne maboule comme le disait si bien Jack. Aucun souci pour que ça soit Maria qui aille lui parler, la rouquine la connaissait elle au moins car Marwan cela resterait le barman. Ce dernier s'était mit à parler du père de Ash', en faite non peut-être qu'elle ne connaissait pas si bien la jeune femme. C'est pas parce qu'on n'avait jamais vue les parents de quelqu'un qu'on n'était pas ami avec cette personne et ne connaissait rien de sa vie.

- Non je ne l'ai pas encore vue, mais c'est vrai que ça serait une occasion de le rencontrer en plus il doit être Texan.

3 Texans dans une même pièce avec Jack ça pouvait être drôle, d'ailleurs en disant cela Maria avait eu un léger sourire sadique en regardant son barman. Mais là ce fut lui qui fut sadique avec la rouquine, le sujet serveuse sur le tapis ce n'était pas très cool. Pour réponse Jack eu le droit de la part de Maria un regard tueur, c'était dure de trouver du bon personnel qui ne pique pas dans la caisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rider
Co-Admin


Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 667
Age : 36
Localisation : P'tête dans ton lit ...
Emploi/loisirs : Barman
Humeur : Grognon
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Multi-Compte : Megan Slowny / Kevin Morgan / Ashlee Nelson

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Mer 9 Nov - 16:19

Que ce soit, Ash, Jack, lui .. Bref, Jack n'en savait rien là mais il fallait agir et trouver une solution car il ne fallait pas laisser mariner les deux zigotos. Il fallait bien les raisonner. Marwan devait dire une certaine vérité à Ash'... Et puis prévenir Ash' de ne pas trop s'en faire, et de la rassurer... Et même si elle ne paraissait pas trop bien depuis qu'elle avait fait le procès pour attaquer son ex-boss et le divorce de ses parents.. Jack et Maria étaient là. Il ne fallait pas l'oublier, même si dans le passé, ils avaient fait des galipettes sur le piano !

La communication, il n'y a rien que ça de vrai !

On aurait dit que c'était sorti tout droit d'un slogan d'une publicité, ou quelque chose du genre, une phrase toute faite.. Mais non, c'était bien la réalité même si ça pouvait paraître très bizarre venant de Jack mais il parlait bien sûr en connaissance de cause... Entre la relation avec ses parents... Bon, parlons pas d'eux mais au moins avec sa soeur jumelle, avec qui ça lui avait permis de renouer des liens... et puis quand on disait forcément la vérité et ce qu'on avait sur le coeur, il n'y avait rien de plus vrai et de sincere pour que tout aille bien !... Et oui... Etonnant que Jack ne rajoute pas le "sexe" à la liste... Il n'y avait rien de plus vrai que ça aussi!

Bon sur ce, il fallait que ça dérive sur un autre sujet.. Sur tous les sujets d'actualité en fait. Il fallait continuer les commérages et Jack était trop bon pour ça... Changer de sujet, du coq à l'âne, c'était vraiment et « vachement » bien son domaine... Et euh.. sérieux, il prit un air assez penaud, pourquoi il avait fallu qu'il change de sujet pour entendre le mot « Texan ». Il soupira.

Texan, texan...
râla-t-il. Il devrait être aussi fou.

Ouais passons, il ne le connaissait pas et ce n'était pas bien de dire ça sur le père de la jeune Ashlee qui n'avait strictement rien fait, la pauvre. Si on se mettait à parler des darons, ils n'étaient pas sortis de l'auberge car pour aucun des deux personnes ici présentés dans cette pièce avaient de meilleur exemple sur ça... Et là, il fit encore une sale moue rien que de voir le regard tueur de Maria, oui, il devrait fermer sa gueule. Il ferma son visage comme un enfant qui venait de se faire engueuler et se redressa face au piano comme s'il était prêt à jouer un morceau alors que non.

Je ne disais seulement ça comme ça.

Des gens qui cherchaient du boulot, ça courrait les rues. Certes, il ne fallait pas spécialement prendre n'importe qui... Et puis ils pouvaient prendre un étudiant comme Ashlee mais bon, ça ne serait que temporaire à chaque fois... Enfin bon, de un, ce n'était pas à lui de décider, et de deux, ça lui faisait que penser qu'Ash ne partirait pas de si tôt, même si le temps passait vite.

Bref, oui, il disait juste ça comme ça, comme si c'était vraiment le moment qu'il s'inquiétait le tout pour le tout. Pauvre Jack, et non, il n'avait pas un coeur d'artichaud de bisounours, il ne fallait pas croire. Il but sa dernière gorgée de la biere.

Tu voudrais peut-être que j'éteigne les lumières ?

Afin de l'aider à faire complétement la fermeture du bar... Sur ce, ça serait sans doute comme ça que se finira la soirée, partant chacun de leur côté pour leur petit chez soi et non complétement désemparé, bourré … jusqu'à ne plus avoir tout leur esprit C'était toujours comme ça que les conneries commençaient.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais


Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 47
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Sam 12 Nov - 23:06

La communication était la seule chose à faire dans le cas Marwan et Ash' de toute façon. Maintenant que Maria y pensait c'était aussi de la communication de frapper l'un avec l'autre, il y avait un message la dedans « Vous avez vous calmez bande de naze ». Oui mais ce n'était pas très gentil, dans tous les cas fallait garder cette idée dans un coin si l'oral et la douceur ne marchait pas. La rouquine allait devoir parler à Ash' dans pas longtemps plus vite c'était fait et peut-être que les choses irait mieux plus vite. Laisser sa petite protégé dans la merde, Maria ne pouvait pas.

Jack avait vraiment un souci avec les Texans ce n'était pas possible. En même temps ils ont un sacré caractères c'est gens là en plus d'être un peu fou. Fallait que Maria arrête de prendre son cas pour une généralité comme Jack qui devait arrêter de croire que tous les Texans étaient comme elle. Si ils étaient tous comme elle, le Texas serait parti en fumé et aurait servi comme décharge public pour les coyotes.

- T'as peut-être du sang Texan alors...

Le sourire de Maria en disait long, « toi aussi t'es un maboule de première qui mérite de faire des courses de caddies ». C'était pas tout le monde qui se demandait comment les écrevisses se reproduisaient ou qui était considéré comme un ours en string rose (oui le dernier dessin de Oriana sur Jack le représentait comme cela, elle aussi était Texan). En plus comme touts bons citoyens du Texas, le barman avait des problèmes avec la police.

Il était quand même chiant ce Jack de lancer les sujets désagréables sur le tapis. La serveuse c'était un sujet délicat et Maria savait très bien que un jour Ash' ne serait plus là, alors déjà qu'il peinaient à 3 il fallait vraiment qu'elle trouve quelqu'un. Son annonce d'embauche avait fait venir du monde bien sur, une barbie, un ken, un pingouin, un calimero... personne de sérieux donc. La rouquine avait déjà une folle dingue comme serveuse, un barman en crise d'ado qui ne savait toujours pas son orientation sexuel, un guitariste dépressif et elle comme patronne, maladroite, à moitié alcoolique et en plus Texan comme la serveuse. Fallait peut-être une personne à peu près normal pour remonter la baraque et qui ne volerait pas dans la caisse. Jack avait vraiment le don pour entamer les sujets qui fâchent.

- Ferme là au lieu de me faire chiez.

Maria se leva, fallait se bouger, la baby sitter de Alex' et Oriana n'allait pas rester toute la nuit, fallait aussi qu'elle trouve une solution pour eux. La rouquine n'était pas leur mère et elle ne savait plus vraiment quoi faire avec leur père, s'occuper de 2 monstres n'étaient pas une chose facile quand déjà on n'arrivait pas à s'occuper de soit même.

- Ouais s'il te plaît.

C'est vrai que ça l'aiderait un peu d'aide pour la fermeture et puis fallait mettre fin à ça sinon ils pouvaient y passer toute la nuit. Le temps que Jack aille tout éteindre Maria était partie prendre son sac et jeter leurs consommations. Aucune conneries avaient été faite ce soir, ils pouvaient rentrer tranquillement chez eux. Après un au revoir et une fermeture des portes, la rouquine salua Jack puis partie à sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]   Aujourd'hui à 10:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tournant dans une vie [Jack Rider - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherche] Personnes tournant dans la Loire / St Etienne
» bruit dans la roue arriere gauche
» SDA et MDR
» [PS2] Kingdom Hearts II
» Takers (2009):

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Restauration & Hôtellerie :: Bars / Cafés :: Cozzy's-
Sauter vers: