CSI-NY RPG

Forum de role play game francophone - CSI:NY
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie est surprenante [Maria - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Lun 5 Sep - 20:54

La vie est surprenante



DWAYNE NELSON - MARIA GEITS


Tout était différent, mais à la fois étrange. Dwayne venait tout juste d'emménager dans un nouveau logement pour être seul. Il préférait tout laisser à sa femme. Ouais, à son futur ex-femme plutôt. Maison, voiture... Ce n'était que des babioles... Sauf peut-être sa propre voiture à lui, qui était une vieille Chevrolet Impala, année 1967 où c'était un vrai bijou. C'était hors de question de la lui laisser. Dans tous les cas, Dwayne n'avait plutôt trop envie de se prendre la tête, à s'embrouiller pour des conneries pareilles... Il avait trop perdu de temps comme ça et si c'était seulement pour ne rien arranger, et qu'aggraver la situation... A vouloir essayer de faire des efforts, ils n'avaient fait que s'enfoncer dans un cercle vicieux. Il savait trop bien qu'il fallait plutôt profiter de la vie au lieu de la gâcher... Même si c'était dur de faire face à la réalité, s'il fallait s'éloigner d'une personne avec qui on avait partager autant de choses, de vie commune et d'amour pendant autant d'années, ce n'était pas une décision aussi facile de tout plaquer autant d'années de mariage. Allez comprendre comment ça avait bien pu tourné de la sorte. Ainsi allait la vie... L'amour pouvait s'amplifier et ne jamais s'éteindre, ou s'effriter du jour au lendemain.

Dwayne se leva tout de même de bon pied ce matin. Ca faisait à peine quelques jours qu'il était agent de sécurité. Ca lui plaisait bien même s'il aimerait avoir un peu plus d'actions que ça... A part quelques contrôles quand les choses paraissent louches ou quand on voit qu'un troupe de jeunes se mette à se battre... Et que deux minutes après, les jeunots sont sages comme des images à écouter les vieilles histoires de Dwayne... Bon, on ne va pas dire que c'était l'ennui total. Non, il ne s'ennuyait pas... Et là, c'était jour de repos... Et comme il faisait plutôt bon temps sur la Big Apple, Dwayne avait comme une envie de sortir, comme profiter du temps... Chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps... Etrange, non ? Déjà de se lever seul, au milieu de ce silence... Sans compagnie, sans rien... Et quand le frigo était à moitié vide... Quelle vie d'homme !! Enfilant, un simple jean, tee-shirt bleu... une veste en tailleur... il ne se prenait pas la tête, la seule chose était de prendre l'air dehors … Les mains dans les poches, ses pieds l'amenèrent à Central Park... Rien que de profiter du paysage et de la nature de cette grande ville... Et comme il avait un petit creux, il n'y avait rien de mieux que de voir un marchand d'hot-dogs, de bonbons et d'autres babioles pour s'attirer des folies. Ce gars savait prendre les gens par les sentiments pour donner envie... Dwayne se prit alors un hot-dog rien que pour le plaisir,... Et il devrait penser à faire quelques courses avant de rentrer pour son frigo. Ca serait ballot qu'il finisse par ne plus avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Mais il fallait, qu'en donnant la monnaie à ce type, que Dwayne se fasse enquiquiner par deux enfants, qui réclamaient des bonbons... Il n'y avait rien de plus marrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mar 6 Sep - 21:18

Ce matin il faisait à peu près beau à New York même si ce n'était pas le temps du Texas, originaire de la région Big Bend, Maria aimait les chaleurs arides... Ce qui n'était pas le cas à la Big Appel où le temps se mélangeait à la pluie et un petit rayon de soleil mais aujourd'hui ce n'était pas le cas. Au départ elle aurait du rester au bar faire de la paperasse et commander une nouvelle livraison de boissons mais les enfants en avaient décidés autrement. Orianna avait fait des cauchemars toute la nuit concernant son père et donc tout le monde avait mal dormit cette nuit, Alexander s'était énervé et Maria avait essayé de remonter le moral à la petite mais ça n'avait pas vraiment marché. D'un comme un accord avec les enfants, ils avaient décidés d'aller ce défouler à Central Park, Maria préférait passer du temps avec ses 2 monstres que les enfermer dans le bar. Ils avaient tous les 3 besoin d'air et de penser à autre chose, que à cette mauvaise nuit, c'est donc vers 10h30 qu'ils montèrent dans le Hummer noir de Maria.

Personne dans cette petite famille comprenait ce qui ce passait en ce moment... Alexander ne voulait plus du tout voir son père et ni en entendre parler, Orianna le reconnaissait de moins en moins et quand elle le voyait, elle pleurait. Maria ne savait plus quoi penser et ni quoi faire, Mady commençait à lui dire que peut être devait elle demander la garde des enfants et que Lucas ne voit plus ses enfants. Mais elle ne pouvait pas faire ça, ce n'était pas ses enfants et Lucas était son frère, même si depuis un temps, Maria savait que Orianna la considérait comme une mère secondaire. Comme cette nuit de temps en temps la gamine s’effondrait dans les bras de la rouquine en pleur et laissait échapper un « maman », bizarrement cela faisait sourire Alex' quand ça arrivait.

La journée allait être longue... Maria se gara près d'une sorte de sandwicherie ambulante, quand son portable se mit à sonner, la poisse, c'était qui ? Elle regarda son portable « Mr Ducon », génial le banquier, il voulait quoi ? Le bar et elle étaient en règles normalement, encore un papier de livraison qui était passer dans les feuilles à dessins de Orianna ça. D'ailleurs cette adorable petite puce avait profité avec son frère de sortir en douce de la voiture, le temps que Maria réponde au téléphone. Alex' avait ouvert sa portière et avait aidé Orianna à sortir du siège puis ils se faufilèrent vers le marchand de hot-dog, là où un homme était entrant de prendre son encas. Alex' avait tout suite repéré le cou, il avait l'air sympa le gas, il chuchota quelques mots à l'oreille de sa sœur, puis sauta sur l'inconnu.

- Monsieur !! Monsieur !!! On peut avoir des bonbons !!!

Orianna fit son petit sourire qui charmait beaucoup de gens et Alexander tirait sur le chemisier du monsieur. De vrais petits monstres près à tout...

- S'il vous plaît.

Penchemant de la tête de Orianna sur la droite, petite moue toute triste et des yeux brillants, oui le chat de Shrek avait fait une superbe génération de petite canaille.
Maria, elle, était toujours au téléphone avec la banque, bon c'était pas si grave que ça en faite, Mr Ducon voulait juste savoir pourquoi Lucas Geits versait chaque mois 2000$ sur son compte. Pension alimentaire ça ne marchait pas vraiment, non, donc Maria lui avait tout simplement dit que pour son frère c'était un petit cadeau pour garder les enfants une semaine sur 4... Car si elle disait la vérité, le banquier pourrait faire appel à une assistante sociale mais bon elle ne savait pas si il avait marché.
En tout cas il y avait une chose bizarre dans la voiture, c'était calme... Ce qui était impossible, avec une fille de 5 ans et un garçon de 7 ans... Maria se tourna paniquée et ce retrouva nez à nez avec rien, le vide, nada. Elle sortit de la voiture paniquée puis regarda autour d'elle, quand elle allait crier pour appeler les enfants, elle les vit enfin... Accroché à un mec, Maria ne le voyait pas de face malheureusement mais en tout cas le vendeur de hot dog rigolait bien. Bon elle faisait quoi ? Elle allait attendre quelques secondes et après les engueuler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mer 7 Sep - 21:28

Les deux enfants n'avaient sûrement pas plus que 5 ou 8 ans, tout au plus. Dwayne ne pouvait pas s'empêcher d'esquisser un sourire. Il aimait les enfants, et puis rien que de voir cette petite fille avec cette petite moue, ça lui faisait penser à Ashlee au même âge quand elle exigeait des bonbons... D'ailleurs, Olivia lui reprochait assez souvent de l'emmener au marchand du coin, mais de temps en temps, ça ne faisait pas de mal, non ? Au moins, il n'avait pas rendu sa fille aussi capricieuse et prétentieuse. Tout de même, il avait préféré garder une bonne éducation pour elle. Mais que faisaient ces deux zigotos … seuls ? Dwayne leva les yeux pour regarder autour de lui, il n'avait pas l'impression qu'il y ait un parent auprès d'eux.

Vous vous promenez tout seul ?

Non, je suis pas tout seul, je suis avec ma soeur... Mais on peut avoir des bonbons, s'il vous plait ?


Mais c'était que ce gosse avait du répondant, dis donc...

Mais c'est que tu ne perds pas le Nord...


D'ailleurs, devrait-il s'inquiéter ou pas ? Le fait que deux enfants puissent traîner sans surveillance de personne... On ne pouvait pas dire que ce n'était pas perturbant... En tout cas, le marchand, quant à lui, était amusé.

On n'est pas tout seuls... Maman est là ! Fit Orianna, angélique.

Et sur ce, Dwayne se retourna alors vers la direction qu'Orianna regardait et il aperçut alors une jeune femme, avec de longs cheveux roux avec un petit air espiègle...

Je crois qu'ils sont à vous, non ?

Dwayne ne put s'empêcher d'esquisser un sourire, la situation était plus ou moins marrante et cocasse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mer 7 Sep - 21:53

C'était fou comment Alexander était intelligent et têtu, ce dernier point de caractère il ne le tenait pas de son père, sans doute de Maria. Elle aussi était capricieuse à son âge, son père en rigolait souvent. En tout cas l'homme à qui ils demandaient des bonbons n'avaient pas l'air méchant vue le ton de sa voix, oui car Maria les entendait très bien même trop bien quand Orianna l'appela maman. Ce soir fallait qu'elles parlent toutes les 2, car la rouquine ne savait pas du tout si elle l'avait fait exprès ou pas. Maria en rigolait du comportement de son neveu et sa nièce, de vrais petits monstres près à tout c'était fou, elle comprenait pourquoi Jack pétait des câbles de temps en temps. Ils étaient adorables que avec Ash', si cette dernière ne bossait pas dans son bar elle aurait prit pour le baby-sitting. Ils étaient plus dociles avec elle que avec Jack c'était sur mais bon.
Maria ne pu que sourire un peu plus quand elle vit le visage de l'homme, Alex' avait le chic d'embêter les hommes séduisants, cet homme était quand même très charmant. Elle rejoignit le petit groupe quand l'homme s'adressa à elle, toujours avec le sourire.

- Ils sont avec moi... oui.

Maria avait changé la phrase expres, ils n'étaient pas à elle mais avec elle, elle n'était pas leur mère même si de temps en temps on pouvait croire le contraire vue comment elle se comportait avec eux. Orianna s'avança vers elle et lui tendit les bras, à oui en ce moment cette gamine rajeunissait, elle adorait qu'on la porte pour faire sa petite fille. C'est avec le sourire que Maria la prit volontiers dans ses bras et que Orianna glissa sa tête dans son cou, par contre la rouquine ne s'attendait pas à la suite.

- Il est gentil et mignon...

Orianna venait de lui chuchoter ces quelques mots à l'oreille, cette peste ressemblait de plus en plus à son frère. Maria souffla et revint à l'homme.

- Excusez-les... Ils aiment beaucoup embêter le monde.

- Non pas vrai, on veut juste des bonbons, vu que tu parlais avec Mr Du...

Maria fit les gros yeux, car c'était pas le vrai nom du banquier, c'était le surnom et Alex' avait du l'entendre à un moment et avait très bien retenu. Mais par chance Orianna était là pour gérer la situation brave fille, elle regardait l'homme en face de Maria.

- Monsieur... Tu viens avec nous se balader.

Bon Orianna avait toujours du mal pour parler le bon français mais en même temps elle avait que 5 ans, mais pour une gamine de son âge, elle était très forte pour jouer « trouve plan pour Maria ». Là, la rouquine pensait plus que c'était Jack qui lui avait apprit mais pour aujourd'hui ça ne la dérangeait pas, elle sourit même à l'homme car ça la faisait vraiment rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Jeu 8 Sep - 21:03

La jeune femme reprit ses paroles... Et un seul mot changeait : « Avec »... Bien que la ressemblance pouvait être frappante sur les détails qu'ils étaient tous roux, qu'ils devaient avoir un lien de parenté, et surtout par les paroles de la petite fille sur le fait qu'elle l'avait appelé « Maman », l'amenait à une interprétation et à une bonne conclusion. Il n'y avait pas de doute là-dessus, non ? Oh, si ce n'était que pour le faire douter et le faire tourner bourrique, en tout cas, Dwayne ne devrait pas en tenir rigueur, non ? Quelle importance !

En tout cas, Dwayne fut amusé par la situation... et à vrai dire, plus ou moins attendri. Etait-ce le fait qu'il soit père pour faire cet effet... Assurément. Non mais il y avait il ne savait quoi qui les rendait attachant... Et charmant... Comme leur mère. Il était peut-être en instant de divorce, et n'était peut-être pas prêt à renouer une histoire avec une autre femme mais ce n'était pas pour autant qu'il ne pouvait pas trouver une femme dégageant du charme et de la beauté... Et ce, sans arrières pensées...

Oh ! Ce n'est rien ! J'adore les enfants...

Phrase type et banal ! Ce n'était pas pour draguer, mais c'était vrai. Ils étaient malins, intelligents et sournois. Généralement, ils percevaient des choses que les adultes ne voyaient pas, et puis il fallait avouer que Dwayne avait un bon feeling avec eux... Après, c'était à se demander où Ashlee avait chopé elle aussi ce feeling. Les chiens ne faisaient pas des chats...

Et sur ce, le marchand là n'allait pas non plus rester là à admirer le spectacle, au milieu de la discussion de ces inconnus face à lui... Et Dwayne paraissait un peu con avec un hot dog au creux des mains là... Il se tourna alors vers le commerçant pour lui prendre deux « brochettes » de jolis bonbons comme des chamallows, des nounours et du réglisse, et se tourna vers la petite famille.

Si vous me permettez...

Ouais, c'était selon l'accord de la demoiselle s'il pouvait offrir ça aux enfants... Elle ne pouvait pas accepter ce don de générosité... Dwayne faisait ça avec plaisir, ce n'était pas le problème. Ca ne coûtait que quelques dollars de rien du tout... Et voilà que la petite lui demandait s'il ne voulait pas se promener avec eux, il fallait croire qu'il se faisait adopter. Il préférait en rire... En plus, s'il se faisait appeler par « Monsieur », c'était tout à son honneur... Même s'il ne préférait pas se vieillir.

Appelles-moi Dwayne !
murmura-t-il à la fillette tout en lui faisant un clin d'oeil, comme si c'était un secret.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Ven 9 Sep - 20:53

C'est fou, Maria était hallucinée par cet homme, d'un il était charmant et même très beau et deux il aimait les enfants et ces derniers l'aimait bien on dirait. C'était très plaisant car les petits monstres étaient très difficiles à avoir dans la poche, Orianna n'avait confiance en personne et Alexander n'aimait pas les gens. Des Geits... Si cet homme aimait les enfants c'était soit qu'il était un sadomasochiste de première ou pédophile ou fou ou humain... Bon vue la tenue et le charme la première option n'était pas possible, la deuxième il serait déjà partit avec les gosses. Donc il restait les deux dernière options qui allait très bien à Maria, un fou c'était toujours mieux qu'un dérangé, elle le savait sans était une... Mais passons sur ces informations qui n'avaient guère d'importances face à l'homme qui avait l'air des plus agréable. Non Maria n'était pas intéressé par ce monsieur, non... Elle avait une réputation à tenir quand même celle de vielle fille, elle en prendrait un cou sinon. Non mais elle devenait complètement folle ou quoi ? Elle a un homme séduisant en face d'elle, elle en a pas touchée depuis quelques temps et elle ne voulait pas finir avec 101 chats dans son appartement, il y avait déjà la chaudasse de Jack qui passait donc c'était bon.

Alex' ne disait rien, il regardait l'homme c'était tout comme si il voyait en lui une personne qu'il avait toujours rêvé de rentrer. Devenait-il gay ? Avait-il trouver le livre cacher de Jack qu'il cachait très mal ? Non son neveu était un mâle jouant au jeu vidéo et lisant toute la journée, donc impossible. Maria regardait cet homme fort attirant, lui permettre quoi ? D'être là, elle ne dira jamais non... Ah non il parlait pas de ça mince. La rouquine se mit à rire quand elle vit les 2 brochettes de bonbons, fallait qu'elle arrête de regarder que son visage et être un peu plus dans la conversation.

- Vous êtes trop gentil avec eux...

- Non, non, moi je suis pas d'accord ! On le mérite...

Maria regarda Alex' dans les yeux, ils se comprenaient très bien tous les 2 donc son neveu savait ce qu'elle voulait dire par ce regard. Alex' baissa la tête et se mordit la lèvre, il n'aurait pas du dire ces mots face à un inconnu et dire plutôt autre chose... Il se tourna vers l'homme et lui sourit gentiment.

- Merci...

Orianna, elle était en admiration sur sa brochette de bonbon, ses yeux brillait de mille feux, non mais on dirait que Maria ne nourrissait pas ces gamins. Sa nièce était contente car elle demanda carrément a l'homme de les accompagner. Comment dire non ? Mais bon peut être que l'homme avait autre chose à faire. Mais il ne répondit pas tout de suite...

- D'accord... Douyène

Ok, la prononciation c'était pas ça, en tout cas Maria était contente de connaître le nom de cet homme. Il y avait un prénom à mettre sur ce beau visage. La rouquine sourit à Orianna et lui dit doucement à l'oreille

- C'est Dwayne ma puce...

La nièce de Maria se mit à rougir fortement et mit sa tête dans le cou de sa tante, morte de honte. La rouquine se mit à rire encore une fois face au comportement de Orianna, puis elle revint vers l'homme.

- Alors Monsieur Dwayne, vous voulez faire un petit tour avec Alexander'... Maria montra Alex' qui avait la moitié de la brochettes dans la bouche... Orianna... Qui avait toujours la tête dans le cou de sa tante mais la brochette dans le dos de cette dernière... Et moi qui est Mademoiselle Maria, ça vous dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Sam 10 Sep - 15:58

Ah ces gamins, s'ils le pouvaient, ils referaient le monde. Ils étaient souvent spontanés et quand ils avaient une idée dans la tête, ils ne l'avaient pas ailleurs... En tout cas, malgré tout, malgré leur caractère, ils semblaient bien élevés... Un petit « merci » faisait toujours plaisir à entendre... Et quant à la jeune fille, elle était vraiment attachante et de voir deux petites merveilles dans ses yeux et un sourire, c'était un des plus beaux cadeaux jamais donnés... La petite le fit rire... Elle avait mal prononcé son prénom mais en même temps, c'était plutôt mignon... Au moins, il y avait deux heureux dans la journée... Et peut-être quatre finalement... En réalité, après les présentations faites, Dwayne ne voulait pas prendre au sérieux la proposition de la promenade jusqu'à ce que la soit-disant Maria reprenne.... D'autant plus, il avait bien remarqué le « Mademoiselle », il y avait pas de père dans le coin ? Pourquoi cette pensée aussi futile ? Juste une analyse... Il se mit alors à sourire.

Si Monsieur Douyène a la bénédiction de tout le monde...


Ouais, limite s'il était dans l'ancien temps, et un peu d'humour frais dans la journée... Bien que Dwayne continua sur un ton un peu plus sérieux.

Pourquoi pas ? Je ne travaille pas aujourd'hui et je n'avais strictement rien prévu.

A vrai dire, il s'était engouffré dans un rythme où il bossait, rentrait, voyait sa femme ou se trouvait avec un des collègues de son ancien boulot, il avait comme un train de vie, rythmé … Et là, d'un coup, tout était différent et soudainement, le rythme était cassé. Mais ce n'était pas pour lui déplaire... Et puis, si en ce moment, il ne lui semblait pas de déranger, d'autant plus qu'ils semblaient... très amicaux.... Et à regarder la jeune femme, non, elle n'était pas désagréable. Et puis de faire de bonnes rencontres de temps en temps ne faisaient pas de mal... rien que pour se faire de nouvelles connaissances, de nouveaux amis et peut-être au chose, il ne savait... Dwayne avait toujours tendance à penser que rien n'était fait au hasard.

Vous n'avez besoin de rien !?
Demanda-t-il au cas où...

Lui, il avait toujours son hot dog qu'il n'avait toujours pas entamé. Au moins, qu'ils ne commencent pas leur petite promenade et qu'elle lui fasse une crise car elle n'avait rien avalé. Ca serait comique.

Non, je ne vais pas embarquer la charrette avec moi, je vous rassure....
continua-t-il dans un grand sourire.

Même s'il aimerait bien dans le fond, rien que pour embarquer tous les hot dogs et il ne serait sans doute pas le seul à être sur cette longueur d'ondes en pensant aux deux enfants.... Sur ce, il commença alors à marcher, pour aller où !? Il ne le savait mais dans tout ce qu'il avait compris et puis même pas besoin de comprendre, hein, mais Central Park, c'était fait pour se balader et non autre chose... D'autant plus d'où là il se dirigeait, c'était vers le terrain de jeux pour les gosses... Mais il n'y avait pas que ça, il y avait bien sûr un manège rempli de chevaux... Et il semblerait qu'il y ait une organisation pour emmener les enfants faire un tour de poney... Chose qui lui rappelait le Texas.

On est à New York ?

Ouais, autant s'en assurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Dim 11 Sep - 16:48

C'est dingue comment une femme pouvait devenir une imbécile devenant un homme, c'est comme si les rôles étaient échangés. Que la femme devenait aussi débile qu'un homme... Maria avait un sourire un peu d'imbécile sur les lèvres devant Dwayne, son charme lui tapait dans l'oeil, c'est fou comme il était beau et gentil. Presque un homme parfait ce cher Douyène. Ca faisait même deux minutes que Maria l'avait rencontré que déjà elle partait comme une folle dans des pensés pas très cènes... Fallait qu'elle se calme car si Jack était là bah il lui y en aurait mit une pleine tête et puis elle ne connaissait pas du tout ce Dwayne.
En tout cas il avait la bénédiction de tout le monde ça c'était sur, en plus il avait de l'humour et pour la famille Geits ça contait beaucoup. Orianna s'était même retournée et rigolé quand il avait mal prononcé son nom comme elle. Ils étaient tous partis du bon pied car à New York c'était rare qu'un homme apprécie des gamins qui demandent des bonbons.

- Vous allez voir que avec ces 2 petits monstres c'est un vrai bonheur de ce balader.

Alexander la regarda avec un petit sourire sadique avait-il l'autorisation de prouver à cet homme qu'il pouvait être le pire gamin ? Il aimait faire des bêtises ça c'était sur, faire des cous sadiques, dans son école, même si c'était un enfant solitaire, il était le premier à montrer qu'il était le premier à faire les pires bêtises. Mais non Maria n'était pas d'accord sur le faite que ce monstre fasse un sale cou à Dwayne.
La rouquine était étonné que Dwayne lui demande si ils n'avaient plus besoin de rien. Non, vue la nuit qu'ils avaient passés, ils s'étaient tous levés un peu tard et donc ils avaient pris le petit déjeuné il n'y a guère longtemps. C'était de la gourmandise les bonbons.

- Non c'est bon, ne vous inquiétez pas.

Maria lui sourit gentiment pour en suite rire pour le cou de la charrette. Bizarrement ça fit tilte dans la tête de la rouquine, très peu de monde à la Big Appel disait « charrette » pour dénommer le commerçant ambulant, est ce que Dwayne venait d'une autre ville que New York ?

- Je suis sur que Alex' vous aiderait à l'emmener...

- Hey !!!!

Son neveu lui tira la langue, Maria en fit autant et ils se mirent à tous les 2. Ils se lançaient souvent des piques tous les 2 et sa tante sera la dernière à lui dire de ne pas tirer la langue. C'était elle qui leur avait prit dès la naissance à tirer la langue, dès son plus jeune âge Alex' avait réussit à le faire.
Orianna commençait à s'impatienter dans les bras de Maria, alors ils avancèrent vers le manège que la petite adorait tant. A chaque fois qu'ils allaient à Central Park, Orianna et Alex faisait un tour de poneys et ça donnait un cou de nostalgie à Maria ça lui rappelait sa ville natale, même si elle faisait encore de l'équitation à New York se n'était pas la même chose.
Arriver tout près du manège, Dwayne se mit à ce poser une question qui fit sourire Maria, c'est vrais que ce retrouver face à des poneys ici c'était toujours un peu bizarre, mais à New York plus rien ne l'étonnait.

- Je le confirme et même à Central Park.

Maria déposa Orianna au sol qui commençait à gesticuler, la rouquine se mit à fouiller dans son sac à main. Alex' comprit qu'ils en auraient pour deux heures si il laissait sa tante chercher, dans dire un mot il ouvrit une pochette du sac et en sortit un petit porte monnaie rose fluo. Orianna lui prit des mains et se mit à courir comme une folle, Alex' rigola et la suivit en courant. C'était toujours la même chose avec eux, en tout cas ils savaient se gérer tout seuls. Ils étaient partis voir une des filles qui s'occupait des poneys, l'autre femme étant au milieu du manège pour faire tourner les enfants. La vendeuse connaissait Alex' et Orianna depuis quelques temps maintenant et donc elle les accepta sans rien dire sachant que Maria n'était pas loin.

- C'est souvent ça avec les enfants, les habitudes sont prises trop vite...

Maria sourit à Dwayne, elle ne savait pas si lui avait des enfants ou en côtoyait mais en tout cas il avait une bonne approche avec eux. Les petits monstres en avaient pour un quart d'heure à peut près, donc la rouquine s'avança vers un banc libre pour s’asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Dim 11 Sep - 22:37

Avec ce genre de monstres, la balade était un plaisir ? Seulement avec les deux enfants, ou plutôt avec la personne qui les promène ? Dwayne esquissa un sourire. Il ne demandait qu'à voir ça... En tout cas, la charmante demoiselle avait besoin de rien et avait très bien prendre son humour... Genre Alexander serait son complice pour embarquer toute la nourriture qu'il y avait derrière eux... Avec tout ce qu'il y avait, ils en avait bien pour une semaine entière... Ou soit, s'ils étaient vraiment des morfales, une journée... Dwayne ne put s'empêcher de rire quand Alex rétorqua... genre il ne se laisserait pas marcher sur les pieds. En tout cas, s'approchant du manège, Dwayne ne pouvait qu'avoir confirmation sur le fait qu'il était vraiment à New York... Et dire que ça ne faisait que cinq ans qu'il était là, et la question qu'il pouvait se poser, ne serait-ce pas de retourner à Austin ? Retrouver ses frangins ? Bien qu'ils volaient tous de ses propres ailes, mais c'était juste sa ville natale qui lui manquait, il avait grandi là-bas... Mais en même temps, ce qui le retenait ici, c'était bien sûr Ashlee, sa fille...

Rien que de voir les deux petits monstres s'agiter de la sorte face à ça et surtout le manège à récupérer le porte monnaie dans le sac de Maria, Dwayne ne pouvait s'empêcher de rire de nouveau... C'était vraiment incroyable. Et c'était certain qu'ils prenaient vite leur habitudes... Ils étaient très malins.

C'est sûr! J'espère qu'ils ne deviendront pas pickpochet !!!


Tout de même, ça serait bien triste et quand même, Dwayne n'allait pas jusqu'à dire qu'ils étaient mal élevés. Ca serait bien triste, oh ! D'autant plus que lui en premier aurait bien tenté d'embarquer la charrette de ce monsieur ambulant !!!

Et malheureusement, ça grandit vite et ça nous fait prendre des rides...


Puis il suivit la jeune rouquine jusqu'à un banc, tout en continuant dans ses paroles.

Vous savez, j'ai une fille de 20 ans... J'ai dû mal à croire qu'elle est déjà une femme... Mais quand je la regarde, je peux pas m'empêcher de voir la petite fille. Ma petite fille.


Bon, oui, il avait une fille mais pas de bagues au doigt. Il l'avait enlevé l'autre jour, il ne tenait plus à la porter. Pourquoi ? Pourquoi garder une alliance de quelque chose de fini... D'autant plus qu'il voulait entièrement tourner la page et il l'avait très bien tourné en prenant un appartement, un autre job, non ? Il avait bien commencer une nouvelle vie, et la première chose qu'il avait faite était d'enlever ce foutu bijou de la mort qui tue.

Bref, il se concentra de nouveau sur son hot-dog à peine entamé... Oui, Monsieur Douyène avait des envie bizarre. Même à 11h... bien qu'ils soient proche de midi... Il pouvait manger de tout et de n'importe quoi, à toute heure. C'était une manie et les manies se prenaient dans les gênes ?! Mais non ! Hum, en tout cas, il y avait bien un heureux et c'était bien son estomac... Et sans oublier les deux gamins qui étaient sur des chevaux, et ils semblaient vraiment heureux... Et zut, le fait de les observer le fit mettre du ket-chup sur son pantalon...

Et voilà que ça me fait devenir maladroit...


Il prit la serviette et s'essuya alors... De toute manière, c'était pas grave si ça partait pas, il pourrait toujours dire que c'est une bonne blessure de guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mar 13 Sep - 23:23

Au moins Maria était sur qu'elle aurait la paix quelque temps, pas qu'elle n'aimait pas ses petits monstres mais de plus en plus en ce moment elle avait l'impression d'être leur mère... Ce qu'elle ne voulait surtout pas, remplacer Alyson dans la famille Geits serait son pire cauchemar, la défunte femme de Lucas avait été une amie très proche de Maria. C'était bizarre de penser cela, car Orianna avait beaucoup de mal à ce rappeler de sa mère et elle voyait en la rouquine une seconde maman, cette dernière aurait pu être flatté mais non pas du tout. Il fallait ce faire une raison, Maria avait peur que Alyson soit oublier...
Passons car elle était en ce moment avec un homme plutôt charmant même si il insinuait que ces chers bambins pourraient être des petits voleurs.

- Je vous le dis tout suite... Ils ne font ça qu'aux personnes qu'ils apprécient donc protégez votre hotdog.

Maria avait bien remarqué que Alex' aimait bien cet homme, il avait été plutôt agréable et n'avait dit aucun mensonge pour faire fuir l'homme. Puis Orianna... bah c'était Orianna, un homme plutôt beau et super gentil qui offre des bonbons, qu'elle petite fille n'aimerait pas un homme pareil... N'est ce pas Maria ?... Oui bon cette dernière aurait préféré un verre à son bar, que des bonbons mais déjà une petite balade c'était pas mal.

- Rides ? Je ne sais pas... par contre les crises cardiaques c'est souvent... Par chance les premières années je ne les avais pas souvent.

Maria sourit car c'était vraiment de l'humour, elle aimait ses petits monstres, même si ça ne faisait pas longtemps qu'elle les avait chez elle, 3ans environ. Oui quand Alyson était encore de ce monde, elle s'en occupait tous les jours et donc Maria passait de temps en temps pour un déjeuner ou une sortie. Elle avait toujours été la pour eux mais quand leur mère est partie c'est vrai que les peurs étaient plus souvent là.
Dwayne avait une fille pourtant... Maria regarda discrètement une de ses mains, non pas d'alliance. Une fille de 20ans dont les parents ne seraient pas marié, c'était possible mais étonnant. En tout cas ce père avait l'air de fortement aimer sa fille c'était sur.

- On voit que vous aimez votre fille, comment vous en parlez c'est tout simplement beau...

C'était peut être nul ce que Maria venait de dire mais elle le pensait fortement, Dwayne avait une âme de père et ça ce voyait. Par contre il était maladroit et faisait des bêtises, son pantalon était maintenant rouge, bien joué le papa, lui aussi était un petit garçon qui fallait surveiller ? En tout cas il s'y prenait mal pour nettoyer les taches comme ça et ça faisait beaucoup rire Maria.

- En tout cas le papa n'a jamais eu de garçon qui se salissait tous les jours...

Maria lui sourit et attrapa la serviette qu'il avait dans les mains, avec Alex' qui se tâchait ou se blessait tous les jours, elle était devenue une pro du lavage de linge à l'express. Elle attrapa une bouteille dans son sac main, sans doute de l'eau, puis en mit un peu sur la serviette.

- Faut essuyer et non enfoncer la tâche dans le jean, il y aura encore une trace mais légère.

Maria passa un léger cou sur le pantalon de Dwayne, la trace ne s'enlevait pas bien sur mais elle s'éclaircissait La rouquine tendit la serviette au jeune homme avec un sourire triomphant, non Maria ne pensait pas du tout que son geste pourrait gêner. Au moins quand il nettoierait son pantalon il ne restera plus aucune trace.

- Que ferait les hommes sans nous les femmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Jeu 15 Sep - 10:45

Dwayne ne put s'empêcher d'esquisser un sourire face à ça. Dire qu'il arrivait direct à se faire apprécier, c'était dans sa nature d'être tout aussi sociable … C'était une des qualités pour son job en tant qu'agent de sécurité... Bien qu'il ne se laissait point marcher sur les pieds, malgré sa sympathie, il inspirait tout autant l'autorité et le respect.

Hey ! Ils n'ont pas intérêt ! C'est un moment privilégié ! Sacrilège!

On ne supprimait pas ce qui était le plus merveilleux au monde pour un homme, soit en ce moment-ci pour Dwayne, c'était manger son hot-dog.. Mais il allait le protéger son hot-dog, même il allait l'engloutir en entier et il serait très bien dans son estomac.

En tout cas, chose était certaine, c'était évidement les crises cardiaques. Ca, Dwayne en avait eu avec Ashlee... Rien quand elle avait seulement 7 ans, elle avait failli se faire embarquer par un inconnu, ou seulement quand elle commençait à être une adolescente, elle avait bien failli cramer la cuisinière, ou même, lorsqu'elle n'avait que 15 ans et était au milieu de l'incendie de son lycée... On avait toujours peur et la seule chose qu'on ne voulait pour une ces enfants, soit qu'ils soient sains et saufs... Même avec leurs bêtises, on les aimait quand même.

Un souci avec leur père ?


Ouais, ça l'intriguait là d'un coup. Même s'il n'avait pas conscience qu'il touchait un des points sensibles de la situation, et qu'il n'était pas bien loin du problème. Et quoi d'autres ? Ca semblait sûrement bien évident.

Désolé, je suis un trop curieux.


Ouais, c'était en quelque sorte déplacé. Ca ne faisait même pas une heure qu'ils se connaissaient et ils n'allaient pas raconter toute leur vie et leur problème, non ? Bien que ce ne soit pas trop personnel... Enfin...

En tout cas, il se mit à sourire rien que de voir que ça se voyait qu'il aimait sa fille. Ouais, ça se voyait peut-être un peu trop que c'était sa fierté et sûrement sa plus belle réussite dans la vie. Après tout, il pourrait mourir presque heureux, dans tout ça...

Merci !


Et il fallait croire que ça pouvait faire craquer les femmes, ça ? Non ? Rien n'était plus beau que l'amour, enfin quand ça ne finissait pas au désastre et ça, il était le mieux placer pour le savoir. Et franchement, dans tout ça, il ne fallait pas qu'il se distrait, ben ouais, il fallait qu'il se tache... Vraiment. Peut-être que maintenant, Dwayne voudrait bien se faire kidnapper son hot-dog.

Vous avez peut-être un troisième enfant à charge, finalement...

Mort de rire. Ca tournait vraiment à n'importe quoi ! Mais il ne s'attendait pas spécialement à ce qu'elle joue un peu les mères-poules et ou protectrice. Ca se voyait qu'elle semblait protectrice et devait sentir le danger de loin... La preuve n'était qu'elle n'avait rien répliquer lorsque Dwayne s'était trouvé face aux deux énergumènes... Bien que la situation aurait pu tourner à confusion, à ce que Dwayne puisse être un psychopathe, ce n'était pas le cas... En tout cas, Dwayne la remercia, même si, ce moment là pouvait porter à confusion aussi mais .. C'était complétement innocent et sans arrières.. pensées. Il avait un petit sourire, timide certes, mais .. non pas confus.

Nous serons pas grand chose ! Les femmes savent bien tout faire et portent bien le monde...


Et bien, si on partait sur un débat, ils n'en avaient pas fini. Bien que Dwayne pensait que l'homme ne servait qu'à se faire la guerre, essayant de prouver leur égo, leur fierté, leur force … force à essayer de protéger sa patrie, sa famille... Mais on savait tous que la femme était bien plus courageuse à encaisser les souffrances, les douleurs de leur enfant... Et rien que de les mettre au monde...

Malheureusement, elle nous mène à la baguette !
Rigola-t-il.

Genre, c'était un grand malheur de se faire mener à la baguette, bien que les hommes feraient bien tout pour protéger leur femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Ven 23 Sep - 21:18

Il parait que les femmes ont du mal à faire confiance à un homme lors d'une première rencontre, qu'il y a toujours une once d'inquiétude... Bah Maria n'était pas comme toutes ces femmes, l'homme en face d'elle avait un « on ne sait quoi » qui faisait qu'on ne pouvait que l'apprécier, peut-être à cause des enfants qui avaient l'air de bien l'aimer. En tout cas ce monsieur Dwayne pouvait devenir méchant si on touchait à son hot dog, chose à garder en mémoire au cas où... Sans doute que Maria avait l'intention de le revoir, non c'était juste par rapport au moment présent. C'est pas parce que on rencontrait un homme à Central Park, charmant et drôle qu'il fallait tout suite croire qu'il y aurait un autre épisode à cette histoire.

Maria ne répondit pas à Dwayne face à sa surprotection de son hot dog, c'est dingue comment les hommes étaient possessif par rapport à la nourriture. La rouquine ne fit que rire, jusqu'à ce qu'il vienne à parler de Lucas, le père de ses petits monstres... Il devait être on sait où dans le monde entrain de sauver et tuer des personnes, alors que Alexander et Orianna étaient perdus sans la moindre marque d'affection d'un père. Maria avait du prendre ce rôle du jour au lendemain, la mort d'Alyson n'avait pas causer qu'une seule perte.

- Le père se balade à l'étranger au lieu d'être là...

Le regard de Maria était sombre, oui c'était ça le souci, le père n'était pas présent pour les enfants, ça faisait 2 mois qu'il n'était pas revenu et la rouquine avait peur qu'il ne revienne jamais... Pas le faite qu'elle est peur qu'il perde la vie, non c'était un bon soldat pour l'Etat, non plutôt qu'elle avait peur qu'il ne donne plus du tout de nouvelle. Même si Maria s'était habituée aux petits monstres, ils avaient tous les 3 besoins de lui, la rouquine avait besoin de son frère, le dernier membre de la famille Geits...

- Ca ne me dérange pas vraiment, mon frère est un idiot c'est tout...

C'est vrais qu'il n'y avait pas grand chose à dire sur son frère, il était un idiot de s'éloigner de sa famille. D'ailleurs en parlant de famille, Dwayne avait sans doute comprit maintenant que Maria n'était pas la mère de Orianna et Alex', pour elle, c'était une évidence qu'elle n'était pas la mère. La rouquine ne s'était pas posée la question si l'homme assit à coter d'elle l'avait prit pour la créatrice de 2 monstres. En plus voilà que Dwayne se mettait dans les enfants à charge, se qui fit encore une fois rire Maria, il arrivait à remonter assez facilement le morale de la jeune femme. C'était assez bizarre d'ailleurs, bon c'est vrai qu'elle était lunatique comme femme, mais il y a peine 2 secondes elle était en colère contre son frère mais maintenant elle rigolait.

- J'ai 2 autres enfants à charge dans mon travail donc s'il vous plaît ne rentrez pas dans le lot.

Jack et Ash' étaient ses 2 autres enfants même si l'un d'eux était plus considérer comme un frère que comme fils et heureusement... Un léger souvenir revint en mémoire de Maria, qu'elle rejeta très vite, c'était dans ses débuts de gérante de bar. Mady l'avait bien éduqué, « aide ton prochain, aime ton prochain et protège ton prochain mais choisie le bien » Ash', Jack, Orianna et Alex' étaient ses amis, sa famille, sa raison d'être et Mady, la grand mère qui les avait trouvé et rapproché. La rouquine avait rejeté au départ le faite de s'occuper des enfants mais sa mère adoptive lui avait montré le chemin et même si elle l'ignorait, Maria considérait ces monstres comme ses propres enfants. C'était une femme, logique que le coter maternelle ressorte, d'ailleurs elle l'avait peut-être trop fait ressortir... Nettoyer le pantalon d'un homme qu'on venait juste de rencontrer c'était un peu bizarre, elle avait jamais laver les vêtements de Jack.

Dwayne venait de faire une réflexion plutôt agréable et fort étonnante, Maria n'avait jamais entendu un homme dire ce genre de chose et son regard montrait bien son étonnement. Elle ne répondit pas tout suite attendant que cet homme finisse sa philosophie et il n'avait pas tord.

- Mais non ! On veut juste votre bien, si vous seriez touts seuls à vous gérer, vous seriez perdu.

Le petit sourire que Maria avait au coin des lèvres voulait tout dire, Dwayne n'avait pas tord et elle était un peu sexiste mais elle voulait bien faire comprendre qu'elle ne voulait pas être maîtresse d'un homme, ce n'était pas une sadomasochiste aimant la domination de la femme et la soumission de l'homme, on était tous égaux c'est tout.

- On ne mène pas un homme à la baguette... On l'aime et on veut son bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Sam 24 Sep - 23:16

Hum... Apparemment le père était souvent à l'étranger ? Il était un businessman ? Il fallait croire qu'elle pouvait être en colère contre lui ? Vu son regard ! Mais normal non pour une femme de reprocher au daron de ne pas être assez présent pour voir ses deux enfants grandir. Il y avait comme un manque et une absence et c'était une chose difficile à combler... Et sur ce... elle se mit à parler de son frère et de son idiotie. Damned ! Dwayne ne put s'empêcher d'échapper un soupir, ou plutôt un sourire amusé tout en se traitant d'idiot intérieurement... Lui qui pensait réellement que les deux petits étaient vraiment ceux de ce joli bout de femme qui était assise à côté de lui, ben en fait, non... Il venait vraiment tout juste de comprendre. Pourquoi avec ces conclusions aussi hâtives ? Parce qu'elle était seule avec les deux petits ? La ressemblance frappante ou que la petite Oriana avait appelé Maria « Maman » ce qui l'avait resté sur son impression première...

Excusez-moi ! Je me trouve complétement idiot... J'avais vraiment cru que... c'était les vôtres. C'est complétement ridicule.

Oh là, ouais, Dwayne avait vraiment l'impression de se sentir complétement con, d'avoir vraiment cru ce malentendu là... Bref, au moins, il chassa cette pensée... Donc Maria les avait la plupart du temps et... Bon Dwayne n'allait pas non plus faire son flic et lui demander tous les détails de sa vie non plus, il ne voulait pas être trop indiscret en lui demandant d'écrire sa biographie sur Wikipédia.

Bref, elle avait déjà deux enfants aussi au boulot... Mais que faisait-elle dans la vie, alors ? Surement pour n'avoir que deux collègues... Une boutique ? Peu importait, non ? Même s'il ne savait pas que dans le lot, il y avait sa fille Ashlee.. Bon, en tout cas, qu'il ne rentre pas dans le lot, et encore, s'il y avait une suite à cette rencontre. Pas que ça dérangerait grandement ce type car il la trouvait fortement intéressante et sympathique... Depuis qu'il s'était séparé d'Olivia, il n'avait pas spécialement énormément de relations... Autre que le ledit couple avait connu... Et cette Maria à côté de lui semblait protectrice... Une qualité qu'il pouvait apprécier, bien qu'il le soit un peu trop lui aussi, surtout quand on touchait Ashlee.

Qu'est-ce que vous faites dans la vie, sans indiscrétion ?


Bien sûr, avec ce qu'ils disaient, il fallait que ça aboutisse logiquement sur cette question... Et ce n'était pas spécialement plus personnel que de causer des parents des petits, non ?

En tout cas, la jeune femme semblait étonnée et surprise par ce qu'il racontait. Bien qu'il ait des pensées philosophiques, c'était dans sa nature. Il était du genre trop calme et posé dans son genre, mais il pouvait tout à fait avoir une autre facette dans son milieu professionnel ou quand on le provoquait... C'était un autre homme... En tout cas, à la réponse de la jolie rousse, il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire.

C'est bien connu que ça ne va pas l'un sans l'autre. La nature est quand même assez bien faite.

Et ouais, les femmes étaient douces, c'était connu. Elle ne voulait que le bien des hommes... Ca le ferait presque autant marrer... Ils seraient presque sur la même longueur d'ondes ? En tout cas, son visage devint un peu plus sérieux.

Ca vous dirait... que je vous invité à dîner... un de ces soirs ?

Il avait demandé ça comme ça... Mais ça serait sympa. Non ?

A toute franchise, en ce moment, j'ai passé un moment assez difficile et au niveau des relations, c'est pas trop ça, que ce soit en amitié …

Bref, il s'enfonçait peut-être en se disant qu'il était peut-être un cas social... Alors que pas du tout !! Et comme il l'appréciait et il appréciait les deux petits... Enfin, c'était comme elle le voulait ! Si elle arrivait à trouver une nounou ou non ...Et tout ça pour dire qu'il n'arrivait même pas à bouffer son hot -dog et il venait tout juste d'inviter une femme à dîner. Classe ! Enfin, après à voir si elle acceptait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Dim 25 Sep - 22:07

Oriana avait bien réussit son cou en faite, Dwayne avait vraiment cru que Maria était la mère de ces monstres, non si elle en aurait fait il serait bien pire que ça. Le poney sur lequel Alex' était serait déjà partit en courant dans Central Park avec lui dessus entrain de crier comme un cow-boy... Fallait que la rouquine pense ça, car quand ils avaient étés voir une vielle amie au Texas qui tenait l'ancien ranch de sa mère, Alex avait prit en otage une jument sauvage dans un box... Maria avait eu une peur bleu ce jour...
La rouquine regarda au cas où les 2 enfants, non c'était bon ils étaient toujours dans le manège entrain de rire. A cette vue elle sourit, ça lui faisait du bien de les voir comme ça, c'était assez rare.

- Je suis leur tante c'est normal qu'on est un air de ressemblance. C'est moi qui aurait dû vous le dire plus tôt, désolé.

Maria aurait pu lui dire c'est vrai, elle regarda Dwayne avec un petit sourire d'excuse. Ce n'était pas lui qui était en tord mais bien elle et puis ils faisaient connaissances donc c'était normal de se tromper. On apprend pas tout sur les gens dans un premier regard et faut plus qu'une simple rencontre dans un parc pour savoir tout sur la personne. D'ailleurs, Dwayne voulait savoir ce que Maria faisait dans la vie... Très bonne question... Elle même ne savait pas vraiment si elle gérer un bar ou un asile.

- Je fais du baby-sitting la journée pour les enfants et sinon le soir je donne le biberon à des alcoolos dans un bar.

Oui c'était tout Maria ça, répondre à coter de la plaque, encore une fois Dwayne allait croire quelque chose qui n'était pas le cas. Serveuse dans un bar ou bénévole pour une association qui combat l'alcoolisme. Si elle ferait ce dernier métier elle serait vraiment foutu, car Mady lui a bien dit la dernière fois qu'elle était à la limite de l'alcoolique.

- Et vous vous faite quoi ?

Dwayne lui avait posé la question c'était normal que Maria lui retourne la même. Elle aimerait bien en savoir plus sur sa vie et puis c'est vrai qu'un homme aussi beau et charmant l'intriguait.. En plus qui a un avis sur les femmes assez gentil, il la défendait et la rouquine appréciait beaucoup. Elle qui est légèrement sexiste, cet homme gagnait un plus et un très grand. D'ailleurs ça se voyait dans son regard et elle avait se petit sourire qu'elle avait quand quelqu'un la touchait.

Par contre la suite l'étonna encore plus, Dwayne l'invitait à dîner... Maria était sous le choc, l'homme en face d'elle qui l'intriguait mais en même temps la charmait lui proposait de sortir. C'est sur que si il la connaissait un peu plus il l'aurait pas invité, non il aurait prit peur... Maria allait lui répondre mais il continua dans sa lancer comme pour ce justifier de cette invitation. Elle ne comprenait pas tout, en faite se que disait Dwayne c'est qu'il a eu un sale moment récemment et donc il l'invitait à sortir pour avoir de l'amitié... Un truc comme ça. Dans tous les cas Maria apprécierait de sortir avec cet homme.

- Je comprend, ne vous inquiétez mais...

Alors que Maria allait lui dire que ça la dérangeait pas et qu'elle acceptait cette invitation, elle entendit un cri de petite fille venant du manège à poneys... La rouquine reconnaîtrait se cri entre mille... Oriana. Maria se releva rapidement pour regarder le manège et la repérer. Alex' allait se faire tuer, le grand frère de la petite était descendu du poney qu'il montait pour aller monter sur celui de sa soeur. Et ça Oriana détestait que son frère face ça, la petite n'avait pas confiance en lui et Maria la comprenait très bien.

- Alexander Geits !!! Vous descendez du poney de votre sœur et vous venez ici tout de suite !

Alex' avait comprit le message, il savait qu'il avait fait une connerie mais c'était plus fort que lui, quand il embêtait personne, il s'ennuyait et tourner en rond trop longtemps ça le soûler. Le neveu de Maria était entrain de sortir du manège, il s'arrêta quelques instants près de la gérante des poneys pour s'excuser. Ce gamin n'était pas méchant mais qu'est ce qu'il pouvait être chiant quand il s'y mettait. Très vite Alex' rejoignit Maria et Dwayne, sa tante le regardait avec un regard noir.

- Désolé tata...

Comment ne pas craquer... Maria attrapa dans son sac la console de Alex' avec ses écouteurs et lui tendit.

- Tu joues le temps que ta sœur est fini, par contre quand on rentre à la maison, tu n'auras pas le droit à ta DS et à la PS3.

Alex' savait que c'était pas la peine de négocier quand Maria parlait comme ça, il ne fallait même pas la contre dire. Il attrapa la console gentiment et se posa par terre sur la pelouse, sans dire un mot il joua à la console avec les écouteurs dans les oreilles. La rouquine avait un peu honte face à Dwayne mais bon, elle avait promit à Lucas qu'elle ne serait pas trop gentille avec eux.

- Désolé...

Maria se rassit à coter de Dwayne, un peu honteuse quand même, et ne sachant plus trop où ils en étaient dans la conversation... Ah oui le dîner... Si il n'avait pas trop eu peur de la colère de la rouquine, Maria était toujours pour.

- Si vous êtes toujours pour ce dîner après ce qui vient de ce passer, j'en serais ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mer 28 Sep - 11:54

Voilà comment on pouvait apporter les choses à confusion... Quand les choses n'étaient pas dîtes cash, directement, on se faisait tous une interprétation différente et normal qu'il y ait un léger décalage, une impossibilité d'être sur la même longueur d'onde. Bien que là, il n'y avait rien strictement rien de grave. Ils n'étaient que deux simples inconnus qui ne faisaient connaissance, assis sur un banc, au milieu d'un parc plus ou moins fleuris ou pas... puisque c'était l'automne.

Oh ! Il n'y a pas de mal à ça...

De l'avoir laisser croire à cette possibilité... Au moins, ça l'aurait fait presque patauger. Peu importait. En tout cas, Dwayne ne pouvait pas s'empêcher de rire en faisant une belle comparaison sur son travail. Cette femme avait un air qui lui plaisait. Sûrement dû au fait de ces deux petits monstres, même s'il ne connaissait rien à sa vie, elle devait prendre la vie du bon côté et de vivre le jour au jour... Et puis dû à son métier, non ? Elle s'occupait de ses deux gus et à ce qu'il comprenait, elle était serveuse, hein ? C'était fou tout ce qu'on pouvait penser des gens aux premiers abords, à essayer de tout savoir sur leur vie, qu'est-ce qu'ils avaient vécu pour devenir de la sorte... C'était Dwayne tout craché, d'essayer de tout analyser et de faire toujours preuve d'empathie. Bref, normal que la jeune femme lui pose la question en retour. Pour apprendre à connaître quelqu'un, il ne fallait pas que ce soit à sens unique.

Je viens de me faire agent de sécurité.


Bon, ça faisait bizarre de dire ça, comme s'il allait se mettre en mode « 3615 my life », en lui disant qu'il avait été concessionnaire avant et tout... Mais bon, la façon dont il l'avait dit, c'était sorti tout seul et c'était vrai.. Et puis...

Pour le moment dans un centre commercial …
continua-t-il... mais je compte bien aller plus loin.

Ouais, bref, c'était sous-entendu qu'il aimerait bien gravir les échelons assez rapidement. Dwayne était déterminé et avait de l'ambition. Et puis maintenant, vu son changement radical de vie, il fallait continuer à vivre et à continuer à se fixer des objectifs pour ne pas perdre la boule. Il avait été marié, il avait fondé une famille... Maintenant que c'était presque le néant, alors autant maintenant se concentrer sur le professionnel... Et peut-être à se créer tout un nouveau réseau social, et sur ce, il avait une personne fortement sympathique à côté de lui... il avait envie de la connaître un peu plus et il avait été poussé pratiquement sans gêne. Il n'était pas spécialement un grand timide, puisqu'il était du genre à aller au tac au tac... Bien qu'il attendit patiemment sa réponse pour savoir si elle acceptait, chose qu'elle n'était pas obligée ! … Et vu comme c'était parti, il crut tout un coup qu'il allait se faire refouler... Chose qu'il ne prendrait pas du tout mal, bien sûr... Comme il se le disait bien souvent, quand on ne tentait rien, on n'avait rien... Mais Dwayne n'était pas défaitiste... Non mais elle ne lui aurait pas proposé de se promener avec eux... Oui, le Douyène était en train de regarder la scène qui se passait sous ses yeux... Evidement, les gamins, ca chahute... Et il fallait toujours mettre un peu d'ordre à tout ça, il fallait les encadrer au risque des débordements et de faire des gamins super pourris et gâtés. A ce qu'il pouvait voir, c'était que la demoiselle avait de l'autorité et n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et surtout par des gosses... Il ne dit rien jusqu'à que cette affaire n'était pas réglée, profitant de son hot-dog qu'il avait pratiquement terminé. Il jetait un petit coup d'oeil à Alex qui semblait se concentrer sur ses petites trucs électroniques de la nouvelle technologie. Quand Maria pouvait porter de nouveau de l'attention sur lui, elle s'excusa. Dwayne fit alors un signe de la main, comme si c'était rien, qu'elle pouvait laisser tomber. Ca ne sera pas lui qui en tiendrait rigueur. Il avait eu une fille, il connaissait les enfants, il avait lui aussi des neveux et des nièces donc il savait strictement ce que c'était. Il lui avait en même temps esquisser un sourire rassurant, et ce dernier s'agrandit quand la jeune femme acceptait son invitation.

Ca serait un honneur... répondit-il, ravi.

Et sur ce, il finit son dernier bout de son hot-dog favori. Il prit la serviette pour s'essuyer les mains et le coin de sa bouche. Il ne voulait pas paraître un peu plus crade, autre que la tâche qu'il venait se faire à son pantalon.

Vous avez une soirée particulière où vous pourriez vous libérer ?


Comme il imaginait bien sûr qu'elle était serveuse et qu'elle avait peut-être au moins une soirée de libre, il ne voulait pas non plus la presser. Le mieux à faire était peut-être qu'ils se donnent leur numéro de téléphone, ça serait beaucoup plus simple pour prévenir et se fixer un rendez-vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Lun 3 Oct - 20:18

Dwayne n'en voulait pas à Maria qu'elle ne lui ai dit que bien trop tard qu'elle n'était pas la mère de ces chers têtes blondes, cela faisait plaisir à la rouquine car c'était bête de ce mettre mal dès la première rencontre. Ca lui arrivait souvent à Maria de ce prendre la tête pour rien avec un inconnu mais là elle ne voulait surtout pas, l'homme à coter d'elle était tout bonnement charmant et elle ne voulait surtout pas le faire fuir. Dwayne était une de ces perles rare d'homme qui était agréable, séduisant et drôle, fallait que Maria revoit ses convictions car à en croire ses pensées, elle voulait continuer à voir cet homme alors qu'elle ne voulait aucune relation... C'était sans doute en amitié qu'elle voulait continuer à le voir.

C'était quelque peu louche, que quelqu'un dise son métier de cette façon, car si on rajoutait un « un » derrière « agent » ça devait tout de suite complètement pervers et déplacé. En fin bon, Maria avait pour une fois comprit le sens qu'il fallait, en même temps aller travaille avec un Jack et après vous pourrez voir à quel point c'est dure de ne pas sous entendre ou mal comprendre certaines choses.

- Plus loin ? Vous voulez aller jusqu'où ?

Ce que venait de poser Maria comme question était peut-être déplacé, ça ne la regardait pas mais c'était plus fort qu'elle, sa curiosité était souvent pire que sa foutu flemmardise... Au moins elle ne finissait pas sur le cul à cause de la curiosité, c'était pas mal quand même ce jour là. La rouquine allait se venger de toute façon et Alex' ferait partis de ce cou foireux pour le barman, il allait subir.

Alex' savait que sa tante lui avait fait des menaces qu'elle pourrait tenir mais aussi que ce n'était pas pour longtemps cette punition, donc demain il ferait une autre bêtise toujours dans le même genre, Oriana la subira ou y participera... D'ailleurs cette dernière venait de finir sa balade et descendait de son poney, la dame qui s'occupait du manège était entrain de l'aider. Maria savait depuis quelques temps maintenant que la petite était trop mignonne et trop gentille pour qu'on la délaisse. C'est un double sourire qu'on vit sur les lèvres de la rouquine, d'un pour voir sa nièce aussi heureuse et deux car l'homme lui avait répondit positif pour la soirée... C'était qui qu'invitait qui déjà ? Sans quitter du regard Oriana qui était entrain de les rejoindre Maria écoutait Dwayne parler... On était quel jour déjà, mercredi, vue que les monstres n'avaient pas cours, elle bossait ce soir, le jeudi il y avait soirée étudiants donc grosse soirée, le vendredi veille du week end, les gens sortent, samedi pareil... Emplois du temps de m**de.

- Dimanche, je peux me libérer...

C'est vrai que le dimanche il n'y avait que les poivrots et Jack et Ash' pouvaient les gérer, mais elle ne voulait pas non plus que la jeune femme se retrouve avec un week end surcharger et qu'elle ne puisse pas tenir le lundi...

- Sinon lundi mais je pense que le mieux ça serait que vous m'appelez.

Oriana était arrivée près d'eux maintenant, elle avait se magnifique sourire qui faisait craquer Maria, elle était vraiment adorable. La rouquine se mit à chercher vite fait un stylo et un papier dans son sac.

- Alors ma puce ?

Toujours pas très loquasse cette petite alors c'est toujours avec un grand sourire et un hochement de tête que Oriana lui répondit que c'était super génial. Maria se baissa vers elle et l'embrassa sur le front comme elle faisait à chaque fois. En cherchant le stylo, la rouquine sortit 2 briques de jus fruits, elle connaissait son neveux et sa nièce et leur tendit.

- Merci tata...

Oriana était polie au moins elle, Alex' faisait un peu la gueule donc c'est tout naturellement qu'il ne dit rien. Maria venait enfin de trouver un stylo et une feuille, elle revint vers Dwayne. Elle écrivit vite fait « Maria Geits » puis son numéro de téléphone.

- Tenez. Les enfants seront chez leur grand mère sans doute lundi soir.

Un cri de joie retentit de la part de Oriana, oui Maria savait, Mady allait les pourrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwayne Nelson
New Yorkais
avatar

Masculin Verseau Cheval
Messages : 69
Age : 51
Localisation : N.Y
Emploi/loisirs : Agent de sécurité
Petit(e) ami(e) : Fraîchement divorcé

Feuille de personnage
Affinités:

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Mer 5 Oct - 9:06

C'était vrai que dans sa réponse, il pouvait attendre à cette question posée au tac au tac.

J'aimerais aller au moins jusqu'à un poste de responsabilités, comme chef de service... Peut-être que devrais-je créer ma propre entreprise.


Qui savait ? Pas qu'il n'aimait pas le centre commercial, mais au moins, il y avait peut-être de l'action... Il aurait pu être muté dans une banque ou tel autre endroit mais s'il pouvait monter un peu plus haut et peut-être aller jusqu'à gérer toute la sécurité de la ville, que ce soit au niveau circulation … Et faire sa propre boite, pourquoi pas ? Ou limite se faire Detective privé pendant qu'il y était... Lui qui s'était peut-être déjà dit qu'il aimerait bien gravir jusqu'au FBI. Dwayne partait peut-être un peu loin dans ses rêveries sur ce côté là...

Sur ce, le fait que la jeune femme accepte ne pouvait que le faire un peu plus plaisir, en réalité. Apparemment, elle serait plutôt tentée pour lundi soir ? Bon, le dimanche, bien qu'il pouvait s'imaginer que le weekend était peut-être un peu trop chargé puisque tout le monde sortait en même temps. En tout cas, elle finit par donner son numéro de téléphone. Il fallait croire que les femmes pensaient à tout pour avoir un peu de tout dans leur sac. C'était des Mary Popins, à coup sûr. Récupérant le numéro, il ne put s'empêcher de rire à la réaction de la petite.

C'est toujours plus amusant d'aller jouer chez la grand-mère, à ce que je vois.

Oh ouais, c'était toujours amusant pour faire tout ce qu'on voulait. Il fallait croire que les gosses étaient presque tous pareils. Ash' avait toujours adoré, seulement pour aller voir les chevaux, surtout.

Je vous appellerais... fit-il d'un air un peu plus sérieux et un sourire aux lèvres.

Soyez-en sûr. Il n'allait tout de même pas lui faire ce coup foireux : «je t'invite à dîner mais en fait, je vais pas t'appeler. ». Non, Dwayne n'était pas de ce genre d'hommes et était plutôt du genre à tenir parole...

Tout ça semblerait toucher à sa fin, non ? Les deux petits avaient fait leur tour de manège... Dwayne avait mangé son hot-dog... Ce n'était qu'un bout de promenade et ils n'allaient pas rester la journée collé les uns aux autres. La belle demoiselle avait sans doute d'autres chats à fouetter … Et Dwayne devrait peut-être penser à remplir son frigo, ça serait déjà pas mal.

Je vous dis à bientôt ?

Ouais.. Sur ce, il la salua sans oublier de saluer les enfants au passage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Geits
New Yorkais
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 116
Age : 48
Localisation : Au Cozzy's
Emploi/loisirs : Gérante du Cozzy's
Humeur : Changeante
Multi-Compte : Stella Bonasera/Jared A. McLister

MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   Dim 9 Oct - 12:27

Dwayne avait de l'avenir, il voulait vraiment monter de grade et cela plaisait à Maria. Si elle avait finie gérante du Cozzy's c'est parce que Mady avait vue que la rouquine se battait pour ce bar et qu'elle avait pris des choses en mains sans qu'il y ai besoin de lui demander. Avoir sa propre entreprise, être son propre patron pouvait être dure et épuisant mais c'était un but, une vie et une estime de soit... Même si Maria ne connaissait pas Dwayne elle savait que si il avait le courage et l'envie, il pouvait y arriver. Elle n'avait pas besoin de répondre à cela, juste un sourire suffisait, il pouvait très bien comprendre que la rouquine approuvait et trouvait ce choix plus que bien. Même si ça lui était tomber sur le nez, être gérante du Cozzy's était la plus belle chose qui lui était arrivé, elle remerciait Mady pour ça, d'avoir vue en Maria ce que elle n'avait jamais réussit à trouver un but.

Le faite que Dwayne se mit à rire au comportement de Oriana, Maria se dit que pour les plans dragues ou autre, elle devrait emmener plus souvent les enfants. Elle n'avait pas forcément envie de ce caser en ce moment mais une relation de temps en temps ne faisait pas de mal... Même si l'homme en face d'elle avait beaucoup de potentiels, Maria avait toujours cette peur de ce caser, Jack n'avait peut-être pas tord, elle finirait vielle fille mais pas avec des chats, des bouteilles vides autour d'elle, pas besoin de changer la litière au moins.

Pendant le dîner, Maria devrait sans doute donner quelques explications à Dwayne car il allait encore croire que Mady était la vraie grand mère des gamins, même si ils la considéraient comme telle...

- Mamie Mady est quelque peu gaga avec eux...

Alex' s'était levé et avait finit de jouer, sans rien dire il rangea sa console sans un mot dans le sac de Maria, puis écouta la conversation des adultes avec un petit sourire espiègle... Sans doute un mauvais cou en tête. Dwayne était sérieux dans ses paroles, ce qui perturbait quelques peux la rouquine mais elle répondit quand même avec un petit sourire.

- J'espère bien.

Maria avait un peu peur que Dwayne soit le style d'homme à dire « j'appelle » et qui n'appelle pas, elle verrait bien. Une chose était sur c'est qu'il fallait qu'ils y aillent, les petits devaient sans doute avoir faim vue l'heure qu'il était. L'homme en face d'elle était sur la même longueur d'onde.

- Oui à très bientôt.

Avec un petit sourire Maria le salua et prit la main de Oriana prête à partir, alors qu'ils commençaient à s'éloigner, Alex' partit en courant vers Dwayne qui était à quelques mètres d'eux. La rouquine fronça les sourcils ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, le jeune garçon fit baisser l'adulte à sa hauteur et il lui chuchota quelques mots à l'oreille.

- Maria n'aime pas les roses, elle adore les Arums...

Sur ces mots, Alex' se remit à courir dans le sens inverse pour rejoindre Maria, il lui fit un dernier salut, alors que la rouquine lui fit un sourire d'excuse, ignorant ce qu'avait dit son neveu. Même si peut-être il avait bien fait les choses pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est surprenante [Maria - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est surprenante [Maria - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Avec Maria Filali technique de la femme
» Offre terminée.
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate
» Surprenante découverte !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI-NY RPG :: Lieux généraux :: Espaces Verts :: Central Park-
Sauter vers: